Grey’s Anatomy – S16E01

Épisode 1 – Nothing Left to Cling To – 18/20
A-t-on jamais quitté ces personnages ? Un épisode suffit à nous remettre dans la vie de tout le monde, avec des développements pour chacun, quelques rebondissements et de nouvelles perspectives pour une saison qui s’annonce déjà riche en événements. Bref, c’est comme tous les ans, mais c’est ce qui en fait tout le charme après tout ! Et pourquoi s’en priver quand ça fonctionne si bien ? J’ai aimé, j’ai hâte de découvrir le reste de cette saison à présent !

> Saison 16


Spoilers

161.jpg

I just… I did this long dramatic goodbye with my kid.

Oula, on reprend de manière violente et surprenante par Jo qui abandonne tous ses effets personnels comme en prison. Pendant qu’elle pleure, Alex se console avec une bière qu’il partage avec Linc. Oh zut, j’avais oublié l’existence de Linc.

En ce qui concerne Maggie et Jackson, j’ai hurlé de joie dès les premières secondes non pas parce que Jackson répond rapidement à Maggie, mais parce qu’un camion de pompiers arrive pour l’aider et que ce camion contient Vic ! Je n’étais pas prêt à le retrouver, et j’ai trouvé ce crossover inattendu parfaitement génial. C’est bien sûr de courte durée : ça permet d’apprendre que Jackson est venu en aide à deux randonneurs blessés à cause du brouillard, et ça justifie qu’ils soient ramenés à l’hôpital finalement. Oh, et la cheville de Maggie ? Pas de souci finalement !

Pour en revenir à l’intrigue judiciaire promise, Meredith fait donc des aveux alors que Richard en veut à Bailey de l’avoir virée sans un mot… et c’est tout. Meredith peut rentrer chez elle, les charges contre Andrew vont être abandonnées et Meredith, elle, se retrouve à devoir attendre les conséquences – mais la conseillère judiciaire de l’hôpital doute que l’hôpital voudra poursuivre beaucoup plus loin qu’une petite punition médicale. OK ?

De son côté, Amelia amène Leo auprès d’Allison, sa nouvelle sœur, d’une certaine manière. La réunion familiale est rapidement interrompue par Bailey qui leur explique que la moitié du casting est virée ou en prison sans donner de détail et a besoin d’Amelia et Owen aux urgences. C’est un peu gros à mon goût, mais bon, il fallait que la série avance.

L’avancée permet à Teddy d’être seule (avec Leo et Allison, en fait) quand Tom arrive pour lui faire une belle déclaration d’amour et dire qu’il compte rester avec elle quoiqu’il arrive. Démerde-toi avec ça, Teddy ! C’est donc sans surprise qu’une semaine plus tard, elle est en plein babyblues. C’est totalement parodié ici, donc j’ai trouvé ça un peu nul, mais bon, qu’elle soit débordée, ce n’est pas étonnant.

Par ailleurs, on retrouve les randonneurs, toujours à l’hôpital. Ils sont traités par Amelia et Linc, entre autres (Nico et Jackson). Si j’isole ce couple, c’est parce qu’évidemment, leur relation n’est pas bien claire après la déclaration d’Amelia voulant prendre son temps…

L’intrigue de Jo et Alex continue évidemment, et elle est bien difficile à supporter, avec Jo qui explique à Alex qu’il n’est pas obligé de venir la voir les dimanches. Elle s’apprête en effet à entrer dans un centre pour trente jours, et elle culpabilise d’être un autre nom de nana folle dans la vie d’Alex. C’est sûr qu’il a des antécédents, le pauvre.

Bon, et autrement, Catherine isole Tom dans une petite pièce de l’hôpital, Richard est devenu médecin à domicile découvrant que la vie hors de l’hôpital, ce n’est pas glorieux, et Meredith se retrouve face à un juge où l’assistante juridique de l’hôpital s’avère en fait être son avocate. Si Andrew a bien été libéré, Meredith refuse de suivre tous les conseils qu’on lui donne et parle du système qu’elle voudrait changer au lieu de dire qu’elle regrette ses choix douteux. Eh bah, on n’est pas sorti de l’auberge !

Une nouvelle semaine plus tard, Bailey est dépitée de découvrir que Catherine a décidé de faire de Tom le chef des chefs des hôpitaux de la Fondation Catherine Fox. Cette dernière punit en fait Bailey avec cette décision, parce que même si elle a soutenu ses décisions, elle a du mal à gérer la dépression de Richard qui bosse quand même pour une application pour devenir médecin à domicile.

Meredith, elle, se retrouve à faire des consultations médicales improvisées pendant ses travaux d’intérêts généraux alors qu’Andrew reprend le travail, enfin. Il s’est pris une semaine de congés quand même !

J’en oublierai presque que cet épisode continue sur la relation Maggie/Jackson. Il faut dire ce qui est : ils me soulent. La semaine précédente, ils se sont donc embrouillés à l’hôpital parce que Maggie reproche à Jackson de l’avoir abandonnée au bord d’une route avec des ours (complètement barrée celle-là !), et cette semaine-là, Jackson fait comprendre à Maggie qu’il n’a pas trop envie de continuer leur relation, s’appuyant sur une métaphore toute ratée et sur le cas des randonneurs encore à l’hôpital.

Et ils y sont pour un moment, puisque la scène suivante se déroule une nouvelle fois une semaine plus tard. Cela nous permet de retrouver Levi tout triste de leurs cas : ils ont escaladé une montagne pour un selfie et ils se retrouvent trois semaines à l’hôpital. C’est vraiment ça son intrigue de retour ? Pff. Même Webber s’en tire mieux avec son application et ses entretiens d’embauche catastrophiques. Il veut redevenir chef de chirurgie, mais ce n’est pas gagné à son âge !

Maggie affirme à ses sœurs qu’elle et Jackson sont désormais amis et Meredith galère à gérer ses enfants. Pour une fois qu’elle s’en occupe. Moi, j’étais surtout super ravi de voir Jackson commencer à draguer Vic. C’est beaucoup trop tôt pour Vic à mon goût, et c’est un peu abusé qu’elle rentre si vite dans le jeu alors que j’ai du mal à croire qu’elle soit déjà remise, mais j’aime l’idée de voir Vic plus régulièrement dans cette série en attendant le retour de la sienne.

Le plus touchant cette semaine-là, c’est une scène entre Jo et Alex, avec une psy qui gère comme elle peut leur couple : Jo s’en veut toujours de ce qu’elle fait subir à Alex alors que celui-ci ne fait que confier sa peur. La scène était géniale : pas le moindre plan de la psy, juste des gros plans sur les acteurs, tout simplement géniaux.

Le plus inintéressant ? Un rencard entre Amelia et Linc qui passent d’une conversation pour un plan à trois à une merveilleuse idée pour sauver la vie de Jai, le randonneur à présent dans le coma à cause d’une embolie de graisse. Voilà qui va permettre de le sauver, et c’est tant mieux, parce que ça donne quelque chose à raconter à Jackson lorsqu’il revoit Vic une semaine plus tard. Qu’est-ce que j’aime l’idée de ce couple !

Vic est superbe dans sa manière de gérer le deuil finalement, alors que Jackson est en deuil de relation lui aussi. J’ai aimé leur manière de rire de la situation et je shippe à 100%. Ce n’est pas la seule chose drôle cette semaine-là : Meredith se retrouve à devoir expliquer à une mère de l’école de Zola que si elle n’est pas volontaire pour les activités scolaires, c’est parce qu’elle travaille le jour. Ah, ça ressemble beaucoup au discours de Shonda Rhimes, ça.

Dans le genre intrigue inutile, on notera qu’Owen a proposé une semaine plus tôt à Teddy de la traire et qu’elle rumine (sans jeu de mots sur les vaches, svp) pendant sept jours avant d’en parler à Bailey, qui elle-même rumine d’avoir Tom comme boss, alors qu’on n’a encore rien vu qui justifie son dérangement, finalement.

Ah, d’ailleurs, Webber est tout aussi dérangé de voir Karev se complaire dans son chômage et ne rien faire de ses journées. Il lui propose donc de postuler au même job que lui, car lui ne l’aura pas. Et puis, ça pourrait être une bonne solution pour qu’il se fasse réembaucher aussi. Magnifique.

Pendant ce temps, nos randonneurs continuent d’être les seuls patients de l’épisode, alors on aperçoit Mari, la femme, flipper que son mari ne se réveille jamais. Pourtant, c’est bien le cas, une semaine plus tard, ce qui permet à Quadri de faire un peu de figuration et à Levi de pleurer de joie.

Si vous avez bien calculé les semaines, on en arrive à la sortie de Jo de son centre pour traiter la dépression. À sa sortie, elle tombe sur Alex qui lui demande à nouveau de l’épouser car il ne veut pas l’abandonner et que, cette fois, il souhaite envoyer les papiers du mariage pour qu’il soit officiel. Ce serait pas mal effectivement, ça fait six ou sept saisons que tu voulais des enfants Alex.

En parlant d’enfants, Owen décide de se plier en quatre pour Teddy, lui disant une nouvelle fois à quel point il est amoureux et faisant en sorte de vivre avec, définitivement. En parallèle, Amelia débarque dans le bureau de Carina dans l’espoir de lui demander un plan à trois avec Link et se retrouve à se considérer… enceinte. C’était brillant, à la fois la manière dont Carina est super observatrice et s’est rendue compte de la grossesse d’Amelia avant elle et la manière dont Amelia s’en rend compte. Reste à savoir qui est le père, reste à voir comment elle va le vivre après la catastrophe de sa grossesse dans Private Practice ! C’est une vraie bonne idée quoi.

On en arrive en tout cas à la fin de l’épisode où Maggie se rend compte qu’elle a perdu Jackson quand elle le voit flirter avec Vic. Il a beau lui dire qu’ils sont amis, on sent bien que personne n’y croit. Maggie met le secret médical à la poubelle et crache toute la vie de Vic à la tronche de Jackson (bon, OK, Ripley est mort) pour finalement reconnaître qu’ils ne sont pas amis eux deux : ils ne s’apprécient plus.

Il y en a une autre qui a du mal à apprécier son mari, c’est Catherine : elle a découvert qu’il allait bosser pour l’hôpital Pac-North avec Alex et elle le prend super mal. Tu m’étonnes ! Il aurait pu lui demander de l’aide, mais il s’y est refusé, comme elle l’a laissé se faire virer. Voilà du drama pour les semaines à venir, ça ! Ce n’est pas le seul d’ailleurs : Meredith aussi aura sa part de drama, avec son autorisation de pratique de la médecine désormais en péril. Si elle se faisait aux travaux d’intérêts généraux, elle semble beaucoup moins confiante à l’idée de la perdre quand elle reçoit un courrier la prévenant que, si, cette affaire ira bien plus loin que prévu finalement…

> Saison 16

3 commentaires sur « Grey’s Anatomy – S16E01 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.