#11 – S’organiser comme Donna

Salut les sériephiles,

Chassez le naturel, il revient au galop : il n’est pas 9h quand j’écris cet article ! Non, mais, je vais bien réussir à reprendre l’habitude d’écrire mes articles en avance, hein. Juste pas ce week-end et certainement pas la semaine prochaine non plus. Tant pis, on fera avec. En tout cas, tout ça va à l’encontre de ce que j’avais prévu d’écrire dans cet article où j’avais espoir de pouvoir me comparer à…

Pin on Suits

Douze semaines, douze personnages, douze impacts sur ma vie.

Rien que ça. C’est un vaste programme, je sais. Et je n’ai pas réussi à choisir un ordre ; alors on fera selon l’inspiration du moment. Pour aujourd’hui, il va être question de Donna de la série Suits, un personnage que tout le monde ne peut qu’adorer tant elle est géniale. Je suis sûr que sans elle, il y aurait eu bien moins de saisons à la série tant elle a été le moteur d’un nombre incroyable d’épisodes.

Reaction GIF - Find & Share on GIPHY | Actrice, Film, HumourQui est-ce ? Donna, c’est un peu personne au début de la série : il s’agit de la secrétaire d’Harvey, un grand avocat. Comme toutes les secrétaires, elle semble juste vouloir coucher avec son boss, et ça s’arrête un peu là, parce que cette série est pleine de clichés et de problèmes quand on la regarde de plus près. Heureusement, avec les années, le rôle de Donna s’est étoffé. Cela s’est fait bien rapidement tant l’actrice qui l’incarne est géniale.

Assez vite, donc, Donna devient un personnage incontournable de la firme. Plus qu’une secrétaire, elle est la plaque tournante de toutes les informations nécessaires à nos avocats. Mieux vaut l’avoir dans sa poche car elle enregistre tout ce qu’on lui dit, elle sait tout, elle a toutes les informations, tous les bons contacts et sait tout faire – ou presque. C’en est devenu ridicule à un moment, tant elle était une sorte de badass que rien ne peut arrêter.

Suits Donna Paulsen GIF - Suits Donna Paulsen Sarah Rafferty - Discover & Share GIFsC’était un peu trop visible, alors la série l’a fait se confronter à quelques erreurs et problèmes, mais dans l’ensemble, cela n’a jamais empêché son évolution. Et elle ne finit pas la série en étant simple secrétaire. Enfin, je ne pense pas. Avec un seul épisode vu cette année, je ne suis pas tout à fait sur le point de finir la série non plus, hein.

Qu’est-ce que Donna a bien pu nous apprendre ? C’est un peu ce que je disais pour Veronica la semaine dernière : Donna nous montre qu’il est possible de tout faire avec le culot et le talent. Combien de services va-t-elle demander à des gens à qui elle a rendu service elle-même ? La première leçon à tirer du personnage de Donna, c’est qu’il faut rendre service à tout le monde et prendre de son temps pour aider les autres, car c’est comme ça qu’on peut à son tour être aidé. C’est tout simple, et ça fonctionne vraiment – pas besoin d’être dans une firme d’avocats pour ça.

Suits: 22 Times Donna was the kind of woman we aspire to be (GIFs) – SheKnows

Donna nous apprend aussi à savoir ce qu’on vaut et à ne jamais hésiter à le rappeler. Elle manque clairement de modestie, mais en même temps, elle a besoin de montrer les crocs bien souvent dans son milieu. Pourtant, elle est la preuve qu’avec un peu débrouillardise et un bon réseau, on peut faire beaucoup plus que ce qu’on imagine a priori. Avec un soupçon de confiance en soi en plus, on devient même une sorte de super-héros, franchement : c’est comme cela que je la vois, c’est une vraie super-héroïne capable de tout gérer en parallèle et d’être hyper efficace quoiqu’il arrive. Alors évidemment qu’elle doit le rappeler aux autres.

Elle est même capable de répondre au téléphone et d’être brillante alors qu’on ne va pas se mentir, le téléphone, c’est une vraie plaie. Ouais, je fais partie des phobiques du téléphone, c’est comme ça.

suits usa, lines and gif - image #7149597 on Favim.comQuel impact sur moi ? Vraie anecdote : j’ai découvert la série l’année de mon premier travail étudiant, alors Donna a rapidement été un modèle. J’ai vite compris qu’il fallait se montrer disponible et malin dans une entreprise, exactement comme elle. Si je n’avais clairement pas envie de me faire ma boss autant que Donna veut se faire Harvey, j’ai décidé d’être Donna à ma médiocre échelle d’employés de l’été. Vous voyez comme Donna (ou n’importe quel personnage de la série) arrive toujours à trouver un moyen d’être exceptionnel et d’accomplir un boulot monstre en trois minutes ? C’est ce que j’ai fait.

On m’a embauché pour faire manuellement un travail qui pouvait être effectué en trois minutes grâce à une formule Excel. Formule Excel que ma N+1 ne connaissait donc pas. J’ai passé le reste du mois à attendre qu’on me donne d’autres missions, mais comme ça ne venait pas, ben tout ce qu’il me restait à faire, c’était d’aider les autres, de les écouter et de mettre en relation certains qui pouvaient s’entraider. Être à l’écoute pour tout savoir, c’est important.

Donna Suits GIFs - Get the best GIF on GIPHY

J’ai vite compris que Donna pouvait être un vrai modèle en entreprise, donc. Et ça marche encore aujourd’hui : dans les relations humaines entre collègues – les collègues lambdas, pas ceux avec qui je m’entends – j’ai la fâcheuse tendance à vouloir en faire trop, les aider voir être hyper compétitif quand ça ne sert à rien. C’est efficace, ça fait plaisir à tout le monde, mais ça ne sert à rien. Pas facile tous les jours d’être une Donna… mais heureusement pour moi, je suis loin de l’être encore et j’ai appris à être un brin plus modeste qu’elle.

Elle a eu un petit impact, mais je le limite aussi pour éviter de mal finir. Par contre, comme elle, j’écoute tout ce qu’il se dit, donc méfiez-vous de ce que vous dites en ma présence, hein.

#10 – Avoir le dernier mot comme Veronica Mars

Salut les sériephiles,

Hier soir, après le podcast, j’affirmais que cet article ne pourrait pas être en ligne à 9h ce matin, et pourtant me voilà ! Que voulez-vous ? Je n’allais pas laisser la vie avoir le dernier mot sur moi, et j’ai pris quelques minutes pour rédiger l’article avant de me coucher, tout simplement. Maintenant que vous avez les coulisses de la rédaction, soyez indulgents sur les éventuelles fautes d’orthographe, par contre ! 

hello veronica veronica mars gif | WiffleGif

Douze semaines, douze personnages, douze impacts sur ma vie.

Rien que ça. C’est un vaste programme, je sais. Et je n’ai pas réussi à choisir un ordre ; alors on fera selon l’inspiration du moment. Pour aujourd’hui, il va être question de Veronica Mars, de la série qui porte son nom, dis donc. Difficile de ne pas penser à elle quand je pense aux personnages dans lesquels je me suis reconnu et à qui j’ai envie de ressembler – et dans ceux qui ont eu un impact sur moi, à un moment ou un autre. C’est encore parti pour un épisode de confessions intimes !

Qui est-ce ? Alors, je ne sais pas si c’est bien la peine de prendre encore le temps de présenter Veronica Mars, car tout le monde en a déjà entendu parler tant la série a atteint le statut d’œuvre culte en peu d’années – en partie grâce à son annulation d’ailleurs, en partie grâce à Kristen Bell, surtout.Veronica mars gif 13 » GIF Images Download

Veronica, quand on la rencontre, est une adolescente qui a vécu un bon gros trauma quand sa meilleure amie a été assassinée. Les conséquences de ce meurtre de Lily ont tout changé à la vie de Veronica : son père a perdu son poste de shérif en s’en prenant à la famille de la défunte lors de l’enquête, sa mère s’est barrée et, accessoirement, ben elle n’a plus eu de meilleure amie et a perdu toute popularité au lycée quand elle a choisi de soutenir son père.

On comprend rapidement que l’intégrité de Veronica la pousse à être du côté de son père quoiqu’il arrive. Elle a un bon compas moral et un sens de la débrouille à toute épreuve, ce qui fait qu’elle se retrouve à aider son père en tant que détective privé – et elle veut bien l’être avec les autres ados du lycée aussi si ça peut lui rapporter de la thune. Forcément.

Veronica n’est pas qu’une ado paumée, loin de là même : elle a repris le contrôle de sa vie après ces traumas et un viol, elle est une enquêtrice hors pair et elle a surtout un sens de la répartie à toute épreuve. Le genre de personnages que j’adore, donc.

Veronica Mars Investigations Investigations season 1 transcript — Veronica  Mars InvestigationsQu’est-ce que Veronica a bien pu nous apprendre ? Comme le sens de la répartie ne peut pas vraiment s’apprendre avec la télévision (enfin, si, mais pas que), je dirais que c’est surtout une autre leçon qu’il fallait retenir du visionnage de cette série : celui de faire attention au moindre détail.

C’est bien simple, en trois saisons, un film, deux romans et une autre saison, Veronica a toujours prêté attention à tous les détails pour résoudre ses enquêtes. Parfois, c’est la simple utilisation d’un sachet de thé devant elle qui finit par être la clé pour résoudre le mystère du moment. C’est assez basique pour une série d’enquête, évidemment, mais le coup de faire attention aux détails est tout de même hyper illustré tout au long de la série.

Bien sûr, Veronica, ce n’est pas que ça : elle est aussi pleine de ressources et a toujours une capacité de dingue pour improviser dans les situations de stress. Si elle ne s’en tire pas toujours sans dommage, elle est tout de même très douée pour se sortir intacte de moments où elle devrait être en péril. Et dans tout ça, l’autre leçon à retenir de son sens de l’invention, c’était son culot monstre.

Pin for Later: 25 Badass Burns From Veronica Mars That Are Still Just as  Perfect as They Were 9 Years Ago When She … | Veronica mars, Veronica mars  quotes, VeronicaSi je n’ai plus trop aimé certains aspects du personnage en saison 4 à ce sujet-là, car elle était beaucoup trop revancharde pour son bien et pour que j’approuve tout ce qu’elle faisait, nul doute que le culot est un des traits qui caractérise le mieux Veronica. Et c’est une bonne chose.

Quel impact sur moi ? Veronica est un des tous premiers personnages que j’ai vu avoir un tel culot. Quand je dis qu’elle est pleine de ressources, je le pense vraiment, mais ce qui est caractéristique, c’est qu’elle ose se servir de toutes ses idées, quitte à prendre l’identité de la réceptionniste du commissariat ou à rivaliser d’ingéniosité pour obtenir une information bien cachée. Ca, sa curiosité naturelle, son sens du détail et de la répartie…

Autant de qualités que j’ai admirées chez ce personnage et que j’ai eu envie d’avoir moi aussi dans ma vie. Et ça tombait bien, parce que j’ai découvert la série dans un moment compliqué de mon collège où j’étais totalement harcelé – du bon vieux harcèlement scolaire, initié aussi par certains adultes en vrai, même si je ne l’ai compris que bien plus tard.

15 Reasons Why 'Veronica Mars' Should Be Your Role Model

C’est comme d’habitude un article très cliché, mais voir Veronica se relever de tant de dramas, ça a eu un impact sur moi : celui de relativiser énormément le peu qui m’arrivait. Et si on s’acharnait sur moi, ce n’était plus si grave. Moi aussi, j’étais curieux et j’avais un bon sens du détail. Il ne me restait plus qu’à travailler ma répartie (merci Veronica, merci Buffy) et ma confiance en moi pour oser faire beaucoup plus de choses et répondre. Y compris aux adultes, oups.

Bien m’en a pris. Je n’irai pas jusqu’à dire que sans ce personnage, je ne m’en serais pas sorti, hein, mais je pense que ça aurait eu plus d’impact sur moi le harcèlement. L’année suivante, j’ai changé de collège et bon, arriver en 3e dans un nouvel établissement, ce n’était pas si évident. J’ai puisé un peu de courage dans les séries, je ne m’en cache plus depuis un moment. Je ne dis pas non plus que je suis le type le plus confiant en moi possible, mais j’ai appris à oser plus certaines choses. De toute manière, autant oser parfois, mieux vaut avoir des remords que de vivre dans le regret, je crois.

Veronica a fait partie de ces personnages inspirants me montrant une voie possible pour sociabiliser à nouveau. C’était l’adolescence, alors c’est bien normal, mais j’ai énormément changé à cette époque-là. Est-ce que de Veronica, j’ai également hérité une carapace bien inutile et une propension à tacler les gens trop souvent pour de mauvaises raisons ? Veronica Mars GIFs - Get the best GIF on GIPHYBien sûr, mais bon, il faut bien avoir des défauts après tout.

J’ai décidé d’écrire une saga sur les points positifs, pas les négatifs – on est rarement les mieux placés pour se juger, même a posteriori. Et ce n’est pas Veronica qui dira le contraire !