Veronica Mars – S04E04

Épisode 4 – Heads You Lose – 18/20
Le monde est de plus en plus petit à Neptune et c’est fou qu’en huit épisodes tant de personnages puissent se retrouver à nouveau sur le chemin de Veronica de manière toujours crédibles (bon, à part le dernier dans cet épisode peut-être). L’univers de la série est ainsi hyper réaliste et les personnages servent toujours un rôle crédible. Rien que pour ça, la série vaut le détour. Et puis, les répliques, l’enquête, le rythme, les relations entre personnages… tout est top.

> Saison 4 


404

Captain No-Hair-Ica !

Changement d’ambiance pour ce début d’épisode 4 : après la bombe de l’épisode précédent, on retrouve Dick en pleine soirée. Un mort, 12 blessés et deux dans un état critique, ça ne touche pas du tout Dick, là où Nicole est traumatisée. Veronica n’a rien perdu de sa verve, heureusement, et il n’y a pas à dire, dans cet épisode encore, sa relation avec Dick est l’une des meilleures choses possibles. Elle est tellement drôle dans ses répliques cassantes qu’elle balance au tac au tac ! Après, je trouve ça dommage que Dick soit plus présent que Weevil dans la vie de Veronica, quand même.

De son côté, Daniel Maloof se met à regretter son deal avec le cartel mexicain : il est hanté de cauchemars où les mexicains tuent les ex-beau-frères de son frère. Au matin, il reçoit la visite des Mars, inquiets de voir leur théorie se confirmer. La famille Maloof continue de s’entendre à merveille (non) et accepte donc de payer les Mars pour que l’enquête se poursuive.

Le projet de Big Dick, qui s’appelle NUTT, continue de faire son bonhomme de chemin. Et après les deux bombes, les commerçants voient leurs commerces clairement en péril : les jeunes n’ont plus tellement envie de venir passer leur Spring Break à Neptune. Keith enquête auprès des marchands pour en savoir plus sur l’ambiance de la ville et pour se renseigner sur la pratique des excréments abandonnés dans l’hôtel de Sul Ross.

Pendant ce temps, Veronica se rend à Chino pour une visite à Tim. Oula, le personnage est en prison, certes, mais l’acteur a pris cher aussi, je trouve. Il est méconnaissable depuis la saison 3, c’est fou : il était le chargé de TD responsable du meurtre du doyen, qu’il avait tué pour se venger du prof du TD en utilisant un des devoirs de Veronica.

En revanche, j’adore l’idée de le revoir dans cette saison : comme d’habitude, la série s’appuie sur un étroit réseau de relations et sur les personnages secondaires que l’on a déjà croisé par le passé. C’est ce qui la rend si riche, on se croirait parfois en plein roman, franchement !

Bon, Tim négocie pour obtenir de nouveaux livres et lui offre quelques informations en échange sur Big Dick et Perry, qui bossaient ensemble à la bibliothèque de la prison. Pour obtenir des réponses sur Clyde, elle demande carrément des infos à… Mercer, le violeur de la saison 3 (on a tous encore en tête la course poursuite dans les couloirs de la fac du jour son arrestation, non ?). Non, franchement, autant j’avais lu que Tim serait dans la saison, autant Mercer, c’était une surprise. Et le personnage est toujours fidèle à lui-même en plus !

En tout cas, Veronica apprend que Clyde a piégé Big Dick pour obtenir son argent et elle le soupçonne aussitôt d’être celui qui pourrait avoir créé un faux manifeste au nom de Perry… Keith confirme les pires soupçons de Veronica : il y a bien une affaire immobilière qui se trame derrière les attentats. Puisque les commerces ne peuvent plus compter sur le Spring Break pour sauver leurs chiffres d’affaires, ils vont être obligés d’être revendus à la famille Casablanca, très intéressée. Cela dit, Keith découvre que d’autres sociétés écran font des propositions d’achat.

Sur la plage de Neptune, un « ami » de Dick qui essayait de droguer des filles la veille se réveille avec une bombe accrochée autour du cou. Les choses ne vont pas en s’arrangeant dans la ville : après les grosses bombes tuant plein de gens, nous nous retrouvons donc avec des étudiants qui se réveillent en plein spring break avec des bombes autour du cou. Et sa tête ne met pas longtemps à être explosée en plus. C’est bien plus violent qu’avant cette série.

C’est tout aussi violent pour Marcia Langdon, la chef de police, en pleine galère. Elle essaie d’obtenir une promotion à San Diego, mais cette affaire de bombe autour du cou, ça n’arrange pas ses affaires à elle. En plus, le FBI est appelé en renfort par le maire. Le FBI est représenté par l’agent Woods, un nouveau venu, mais aussi… Leo D’Amato ! Oh, c’est trop chouette de le revoir dans la série en tant qu’agent du FBI. J’adore comment les retours de personnages ne paraissent pas forcés : il était l’un des flics du commissariat que Veronica draguait pour obtenir des infos (ou juste accès à la salle des preuves) il y a fort fort longtemps.

Quand Leo apprend que les Mars sont sur le coup, il décide évidemment d’apporter une pizza à Veronica mais il tombe à la place sur Logan, chez elle. Bim. C’était bien drôle comme rencontre, même si j’étais à peu près sûr que Léo avait déjà croisé Veronica par le passé.

En parallèle, Veronica recontacte Juan Diego pour obtenir plus d’informations sur son affaire, encore et toujours. Bizarrement, elle perd toute sa confiance en elle quand elle se fait avoir par une tactique de débutant de la part de Juan Diego qui s’attaque à elle quand elle le ridiculise devant ses potes. Certes, elle l’attaque à coup de clé, mais c’est finalement uniquement grâce à l’aide de Weevil qu’elle parvient à s’en sortir.

Weevil ne mène donc plus une vie si rangée que ça, et c’est bien dommage. Tout aussi dommage est le fait que Veronica est repérée par l’un des membres du cartel mexicain, celui sortant avec la sœur de Weevil. J’espérais de meilleures retrouvailles avec Weevil, franchement. Au moins, celles avec Leo sont bien plus hilarantes grâce à Logan et ses excellentes répliques, entre jalousie et pur humour. C’est tout de même lui qui passe la soirée sur le canapé avec Veronica cela dit.

Leur soirée reste meilleure que celle de Penn et Matty. Ouep, cette dernière rejoint les Murderheads, mais pas avant de passer voir les Mars et d’obtenir des informations sur l’enquête. Ce qui est génial, c’est qu’elle balance aux Murderheads des informations bien plus justes et travaillées que tout ce qu’ils ont pu faire jusque-là. Après ça, Penn se rend voir Veronica et Keith pour leur proposer son aide et celle de son groupe. Bon, ils refusent, évidemment.

À la place, ils se rendent plutôt chez Maloof qui veut les voir : il leur révèle que le maître chanteur continue de le contacter pour qu’il reprenne son poste au Sénat. Veronica est clairement à côté de la plaque : son père oublie le nom de Maloof en cours de conversation et elle laisse ça filer comme si de rien n’était. Ce n’est pas rien pourtant !

Bon, à sa décharge, elle est perturbée par la présence dans la chambre d’hôtel de Maloof de… Vinnie, le détective privé le plus imbuvable de Neptune. Il est embauché par la mère Maloof pour retrouver la bague perdue de Tawny. Cela donne lieu à une excellente scène faisant référence aux Avengers, et, franchement, Logan est brillant dans cet épisode. Après tout ça, Maloof en profite pour embaucher Vinnie afin qu’il retrouve la piste des mexicains. Oh lala, il ne manquait plus que lui.

Keith, pendant ce temps, continue d’enquêter sur l’ex de Clyde, Ichiko, et il se rend compte qu’elle lui a volé une bonne dose d’argent. Malgré cela, elle veut le revoir… c’est finalement Veronica qui finit par le revoir en premier, en compagnie de Leo avec qui elle a déjeuné. Ils les voient acheter des clous, comme ceux dans les bombes.

Dès lors, ils le suivent alors qu’il se rend… à Mars Investigations. Oups. Bon, Keith lui donne ce qu’il a comme infos et répond aussi aux questions de Clyde sur sa santé, parce qu’il lui en a un peu trop confié. Pour Veronica qui pensait que ça allait passer vite, c’est foiré : Keith en profite pour parler longuement avec Clyde, histoire d’en savoir plus sur son passé avec Big Dick.

La planque n’en finissant pas laisse le temps à Leo et Veronica de rattraper le temps perdu, notamment sur le divorce de Leo et sur la demande en mariage refusée par Veronica. C’est génial parce que Leo est de bons conseils vis-à-vis de Veronica, et même si c’est son ex, ça semble se faire sans arrière-pensée de sa part. Bref, Leo continue d’être génial, quoi. Et il est super marrant de le voir débarquer avec Veronica dans le bureau de Keith complétement bourré tant que Clyde est là. Finalement, il n’a pas acheté de clous, et tout ça semble mener assez nulle part.

Les Mars se rendent donc à nouveau au conseil municipal pour suivre le débat autour de Nutt. Veronica y retrouve Max qui sort totalement de nulle part, et franchement, c’est frustrant que Mac ne soit pas là à force, j’aurais aimé la voir interagir avec son ex. Bon, Max vend donc de la drogue de manière légale, et il a un commerce sur la baie visée par les mesures de NUTT. De toute manière, le vote n’a finalement pas lieu ce soir-là parce que Penn prend la parole et révèle toutes les théories des Mars : il accuse directement Clyde et Big Dick d’être responsables des attentats.

Dans la chambre de Maloof, Logan se fait interroger par le politique qui cherche à comprendre pourquoi il a accepté ce poste. Logan révèle qu’il a payé trop cher la bague, avant de se faire congédier par Daniel. Il s’avère que Vinnie travaille plus vite qu’avant et qu’il a retrouvé l’adresse des mexicains.

Daniel se rend donc auprès d’eux pour faire annuler son ordre, mais c’est trop tard. Les mexicains ont déjà assassiné les cibles et ils veulent son argent désormais. Le truc, c’est qu’en fin d’épisode, il est révélé qu’un des deux au moins a survécu : deux balles dans le torse n’en sont pas venues à bout… C’est un cliffhanger improbable, ça.

> Saison 4 

2 commentaires sur « Veronica Mars – S04E04 »

  1. Bon alors dans cet épisode je commence à douter de Nicole 😱🙈 je l’aime bien mais le fait que deux des mecs qu’elle chasse de son bar se retrouvent victimes des bombes ça m’a paru louche 🙈 Après je vois pas trop le rapport avec le reste mais peut être qu’elle est complice de quelque chose et qu’elle donne des noms de type qui selon elle ne valent pas la peine. Bref j’en sais rien et c’est bien difficile de mener l’enquête de son côté mais cette série donne vraiment envie de le faire.
    (J’ai aussi pensé à deux poseurs de bombes différents mais ça devient compliqué 😂)
    Sinon c’est sympa de revoir les personnages comme ça. Mais du coup je regrette de pas avoir eu le temps de faire un rewatch 😢

    J’aime

    1. J’y ai pensé pour Nicole, mais c’est trop simple. Quelqu’un peut essayer de lui faire porter le chapeau en revanche…
      En tout cas, on sort de la distinction riche/pauvre habituelle de la serie pour ce qui est des victimes 🤔

      (tu m’énerves, j’ai pensé exactement pareil cette nuit 😂)

      Oui, j’imagine que sans rewatch, ça doit être super flou… Déjà que là, tout n’est pas frais dans ma tête ! C’est pour ça que j’ai rajouté une ou deux phrases pour réexpliquer qui est qui dans cette critique xD

      J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.