Shadowhunters – S03E04

Épisode 4 – Thy Soul Instructed – 14/20
On ne tourne pas exactement en rond et certaines intrigues avancent, mais on reste sur des choses assez classiques et ça manquait de scènes vraiment hilarantes malgré elles par rapport à d’habitude. La série est tout de même meilleure quand elle ne se prend pas trop au sérieux parce qu’on peut s’en moquer pour un tas de raisons. Là, c’est juste un épisode pas très bien écrit et pas très bien joué, mais qui se regarde. Pas assez catastrophique pour que je m’en moque, pas assez bon pour que je sois à fond dedans, juste moyen finalement. Et la note moyenne du blog, c’est 14, oui.

> Saison 3


Spoilers

04.jpg

Then I realized you brought me back here to be your guinea pig.

Oui, je suis déjà de retour et à jour pour le visionnage de cet épisode, mais vous comprendrez bien qu’il m’est impossible de faire autrement après un tel cliffhanger. La série reprend sur la même base, mais dans un nouveau décor, pour le principe. Le but de cette nouvelle scène est de réduire le coût de casting des figurants, j’imagine, ou pour garder le secret de l’identité impossible à trouver de ce fameux démon chouette.

Enfin bref, on sympathise presque avec la méchante de cette saison qui explique vouloir ressusciter son fils et manipule Jace qui a le droit à de beaux effets spéciaux de ralenti pour qu’on comprenne bien qu’il est ensorcelé, parce qu’on ne sait jamais, on pourrait croire qu’il agit de sa propre volonté. Il rentre à l’institut et avoue également à Clary qu’il n’a aucune idée d’où il était pendant quelques heures. Cela énerve la rousse qui se sent responsable avec son vœu de la fin de saison précédente, mais Jace affirme qu’il est juste fatigué de ne pas avoir dormi.

Un baiser suffit à ce que Clary oublie tous ses soucis et envies de dévoiler aux autres son vœu. C’est une jolie arme pour mettre fin à une conversation, ou juste une preuve que les scénaristes sont de gros flemmards, mais eh, ça fonctionne alors tout va bien.

Enfin, ça fonctionne jusqu’à ce qu’Alec interroge Clary sur la rune disparue de son parabatai quand il l’envoie en mission avec Alec pour s’occuper d’un vampire fou et qu’elle lui demande de s’en occuper plutôt avec Izzy. Logique. Le vampire ? Heidi qui s’est amusée à tuer un pauvre type s’occupant du don du sang. Faut dire qu’un tel job, ça attire les vampires.

Alec essaye ensuite de parler avec son parabatai, mais ce n’est pas très efficace. À part l’énerver, il n’arrive à rien. Il lui apprend toutefois que la mère de Jace avait quelques soucis psychotiques qui font que Jace prend la décision de questionner Luke sur ce sujet. Il s’inquiète donc pour sa propre santé mentale, persuadé de virer fou quand il est simplement en train de bosser pour l’ennemi en étant possédé comme dans n’importe quelle série de base. C’est comme ça que la mère de Clary s’est fait tuer d’ailleurs, hein.

Izzy et Clary enquêtent donc sur le vampire, c’est-à-dire qu’elles prennent le temps de parler de Jace (encore) et du médecin qui continue de harceler Izzy autant qu’il peut. Bon, tout de même, elles découvrent qu’il y a probablement un cadavre dans l’affaire.

Elles continuent leur enquête dans un repère de vampires, ce qui est aussi l’occasion de parler des problèmes d’Izzy et de sa relation avec Raphael. Elles finissent par retrouver Leo, le pauvre employé du don du sang qui est désormais un vampire et tente de les tuer. Ce n’est pas la meilleure des idées et c’est lui qui se retrouve à mourir une deuxième fois, de la main de Clary cette fois. Y a des jours comme ça, que voulez-vous !

Heidi, elle, essaye de retrouver Simon en se rendant dans le loft d’où il s’est fait chasser et en développant clairement un crush pour lui, sentant ses t-shirts avec joie. Raphael la retrouve bien vite, prévisible comme elle est, et le vampire qu’on nous a toujours présenté comme badass se fait avoir en dix secondes par Heidi.

Du coup, elle le déshabille presque totalement (prenant le temps de lui retirer ses chaussettes, mais pas son caleçon, elle est sympa quand même, faudrait pas que l’épisode soit censuré, déjà qu’il est interdit au moins de 13 ans), le menotte et l’enchaîne à un toit d’immeuble ; attendant qu’il se réveille pour lui dire que le soleil va se lever et qu’elle tient sa revanche.

Oui parce qu’en fait Raphael s’amusait avec elle pour tenter de trouver la manière de devenir lui aussi un Daylighter. Quant à sa revanche, elle est plutôt sympathique mais pas entièrement réfléchie. En effet, si elle le laisse mourir au soleil, elle le laisse tout seul sur son toit où il hurle tellement fort que Clary et Isa, dans la cave où elles viennent de tuer une deuxième fois le vampire entendent Raphael hurler.

Elles se précipitent et Izzy reconnaît les hurlements de son ex, allez savoir comment, ce qui lui donne la force (à elle comme à Clary) de défoncer une porte qui les bloquait jusque-là. Non, non, rien d’autre n’a changé, ça n’a aucun sens, ne cherchez pas.

Sauvé par les filles qui ne pensent pas à l’habiller pour le couvrir du soleil, Raphael leur ment et dit ne pas connaître l’identité du vampire qui lui a fait ça. C’est pas bien de mentir Raphael. On notera qu’ils restent tous les trois sur le toit où le soleil ne tardera pas à venir, en toute logique.

Izzy est loin d’être idiote (enfin si, mais pas dans ce cas-là quoi) et elle comprend bien que Raphael lui ment, donc elle ne met pas longtemps à le confronter dans le repaire où il gardait Heidi. Elle est bien triste de découvrir ce côté sombre de mec et décide malgré tout de ne pas le dénoncer pour ses crimes… à condition qu’il quitte la ville. Oh bah non alors, on ne va pas perdre Raphael quand même !

Dans les scènes inutiles, Alec interroge la possédée de la semaine dernière, Morgan, qui veut juste aller tuer Sarah, sa sœur jumelle. Izzy a de mauvaises nouvelles la concernant : ses cellules ne sont plus humaines, mais démoniaques, donc elle ne peut être sauvée.

Pendant ce temps, Jace se fait contacter par la méchante de la saison qui se grille sa couverture, le pensant encore possédé. Elle reprend vite le dessus et découvre que son amour pour Clary est ce qui lui fait perdre sa marionnette préférée. Bon, elle renvoie Jace s’occuper du cas de Morgan et décide de trouver un moyen de se débarrasser de Clary. C’est assez drôle à voir.

Il ne faut pas longtemps pour que Jace s’infiltre dans l’Institut, en coupe le courant pendant dix longues minutes et s’occupe de déposséder Morgan afin qu’elle ne puisse pas révéler la moindre information sur les autres possédés ou sur notre grande méchante de la saison. Dès que le courant revient, Clary (rentrant elle-même de sa mission avec Izzy) et Alec comprennent que peut-être tout ça n’était qu’une diversion.

Dix putain de minutes et personne ne songe à checker leur prisonnière la plus importante ? Quelle bande d’amateurs. La bonne nouvelle, cependant, c’est que Magnus leur apprend que Morgan est redevenue humaine, donc ils ont finalement réussi à la sauver, à défaut d’avoir réussi à la faire parler. Clary retourne alors auprès de Jace pour mieux découvrir son copain totalement perdu dans ce qu’il pense être de la folie, parce qu’il a encore oublié comment il est rentré à l’institut. Bonjour le cliffhanger soporifique !

Sinon, Maia débarque auprès de Luke pour lui reprocher l’exil de son copain. Rien de bien imprévisible, au contraire. Elle lui reproche d’abandonner Simon et est très claire dans sa haine de son mentor.

De son côté, Simon cherche un nouvel endroit où vivre en téléphonant à Clary et en marchant au hasard dans la rue, parce que c’est ce que font tous les SDF, c’est bien connu. Le hasard lui permet de tomber sur Kyle, enfin c’est plutôt Kyle qui tombe parce qu’il était à vélo et a failli lui rentrer dedans (non), donc il a fini tout droit dans un tas de poubelles qui traînaient par là. C’est con.

En trois secondes, Simon et Kyle, pas du tout énervé d’avoir détruit son vélo à cause d’un idiot qui marchait en ligne droite (ah ben remarque, normal), sont les meilleurs amis du monde. Il le ramène chez lui parce qu’il l’a blessé à la jambe, une blessure qui disparaît rapidement en cours d’épisode, comme dans toutes les séries. Cela dit, comme Simon le remarque, il n’en faut pas plus pour qu’on sache qu’il s’agisse d’un nouveau personnage magique, comme par hasard.

L’appartement de Kyle plaît énormément à Simon et, comme par hasard toujours, Kyle est justement à la recherche d’un coloc. Simon refuse d’abord l’idée, parce qu’il sent mal la cohabitation avec un humain. Pas de souci, mec, ton coloc n’est pas humain de toute manière. Maia le pousse finalement à accepter la colocation avec Kyle, qui débute à merveille, mais genre vraiment. Comme deux adolescents, les voilà qui s’installent et sympathisent autour d’une guitare, de jeu vidéo et… d’un appel de Luke à Kyle ! Voilà, voilà, Luke n’a donc pas abandonné Simon, prend ça dans ta face Maia. Il se contente juste d’être hyper creepy en lui trouvant un nouveau colocataire.

Un dernier cliffhanger voit également la méchante de cette saison débarquer chez Magnus dans l’espoir qu’il règle « un problème plutôt compliqué » auquel elle est confrontée, à savoir Clary. Ignorant tout de cette nouvelle cliente, Magnus accepte de bosser avec elle ; ce qui devrait permettre quelques scènes intéressantes pour la suite.

Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.