Improbable mais addictive : 9-1-1, le récap saison 1

Salut les sériephiles !

On entame une grosse période de reprises du côté des séries, il me faut donc remédier au plus gros problème des sériephiles qui en sont à plus de 70 saisons à l’année : la mémoire. Si comme moi vous êtes du genre à trop facilement oublier quelques détails, les articles des semaines à venir devrait vous plaire, parce que je me suis replongé dans mes critiques de la saison passée pour refaire un point avant le retour des séries. Ou après, en ce qui concerne l’article d’aujourd’hui, parce que c’est hier que commençait la saison 2 de 9-1-1, mais moi, je ne la commence que ce soir, alors voilà.

Image result for 9-1-1

9-1-1, c’est un peu beaucoup la bonne surprise de la mi-saison 2017-2018. Débarquée l’air de rien en janvier sur nos écrans, la série avait un trailer qui envoyait du lourd et me faisait imaginer une sorte de procédural pépère comme on en voit des centaines en France, tous les soirs sur TF1. J’ai quand même voulu la tester et bien m’en a pris : loin d’être un simple procédural, la série propose au contraire un rythme effréné : au lieu d’une intrigue par semaine, il faut plutôt compter sur deux à quatre interventions par épisode.

Et jamais rien de pépère, hein. Chaque épisode joue la carte de l’extrême, souvent à outrance, ce qui fait qu’elle a très vite perdu en crédibilité… mais jamais en intérêt. On sait que tout peut arriver n’importe quand et, si on s’attache un tout petit peu aux personnages, on est vite sur les nerfs pendant tout un épisode parce qu’on se retrouve à stresser pour eux. Oui, parce qu’on les connaît bien aussi les équipes chargées d’intervenir en toute précipitation : les scénaristes développent la vie personnelle de chacun, et là aussi ça va à un rythme fou et avec des histoires improbables pour chacun. Improbables, mais addictives.

Maintenant que cette présentation générale est faite et donnera peut-être envie à certains de commencer la série, passons à la partie résumant où l’on en était de la saison 1 !

Image result for 9-1-1

Voir aussi : Les critiques de la saison 1

Je ne m’en souvenais pas plus que ça, mais je n’avais pas aimé la fin de saison, comble du désespoir. La saison 1 se terminait sur le départ d’Abby pour Dublin, parce qu’elle voulait vivre le rêve de sa mère qui vient de mourir, quitte à abandonner Buck à l’aéroport. Ce couple était quand même l’un des gros points forts de la saison et je suis vraiment triste de ce départ. Oh, ça laissait la porte ouverte pour un retour d’Abby – surtout parce que c’est le personnage qui faisait le lien entre tous – mais bon, on sait ce qu’il en est. Reste à voir comment la transition va être gérée par l’équipe, c’est toujours dur de continuer une série sans un perso principal.

De son côté, Chimney s’est fait larguer lors de son accident, parce que sa copine n’était de toute manière pas vraiment quelqu’un de bien ou d’amoureux, alors qu’Hen est en pleine perte amoureuse elle aussi.

Image result for 9-1-1

Elle a recouché avec son ex fraichement sortie de prison, Eva, et celle-ci en profite pour réclamer la garde de leur gamin, parce que la nouvelle famille d’Hen avec Karen n’est pas quelque chose de stable si Hen couche à droite à gauche. Oh, mais oui, bien sûr. Et même si maintenant Hen a conscience d’être folle amoureuse de Karen, ça ne peut pas suffire à tout résoudre.

Pour compenser ces dépressions amoureuses, les scénaristes ont eu la drôle d’idée de trouver que ça pourrait être bien de mettre Athena (fraichement séparée de son mari homosexuel) et Ben (culpabilisant toujours d’avoir provoqué l’incendie tuant sa famille) autour d’une même table de rencard. Mouais. Je ne sais pas, je trouve que les personnages ne vont pas du tout ensemble côté caractère, et je n’ai pas envie de les voir ensemble, en fait. Cela dit, je suis pressé de retrouver ce roller-coaster d’émotions, alors vivement ce soir !

Image result for 9-1-1

RDV demain pour parler de The Gifted et This is us.

Un commentaire sur « Improbable mais addictive : 9-1-1, le récap saison 1 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.