5 points positifs au retour en région parisienne (3/10)

Salut les sériephiles,

Comme promis, voici donc un article qui aurait dû paraître la semaine dernière si j’avais respecté mon planning, mais comme je ne le respecte que rarement finalement, personne ne sera surpris de ce retard. Pourtant, c’était logique : j’avais prévu de l’écrire pendant que j’étais en région parisienne pour visiter – peut-être – mon futur appartement. D’ailleurs, après la déprime angoissée de la semaine dernière, vous serez heureux de savoir qu’apparemment, c’est bon, j’ai trouvé ma petite perle rare : un grand appartement pas très cher parce que dans un immeuble pas tout à fait neuf. On verra bien ce que ça donne : le dossier est accepté, reste à signer, puis à emménager après une bonne session de ménage.

Cela dit, je m’égare totalement ! Je voulais ici lister les avantages que je trouve à revenir en région parisienne, histoire de ne pas me focaliser que sur le négatif qui vient facilement en tête quand on envisage un retour à Paris. Enfin, ce n’est pas comme si j’allais vivre dans Paris même cela dit.

Résultat de recherche d'images pour "charmed wyatt phoebe"

  1. Voir plus souvent mes neveux et nièces (qui sont plus mignons que Wyatt, en plus)

Je sais bien que la distance, ce n’est plus vraiment un problème en 2019 avec les réseaux sociaux et tout, mais dîtes ce que vous voulez, je vous assure que quand il est question d’enfants, la distance joue encore énormément. Vous en connaissez beaucoup des enfants qui aiment le téléphone ? Déjà que je n’aime pas ça moi-même ! C’est donc le premier point de la liste : je vais enfin recommencer à les voir plus souvent (j’en ai désormais cinq, quand même !), et notamment ma filleule qui a grandit énormément depuis que je suis venu m’installer à Bordeaux. J’ai hâte de la retrouver plus souvent, comme avant. Bon, si je suis un tonton gaga, il est évident que ça marche aussi pour revoir mes sœurs et mes parents plus souvent, hein, mais c’est vrai qu’avec les adultes, la distance ne se vit pas de la même manière !

Résultat de recherche d'images pour "maclaren's pub"

  1. Voir plus souvent les amis (mais sans être scotché à mon portable)

Je me souviens encore de ma soirée de départ qui était très chouette et où j’ai eu un gros pincement au cœur de me dire que, bon, fallait refaire sa vie à 500 km. Cette fois, c’est pareil, mais avec la joie de savoir que je remets les pieds en terrain connu. Rien que la semaine dernière, j’ai pu voir une grosse partie de mes meilleurs amis et ça fait déjà super plaisir. Ils sont presque tous venus au moins une fois à Bordeaux, donc je sais aussi que mes relations avec chacun sont solides et que tout va bien, je ne serais pas perdu. En plus, les trois quarts des amis que je me suis fait à Bordeaux ont été mutés, et une grande partie d’entre eux sera à Paris aussi ! Bref, c’est tout bénef’ !

Résultat de recherche d'images pour "suits donna"

  1. Cumuler les sorties (et gérer autant que Donna, le décolleté en moins)

Cela me mène naturellement à ce troisième point, qui est un peu bizarre mais tout à fait digne de ma personnalité. Je suis le genre de type qui a un planning, vous le savez, un planning surchargé même. J’adore aussi, cela dit, cumuler les choses et gens à voir, caler tout ça sur une journée et vivre ma meilleure vie, comme le dit cette expression un peu ringarde de mes élèves. J’ai pu le faire la semaine dernière : partir de chez mes parents, manger et dormir chez une amie, repartir le matin, manger au restaurant et papoter tout l’aprem avec une autre, passer la soirée chez mes meilleurs amis, et repartir. Ce genre de journées est épuisante pour certains, mais moi, ça me rebooste toujours, ça me donne l’impression de vivre trois journées en une, je suis toujours au top après ça. Seulement, par ici, c’était plus compliqué : moins de transport, moins de gens à voir. À Paris, je connais tellement de gens que je sais que je peux cumuler sans problème. Mieux encore : je peux croiser par hasard des gens qui viennent détruire le planning prévu. Et après, je finis en retard, oups !

Image associée

  1. Avoir plus d’opportunités geek (mais être moins creepy qu’Abed ?)

Eh, c’est dans la même veine : si la région parisienne est riche en transports me permettant d’aller voir plein de gens, elle est aussi riche en opportunités geek. J’espère bien pouvoir reprendre plus de sorties du type Comic Con ou même, tout simplement, les avant-premières cinéma comme je faisais il y a deux ans. Être proche de Paris, c’est un grand plus culturel, tout le monde le sait. Mon prochain appartement sera à une trentaine de minutes max de la capitale : je me rapproche plus que jamais de celle-ci. Si ça vient avec un tas de points négatifs, il y a aussi du positif, fort heureusement !

Résultat de recherche d'images pour "tv show theater"

  1. Aller plus souvent au cinéma ? (en espérant moins de bordel dans la salle que sur ce gif !)

Et là encore, c’est un prolongement du point précédent, mais voilà. Cette année, j’ai retrouvé le plaisir perdu (ou plutôt, jamais vraiment trouvé) d’aller voir un film au cinéma ; au point même de passer une journée tout seul en salle. Cela m’a remotivé à aller au cinéma, surtout que j’ai toujours mon challenge du un film/semaine à tenir. Bref, ça a suffit à me donner envie de regarder un peu le programme : pour rentabiliser un abonnement, il me fallait au moins deux films par mois. L’an prochain, il y a pour le moment 26 films capables d’attiser ma curiosité. Alors pourquoi pas ? En plus, ça peut aussi être l’occasion d’accumuler les sorties et de voir plein de gens, ça.

Voilà, avec ces cinq points, je trouve que j’ai déjà de quoi me mettre bien et passer de bons moments dans la région parisienne… non ? On voit quand même que je vois ça comme une opportunité de bouger encore plus de chez moi… Vous allez voir comme je vais être claqué et encore prendre du retard dans mes critiques. Mais bon, on ne se refait pas, vous savez ?

11 commentaires sur « 5 points positifs au retour en région parisienne (3/10) »

  1. Je confirme pour les enfants qui n’aiment pas le téléphone. Hier j’étais au téléphone avec ma mère, Anaïs derrière demandait à me parler, au final elle a dit deux phrases et après c’était fini 😂
    Je te trouve trop timide pour le décolleté 😂
    Et cool pour l’appart ! Je crois que tu m’as dit que c’était accepté (je ne sais plus, la canicule m’enlève des neurones)

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis contente de voir que finalement c’est pas si pire pour toi !
    Je te souhaite de t’éclater l’année prochaine, dans ton boulot mais aussi dans ta vie perso !

    Aimé par 1 personne

  3. Il y a toujours des points positifs à vivre près de Paris, notamment culturels. Je n’ai pas aimé vivre en RP mais c’est vrai que c’était top pour le cinéma et autres.

    Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.