Walker – S02E10 (express)

Épisode 10 – Nudge – 16/20
Voilà un épisode qui me plaît beaucoup pour ce qu’il réussit à mettre en place très rapidement. Je ne m’attendais pas du tout à aimer autant. C’est très cliché, mais ça m’a malgré tout pris par surprise et ça permet de relancer la saison vers de nouveaux horizons. Il était temps que ça arrive, même si le fil rouge est encore un peu trop négligé à mon goût.

Spoilers

Cordell mène l’enquête sur un usurpateur d’identité qui va le faire croiser la route d’une certaine Cassie.

Vous voyez un éléphant dans un magasin de porcelaine ? Il est probablement plus délicat que les scénaristes de la série avec cet épisode qui nous introduit évidemment une remplaçante au personnage de Micki. Il était probablement temps que ça se fasse : on a eu le temps de se faire à son absence, mais on sent bien qu’il manque encore quelque chose à la dynamique globale pour que ça redevienne intéressant. Et moi qui m’était dit que j’allais probablement détester sa remplaçante… eh bien, j’ai beaucoup aimé !

Dès le début de l’épisode, on nous dit évidemment que Cordell se sent seul, même si ça sort de nulle part, et on sent bien vers quoi on se dirige. Cependant, je m’attendais vraiment à ce qu’on lui propose de faire équipe avec une personne avant qu’il ne tombe sur la remplaçante de Micki. Et pourtant, après cet épisode, je n’ai aucun doute : j’ai envie que Cassie soit là pour rester ; et pour rester longtemps, en plus.

Le personnage amène des idées intéressantes pour la série : elle a un partenaire qui a disparu, ce qui est exactement ce dont nous avons besoin pour la série, car ça ajoute une dimension en fil rouge. Cela devrait être réglé d’ici la fin de saison, mais en attendant, le mystère demeure à la fin de l’épisode et est prenant. J’aime particulièrement l’idée que ça reviendra au moment où on ne s’y attendra plus et que le personnage de Cassie ne sera par conséquent pas tout à fait plat.

Ce mystère restera quelque chose qui fait qu’elle risque de claquer entre les doigts de Cordell à tout moment, et c’est très bien comme ça. Ceci étant dit, son introduction est donc particulièrement lourde : elle prend Cordell pour un criminel et le fait entrer dans le coffre d’une voiture volée, ce qui n’a pas beaucoup de sens pour une ranger en arrêt, mais bon. Chapeau bas à Jared qui arrive à rentrer dans le coffre d’une voiture malgré sa taille – ça m’a fait rire.

Le choix qui est fait est donc de nous montrer deux personnages qui se tapent sur les nerfs, mais qui vont faire équipe bien malgré eux pour résoudre efficacement une enquête. Comme le précise James en fin d’épisode, il est évident qu’ils sont faits pour travailler ensemble dès qu’elle l’électrocute un coup, mais ce n’est évident que pour les personnages d’une série et pour nous téléspectateurs. Dans la vraie vie, ce serait terrifiant de voir une équipe comme celle-ci mener une enquête.

Bref, je me perds totalement dans cette critique, mais la dynamique entre eux a réussi à me plaire jusqu’au bout de l’épisode. Pourtant, Dieu sait que ça n’a aucun sens de voir Cassie débarquer au ranch pour se renseigner sur le partenaire dont elle ne veut théoriquement pas. Au moins, elle s’impose encore plus vite dans la série et la famille Walker que ne l’avait fait Micki comme ça.

Il en va de même pour sa manière de s’imposer dans la vie de son nouveau partenaire, d’ailleurs. Les scénaristes profitent en effet de son arrivée pour faire avancer ENFIN l’intrigue avec Geri. Bien sûr, je ne fais toujours pas confiance à 100% à celle-ci, même si bon, depuis le temps, je devrais m’y faire et me dire que j’ai tort. En attendant, Cordell lui fait bien confiance lui, et il a fort envie de faire un bout de chemin avec elle. Cela tombe bien : elle est enfin prête à avancer dans son deuil d’après ce qu’elle dit à son groupe de paroles ; et lui, il est sur le point de commencer un nouveau chapitre de sa vie. Le fait que Geri et Cassie se rencontrent brièvement dans l’épisode permet de diluer tout de suite un possible triangle amoureux qui serait chiant à mourir (et j’espère qu’ils ne s’aventureront jamais sur cette piste) et offre une voie royale à Cassie pour dire à Cordell d’assumer enfin ses sentiments pour Geri.

C’est ainsi que dans la dernière scène de l’épisode les deux personnages s’embrassent à pleine bouche, yeah. Par contre, soyons honnêtes, ce cliffhanger n’a pas beaucoup de logique du côté du montage : c’était super étrange d’avoir cette dernière scène juste après ce qui semblait être le vrai cliffhanger de l’épisode. En effet, on nous vend une histoire super chiante de terrain occupé probablement illégalement par les Walker. Voilà donc la discorde familiale qui avait probablement éclaté il y a quelques années et qui avait mené au meurtre dont on nous rabâche l’existence à chaque épisode.

Après, je ne vais pas mentir non plus sur le fait que j’ai aimé Abby dans l’épisode pour une fois. C’est peut-être parce qu’elle est remise à sa place pour une fois qu’elle était plus appréciable. Et en même temps, les scénaristes trouvent encore un moyen de la glorifier quand elle agit soi-disant en enquêtrice en dévoilant l’identité de Cassie. Y a zéro difficulté à deviner que la nana mène son enquête sur Cordell sérieusement.

Bon, bref, je pars trop sur le négatif, ça y est ; mais l’épisode était vraiment plus divertissant que ce à quoi je m’attendais et j’aime déjà beaucoup le personnage de Cassie. Un plaisir !


2 commentaires sur « Walker – S02E10 (express) »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.