Grey’s Anatomy – S14E18

Épisode 18 – Hold Back the River – 16/20
Encore un bon épisode qui ne marquera pas les esprits sur le long terme, mais qui s’en sort relativement bien dans le développement des personnages. C’est fou comme la série a une capacité à s’adapter chaque année et à fournir des épisodes qui semblent s’écrire d’eux-mêmes. Bien évidemment, comme toujours, les scénaristes s’appuient énormément sur les personnages qui quitteront prochainement la série, et c’est frustrant car je les aime beaucoup, mais bon.

> Saison 14


Spoilers

 18.jpg

I have breast cancer ?

Alex et Jo continuent leur romance dans les rues de Seattle, Maggie et Jackson dans les couloirs de l’hôpital, et l’ascenseur forcément. Ils ne sont même pas surpris par April alors que franchement, je m’y attendais. Sinon, nous avons aussi Miranda et Ben qui passent l’épisode à se tourner autour. Il n’ose pas coucher avec elle depuis sa crise cardiaque et ça l’énerve ; mais elle trouve finalement le moyen de parvenir à le ramener dans ses bras.

Owen rentre à Seattle et s’énerve contre son étiquette de bagage. Amelia essaye de le réconcilier avec Teddy, mais c’est à peu près la pire des idées possibles pour Amelia de se mêler de ça. C’est ensuite au tour d’Arizona de s’en occuper, surtout qu’elle se retrouve à s’occuper d’une patiente cancéreuse avec lui. Le problème, c’est que la patiente n’est absolument pas cancéreuse, mais est tombée dans les mains d’un charlatan, le docteur Hanson, qui n’a même pas de licence pour exercer.

Ils décident de l’arnaquer à leur tour pour le confronter à son incompétence crasse, mais découvrent qu’Arizona aurait en fait un cancer du sein. C’est juste un énorme non. Terrifiée par l’idée, elle retourne immédiatement avec Owen à l’hôpital. Elle y découvre qu’elle n’a rien du tout, évidemment, et que l’arnaque était juste extrêmement bien montée.

Elle peut ainsi avouer à ses patientes qu’elles n’ont pas de cancer non plus alors qu’Owen s’occupe d’aller se venger de ce Hanson pas très gentil. La scène était sympa, comme le reste de l’intrigue, mais ça sortait un peu de nulle part et ça aurait plus intéressant sur deux ou trois épisodes, je trouve. Enfin bon !

En début d’épisode, April prie (Bingo) car elle a maintenant retrouvé sa foi, merveilleux. Elle comprend qu’elle doit s’excuser auprès de Thomas Koracick, et maintenant que je connais son prénom, je risque bien de laisser tomber son nom de famille. Elle reprend en tout cas sa vie en main en s’excusant auprès de tout le monde, sauf Jackson qu’elle évite du mieux qu’elle peut.

En fin d’épisode, elle prend enfin le temps de lui expliquer ce qu’elle a vécu, sa perte de Dieu, la manière dont elle avait l’impression de laisser Jackson gagner leur divorce en perdant Dieu. La scène entre ces deux-là est vraiment touchante, mais Jackson ne lui avoue toujours pas qu’il est avec Maggie. Forcément, cela pose problème quand April en vient à s’excuser auprès de Maggie et qu’elles partagent quelques anecdotes sympas de vie et de honte qu’elles ressentent l’une et l’autre, du genre Kepner regrettant d’avoir sauté sur son mari il n’y a pas si longtemps – quand il était déjà en couple avec Maggie donc. Ah lala. Du grand Grey’s, c’était assez marrant à suivre comme cliffhanger.

Pendant ce temps, Ben ramène Ollie à l’hôpital avec des collègues jamais vus dans Station 19. Aucun intérêt d’avoir un spin-off si c’est pour ne pas en profiter, je suis vraiment perplexe face à tout ça. Ollie ? Une ancienne amie de Richard, son parrain des Alcooliques Anonymes, déjà vue dans la série d’après le résumé en début d’épisode. Ce n’est pas comme si on allait s’en rappeler. Bref, elle ne veut pas continuer à vivre et à signer une clause de « Ne pas réanimer » sans en parler à Richard alors que, apparemment, il se parle encore au moins trois fois par semaine, si ce n’est par jour. Mais oui, bien sûr.

Bien évidemment, Richard ne veut pas la voir mourir et fait tout ce qu’il faut pour la sauver, quitte à lui envoyer aussi Meredith et Maggie pour la sauver. C’est malgré tout intéressant ce cas d’Ollie qui informe les filles qu’elles doivent trouver un nouveau parrain à Richard. Elles comprennent rapidement qu’Ollie va mourir de toute manière et qu’il faut convaincre Richard de la laisser s’en aller.

C’est plus facile à dire qu’à faire, mais Jackson fait remarquer à Maggie qu’elle avait les mêmes réactions que son père biologique quand sa mère était en train de mourir. Cela simplifie la vie de Maggie qui sait alors exactement quoi dire à son père.

Amelia et Alex quant à eux continuent de travailler sur le cas de Kimmy et sur celui du gamin qui explose de rire toutes les quinze secondes. C’est assez stressant pour que Delucas décide de rappeler à Amelia sa position du super-héros. C’est un nouveau genre de chirurgie qui se déroule alors, au laser et loin du patient. Cela faisait fort longtemps que je n’avais pas vu Amelia autant investie pour un patient, mais forcément, travailler le cerveau d’un petit garçon, à l’aveugle, ça ne peut que réveiller quelques traumas en elle. Elle se rend malade à en vomir et la voir si stressée est bien censé nous montrer à quel point elle est au top de la recherche.

Le lendemain, Bello et Delucas se réveillent à l’hôpital et Bello comprend que son mec vit à l’hôpital. C’est vrai que Carina a la fâcheuse tendance à coucher avec tous les colocs de son frère, donc celui-ci se retrouve à envisager d’aller vivre avec Bello.

Noah, le patient qui a subit l’intervention au laser, se réveille en pleine forme et redonne tout plein d’espoir à Alex concernant Kimmy, mais ni Thomas, ni Amelia ne le voient comme ça. L’opération de Noah, bien plus simple que celle de Kimmy, s’est avérée périlleuse à plus d’une occasion et ils ne peuvent se permettre de traiter la patiente de Karev pour l’instant. Et ils ne peuvent se le permettre avant plusieurs années. Oups. Elle n’a toujours que quelques mois.

Cela laisse Amelia bien affaiblie malgré tout, surtout qu’elle est présente quand Alex pète un câble sur Thomas. Par chance, Richard vient la trouver et lui proposer justement une réunion d’alcooliques anonymes avec Ollie. Il a pris la décision de la laisser partir, mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas moyen d’en parler pour l’accepter au mieux.

Oh, et avant que j’oublie, Meredith, Jo et Hellmouth continuent de travailler à l’arrière-plan de l’épisode sur leurs histoires de reins et ça se présente bien : l’une de leurs souris survit avec un nouveau rein et sans la technique de la meilleure amie d’Eillis. Rien n’est perdu pour le concours !

> Saison 14

3 commentaires sur « Grey’s Anatomy – S14E18 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.