Grey’s Anatomy – S14E22

Épisode 22 – Fight For Your Mind – 15/20
Petit épisode cette semaine avec des résolutions bien trop rapides qui ne me disent rien de bon pour les deux derniers épisodes à venir. C’était un épisode sympathique sans plus et très déconstruit avec une multitude d’intrigues partant dans tous les sens. On verra bien ce que donnera la suite.

> Saison 14


Spoilers
22.jpg

Your buddy Jesus is interested in buying a yacht?

Le WESéries 6 approche à grands pas et mon ordinateur en profite pour me lâcher à petit feu. J’ai mis plus de trente minutes à pouvoir commencer cet épisode tellement tout plantait, ce n’est pas bien rassurant.

Cet épisode recommence un peu sans contexte avec Meredith préparant une conférence de presse sur son projet de concours pour la fondation Catherine Fox. Effectivement. Elle aperçoit l’amie de sa mère et se réfugie au bar de Joe où elle commande un café (c’est qu’elle vieillit) et se fait draguer (décidément ce bar) par un homme étant là pour la présentation de Meredith Grey.

Elle se met à jouer aux fléchettes avec l’homme, et on est bien loin de ce que Grey’s propose habituellement. Finalement, l’homme découvre son identité grâce au nouveau barman (Mark) qui évidemment connaît Meredith par son nom. Le problème ? L’homme déteste le docteur Grey, mais maintenant, il sympathise avec Meredith.

Il la déteste parce qu’elle a été plus rapide que lui avec sa méthode qui a rendu son travail inutile, mais il sait bien qu’elle a gagné de manière juste… Contrairement à Eillis avec sa meilleure amie, ce que Meredith lui raconte à la fois pour lui remonter le moral (j’imagine ?) et surtout pour faire du Meredith, c’est-à-dire se regarder le nombril et se sentir mieux par rapport à ses propres décisions en les justifiant à voix haute. C’est vrai que depuis le départ de Cristina, ces scènes se font plus rares, mais elle n’a pas changé.

Finalement, elle prend la bonne décision de renommer la méthode Grey avec le nom de la meilleure amie de sa mère également, faisant une déclaration au début de sa propre présentation. C’est sans surprise vu ses réactions depuis l’affaire Harper Avery, mais je trouve dommage qu’elle en veuille encore à la meilleure amie de sa mère et refuse de lui parler en fin d’épisode. Pour le coup, son attitude était plus que compréhensible, quoi, et autant enterrer la hache de guerre.

Amelia continue de s’occuper de sa filleule, Betty, et ce n’est pas si facile car elle est loin d’être reconnaissante. Comme toute personne en détox dans les séries, elle s’en prend à Amelia… avant de fuguer quand Amelia la lâche des yeux comme une bleue. Elle ne la retrouve pas dans cet épisode et finit à une réunion AA où elle dit qu’elle meurt d’envie de se droguer à cause de son échec. Ah, Amelia. J’aurais aimé passer plus de temps sur cette intrigue !

Pendant ce temps, Bailey essaye de trouver une raison valable pour justifier le renvoi de Roy, mais ce n’est pas facile du tout. Il réclame simplement des excuses et son salaire, quelque chose d’assez raisonnable en fait, mais Bailey ne s’en contente pas. Weber essaye de la convaincre que ce n’est pas extrême comme demande, surtout qu’il a lui-même opéré quand il était sous l’influence d’alcool. Elle refuse de l’écouter, mais elle ferait mieux, parce que la solution du procès n’est pas du tout bon signe pour la suite.

Elle passe l’épisode à interroger tout le monde à la recherche d’une erreur de Roy, mais il n’a rien fait de mal, en fait. Elle finit par accepter de s’excuser… mais ne le fait pas, préférant faire la morale à Roy. Alors oui, mais non, toujours pas. Evidemment, Roy saisit l’opportunité qu’elle lui donne, un an de période d’essai, mais je ne vois pas comment les scénaristes veulent qu’on sympathise avec Bailey sur ce coup-là.

De son côté, Deluca passe ses nerfs sur les internes, et c’est marrant parce que ça rappelle de bien anciennes scènes. Pour le consoler, Maggie l’emmène s’occuper d’une des patientes d’Arizona qui a besoin d’une chirurgie car son bébé risque d’être paralysée. Le problème, c’est que la patiente est terrorisée par la chirurgie. Elle décide donc de rentrer chez elle sans chirurgie.

De son côté, Sofia s’est fait suspendre de l’école après avoir volé de l’argent de son club de théâtre pour se payer un billet pour New-York, ce qu’Arizona découvre dans son journal intime. En toute logique, elle s’effondre et April vient la réconforter, ce qui suffit à lui redonner confiance. Arizona se rend donc chez sa patiente (ça, c’est du soin pour les patients) pour la convaincre que la chirurgie est la meilleure option pour sa fille.

La peur de la patiente se résume à la peur de mourir sur la table d’opération, comme son père. Oui, ça se comprend ma foi. Arizona parvient toutefois à la convaincre de revenir à l’hôpital, en lui racontant comment elle a perdu sa jambe. La patiente accepte finalement de se faire opérer et Arizona lui promet qu’elle ira bien. Erreur de débutant ? Totalement.

Cependant, la chirurgie se passe à merveille et la patiente se réveille sans problème, heureuse de se dire maman et d’avoir fait passer sa fille avant ses propres peurs. Cela travaille alors Arizona qui prend la décision de renvoyer Sofia à New-York… et d’aller s’y installer elle aussi. C’est une fin sympa pour le personnage si c’est ce qu’ils lui réservent pour quitter la série, c’est mieux géré que le départ de Callie en tout cas. Cette dernière était une nouvelle fois présente dans l’épisode puisqu’Arizona lui téléphone pour lui annoncer la nouvelle, et c’est bien de montrer la communication entre les deux malgré l’absence de Callie. Ces coups de téléphone à des personnages ayant quitté la série continuent de fonctionner pour moi, et ça prouve bien qu’il n’y a pas besoin de tuer tout le monde à chaque fois.

Pendant ce temps, Alex et Jo partent à la recherche de la mère de celui-ci, parce qu’à quoi bon travailler après tout. On ne les voit plus tellement à l’hôpital ces derniers temps. Il se rend chez sa mère et découvre qu’elle n’y est pas car… elle est au travail. Et on nous le vend comme dramatique, avec ses symptômes. Forcément.

Finalement, il est révélé qu’elle travaille dans une bibliothèque et qu’elle est sacrément heureuse de revoir son fils. Sa schizophrénie s’est calmée, les médicaments l’aident et sa routine lui permet de contrôler la maladie. Sa routine. Et Alex lui rend visite. Cela sent bien mauvais pour sa routine et, effectivement, elle s’énerve contre Alex, lui demandant de quitter la bibliothèque.

Alex réagit bien mal pour un médecin je trouve, mais il est fils avant tout et il est énervé de voir que sa mère va mieux après lui avoir détruit toute son enfance. Finalement, après s’être énervé et s’être confié à Jo, il comprend qu’il a foiré et retourne auprès de sa mère pour lui dire qu’il est heureux pour elle. Bref, ça finit bien pour eux et c’est même mignon, mais l’introduction d’un parent dans Grey’s Anatomy, ce n’est que rarement bon signe. Pourtant, tout se termine vraiment bien, elle ne se fait même pas renverser par son bus quand elle traverse sans regarder après avoir rencontré Jo. Je reste méfiant vis-à-vis de cette intrigue, ça ne sort de nulle part et il n’y avait pas vraiment de drama, c’est étonnant.

Enfin, Jackson continue son flirt avec Maggie, malheureusement et, en parallèle, il gère les déconvenues du passage à la fondation Catherine Fox en payant de sa poche. Pas très intéressant pour le moment.

> Saison 14

6 commentaires sur « Grey’s Anatomy – S14E22 »

    1. Oui, ça fait quelques épisodes qu’il apparaît de temps en temps. L’épisode de mercredi soir sur TF1 se terminait dans le bar si je me trompe pas ! (Attention tu prends des risques à lire autant après l’alerte spoiler 😛 )

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.