La diffusion avortée de Salvation

Salut les sériephiles,

Je suis un peu à l’ouest avec la publication de cet article presqu’une semaine trop tard, mais les autres articles écrits cette semaine attendaient depuis trop longtemps dans ma liste d’articles à publier. L’un de mes tous premiers articles « 500 mots » consistait à critiquer la programmation séries à la télévision en France. Aujourd’hui, je considère normal de recommencer après la belle arnaque d’M6 samedi dernier. Article sans spoiler.

Résultat de recherche d'images pour "salvation m6"
Moi. M6. Boom.

En effet, la chaîne a eu la bonne idée il y a un mois de diffuser Salvation en prime-time le samedi. Cela fait toujours plaisir de voir une série inédite qui n’est pas un simple procédural en prime-time (même si ce n’est pas ma série préférée, loin de là). Le problème de cette diffusion ? Elle a débuté le 30 décembre, avec quatre épisodes. De l’avis de beaucoup (et c’est le mien aussi), ce n’est pas idéal comme programme de commencer une série une veille de réveillon et de la faire finir si tard (côté audience, c’est passé de 2,28 millions à 1,56 millions de téléspectateurs entre le premier et le quatrième épisode…).

Résultat de recherche d'images pour "salvation tv show"
Image exclusive des téléspectateurs du 30 décembre découvrant le commencement d’un quatrième épisode.

Sans trop de surprise, la série a trouvé son public en France : on est désormais tellement anesthésié avec des séries toutes formatées dans le cadre de l’enquête policière en 40 minutes qu’une série de ce genre est toujours un mini-événement. Cela m’a bien servi, en plus, puisque mes articles sur la série ont rapidement décollé.

Toutefois, ce public était restreint, avec une moyenne d’1,5 million de téléspectateurs grosso modo. C’est bien mieux que ses audiences aux États-Unis sur la tranche décisive des 18-49 ans, mais apparemment tout de même trop peu pour une chaîne de l’envergure d’M6 qui a tout bonnement décidé… d’annuler la diffusion des trois derniers épisodes. À la rigueur, pourquoi pas, mais cette annulation s’est faite dans la précipitation. C’est bien simple, elle a été communiquée, par mail, le vendredi à 19h21 (en ce qui me concerne). Et comme je n’ai pas regardé mes mails, je ne m’en suis rendu compte que bien après, mais ça peu importe.

Désireuse de faire les choses à peu près bien quand même, la chaîne a mis en ligne les trois derniers épisodes sur 6Play (ex M6 Replay). Si en soi, c’est une bonne initiative, ce n’est toujours pas ça. J’ai joué les aventuriers pour vous, histoire de me faire une idée du service.

Résultat de recherche d'images pour "salvation tv show liam"
J’étais déterminé à écrire un article de qualité, attends.

Le replay exige de s’inscrire (une procédure clairement énervante et invasive – à quoi sert la date de naissance pour un simple visionnage d’une série ratée à la télé, franchement ?) et offre un confort de visionnage bien moindre.

Ce replay offre certes la bonne surprise d’une qualité HD qui fonctionne bien (en tout cas, avec la fibre), ce qui change de celui de TF1 qui est une catastrophe monumentale et honteuse, mais il est impossible, par exemple, de la passer en VO, contrairement à une diffusion TV. C’est frustrant pour ceux qui ont commencé comme ça. Bon, et je passe là les nombreuses critiques de ceux qui n’ont pas accès au replay parce que pas en France ou du retard constaté par certains de mise en ligne des épisodes (j’y laisse le bénéfice du doute, je n’étais pas connecté samedi soir).

Et les rediffusions d’NCIS remplaçant Salvation ? Elles ont réuni… 1,5 millions de téléspectateurs. Tout ça pour ça, donc (elles ont fait très légèrement mieux si on regarde à la loupe).

Résultat de recherche d'images pour "salvation m6"

Bref, une fois de plus, une chaîne française a l’excellente idée de massacrer la diffusion d’une série alors qu’elle aurait pu s’en sortir bien mieux (en diffusant les épisodes deux par deux, par exemple, et en la commençant en janvier plutôt qu’en décembre ; simples suggestions, hein). J’ai tenté de contacter M6 dès dimanche dernier pour avoir leur avis ou savoir si la saison 2 (confirmée pour cet été aux USA) serait diffusée sur une chaîne du groupe, mais bien évidemment, je n’ai pas obtenu de réponse. Et après cinq jours d’attente, je me dis que je peux bien sortir cet article, quoi, telle Amanda face aux refus constants du gouvernement de lui filer la moindre info.

Bon, dans tout ça, il reste la mauvaise nouvelle que cet échec n’est pas prêt de nous laisser envisager la possibilité d’un retour d’une Trilogie du Samedi.

Résultat de recherche d'images pour "trilogie du samedi"

PS : je ne suis pas autant renseigné, mais M6 a aussi déprogrammé Frankenstein Code et Code Black samedi dernier…

4 commentaires sur « La diffusion avortée de Salvation »

  1. Et encore y a de la chance, le replay M6 est accessible à tous. J’ai pas droit à celui de TF1 parce qu’ils sont pas contents contre SFR et Numericable …

    J'aime

    1. Ah oui, c’est vrai j’avais oublié cette affaire (dont j’ai été victime pendant un quart de seconde grâce au VPN intégré d’Opera).
      Sinon, j’ai découvert depuis la rédaction de l’article que M6 avait aussi diffusé les épisodes de Salvation à l’antenne en fait… à 3h55 XD

      J'aime

      1. Ca me rappelle la diffusion de la saison 2 de no Offence sur France 2 : 4 épisodes le premier soir et les 3 derniers ont été expédiés à 1H du matin pour cause de mort de Johnny XD

        Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.