The Mandalorian – S01E07

Épisode 7 – The Reckonning – 17/20
Définitivement, cette saison a été écrite comme un long film avec quelques longueurs, ce qui explique son rythme peu accrocheur et ses personnages trop peu développés à mon goût. La longue période d’exposition étant terminée, on peut donc passer la seconde et voir un peu mieux certaines pièces d’un puzzle s’emboîter. Pourtant, on n’aurait pas cru que tout ça pouvait former un seul ensemble tant tout est déconnecté.

> Saison 1


Spoilers

07

You got a real thing for droïds, don’t you?

Et me revoici devant la série de Disney dont je n’attends plus énormément à présent, ayant bien compris qu’elle n’aurait jamais tous les ingrédients que j’espérais. En attendant, elle reste un bon divertissement et est l’une des rares séries dont je suis la diffusion en restant à jour, alors il fallait bien que je regarde cet avant-dernier épisode !

Comme la semaine dernière, je trouve que le résumé de l’épisode nous vend sacrément bien les choses : on y croit, il s’y passe plein de choses… mais c’est réparti au milieu de tant de lenteurs, c’est dommage. Comme d’autres épisodes, celui-ci reprend par Baby Yoda en train de dormir et le Mandalorian qui pilote son vaisseau. Il est surpris par un hologramme de son ancien allié qui s’était retourné contre lui pour récupérer Baby Yoda.

S’il contacte Mando, c’est parce qu’il a un deal à lui proposer pour relancer la saison : mis à mal par les hommes voulant récupérer Baby Yoda, il lui propose de faire de ce dernier un appât et de lui faire rencontrer le client qu’il pourra ainsi tuer. Au moins, les enjeux sont établis clairement, dans une exposition encore plus lourdingue que dans les films. Ah oui, d’ailleurs…

Voir aussi : Star Wars The Rise of Skywalker

Sur la planète où se rend Mando, on retrouve Cara en plein combat contre un guerrier. Le combat en question est longuet puisqu’on sait qu’elle va gagner, mais la chorégraphie est toujours sympathique et réussie. Bien sûr, si on la retrouve, c’est parce que Mando veut l’embaucher. Elle refuse d’abord, pour le principe, mais bien sûr, elle finit par dire oui.

J’aime bien l’idée car son retour sent déjà la fin de saison : les épisodes vont enfin pouvoir être relié les uns aux autres, surtout si on en croit le résumé de l’épisode. Cela ne manque pas : baby Yoda n’est pas bien motivé à l’idée de servir d’appât lorsqu’il entend Cara et Mando parler de la mission pour laquelle il la recrute.

Ainsi, il tente de détourner le vaisseau et nos deux chasseurs de prime comprennent qu’ils se doivent de le confier à une baby-sitter plus efficace qu’eux. Cela tombe bien, Mando sait à qui le ramener : son guide spirituel des premiers épisodes de la saison, Quill, qui a été bien occupé depuis la dernière fois qu’on l’a vu. En effet, il a récupéré le robot du tout premier épisode et l’a transformé en domestique de maison parfait. Le tout est vu dans un montage rapide qui semble nous indiquer que des semaines et des semaines ont eu lieu depuis l’épisode 2. Soit.

Dans tout ça, Mando se constitue donc une belle équipe beaucoup plus solide, crédible et efficace que dans l’épisode précédent. Franchement, ça aurait été sympathique d’avoir ça dès les premiers épisodes, mais au moins, on se retrouve avec de vrais personnages qui peuvent enfin être développés. Quill dont je ne connais toujours pas le nom est ainsi un ancien esclave de l’Empire, ce qui ne plaît pas tellement à Cara, alors que Baby Yoda se met à attaquer Cara quand il la voit en plein bras de fer avec Mando.

Résumons : il boit sa soupe quand il les voit se battre et qu’il ne la connaît pas, mais il l’attaque quand il la voit faire un bras de fer alors qu’il la connaît et a passé une semaine sous sa surveillance sur Sorgan ? Dis donc, vaut mieux pas que le temps passe finalement ! Cara se remet vite de l’attaque et Baby Yoda n’est même pas vraiment engueulé. En tout cas, on sent que l’équipe est loin d’être parfaite entre Cara qui craint Baby Yoda, Mando qui n’apprécie pas le droid et Quill qui est mal vu de la Rebelle puisqu’il a fait partie de l’Empire.

Rapidement, notre nouvelle équipe retrouve l’ancien allié de Mando qui est venu lui aussi avec des gardes du corps qui feront de la figuration pour le reste de l’épisode. La confiance se rétablit plus ou moins entre eux tous en tout cas, surtout quand ils sont attaqués par des bestioles volantes dignes de dinosaures (ou de dragons ?). Cela fait une bonne scène d’action – un peu trop sombre, mais bien fichue de ce que l’on peut en deviner à la lueur des flammes. L’ancien allié se fait blesser mortellement… mais Baby Yoda utilise la Force pour le guérir.

Eh, ça tombe drôlement bien que Baby Yoda fasse ça, parce que le plan de l’ancien allié était de tuer Mando et Cara. Evidemment. On s’y attendait tous, je crois bien, même eux. L’avantage, c’est qu’avec ce nouveau revirement, Mando finit avec un ancien allié qui est bien un allié de taille pour approcher le client qui a réclamé l’arrestation de Baby Yoda.

Ce dernier est renvoyé au vaisseau avec Quill, mais son berceau continue d’accompagner Mando, Cara et leur allié. Ils se rendent donc en ville où les reconstructions de la bataille contre Mando ont bien fonctionné… mais aussi où les Stormtroopers ont clairement élu domicile. C’est intéressant comme développement, parce que Mando est menotté au passage. Tout ce que j’y vois, c’est la promesse de bonnes scènes d’action.

En attendant de les avoir, on a un peu plus de blabla de la part du client qui n’a pas réussi à me passionner. Et puis, évidemment, au moment de voir la « marchandise », c’est-à-dire Baby Yoda, le client est appelé par un représentant de l’Empire qui n’hésite pas à le faire assassiner par des soldats sur place, étant sûr que le bébé n’est pas dans le bar où a lieu la transaction.

Cara, Mando et leur nouvel allié s’en tire miraculeusement, mais ils comprennent bien qu’ils sont pris au piège. Du coup, Mando prévient Quill par radio de l’embuscade, lui demandant de se dépêcher de rentrer au vaisseau pour s’échapper avec l’enfant. Pas de bol, le message radio est intercepté par des Stormtroopers qui se mettent aussitôt en chasse.

Ils ne mettent pas longtemps à rattraper Quill et à nous le tuer. On n’aura pas assez eu le temps de s’attacher à lui, mais ça fait de la peine de le voir mort en fin d’épisode alors que Baby Yoda est aux mains des Stormtroopers et qu’un nouveau méchant nous est présenté. Enfin, un nouveau… Disons, enfin un vrai représentant de l’Empire !

> Saison 1

 

2 commentaires sur « The Mandalorian – S01E07 »

  1. Oui, c’est vrai, tiens que Baby Yoda avait passé une semaine avec Cara ! Du coup, ça me surprend encore plus cette attitude envers elle. Et j’ai été ravie de retrouver le droïde 🙂 En revanche, pas contente si Quill (ça doit pas s’écrire comme ça) est vraiment mort 😦

    J'aime

    1. Remarque, ce serait sympa si on découvrait que Baby Yoda était un énorme méchant après tout… mais pour le moment, ça n’avait pas trop de sens cette scène, à part montrer qu’il est puissant. Cela aurait été plus logique de s’en prendre à Quill (effectivement, ça ne doit pas s’écrire comme ça maintenant que tu le dis)

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.