Resident Alien – S02E08

Épisode 8 – Alien Diner Party – 20/20
Enfin ! Je retrouve avec cet épisode ce que j’avais adoré en saison 1, et même un peu plus. Tout est hyper fluide dans les intrigues qui se réunissent enfin, il y a plein de révélations, d’humour et une intrigue qui avance à toute vitesse. C’est un épisode de mi-saison franchement réussi, et je suis content de ne pas avoir à attendre plusieurs mois pour voir la suite : le prochain épisode est dans une semaine.

Spoilers

Ben a organisé une fête surprise à Harry, et vraiment, il va y avoir des surprises !


What a fun development. You two kissed. Each other.

Difficile de s’arrêter dans le visionnage après l’épisode précédent, franchement. Me revoilà donc pour terminer cette première moitié de saison, juste avant sa reprise. C’est une bonne chose, non ? L’épisode commence cette fois-ci de manière surprenante, parce qu’il ne s’agit pas d’un flashback, mais d’une scène entre méchants, concrètement. Le militaire bien gentil qui avait volé la boule d’Harry tente de l’échanger à sa supérieure en échange d’une vie rangée… mais c’est un échec.

Le pire ? J’ai crié de joie ! Non, je vous rassure, ce n’est pas parce que le militaire se fait tirer dessus et est laissé pour mort que je suis content, c’est parce qu’il se fait tirer dessus par Enver Gjokaj ! Je suis tellement content de le voir embauché dans (encore !) une autre série, et c’est encore plus cool de le voir dans celle-ci car ça lui donnera l’occasion de rejouer avec Alan Tudyk. Bon, après, il a l’air d’incarner un alien… On verra.

De retour à Patience, nous reprenons dans cet épisode exactement où le précédent s’était arrêté. C’est plutôt chouette, parce que ça permet aux flics d’expliquer que l’infraction est clairement l’idée de Ben ou à D’Arcy d’expliquer qu’elle n’était pas vraiment invitée, mais qu’elle avait faim. L’œuf ? Ben manque de nous l’éclater au sol, mais Harry parvient à le rattraper à temps. Il doit encore se débarrasser de Kate pour mettre l’œuf en sécurité, et je retiens clairement la technique de l’araignée de compagnie dans les cheveux pour mettre fin à une conversation qu’on ne veut pas avoir.

Cependant, même avec l’œuf dans le bunker (alors qu’Olivia tente de forcer tout le monde à manger ses œufs), il reste un risque pour les invités de la fête : lors de l’éclosion, le bébé va être mort de faim, et un humain, c’est juteux pour lui. Quand en plus Harry se rend compte que le bébé a réussi à s’enfuir avant d’arriver dans le bunker, on sent bien que la fête va tourner à quelque chose de moins festif.

Et ce n’est pas peu dire : Ben force beaucoup trop les choses pour que ce soit fun et festif, franchement. Harry tente bien de se faire passer pour malade, et Asta veut s’en débarrasser aussi, mais bon, finalement Ben insiste tellement pour rester qu’Harry lui permet de rester. C’est la chronique d’une catastrophe annoncée, tout ça. Pour ne rien arranger, il reste aussi quelques secrets à exposer : Kate est ainsi enceinte et parvient à sentir le soufre de l’éclosion de l’œuf, tout en étant malade en sentant ceux d’Olivia. La pauvre !

Kate s’isole donc à l’extérieur, particulièrement quand Ben en ajoute une couche en espérant qu’elle ne soit pas enceinte, et D’Arcy ne peut s’empêcher de passer voir comment elle va. Et elle ne va pas bien, parce qu’elle remet en question sa vie à Patience après quelques conversations sur New-York. Finalement, D’Arcy parvient à la convaincre d’aller faire son test de grossesse.

Pendant qu’elle se fait pisser sur la main par une Kate (qui aime aussi qu’on lui pisse dessus apparemment – what), Harry comprend que l’alien se balade un peu partout dans la maison. On ne voit qu’un éclair passer à chaque fois, mais il semble vraiment ressembler à un alien, ma foi. Il bouffe de la viande crue, en plus, directement sur le barbecue du père d’Asta.

Asta voit bien qu’Harry est bizarre, mais pas forcément plus que d’habitude, alors elle ne se doute pas une seule seconde de ce qu’il se passe. Cela lui permet de s’inquiéter un peu quand Olivia (qui a noyé un verre dans le punch – what ??) lui parle d’OVNI et lui révèle qu’elle est sûre d’en avoir vu un quand elle était jeune.

La conversation est de toute manière interrompue par l’arrivée de Jay (livrant le gâteau de la fête) qui, contre toute attente, demande à Asta si elle accepterait de passer un moment ensemble le jour de son anniversaire. C’est mignon comme tout, mais c’est beaucoup d’un coup pour Asta qui décide de s’isoler dans les toilettes. C’est énervant de la voir rejeter D’Arcy une fois de plus alors qu’elles sont supposées avoir fait la paix tout récemment, mais bon, de toute manière l’épisode avance vers autre chose : Asta découvre enfin l’apparence du bébé extraterrestre. C’est vraiment un Harry miniature, et c’est mignon à voir.

Le bébé alien s’enfuit à l’extérieur de la maison, ce qui fait qu’Asta survit. C’est déjà ça. Il n’empêche qu’elle prévient Harry qu’il vaut mieux que tout le monde reste bien à l’intérieur de la maison, car l’extérieur pourrait être dangereux. Je le sens mal, mais j’adore ce type d’épisode où tout ou presque se déroule au même endroit.

Ou presque ? En parallèle, Ellen est chargée de jouer les babysitters pour Max et Sahar. Elle n’est pas spécialement douée, passant son temps au téléphone sans les voir étudier des cartes militaires ou écouter ses potins. Sahar apprend donc la disparition d’Ethan de la ville le soir où Max a dit que c’était un alien. Il n’en faut pas plus pour que Sahar comprenne ce qu’il se passe et demande à se rendre auprès d’Asta pour tout lui raconter.

Il faut d’abord se débarrasser d’Ellen pour ça, mais elle est une babysitter tellement naze que même quand elle comprend que les enfants sortent de la maison, elle leur demande simplement de rentrer avant les parents… Ce qui fait que Max et Sahar se rendent chez Harry, en restant à l’extérieur pour tenter d’attirer l’attention d’Asta.

Assez vite, ça tourne mal pour eux quand ils aperçoivent un raton laveur se faire bouffer par un bébé alien. Les pauvres grimpent à un arbre pour lui échapper, et je ne sais toujours pas si c’est une bonne idée. De mon côté, je n’ai pas pu m’empêcher de me demander s’il n’y avait qu’un seul bébé alien, parce qu’on le retrouve très rapidement dans le sous-sol.

En effet, Ben y retrouve Harry pour lui demander de redevenir le médecin de la ville – et Harry accepte en lui faisant un câlin histoire qu’il ne soit pas bouffé par un extraterrestre. C’est toujours une bonne idée pour la suite de la saison, ça. Mais par contre, la suite de l’épisode accélère le rythme avec l’explosion de tout un tas de secrets.

Je ne m’y attendais pas forcément pour cet épisode, mais bien sûr, avoir tout le monde coincé dans la maison d’Harry – avec aussi le père d’Asta pour s’assurer que personne ne sorte – ça impose les échanges et les révélations. Tout part donc de Kate qui flippe de savoir que Ben veut installer une station balnéaire à Patience qui le ferait être maire de la ville pendant une décennie au moins alors qu’elle a clairement envie de se barrer.

Elle s’en confie à D’Arcy, qui comprend que les photos que Ben voulait prendre au sommet de la forêt n’étaient pas du tout pour le site web de Patience, mais pour installer une station balnéaire dont personne à Patience ne veut – comme le soulignent ensuite Asta, Olivia ou la mère d’Olivia déjà au courant parce que Mike était au courant (et donc Olivia). Tout va vite, et c’est hilarant.

Bon, ça ne l’est pas pour Kate : elle découvre rapidement que Ben a passé la journée avec D’Arcy quand il lui a dit n’avoir rien fait et, le ton montant, Mike se sent forcé de venir prendre la défense de Ben en indiquant que c’est D’Arcy qui a initié le baiser entre eux. Pauvre Kate. Elle pète assez légitimement un câble, pas tellement pour le baiser dont elle n’a rien à foutre, mais plus pour les secrets que son mari semble accumuler.

Même si celui-ci lui assure que ce n’est rien, ça fait beaucoup d’un coup et tout le monde les entend se disputer, rajoutant son grain de sel. Cela finit aussi en dispute entre D’Arcy et Kate, cette dernière étant vexée de ne pas pouvoir faire confiance à celle qu’elle pensait être son amie. La scène m’a fait de la peine pour D’Arcy, parce que finalement, ça se retourne encore contre elle quand Kate lui dit qu’elle n’est pas capable de s’intéresser à un vrai mec célibataire ou de s’assurer une vraie relation amoureuse. Et il n’y a personne pour la contredire (bravo Olivia pour le fou rire qu’elle m’a provoqué).

Je ne suis jamais invité à ce genre de soirées, moi, pourquoi je rate toujours ce genre de fun qui met tout le monde mal à l’aise ? Pour ne rien arranger, le bébé alien plonge dans le punch et le rend plus épicé, Kate balance à tout le monde qu’elle est enceinte (et heureuse d’avoir pissé sur la main de D’Arcy) et Asta… garde tout le monde prisonnier.

Pas d’inquiétude à avoir pour Kate et Ben, par contre : ils prennent le temps de parler dans les toilettes… avant d’en revenir à leur habitude de coucher ensemble plutôt que de parler. L’anniversaire d’Harry peut donc continuer avec une panne d’électricité, Kate et Ben qui ne sont pas bien discrets en faisant l’amour et Asta embarquant son père dans une chasse au bébé alien avec les fusils chargés d’Harry.

Finalement, tout ce qu’ils trouvent, c’est Max et Sahar qui peuvent enfin passer leur information sur Ethan à Asta. Celle-ci confie les enfants à son père, sans trop réagir à l’idée d’un Ethan enlevé par le gouvernement. Elle a d’autres aliens à fouetter de toute manière, et ça empire quand elle entend que D’Arcy a quitté la soirée. Elle la rattrape et lui conseille d’appeler Eliot pour réarranger les choses entre eux. Ce n’est pas gagné quand on voit comment elle se comporte à vouloir le faire attendre après un simple échange de « salut ».

Dans la maison, Olivia entend le bébé extraterrestre et comprend que quelque chose lui est arrivé avec les extraterrestres. Elle en parle à son mari et ça peut nous mener au cliffhanger, de manière bien fluide. À l’extérieur, Harry retrouve enfin le bébé qui lui saute dessus et… lui transmet un message de son papa. Goliath avertit ainsi Harry que leur peuple ne viendra pas détruire les humains finalement car une autre espèce extraterrestre a déjà commencé l’invasion de la Terre.

Malheureusement, nous n’en saurons pas plus : Harry se fait tirer dessus par l’homme aperçu à New-York dans le diner. Celui-ci regrette de ne pas avoir tué Sam lui-même et reproche à Harry de ne pas être resté dans le Colorado. Bon, Harry termine donc avec une balle en-dessous l’épaule, côté gauche. Ce n’est pas bien rassurant. L’homme qui l’agresse finit quant à lui avec une balle en plein cœur, tiré par Asta.

Le bébé ? Il plonge dans le lac de Patience. Et comme il fallait que ça dérape encore plus, D’Arcy débarque et voit que sa meilleure amie a tué un homme, tout en voyant aussi Harry blessé. C’est une sacrée mi-saison, je comprends pourquoi beaucoup ont pensé que c’était une fin de saison !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.