Walker – S03E05

Épisode 5 – Mum’s the Word – 09/20
Qu’est-ce que je suis en train de regarder ? Je me suis posé plusieurs fois au cours de l’épisode la question et c’est le sentiment qui persiste après visionnage : c’est un énorme what the fuck à bien des niveaux. Cet épisode tente de mettre en place plein de nouvelles choses, mais très peu fonctionnent vraiment. Pire, les personnages semblent réagir en étant totalement à côté de ce qu’ils nous ont habitué à faire. Bref, c’était mal écrit.

Spoilers

Cordell et Cassie doivent transporter des preuves sensibles, August poursuit sa crise d’adolescence, Trey devient ranger (encore, oui).

C’est un épisode que je considère comme difficile à critiquer de manière objective, parce que j’ai été dérangé à plusieurs reprises pendant que je le regardais : il y a des gros soucis de lisibilité et de cohérence dans les décisions prises. Si je me concentre sur les aspects positifs, parce qu’il y en a quelques-uns, je dirais que ça faisait plaisir de réentendre parler de Micki à l’occasion de la cérémonie faisant de Trey un ranger.

C’était plaisant à voir, mais la carrière de James ne doit pas être dingue si l’un des moments les plus marquants est de donner une insigne à Trey, franchement. Et s’il devient ranger, il n’a pas pour autant d’enquête à gérer cette semaine. À la place, il a juste droit à l’inquiétude de sa mère et à James qui la rassure, dans des scènes longues (puisque la mère ne s’exprime pas) ou surprenante, dans le mauvais sens du terme, quand James semble trouver les mots justes pour la mère… Alors que… Ca n’avait rien de rassurant ?

Pendant ce temps, Cassie et Walker ont de gros événements familiaux à gérer – à savoir un match parce qu’August fait sa crise et un anniversaire de grand-mère – mais leur travail les empêche de le faire. Ils sont en effet missionnés pour transporter des preuves d’un endroit à l’autre, sans les ouvrir, sans s’arrêter et surtout sans jamais les ouvrir. C’est important de ne pas les ouvrir. Vraiment.

Dès que James en parle, il est donc facile de comprendre que les rangers vont ouvrir la boîte contenant les preuves… mais la raison trouvée pour expliquer qu’ils le font n’a pas trop de sens. Il faut m’expliquer comment ces rangers peuvent avoir une voiture sans radio ou comment ils peuvent avoir peur d’approcher de la boîte, mais prendre le temps de la poser en plein milieu de la route. Et puis, pour une boîte de preuves possiblement sensibles, ils ne sont pas vraiment précautionneux de la poser au milieu de nulle part comme ça.

Il ne faut pas trop se prendre la tête pour autant : le but était évidemment de mener Cordell et Cassie à l’ouverture de cette boîte afin qu’ils découvrent… quoi au juste ? Les méchants qui ont enlevé Cordell ont une fascination pour les montres. Et pour lui. Big surprise. Cassie n’a aucun détail dans le dossier que les méchants montaient sur eux – sa vie se résume à une page rapidement écrite (alors que l’affaire Miles semblait importante et liée à tout ça ??) quand Cordell a un dossier complet, remontant à la naissance de Stella au moins.

Je ne sais absolument pas quoi faire de ces informations, et les scénaristes non plus apparemment. Ils en profitent juste pour faire en sorte que Cordell prenne la décision irrationnelle et absolument incompréhensible quand on connaît le personnage de dévier de sa route pour se rendre à l’anniversaire de la grand-mère de Cassie. Allez, ça donnait l’occasion de scènes funs (mais putain, qu’est-ce que je regardais quand ils dansaient ?) et surtout de développement pour Liam et Ben.

Après avoir un peu insisté pour les mettre en couple, les scénaristes prennent conscience qu’ils sont allés vite en besogne et donnent à ces deux-là l’occasion de parler un peu. C’est plutôt sympa comme temps d’écran, mais pas révolutionnaire non plus. Cependant, vu tout le reste de l’épisode, c’est plutôt génial ce qu’ils ont proposé pour Liam et Ben. Ils s’écoutent beaucoup, au moins – désolé, mais le « I hear you », je n’en peux plus, j’ai envie d’en faire un jeu à boire avec cette série, j’ai l’impression que ça revient de plus en plus souvent dès que deux personnages sont en désaccord.

Toujours pas d’Abby dans cet épisode, mais je ne peux pas dire qu’elle me manque plus que ça. Les Davidson me manquent davantage, à vrai dire ; ce qui ne m’empêche pas de me demander ce que devient l’actrice. C’est rarement bon signe autant d’épisodes sans un personnage.

Je l’écris histoire que ce soit écrit quelque part, mais elle n’est même pas mentionnée dans cet épisode. La dernière intrigue consistait en un énième événement au lycée de la ville, avec Geri qui s’y rend pour se porter volontaire, comme d’habitude. Cette fois cependant, elle est accompagnée de Stella et les deux sont moquées par une ancienne camarade de Geri – je pensais qu’ils allaient faire quelque chose de cette intrigue, genre que la fille de la nana draguerait August ou quoi, mais non.

À vrai dire, Stella n’était pas trop chiante dans l’épisode et elle était même plutôt de bons conseils envers August. Ce boulet est toutefois en pleine crise d’ado et ouin ouin, alors il décide d’organiser une grande fête au Side Step, le bar de Geri, quand celle-ci reçoit un appel qui la force à fermer le bar. Non, on ne saura pas la raison qui la force à fermer le bar. Pour l’instant, ça ne fait que confirmer que tout était mal écrit – j’espère au moins qu’on aura une explication dans le prochain épisode.

En attendant, il fallait supporter August organisant une fête clandestine et se retrouvant enfermé dans la réserve de Side Step. Ce n’était pas dingue du tout comme intrigue, mais les scénaristes ont pourtant trouvé le moyen de faire encore pire !

En effet, en fin d’épisode, Cordell apprend que ses deux mômes sont encore en cellule suite à une fête clandestine… et il accuse aussitôt Stella d’avoir entraîné son frère sur la mauvaise pente. Il est juste évident que c’est August qui est en crise depuis deux ou trois épisodes, Cordell l’a très bien vu ; il semblait enfin apaisé (les scènes de réconciliation avec Liam !) et… on le retrouve super froid et cassant avec Stella ?

Limite, je me suis dit qu’il avait un jumeau maléfique tellement la scène n’avait aucun sens. Il a toujours tout passé à August comme à Stella, mais là, d’un coup, sans qu’on ne sache pourquoi, c’est trop pour Stella ? Alors qu’elle n’a rien fait, qu’elle lui dit et qu’il ne vérifie même pas si elle est responsable ou non ?

Il décide de la faire passer la nuit en cellule, en plus : c’est ridicule. Genre, August ne va pas demander où est sa sœur ? Genre, ils n’ont pas 36 SMS prouvant qu’il était enfermé et qu’il a demandé à Stella de venir le chercher ? Et Cordell qui s’énerve d’un coup alors que le personnage n’a jamais fait ça avant ? Cela aurait pu passer avec son choc post-kidnapping, je ne dis pas ; mais le problème, c’est que ça fait deux épisodes qu’ils nous disent qu’il est apaisé avec ça ?

Bref. Cela fait une longue critique, du coup, parce que ça m’a laissé bouche bée d’incompréhension et qu’il fallait que je partage ça avec vous. Je suis de plus en plus déçu par cette saison – et je ne pensais pas que c’était possible !


Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.