Films vus en 2020 #50

Salut les cinéphiles,

Un autre mercredi arrive et je vous confirme que je n’aurais pas fait en 2020 le tour des films vus en 2020. Cela fait quelques temps que je m’en doutais, mais ça se confirme, parce que j’ai encore une longue liste devant moi. À ce rythme-là, je vous parlerai du film que je regarde aujourd’hui en février 2021 ! Pfiou, ça met les choses en perspective. Allez, en attendant, revenons sur les films vus fin octobre :

Ağlayanlar, Hıçkıranlar Gırla: Amerikan ve Fransız Netflix'in TOP 1'inde  Yedinci Koğuştaki Mucize Var! - onedio.com

Miracle in cell n07

Lingo lingo ! Je me le suis noté en coup de cœur jute après l’avoir vu, et avec un peu de recul, je n’en suis plus tout à fait certain. C’était un très bon film, en tout cas, ça c’est certain. Il y est question d’un homme handicapé accusé à tort d’un crime qu’il n’a pas commis et pour lequel il finit en prison. Comme il est un homme bon, la prison n’est pas tout à faite pour lui… mais il va bien s’y adapter.

Comme beaucoup d’autres, j’ai vu ce film turc car il était disponible sur Netflix… Je découvre seulement maintenant, cela dit, qu’il est un remake de film sud-coréen. Et j’en suis tout choqué à vrai dire, parce que tout semblait original. En tout cas, ça n’affecte pas mon avis général qui est que le film est très sympathique. Enfin, le mot est un peu mal choisi avec ce sujet, je sais bien, mais vraiment, les acteurs sont touchants et j’ai bien accroché.

Achat Escape Room en DVD - AlloCinéEscape room

Deux salles deux ambiances… Ce film est naze, et je suis gentil en disant ça. Non seulement le casting n’est pas exceptionnel, mais en plus les personnages sont tous plus insupportables les uns que les autres. Insupportable, le script l’est aussi : il met bien trop longtemps à lancer son intrigue et quand on y est, on ne comprend pas bien pourquoi. C’est un sentiment qui va durer tout le film, jusqu’à la conclusion qui nous prouve qu’ils avaient pourtant une idée derrière la tête. Restera à savoir laquelle.

Cela commençait pourtant très bien pour mon visionnage : je l’ai vu lorsque j’étais chez Laura et son copain, et on regardait ça après une petite partie d’escape game (j’en parlais par-là). Ce film qui proposait justement de suivre l’anniversaire d’un homme qui le fête dans une Escape Room, ça semblait tout indiqué pour nous… Mais finalement, non. On a bien ri, le film a quelques scènes bien fichues, mais on ne vous le conseille pas vraiment.

En plus, il y a une devinette sans réponse au début du film. Ca aurait dû nous mettre la puce à l’oreille !

TOP 8 des choses que tu peux faire seulement en première année ! |  meltycampus.fr

Inglorious Basterds

Non, je n’avais jamais vu ce film pourtant instantanément devenu culte à sa sortie… J’ai beaucoup aimé enfin découvrir l’origine d’un meme que j’ai vu plus d’une fois sur Twitter (forcément, avec le Bingo Séries), mais au-delà de ça, force est de constater que c’est un excellent film. Tout se déroule durant la seconde guerre mondiale, avec une occupation nazie de Paris et un attentat qui se met lentement en place pour tenter de tuer Hitler et un paquet de nazis haut placés.

Si ce côté attentat dans Paris est un peu difficile à vivre après le Bataclan – même s’il s’agit de nazis, oui, le film a une excellente construction, un brin alambiquée, qui fait que je suis resté accroché d’un bout à l’autre du film. Il a des scènes marquantes, des acteurs qui jouent drôlement bien (mais bon, on les connaît tous d’avance) et un Tarantino très en forme derrière la caméra.

C’est toujours un gage de réussite, en même temps, alors ça ne m’a pas spécialement surpris. Ce n’est pas pour autant un coup de cœur : c’est typiquement le genre d’histoires dans lesquelles il y a trop de longueurs à mon goût et des moments trop prévisibles. En revanche, ça peut facilement être un coup de cœur pour beaucoup, je pense !

Forgotten: A movie that should not be forgotten - Annyeong OppaForgotten

Un bien drôle de film que celui-ci : on y suit la vie de Jin-seok lors de l’emménagement dans une nouvelle maison. L’histoire du film ? Le synopsis spoile un peu le début, mais bon : Jin-seok s’inquiète du retour de son frère dix-neuf jours après son enlèvement… sans aucun souvenir de ce qui lui est arrivé. Cela ne l’empêche pas de se comporter bizarrement.

Concrètement, je ne m’attendais pas à certains twists du film qui sont bien trouvés, mais j’ai eu du mal à accrocher à la partie réponses du film, parce que ça n’a pas réussi à me convaincre. C’est dommage, parce que le film est bien jusque-là. Il n’arrive jamais à être exceptionnel, même lorsqu’il est incroyable, au sens propre. Je ne sais pas si je le conseille, du coup. Il a de bons moments, je n’ai pas passé un mauvais moment, loin de là. En fait, si je mets de côté le moment où on comprend ce qu’il se passe (et bof), je dois dire que j’ai bien accroché, parce qu’il y a de sacrées bonnes idées.

En revanche, pour un film nommé comme ça, je trouve dommage qu’il soit si facilement… oubliable. N’est pas Larusso qui veut (pardon).

 

Je m’arrête déjà là, parce que je n’aurais pas meilleure conclusion que ça… et parce que les deux films suivants dans ma liste sont tout simplement deux énormes coups de cœur. Je veux en parler longuement et bien, donc je me les garde pour la semaine prochaine !

> Films

 

Quizz Room Paris

Salut les sériephiles,

Petit changement de programme dans mon planning d’articles aujourd’hui pour vous parler à la place de ma soirée d’hier soir, parce qu’elle était plus cool et que maintenant que je suis revenu à Paris, autant en profiter pour évoquer aussi les chouettes sorties que l’on peut y faire. En plus, mon détour à Bordeaux m’aura été utile pour l’une des questions d’hier… M’enfin, pour comprendre, il faut déjà que je vous introduise tout ça un peu mieux !

IMG_20200117_195924_120

Hier, j’ai ainsi testé un concept parisien nommé Quizz Room, entre la salle d’escape game et le jeu télévisé. Le concept ? C’est tout simple : répondre à des questions de culture générale sur un ou plusieurs thèmes prédéterminés par les participants, à la manière d’un jeu télévisé, c’est-à-dire avec des jokers qui permettent d’ajouter un peu de stratégie à l’ensemble. Pour gagner, il faut être capable de bien répondre aux questions, mais aussi anticiper les adversaires qui peuvent voler vos points ou bloquer vos réponses, tout en utilisant un fameux 50/50 ou un bonus pour doubler les points.

Le tout se déroule sous la forme de deux parties d’environ trente à quarante minutes, en trente questions et en trois manches ; avec les règles changeant à chaque manche pour épicer le tout (ou le corser, c’est selon) et permettre de créer la surprise dans le classement. C’est super chouette, parce que bien sûr, il faut aussi donner les réponses en un temps limité, donc il y a à la fois de la stratégie et du stress. Quant aux thèmes prédéterminés, il y avait cinéma et séries télévisées dans les choix, alors autant vous dire que j’ai vite su quoi choisir !

Malheureusement, j’ai aussi eu la bonne idée d’inviter une amie qui a mis « sport » dans ses choix… mais pas de panique : on était huit, donc on a joué en binôme, et je me suis mis en binôme avec elle. Sur les quatre équipes, on a fini deuxième en tout, en dépassant un peu le score moyen de la salle, alors on était plutôt content de nous, même si on n’a pas réussi à gagner l’une des parties.

C’était bien drôle quand même, parce qu’il faut répondre vite, qu’on peut parfois se tromper sur des choses qu’on connaît, qu’il faut se décider pour le bonus, qu’il ne faut pas trop en dire pour ne pas se faire voler les points car on aura dit à la lecture des indices précédant la question qu’on maîtrise le sujet, etc. Autrement dit, si vous jouez en binôme, choisissez quelqu’un avec qui le courant passe vraiment bien et avec qui vous savez que vous serez assez complémentaires sur les choix de questions, tout en pouvant chanter sur les questions Blind Test.

DSC_0092

C’est pas évident à trouver ? Moi, j’avais une partenaire au top pour ça : une amie de lycée que je connais depuis plus de dix ans (outch, on est vieux !). Pas l’ombre d’un souci au tableau, même si ça peut m’arriver d’être mauvais joueur parfois. L’autre bon point de notre soirée, c’est que le tout était organisé par une amie que je ne connaissais pas vraiment, à part par échange de mails et de message sur Insta. En fait, l’ensemble des duos se connaissait, évidemment, mais entre les duos, on ne se connaissait pas tous ; et ça a vraiment ajouté au fun, parce qu’on a appris à connaître assez vite le caractère des personnes, et leur sujet de prédilection.

Une bonne manière de passer une soirée avec des inconnus, donc, de faire du team building pour une entreprise ou juste d’apprendre à mieux connaître des amis aussi. Je pense que selon les participants, les ambiances doivent vraiment varier ! Et en plus, on se créé un compte pour avoir l’assurance de ne jamais tomber deux fois sur la même question, même si on revient y jouer.

Quizz Room est donc vraiment une bonne adresse parisienne, à côté d’Odéon, à dix minutes de Paris, je vous conseille vraiment cette salle qui change du concept habituel des escape… Au moins, on sait qu’il y aura forcément un gagnant ou un perdant (ça peut se jouer seul ou en duo), mais ça marche bien, comme une soirée jeu de sociétés, quoi !

Comptez tout de même environ 20€ par personne, sachant que vous pouvez être 12 par parties (ou 18 si vous venez en entreprise). C’est peut-être un chouilla cher, mais quand on compare aux escape rooms parisiennes, on se rend compte qu’on est dans la moyenne pour un jeu qui est assuré de durer un peu plus d’une heure. Bref, ça vaut le détour et c’est fun !

PS : peu de photos aujourd’hui, c’est pour garder la surprise quand vous irez sur place 😉