Charmed (2018) – S02E02

Épisode 2 – Things To Do In Seattle When You’re Dead – 16/20
La nouvelle formule fonctionne plutôt bien pour l’instant et le déménagement de la série est une bonne idée dans l’ensemble. Les nouvelles perspectives ouvertes par le premier épisode permettent de s’engouffrer dans de nouvelles intrigues et mettent en place une saison qui devrait encore avoir pas mal de rebondissements et n’oublie pas les épisodes de l’an dernier. Bref, c’est efficace, mais un chouilla moins prenant que d’habitude, je trouve, parce que moins rythmé.

> Saison 2


Spoilers

202.jpg

Dead girls don’t text. They don’t call, they don’t have social media.

C’est quand même compliqué de voir cette série quand 1) je n’ai pas le temps et 2) à chaque fois je me retrouve à lancer malgré moi un épisode de la série originale que j’adore assez pour avoir envie de la revoir à l’infini. Mais bon, j’ai fini par trouver le bon épisode qui commence en plein milieu de la nuit avec Macy qui s’observe dans le miroir parce que c’est tous ce qu’on fait en pleine nuit, non ?

Bon, bien sûr, il s’agit d’un rêve, mais je ne rêve pas que je me regarde dans un miroir en petite lingerie quand je dors, moi. L’idée est évidemment de reprendre avec un rêve érotique de Macy s’imaginant dans les bras d’Harry… Sauf qu’Harry est en fait le démon de l’épisode précédent lui demandant où elle se trouve.

Dans tout ça, elle se réveille, s’inquiète de la cicatrice magique provoquée par la fléchette de l’épisode précédente et ignore totalement le problème de son cauchemar pour mieux se concentrer sur les victimes de l’épisode précédent avec leur bed & breakfast. Elle se rend ainsi compte, grâce à instagram, que leur nièce de 18 ans, Layla, leur rendait visite aussi.

Macy en parle donc à Harry, en train de fouiller le grenier pour trouver des indices à 5h du mat. Cela ne choque pas Macy, pas plus que nous sommes censés être choqués de voir Maggie en train de surfer sur Instagram toute habillée à 5h du mat’. Elle y découvre que les Kappa la pensent morte dans le feu de sa maison et elle va s’en plaindre à Mel, étant choquée de la voir en train de faire le ménage à 5h du matin. J’ai tellement ri de cette longue introduction !

En tout cas, les sœurs sont donc supposées mortes, n’ont pas de pouvoir et pas d’argent, mais elles mènent aussitôt l’enquête sur la disparition de Layla, reprise par les médias, en plus. C’est l’occasion de découvrir les pouvoirs rouillés d’Harry et surtout d’informer Maggie et Mel qu’elles sont un peu trop inutiles maintenant qu’elles n’ont pas de pouvoir.

Macy et Harry partent donc pour le roadtrip le plus comique de la série, avec Macy hyper gênée par ses rêves érotiques, alors que Maggie et Mel restent à Seattle à attendre l’ouverture du centre étrange qui cache l’ouverture vers le QG des Fondateurs. Là-bas, Maggie découvre que leur père est mort aussi.

Elles étaient censées faire des recherches sur le démon de la semaine, pas des recherches internet… Maggie culpabilise évidemment de la mort de son père, persuadée qu’il est mort en apprenant le sort de ses filles, et elle veut donc se rendre à son enterrement, alors que ça pue carrément le piège à des kilomètres. M’enfin, si c’est une bonne sorcière, elle n’est pas très maligne apparemment. Mel essaie de lui faire entendre raison en lui rappelant que leur père est un loser, mais, comme c’est bizarre, cela ne fonctionne pas.

Au contraire, ça énerve Maggie qui en a marre d’être traitée comme une gamine. Elle se rend donc cogner dans un sac de boxe, retombe sur le coach de la semaine dernière qui essaie de flirter avec elle en vain et décide finalement de se rendre à l’enterrement de son père en utilisant un des portails du QG des Fondateurs. Pas du tout abusé comme comportement immature pour une meuf qui en a marre d’être traitée comme une gamine.

Bon, c’était toujours mieux que Mel qui continue de draguer sa vendeuse de la semaine dernière quand elle se fait prendre en train de lui voler des herbes. La scène finit sur un pourri « je te jetterai un sort si tu me voles encore », mais ça permet à Mel de récupérer les herbes dont elle a besoin pour réussir à rendre les objets invisibles.

Elle se précipite aussitôt auprès de Maggie pour lui annoncer la bonne nouvelle, sauf que Maggie est à l’enterrement de son père où elle fait son deuil rapidement car elle tombe sur Harry… mais pas le bon Harry. L’acteur est vraiment excellent, parce qu’on se rend compte rapidement que c’est le méchant et pas l’être de lumière. Maggie aussi s’en rend compte rapidement et se fait agresser par lui. Heureusement, personne n’a pensé à remballer les pelles de l’enterrement (wtf ?? on est en 2019) alors elle peut se défendre avant d’être protégée par une Mel invisible qui la ramène au QG.

Au moins, les deux sœurs comprennent rapidement que le méchant a l’apparence d’Harry, avant de venir à bout de leur intrigue sur leur père. Maggie peut enfin grandir en apprenant tout ce que Mel a fait pour elle, contrairement à son père, mais franchement, ça ne m’a pas passionné autant que je l’aurais cru. Elles sont finalement interrompues : elles sont au QG, alors l’alarme retentit pour leur dire que Leyla et Macy sont danger.

En parallèle, le roadtrip de Macy et Harry continue de son côté, avec Harry qui culpabilise de ne pas révéler que le démon a son visage. Cependant, l’être de lumière n’a pas le temps de lui dire quoique ce soit qu’ils tombent sur une autre victime du démon de l’épisode précédent. C’est une sorcière bien sûr, mais elle ne peut pas être sauvée par Harry qui n’est pas assez rapide dans ses soins. Elle donne juste un avertissement sur le Septième cercle.

Les deux continuent donc leur enquête en se faisant passer pour des démons, ce qui permet à Harry de buguer sur le décolleté de la sorcière et à Macy de lui avouer qu’elle rêve de lui, en plus badass et méchant. Et séducteur aussi. Harry se voit donc forcé de lui révéler que le démon qui les a attaquées la semaine dernière est probablement un métamorphe. Nope, ce serait trop simple si ce n’était que ça.

Bon, dans tout ça, on avance lentement, mais Macy décide finalement d’intégrer seule le Septième cercle, un club pour démons où… on la prive de ses pouvoirs. Décidément, les scénaristes ont trouvé le moyen de faire des économies d’effets spéciaux, et je ne parle même pas de Mel et Maggie qui débarquent en étant invisible. J’ai adoré cette scène, cependant, parce qu’elles tombent d’abord sur Harry qui doit leur prouver son identité en… récitant la recette du coquito. Normal ! C’est un bon clin d’œil à la saison 1.

À l’intérieur du club, Macy assiste quant à elle à un démon – je connais cet acteur ! – faisant un discours sur la mort des Charmed Ones qui était l’avant-dernière chose capable de les arrêter. La dernière ? Les démons eux-mêmes, qui se haïssent et sont incapables de s’organiser. Il a raison : les démons sont incapables de s’écouter et Macy en profite, se faisant passer pour l’Overlord, le grand méchant derrière lequel tous les démons devraient soi-disant se réunir pour prendre le pouvoir sur le monde.

C’est gros, mais c’est marrant, parce que ses sœurs débarquent au bon moment. Ensemble, elles peuvent donc sauver Layla alors que Macy est considérée comme une grande méchante… pour un quart de seconde. Rapidement, Maggie et Mel ne sont plus invisibles et sont grillées par les démons. Quant à Harry, il parvient à se téléporter dans le club, mais Macy ne sait pas si elle peut lui faire comprendre. L’ensemble est filmé par les démons alors les sœurs ne restent pas mortes longtemps à leurs yeux…

Qu’importe apparemment, et qu’importe Layla aussi, une fois sauvée. Maggie prend la décision de postuler pour un job à Safe Space, histoire de ne plus avoir à voler des cartes d’accès. Elle retourne ensuite voir le coach sportif à qui elle rend la trousse de premiers secours. Le flirt est évident, le ship prend bien – et pourtant, je voulais revoir Parker à la base, mais ouais, ils font un couple choupi.

Reste à régler la relation Macy/Harry qui est bien compliquée, l’air de rien. Macy est déprimée d’avoir perdu trois sorcières, mais Harry la rassure en lui disant qu’elles ont aussi sauvé Layla depuis le début de cette saison. Les deux personnages continuent donc de se rapprocher en se confiant leur peur et avec Macy affirmant qu’elle reconnaît Harry d’un simple regard. Quel beau couple ! Ils se confortent à l’idée que les démons pensent les sœurs mortes, mais le cliffhanger révèle l’évidence même, le démon Godrick (l’acteur que je crois connaître mais qui n’a eu que des rôles minuscules dans ce que j’ai vu de lui ??) sait qu’elles sont en vie et en parle à l’Overlord. Mouais, faux suspense ça !

> Saison 2

4 commentaires sur « Charmed (2018) – S02E02 »

  1. Le style est vraiment différent cette saison. J’aime bien mais c’est vrai que cet épisode était légèrement plus lent par rapport à d’habitude.

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis contente que Harry et Macy se soient rapidement parlé, j’avais peur que le fait que le démon ait l’apparence d’Harry traîne encore quelques épisodes. Et je shippe aussi le coach avec Maggie, même si je serais ravie que Parker revienne. Bon, dis-moi si je me trompe mais on ne sait pas qui est l’Overlord pour le moment, hein ?

    J'aime

    1. Je pensais que ça traînerait aussi, mais bon, c’est Charmed, tout va vite !

      On ne sait pas… Du coup, ça pourrait être Parker, mais je ne pense pas. Gavin peut-être ?

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.