Semaine 15 : du 11 au 17 avril

La barre est haute après l’excellente salve d’épisodes de la semaine 14. Le retour de Fear the Walking Dead ouvre ces sept jours avec un bon épisode, mais on ne peut pas en dire autant du reste du lundi. Le reste de la semaine est bon à tendance excellente, et c’est quand même agréable de mettre des bonnes notes un peu partout et de retrouver l’excellente Tatiana Maslany dans Orphan Black ! Allez, j’arrête le teasing, les notes sont là :

Fear the Walking Dead (2×01), 17/20
Last Man on Earth (2×14), 11/20
Quantico (1×17), 13/20
OUAT (5×17), 10/20
Blindspot (1×17), 18/20
Supergirl (1×19), 16/20
Les colocs de Mamie (1×13), 13/20
Agents of S.H.I.E.L.D (3×16), 17/20
The Grinder (1×19), 15/20
Le Secret des Balls (2×08), 17/20
The 100 (3×11), 20/20
Orphan Black (4×01), 17/20
Grey’s Anatomy (12×18), 17/20
Grey’s Anatomy (12×19), 18/20
The Catch (1×04), 11/20
Unreal: The Faith Diaries (2×00), 17/20

 J’ai également visionné dans le cadre du #ChallengeSéries2016 la saison 2 de Person of Interest, dont j’ai publié le bilan jeudi dernier. De même, les avis sur les épisodes de Fear the Walking Dead, The 100, The Catch et Orphan Black sont désormais publiés sur leur propre page (cliquez sur les liens dans la liste ci-dessus), tout comme pour la websérie inter-saison d’Unreal. Enfin, j’ai regardé hier la saison 2 d’Unbreakable Kimmy Schmidt, une super dose de bonne humeur dont vous pouvez déjà consulter la critique par-là.

01.jpg

Quand t’imagines tes potes de camping, 15 ans plus tard

Last Man on Earth proposait un épisode moyen cette semaine, qui continue à enchaîner les mêmes défauts et à en faire des caisses là où ça pourrait être drôle si c’était un peu moins poussé à l’extrême. J’ai l’impression qu’on franchit depuis un moment dans cette saison 2 un cap dans l’humour saugrenu et ça ne me plaît plus trop. Randy/Phil est juste beaucoup trop lourd avec son frère pour que ce soit franchement drôle, l’intrigue autour de Todd n’est pas pleinement passionnante et ce triangle amoureux pas crédible. Qu’il choisisse ! Bon, voilà, ça se regarde, ça fait sourire, mais depuis la reprise j’ai l’impression de ne plus rire devant la série… ou alors seulement sur les fins d’épisodes. La fin de celui-ci par exemple était surprenante donc marrante, mais pas non plus révolutionnaire. Je ne sais pas, j’ai l’impression que la série a perdu son humour en cours de route et qu’elle agonise désormais lentement.

02.jpg
Mais qu’est-ce que Caleb a bien pu proposer à son père en échange du jet pour tirer une tronche pareille?

Autre série, autre agonie lente : Quantico proposait un épisode qui souffre toujours de quelques longueurs inutiles. Plus inquiétant : les intrigues qui me motivent vraiment sont souvent celles des exercices qui se déroulent à l’académie, sauf que ceux-ci ne seront pas éternels. La série s’est auto-perdu en en faisant des flashbacks. Ce qu’il se passe dans le présent est de plus en plus ennuyant, même si le cliffhanger me motive un peu : j’ai envie d’un épisode autour de Shelby maintenant… Et en même temps, on vient déjà d’avoir deux épisodes autour d’elle dans le passé. D’ailleurs cette intrigue atteint une conclusion sympathique avec cet épisode, et je suis pressé que l’on passe à autre chose. En plus, ça permet d’un peu mieux comprendre les actions à venir de Caleb, donc c’était une bonne chose. Bref, ça continue de se regarder, mais la qualité est en déperdition depuis la reprise ! La première partie de saison était pourtant géniale…

03.jpg
Karaba la sorcière, pourquoi es-tu méchante ?

L’épisode de OUAT se concentrait sur Belle une nouvelle fois et permettait cette fois le retour de Gaston. Je l’ai déjà dit, mais ces multiples retours pour un seul épisode finisse par être lassant en offrant des intrigues à la semaine qui n’ont généralement pas de conséquence la semaine suivante. Du côté d’Emma, il était question d’empêcher son rêve de se réaliser et, certes, c’était un peu mieux que d’habitude, mais toujours pas ça. Je ne me remets pas de la fin de l’épisode (hyper prévisible) où Belle demande grosso modo à Hadès pourquoi il est méchant.  Je ne sais pas, je me souvenais de Belle dans le dessin-animé comme d’un personnage intelligent et plus on avance dans Once Upon a Time, plus elle paraît stupide, c’est triste et dommage. Bon, RDV la semaine prochaine pour le retour de Red cette fois. J’ai peu d’espoir de voir un bon épisode, mais au moins, ce sera sur un personnage que j’aime bien !

04.jpg
Quand t’as pas révisé tes partiels

Incroyable romance post-mortem dans Blindspot pour le personnage de Patterson qui a l’air de trouver hyper romantique l’idée d’une chasse au trésor pour résoudre une partie de son boulot le jour de son anniversaire. Je suis pas convaincu qu’une chasse au trésor pour faire avancer mon mémoire m’aurait plu, mais en même temps, c’est vrai que ça a l’air rigolo. Cet épisode semble prouver une fois de plus que c’était une erreur de tuer David, qui était le personnage le plus marrant (en grande partie grâce à son couple avec Patterson). En tout cas, c’était un très bon épisode, même si je ne me suis intéressé qu’à cette intrigue qui était de toute manière le point d’ancrage de l’épisode, avec toute une seconde partie résumée par la réplique « Find the tatoo, find Patterson ! ». Bref, un de leur meilleur épisode qui fait de Patterson un personnage qui déchire encore plus qu’avant. La manière dont elle parvient à s’échapper est brillante et en plus, sans elle, l’équipe repose sur Tasha pour le numérique. Oh, et j’oublie de parler du flirt lesbien totalement inattendu de la part de la patronne ! Allez, leur seul faux pas c’est d’avoir essayé de nous faire croire que Jane pensait vraiment que c’était une erreur de coucher avec son complice. Le coup de la crise cardiaque post-réconciliation aussi. Mais bon, c’est tout pardonné car c’est l’un de leur meilleur épisode !

05.jpg
« Ma série ne manque pas de cohérence. » (si)

Les pauses multiples dans la diffusion de Supergirl font qu’il est parfois dur de se remettre dedans, et cette semaine en fait partie, même si je ne saurais expliquer pourquoi. Peut-être parce qu’on se retrouve au milieu de l’action d’un coup. Et je ne sais pas, je n’ai pas réussi à vraiment accrocher : je trouvais que les enjeux n’étaient pas si énormes (la scène de la triple tentative de suicide par exemple), on n’était pas encore en fin de saison… Mais il semble que les auteurs aient finalement pris le parti d’un large arc de fin de saison, et c’est tant mieux car c’est réussi pour la fin. Donc voilà, un épisode hybride avec un début pas hyper cohérent (les immunisés par exemple… comment le sont-ils exactement ? C’est pas clair ce coup des boucles d’oreilles) et passionnant, mais dans lequel Kara se retrouve forcée de se battre contre tous ses alliés, et une fin qui monte avec succès en tension et en rythme. Pas si mal, mais quand même en-dessous du niveau de l’épisode précédent !

07 copie

Les Colocs de Mamie revient cette semaine avec un épisode de Noël qui se déroule entre Novembre et le réveillon… Ce qui est peut-être l’un des problèmes d’accès de la série également : la chronologie n’est pas toujours très claire. Depuis combien de temps la mamie habite-t-elle chez ces jeunes avant de se permettre de telles blagues ? Parce que franchement, au bout d’un moment, une coloc pareille, vieille ou pas, ça devient ingérable et ça se vire ! J’aime à croire que les épisodes présentent différentes anecdotes relevées tout au long d’une coloc d’un an et racontées à la fin, dans le désordre, pour que ça prenne un peu plus de sens. En tout cas, l’épisode était marrant, avec un bon dosage pour faire sourire.

06.jpg
Bon, beh ça c’est fait.

« You didn’t kill him hard enough »… May for the win ! Agents of S.H.I.E.L.D propose un épisode qui s’attarde enfin sur le rôle de Bethany Joy Lenz et évidemment, elle est amoureuse de Ward/Hive, qui, lui, tuera son papa. Les flashbacks permettent le retour de Reed Diamond, et ça fonctionne assez bien. Surtout, la série réussit à nouveau à équilibrer le rôle de chacun dans l’équipe et à s’attarder sur chacun. Il aurait fallu garder quelques cicatrices aussi sur Lincoln et pas seulement Daisy, mais bon. May a encore le droit à sa chorégraphie badass, Daisy à son moment démonstration de pouvoir et Lincoln à un passé encore plus sombre. Bref, ce sont Fitzsimmons qui sont un peu laissés de côté, mais le début de saison tournait beaucoup autour d’eux et aujourd’hui, ils servent à mettre brillamment en valeur la culpabilité de Coulson. Côté bonne surprise: la mort express de Joy Lenz, inattendue (j’ai même pas retenu le nom de son perso quoi), et le cliffhanger ENFIN ! Impatient de voir les Secret Warriors en action, même si un peu inquiet de savoir qui ils vont tuer… J’étais sûr que ce serait Yoyo, mais Daisy n’a pas l’air d’accord.

07
Et si, les lunettes lui vont vraiment bien.

The Grinder revient après une absence beaucoup trop longue, mais c’est un plaisir de le retrouver. Cette semaine propose un flashback sur le pilot test de la série fictive, ce qui permet un parallèle avec la préparation du procès et le « focus group ». Comme assez souvent dans cette série, ça fonctionne, notamment parce que cette fois le procédé peut également s’appliquer à la famille, ce qui est trop souvent mis de côté dans cette série. Par conséquent, les meilleurs blagues de l’épisode se retrouvent avec les conséquences sur la famille, notamment Debbie, et bien sûr avec Claire. La dernière minute de l’épisode est juste génialissime et m’a provoqué un bon fou rire. Tant mieux, parce que je suis en manque de sitcom en ce moment !

08.jpg

Un épisode hyper intéressant qui renverse tout ce que l’on pensait savoir depuis le début de saison ? Et bien oui, ils l’ont fait. Il y en avait besoin après tous les rebondissements de chaque épisode qui avaient rendu l’ensemble de cette histoire totalement WTF… Cette fois, l’explication est toujours autant WTF, mais elle tient la route au moins (exactement comme cette phrase qui ne veut rien dire, mais en fait si). Et puis surtout, je n’en attends pas plus de leur part. Cette saison réussit quand même l’exploit de se réinventer à chaque épisode et de toujours se terminer sur des cliffhangers percutants, toutes les 10 minutes donc.. Belle démonstration d’écriture.

09.jpg
« Et si tu me montrais plutôt une sextape prise par les caméras de l’hôpital, Miranda ? »

Double-épisode pour Grey’s Anatomy cette semaine, pas vraiment double-épisode qui se suivent et sont construits sur deux épisodes. C’est pas plus mal, j’ai souvent envie d’en regarder plus d’un à la fois. Alors concernant ce premier épisode, j’en ai beaucoup aimé le rythme qui, au ¾ de saison se permet ce que propose généralement un final dans une autre série. Le début part un peu de nulle part et nous trompe juste ce qu’il faut pour qu’on s’attende à un tout autre épisode, et finalement cette semaine ne se concentre pas sur Alex, mais sur Bailey qui fait tout ce qu’elle peut pour sauver son mari malgré une enquête qui ne l’aide pas vraiment. L’épisode avait ses longueurs, une intro et une conclu qui ressemblaient beaucoup trop à Person of Interest, mais en définitive, c’était la merde et c’était donc génial. Quant à la révélation finale, je ne m’y attendais pas. Warren est en train de partir en vrille sévère, les amis !

10.jpg
Oui beh moi, je n’ai pas envie de la voir partir.

Second épisode plus classique qui arrête de ne se concentrer que sur Warren/Bailey, sans pour autant les abandonner. Je vais donc commencer par ça : l’intrigue est bonne, bien que classique pour du Grey’s. Sur cet épisode, c’est Bailey qui enchaîne les erreurs pour finalement suspendre son mari six mois. Et beh, ça promet une vie de couple passionnante et encore de belles engueulades (sauf s’il s’en va, ce que laisse suggérer la dernière scène, non ?). L’épisode prenait aussi le temps de revenir sur Japril, dans des scènes réussies concernant April et sa grossesse, un peu plus reloues concernant les engueulades de couple qui mènent bien sûr à une scène plus calme. Par ailleurs, les trois sœurs ensemble fonctionnent toujours autant et je suis heureux que la série reprenne l’initiative de leur donner des scènes ensemble. Enfin, j’ai adoré les scènes entre Callie & Penny, mais je me demande encore comment Callie peut penser que c’est jouable d’embarquer Sophia sans qu’Arizona ne se batte pour la garde et sans même en parler sérieusement avec elle. Évidemment qu’elle riposte. Cette saison continue donc d’enchaîner les très bons épisodes et ça fait plaisir !

 

Voilà, c’est tout pour cette semaine ! N’oubliez pas de consulter les articles des séries aussi si ça vous intéresse. Autrement, vous pouvez retrouver le bilan des autres semaines par ici 🙂 Et sinon, voilà le planning pour la semaine prochaine : je posterai l’avis sur Fear The Walking Dead lundi, le bilan de saison 3 de Person of Interest (avec MAJ du marathon) jeudi et les avis sur Orphan Black, The 100 & The Catch vendredi.

2 commentaires sur « Semaine 15 : du 11 au 17 avril »

  1. Bah tiens, on a exactement le même avis sud David de Blindspot, qui était le meilleur perso et que je me demande pourquoi il est mort XD .
    Il parait que l’acteur joue dans Grey’s anatomy, je m’en fiche, je veux qu’il revienne !

    J’aime

    1. Aaah ! Merci, je savais que j’avais déjà vu sa tête quelque part quand je l’ai vu dans Grey’s, mais sans les lunettes, je l’ai pas reconnu :’) (et j’ai oublié de consulter IMDB). Dingue !
      Pareil, je le préfère dans Blindspot où il avait un rôle plus intéressant/important. Mais bon, je vois mal comment le faire revenir. Déjà que cette semaine, ça faisait vraiment « on a tué notre meilleur perso… Si on le faisait revenir comme on pouvait ? »..

      J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.