Station 19 – S03E06

Épisode 6 – Ice Ice Baby – 16/20
Si on met de côté cette nouvelle formule avec les flashbacks qui ne servent à rien, cet épisode était beaucoup mieux que les précédents. Les différentes intrigues avancent, ça bavarde un peu moins au profit de quelques actions et le drama fonctionne bien plus. Finalement, ce qui n’allait pas, c’est que tout était figé depuis trois épisodes. Là, on sent qu’on va pouvoir tourner une page pour la suite. C’est un épisode qui peut être pivot, j’espère qu’ils assumeront ce pivot la semaine prochaine !
> Saison 3

Spoilers

306.jpg

Epidural, that is what I need. E-pi-du-ral. Or tequila.

Une semaine plus tôt, nos pompiers partaient en week-end parce que l’hiver était particulièrement chaud. Personne n’en parle plus, parce qu’aujourd’hui, ils font face à une tempête de neige. Sérieusement ? La caserne est donc envahie de badauds qui n’ont nulle part où aller pendant la tempête et ça déborde carrément nos pompiers en donnant de bons gags à l’épisode : Travis qui est énervé par le téléphone qui sonne tout le temps, des gens qui couchent dans le camion, un chien qui débarque avec une chaussure ensanglantée…

À vrai dire, Travis est clairement le personnage le plus intéressant de cet épisode : il gère au mieux la crise dans la caserne, tout en étant coincé au téléphone, avec sa mère d’abord, puis avec une femme mise en attente par le 911 pendant tellement longtemps que sa voiture est maintenant recouverte par la neige. Sacrée tempête !

Il faut encore la retrouver désormais : il y a 47 parcs correspondant à la description qu’elle en fait. Travis est donc obligé de continuer la conversation au téléphone autant que possible pour pouvoir la retrouver… ce qui lui permet de se rendre compte qu’elle n’est pas très cohérente dans les histoires qu’elle raconte. Bref, ça craint pour sa santé mentale !

De toute manière, plus l’épisode avance, plus il est évident qu’elle va mourir, et même Travis finit par se rendre à l’évidence, préférant chercher sa Bible en la laissant au téléphone avec une autre réfugiée de la caserne (ça faisait plaisir de retrouver cette actrice, d’ailleurs !).

De son côté, Miller est en mission cuisine… jusqu’à ce que JJ se mette à perde les eaux en plein milieu de la cuisine en question. Bon, ben, ce fut du rapide cette grossesse franchement. Et par chance, Maya couche avec une obstétricienne maintenant : Carina donne donc des conseils à Maya pour qu’elle puisse gérer cet accouchement, alors que JJ perd son calme habituel, mais pas sa verve heureusement, à réclamer son épidurale qui ne peut arriver. Cela apportait un bon humour à l’épisode, surtout quand elle a dégagé Miller de la salle de bain.

Ce dernier se retrouve donc à parler avec Vic, alors qu’elle est elle-même en pleine crise : elle a eu sa première dispute stupide avec Jackson. Oups ! J’ai beaucoup aimé : c’est toujours aussi bavard que dans l’épisode précédent, mais c’est une relation d’amis qui est vraiment sympa à suivre. Oh, que Vic n’apprécie pas d’être ghostée par Jackson, ce n’est pas très sympathique, mais ça se tient.

Andy assure à Jack qu’elle n’a aucune honte d’avoir couché avec lui, parce que c’était juste un coup d’un soir entre eux, de vieux potes. Ben voyons. Maya passe par là et découvre ainsi qu’Andy vit désormais avec Jack. C’est vraiment pas mal et j’aime beaucoup cette évolution de la relation Andy/Maya. Je ne les aime pas, sérieusement, alors les voir se détester comme ça, ça fait plaisir, écoutez. Franchement, Andy préfère récurer des toilettes que lui parler, ça va loin, non ? Heureusement qu’elles se retrouvent à gérer l’accouchement de JJ ensemble.

Bien sûr, l’accouchement se fait avec une petite séance de masturbation conseillée par Carina – j’ai adoré la scène Carina/Maya, ça fonctionne bien – et ça leur laisse le temps de parler des problèmes entre eux. Andy en veut toujours à Maya d’avoir volé sa promotion sans la prévenir, et dans le fond, j’arrive à la comprendre et ça me rabiboche presque avec ce personnage. Pourtant, quand Maya explique son point de vue, ça se tient aussi : se sentir au-dessus de Maya dans la course à ce job parce qu’elle est capable de mettre ses sentiments et sa vie sentimentale sur le bas-côté, ça se tient plutôt bien.

Maya a aussi la bonne idée de dire à Andy que Pruitt n’a plus beaucoup de temps à vivre, et ce dernier, pendant l’accouchement de JJ, annonce donc à Andy qu’il lui reste maximum six mois à vivre. C’est génial comme moment pour l’annoncer, surtout juste après la mort de Ryan. Andy parvient à mettre de côté ses sentiments pour être parfaite lors de l’accouchement de JJ… mais fond en larmes après.

En parallèle de tout ça, les scénaristes se consacrent aussi à Vasquez qui a maintenant un prénom, Rigo. Jack veut se réconcilier avec lui d’avoir débuté sur de mauvaises bases, mais Rigo lui annonce donc qu’il sait parfaitement qu’il a couché avec Eva. Habituellement, il tabasse les amants de sa femme ; cette fois, il ne sait pas quoi faire exactement. Jack lui conseille donc de le frapper malgré tout, et Vic et Dean débarquent pile à ce moment-là, les pauvres.

Ils s’occupent donc de Jack et se liguent aussitôt contre Vasquez. Eh, ça promet pour la suite ! Dean apprend de Jack la raison de ce coup de poing et il a du mal à la digérer : pour lui, c’est impardonnable, parce que même s’il n’aime pas Vasquez, il est de leur famille. C’est con, ça.

Autrement, Sullivan et Ben font de nouveau équipe dans cet épisode, avec Ben s’occupant du type dont la chaussure ensanglantée a été ramenée à la caserne. Ce n’est pas de chance pour lui, il faut qu’il soit amputé… et ce n’est pas de chance pour nous car cette partie de l’épisode ne m’a pas franchement passionné, ce qui fait que la critique ne va pas bien être complète. Le patient a un chien, Ben est assez con pour le laisser s’enfermer dans le camion et ne pas penser à utiliser une clé pour ouvrir la porte et l’intrigue autour de Sullivan et du vol de médicaments continue discrètement.

C’était si inintéressant par rapport à tout le reste se déroulant ! Bien sûr, Ben se rend compte des douleurs à la jambe de Sullivan, à force, mais bon, ce n’est pas un personnage auquel j’arrive à m’attacher, surtout maintenant qu’il n’est plus avec Andy, sérieux. Et en fin d’épisode, Ben recompte les médicaments et se rend compte qu’il en manque, alors même qu’il a fait l’inventaire dans l’épisode précédent. Espérons que les rebondissements de la tempête de neige dans l’épisode de Grey’s réussisse à rendre le personnage de Ben plus intéressant pour la suite…

Crossover : Grey’s Anatomy – S16E15 – Snowblind – 16/20

Cette fin d’épisode est pourtant très cool : Miller devient donc papa puisque JJ réussit à accoucher (sans son épidurale, la pauvre), Andy est dévastée par la mort à venir de son père, mais Sullivan décide de la réconforter (devant Vic qui devrait donc comprendre) et Travis sort de la dépression de la mort de la femme au téléphone avec lui pour décrocher une nouvelle fois et tomber sur sa mère.

Et à propos de sa mère, clairement, la série ne sait plus se passer de ses flashbacks inutiles : en 2012, on suit donc Travis annoncer à ses parents qu’il va se marier avec son copain. Et son père n’en est pas ravi, évidemment. C’est aussi une partie de l’épisode à laquelle je n’ai pas accroché du tout, même si c’est toujours bien d’avoir des séries pour rappeler que l’amour, c’est de l’amour et que les familles qui n’acceptent pas cet amour ne sont pas vraiment des familles géniales.

Le père de Travis a donc honte de savoir que son fils veut faire un grand mariage, parce qu’il n’assume pas du tout cette relation publique. Par conséquent, Travis s’énerve contre lui et ses parents ne se pointent pas au mariage. Son mari était vraiment parfait avec Travis, mais aussi avec ses beaux-parents ayant beaucoup de mal à accepter leur amour. Par contre, je ne vois vraiment pas ce que ça apporte à l’histoire ou à l’épisode de savoir tout ça. Vraiment, on pourrait se passer des flashbacks…

> Saison 3

2 commentaires sur « Station 19 – S03E06 »

  1. Salut,

    Alors c’est sans surprise, j’ai adoré cet épisode! Je risque donc de manquer d’objectivité sur ce spécial Travis 😉

    La trame Travis/Pilar était bien fichue. Par contre je n’ai pas trouvé les flashbacks inutiles 😉 D’abord, on rencontre enfin Michael, il était temps! Ensuite son histoire avec ses parents, en particulier sa mère, est pertinente puisque à la fin ça se goupille bien avec l’histoire de Pilar et son fils. Avant de mourir, Pilar souhaite le pardon de son fils. Travis prétend donc être Simon et dit à Pilar qu’il la pardonne. Mais à travers ce pardon, c’est lui-même, Travis, qui pardonne à sa mère de ne pas être venu à son mariage. Donc pour moi c’est censé.
    On aurait bien sûr préféré que Pilar survive, mais les gens meurent à Shondaland..

    Je n’ai pas aimé:
    Ben & Sullivan: j’en suis au point ou je m’en fiche royalement de ces 2 là.

    J’ai aimé:
    Maya & Carina
    JJ, Dean et le bébé: ça va être cool…
    Jack & Vasquez: on s’y attendait quand même. Par contre le gars il sait que sa femme fricote avec d’autres mais plutôt que de larguer sa femme il préfère cogner les autre gars? Bizarre quand même…
    Andy qui découvre la vérité sur son père.

    Je reste neutre:
    Maya & Andy: j’espère que ça va vite rentrer dans l’ordre entre ces 2 là.

    Voilà c’est tout!
    Adishatz

    J'aime

    1. J’adore Travis aussi, mais je ne sais pas, ça ne m’a pas accroché. Tu as raison pour Michael, mais pour sa mère et l’histoire qui se goupille, j’ai envie de dire encore heureux, c’est le but des flashbacks. Mais autant c’était sympa dans LOST comme procédé parce que c’était inédit, autant depuis c’est usé jusqu’à la corde et ça finit par être plus ennuyeux qu’autre chose.

      Vasquez est tellement chelou, oui !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.