Kristine Sutherland (#66)

Salut les sériephiles,

Comment choisir une performance de la semaine quand on n’a rien vu de la semaine ? Eh bien, c’est simple, il faut se rabattre sur un marathon Buffy qui a eu lieu hier à la cinémathèque française à Paris. Oui, vous voyez, je n’ai peut-être rien commenté sur le blog cette semaine, mais j’ai quand même vu dix épisodes géniaux de ma série préférée. C’est comme ça. Et si ça restait compliqué de faire un choix, il y a un épisode de cette série qui a marqué toute une génération de sériephiles et une actrice clairement sous-cotée à mettre en avant parmi un casting brillant et les meilleurs épisodes de la série…

La performance de la semaine :
Kristine Sutherland

La série concernée : Buffy contre les vampires
L’épisode : S05E16 – The Body – 20/20


Pourquoi ? Parce qu’elle incarne la mère de l’héroïne dans une série pour adolescents, Kristine Sutherland n’a jamais été au générique de la série comme actrice principale. Elle allait et venait dans la série selon le bon vouloir des scénaristes et s’est éclipsé fortement en saison 4, une fois sa fille à l’université. Pourtant, c’était une actrice remarquable et un personnage sacrément réussi. Attention, ça spoile la saison 5 de la série, arrêtez de lire si ce n’est toujours pas vu. Et allez regarder Buffy plutôt que de me lire !

Joyce Summers n’est pas forcément la mère idéale – dans le pilot sa fille de 16 ans lui dit qu’elle va en boîte un jour de rentrée dans une toute nouvelle ville et ça ne la choque pas ? – mais elle est la mère qu’on aurait tous bien aimé avoir, même pour ses côtés relous. Le marathon de dix épisodes n’a pas fait le tour de tous ses grands moments, mais on a tout de même eu un bon aperçu du jeu de l’actrice, en tant que maman aimante, inquiète, surprise d’apprendre la vérité, énervée et… morte. Outch.

Sa performance est géniale du début à la fin, mais inévitablement, s’il y a un épisode marquant dans sa carrière, c’est celui de la mort de Joyce. Je sais, c’est bizarre de souligner la performance d’une actrice chargée de jouer un cadavre, mais honnêtement, c’est glaçant de la voir morte tout au long de l’épisode. Qu’on lui découpe son chemisier sans qu’elle réagisse, c’est déjà un truc qui doit être dur à jouer, mais ce qui me traumatise le plus à chaque fois, c’est la première scène de l’épisode où Buffy lui fait un massage cardiaque.

L’illusion est impressionnante. Elle ne bouge pas alors qu’on lui dégomme la poitrine, comment est-ce possible ? Voilà, je ne pense pas avoir besoin d’écrire beaucoup plus de choses que ça, quiconque ayant vu l’épisode aura été marqué à jamais (surtout s’il est fan de la série) par le regard sans vie de Joyce. Et pourtant, Kristine Sutherland était en vie. On fait toujours la remarque que les autres acteurs sont géniaux dans cet épisode, et on l’oublie, mais sur grand écran, wow.

Résultat de recherche d'images pour "the body joyce"


Vue aussi dans : Je pense bien que je ne l’ai vue que dans Buffy, malheureusement, et c’est dommage comme tout qu’un rôle pareil ne fasse pas décoller sa carrière. Et en même temps, je comprends bien pourquoi : elle est tellement parfaite dans le rôle de la mère de Buffy que c’est dur de l’imaginer interpréter un personnage différent… Bref, elle subit la même malédiction que Sarah Michelle Gellar !

Oh, bon, OK, vous avez pu la voir dans des téléfilms ou en guest dans des séries, comme par exemple New Amsterdam. Maintenant qu’elle a vieilli un peu, ce serait top qu’elle se retrouve un autre rôle. En même temps, c’est bien aussi de la laisser disponible pour les conventions où elle agit en véritable maman avec les autres acteurs invités, mais aussi avec nous, les fans. Cette actrice, ce rôle lui colle à la peau !


L’info en + : Comme je parle de l’épisode « The Body » plus haut, autant ajouter une petite information sur le sujet. L’actrice a appris dès la saison 3 que son personnage allait mourir, et ça l’arrangeait bien, parce qu’elle voulait voyager. Ainsi, son absence en saison 4 s’explique parce qu’elle était beaucoup en train de parcourir l’Europe… Résultat de recherche d'images pour "joyce normal again"Et en saison 5, elle est revenue pour l’intrigue de sa mort, difficile à tourner pour tout le monde, y compris elle, parce que ce n’est pas si évident d’être un cadavre.

Il ne s’agit pas pour autant de son dernier épisode dans la série, mais on appréciera tous le fait que la série a eu la bonne idée de ne jamais faire le coup de la faire revenir à la vie comme ça arrive parfois dans les séries fantastiques (Buffy comprise).


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

 

4 commentaires sur « Kristine Sutherland (#66) »

  1. « Elle ne bouge pas alors qu’on lui dégomme la poitrine ». Merci pour la fou rire provoqué par cette phrase joliment formulée ! 😂 Quel épisode quand même…

    J'aime

    1. Oups, provoquer un fou rire sur The Body, ce n’était pas l’intention 😮 Mais franchement, il n’y a pas d’autres mots ; le voir sur grand écran m’a fait en prendre conscience, Sarah Michelle Gellar n’y va pas de mains mortes (la performance de SMG est tellement ouf, on en oublie le détail que si Joyce est morte, ce n’est pas le cas de Kritine Sutherland !)

      J'aime

      1. De toute façon c’est toujours quelque chose qui m’a intrigué au cinéma de mon côté. Voir les acteurs rester stoïques alors qu’on est en train de leur faire un passage cardiaque, c’est impressionnant. Non seulement ça doit faire mal mais en plus par réflexe tu dois forcément bouger quoi !

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.