Station 19 – S01E06

Épisode 6 – Stronger Together – 14/20
De cet épisode, je retiens surtout l’impression qu’il traînait en longueur sur chacune de ses intrigues. Ce n’était pas mauvais, puisqu’il mettait la priorité sur les personnages et leurs dynamiques, tout en avançant un peu des intrigues entamées depuis plusieurs épisodes, mais il manquait d’une bonne dose d’adrénaline pour sortir du lot. Et une série qui commence à traîner en longueur si tôt dans sa courte saison 1, ce n’est pas très bon signe pour la suite. On verra, en tout cas, une chose est sûre : ABC a renouvelée Grey’s Anatomy cette nuit, mais pas encore Station 19

> Saison 1


Spoilers

06.jpg

How neighborly of you.

La série commence de manière sympathique avec un couple lesbien qui passe devant le problème de notre épisode qui se concentre simplement  sur… un trou dans une route ?

Andy se prépare à passer un test important pour prouver qu’elle peut être capitaine. C’est un test physique et elle s’y rend avec Jack, ce qui est un choix d’autant plus stupide qu’il la surprend à tenir la main de Ryan qui a eu la bonne idée de lui ramener le porte-bonheur de leur enfance. C’est mignon comme tout, en théorie. En pratique, c’est un peu angoissant cet amour de jeunesse, mais bon.

Comme Jack est clairement jaloux, il décide de faire le trajet en voiture silencieusement, ce qui est particulièrement gênant pour Andy. Certes, elle pensait s’en sortir et l’avait affirmé à Maya et son père le matin même, mais c’était se leurrer : Jack n’a pas envie de lui parler (tu m’étonnes).

Malheureusement pour lui, quand il arrive sur le lieu du test, il découvre que ça se fait par 4 et qu’il est forcé de faire équipe avec Andy, parce que ça s’est fait par ordre alphabétique. Ah lala, ça les arrange bien les scénaristes, surtout qu’ils se retrouvent aussi avec Charlotte, qui venait de commencer à sympathiser avec Andy. Et pour compléter le groupe, on a Cole. C’est d’autant plus rigolo qu’il n’y a qu’un seul poste de capitaine dispo, celui de la Station 19, donc le stress est à son comble car un total inconnu peut très bien prendre le poste de capitaine à la Station 19, redéfinissant ainsi tout l’équilibre de la caserne, qui s’avère évidemment être une caserne légendaire pour ses interventions. Forcément.

Le teste commence avec Cole en capitaine, et c’est ridicule car il est un habitué du test. Ce n’est pas la première fois qu’il le passe et qu’il est totalement macho avec Andy et Charlotte. Clairement, Andy n’en veut pas comme capitaine, et c’est compliqué car il fait un bon temps au chrono. Le test ? Sauver une poupée des flammes, un classique.

C’est ensuite au tour de Charlotte de passer et de diviser les pompiers. C’est problématique car elle fait tout ce qui est contraire au protocole. Et le vrai problème, c’est qu’elle réussit le test plus vite que tous les autres grâce à ça, même si elle s’est mise Andy à dos. Bon, franchement, ces deux premiers, là, je n’en voudrais pas pour me sauver d’un feu, mais bon.

Forcément, Andy et Charlotte enchaînent sur un désaccord houleux, surveillé par Jack. J’aime vraiment beaucoup Charlotte qui remet un peu Andy à sa place, même s’il est sûr que Charlotte a tort. On passe ensuite au test de Jack qu’on ne voit pas vraiment, mais qui comprend qu’il n’y a pas de poupées à sauver dans le feu, après avoir fait deux fois le tour du protocole. Et c’est lui le premier en cinq ans à se rendre compte si vite que le test inclut cette variation.

C’est un peu ridicule que la rumeur ne se répande pas en cinq ans, vu que certains candidats passent plusieurs fois le test (comme Cole) et ça met Andy dans la merde car Jack est carrément complimenté par le big boss. Du côté de Charlotte, ça sent surtout la jalousie.

On passe enfin à Andy dans un épisode qui finit par être un peu long autour de ce test. Bien sûr, tout se passe mal pour Andy : elle passe en fin de journée, quand le building du test est tellement plein de fumée que plus personne n’a la moindre visibilité. Elle suit le protocole à la lettre, mais un bout du toit s’effondre sur Cole et Charlotte en profite pour ruiner son test et appeler du secours. Toute l’équipe doit alors sortir.

Andy nous fait alors du Andy, et six épisodes suffisent largement à affirmer ce genre de choses : elle décide de rester dans le bâtiment, suivi par Jack : si c’était un vrai feu, ils n’abandonneraient pas une victime. Leur travail d’équipe est parfait et hyper efficace, ce qui n’est pas une surprise. Ils parviennent à stopper le feu et sauver la victime. Tous les autres candidats la complimentent… mais pas ses supérieurs qui notent qu’elle a brisé le protocole en ne sortant pas du bâtiment.

Ce serait donc un échec pour l’héroïne de la série, mais restons sceptiques pour le moment : les tests ne sont pas terminés, elle a encore un entretien à passer et clairement, ça a l’air d’être un examen sur du long terme. Bon, ça s’annonce en tout cas mal barré pour elle et plutôt bien pour Jack qui, sur la route du retour, est évidemment décidé à parler à Andy cette fois. Elle, non.

Montgomery est celui qui prend la direction de la caserne en l’absence de Jack et Andy. Hughes en profite pour changer son poste avec lui, lui laissant le camion (plus susceptible d’être appelé pour un feu) pour prendre à la place la voiture médicale (plus susceptible de finir… dans une maison de retraite). Ben l’entend et lui fait savoir ce qu’il en pense.

Il passe l’épisode à tenter de la convaincre qu’elle a un vrai problème et qu’elle ferait mieux d’en parler plutôt que d’éviter les feux, et c’est clair que vu son boulot (et surtout vu la série), c’est la galère.

La Station 19 est appelée pour porter secours à Piper, une des femmes du couple du début d’épisode, qui a la jambe coincée dans la route : le trou s’est aggrandi quand elle a marché dessus. C’est con, mais pas très crédible qu’un attroupement ne se forme pas naturellement autour d’elle en attendant l’arrivée des pompiers. Cela permet toutefois à Hughes de jouer les héros et se précipiter sur Piper pour la… protéger d’un camion. Heureusement que le camion change de chemin au passage, parce que sinon, ça aurait fait de la jolie compote.

Il faut alors sortir Piper de son trou, ce qui n’est bien sûr pas facile et permet à Piper de se confier : elle n’est pas encore en couple avec son amie en fait, parce qu’elle ne sait comment lui dire qu’elle l’aime. Elle en parle à Maya et Vic (Hughes, mais maintenant qu’elle a un prénom depuis quelques épisodes, autant l’utiliser) qui lui conseillent de simplement se lancer. C’est ironique parce qu’elle le fait devant une Vic qui comprend que sa rescapée est capable d’affronter sa peur, d’en parler et de terminer en couple avec son amie.

Par conséquent, elle comprend qu’elle ferait mieux d’affronter sa propre peur. Mouais. C’est un peu gros comme intrigue et développement, mais ça passe bien. Dès le baiser fait, Piper peut sortir de son trou et tout se passe à merveille.

De retour à la caserne, Vic finit par parler aux autres de sa peur du feu : elle se sent dans sa famille, mais elle a aussi peur du feu, au point d’être paralysée face à lui. C’est quelque chose de lourd à porter et Vic se confie enfin aux autres, mais Montgomery paraît sacrément froid vis-à-vis d’elle qui les a tous mis en danger. Là aussi, c’est une série de Shonda Rhimes, on sait bien qu’on peut être sceptique et qu’il faut l’être. Ce n’est pas spécialement qu’il la charrie, mais juste qu’il lui fait prendre conscience des dangers qu’elle a pris, avant de lui affirmer son soutien.

Ils sont une famille : ils sont donc tous prêts à l’écouter et à la soutenir. Ils décident de ne rien dire à Andy et Jack pour prendre sur leur temps libre afin d’aider Vic à aller mieux. C’est un peu gros, et en même temps, c’est sympathique de réaffirmer l’unité de la caserne. Ce sera nécessaire s’ils ont droit à un capitaine sorti de nulle part.

Une dernière sous-intrigue inutile voit Miller s’inquiéter pour son ancien capitaine qui est toujours malade, y compris sur son lieu de travail. Ça aussi ça traine en longueur… et quand Ryan vient voir Andy chez elle et lui dit que son père n’a pas répondu, c’est une énorme alerte pour le cliffhanger.

Ryan se fait envoyer paître, Andy rentre chez elle et ne le trouve pas. Et pour cause, il est au Seattle Grace Hospital. Je m’attendais à une crise cardiaque ou à ce qu’elle le trouve mort, mais c’était trop d’espoir pour un épisode : il demande simplement à parler à Miranda Bailey. Décidément, ça y va les faux crossovers pour cette première saison !

> Saison 1

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.