Films vus – Semaine 7

Salut les sériephiles,

Comme vous le savez sûrement, nous sommes aujourd’hui mercredi – mais parfois, on oublie le jour de la semaine, on ne va pas se mentir, ça nous arrive tous, surtout en milieu de semaine. Bref, on est mercredi et ça veut dire qu’il est l’heure d’un nouvel article sur tous les films que je regarde en 2020. Et comme j’en regarde beaucoup plus que l’an dernier, il y a matière à écrire encore un article qui va dépasser les 500 mots promis dans cette rubrique. Comme tous les jours, quoi.

Semaine 7

Résultat de recherche d'images pour "room brie larson"

Room

Dans la liste des films que je dois regarder depuis un bon moment, il y avait celui-ci, parce que Brie Larson, évidemment. Le titre du film nous informe assez rapidement sur l’histoire du film, qui suit la vie d’une femme et de son enfant dans une pièce. Bref, on comprend assez vite que la femme a été kidnappée et qu’elle ment à son enfant, inventant sans cesse des histoires pour lui expliquer le monde dans lequel ils vivent.

J’ai beaucoup aimé ce film, même s’il donne un vrai sentiment de crasse et d’être poisseux – c’est au moins qu’il est réussi du point de vue de l’enfermement. Le côté huis-clos est quelque chose qui me plaît beaucoup… En revanche, si l’ambiance est impeccable, et le jeu des acteurs aussi, j’ai trouvé que le scénario s’appuyait sur des grosses ficelles et des facilités qui n’ont pas réussi à me convaincre à fond, notamment du côté de la psychologie des personnages (et de l’enfant). Toute la deuxième partie du film est intéressante à suivre parce qu’on est attaché aux personnages, mais ça m’a donné un goût d’inachevé, de bâclé.

C’est dommage, parce que c’est autrement un bon film qui mérite bien sa réputation. Quant à ce goût d’inachevé, c’est aussi mon problème habituel avec les films, j’en veux toujours plus.

Résultat de recherche d'images pour "red lights movie"

Red Lights

Là pour le coup, je suis bien embêté : je me souviens que j’ai bien aimé le film, sans plus, mais je me souviens surtout que j’avais très envie de dormir devant… et donc que j’ai totalement décroché d’une bonne partie de celui-ci. Bref, j’en ai des souvenirs flous, mais ça veut aussi dire qu’il n’a pas réussi à parfaitement me passionner. L’avantage, c’est que ça lui a donné l’occasion de me surprendre avec sa révélation finale, comme je n’avais pas trop réfléchi devant.

De bons effets spéciaux, une histoire alambiquée, un casting pas trop mauvais et des twists parfois prévisibles, mais pas toujours ? Franchement, ce film a tout pour me plaire sur le papier, alors je ne comprends pas pourquoi la mayonnaise n’a pas prise. Il faudra peut-être que je retente de le voir un jour.

Résultat de recherche d'images pour "sans un bruit 1"

Sans un bruit

Le deuxième volet sortant tout prochainement au cinéma, je vais me garder mon avis sur ce film de côté de manière à vous en parler la bonne semaine pour se remettre l’histoire en tête !

Résultat de recherche d'images pour "her joaquin phoenix"

Her

Une véritable bonne surprise ce film. Je sais que Joaquin Phoenix n’est plus à présenter depuis le Joker, mais il déchirait déjà tout en 2014 dans ce film, et je ne comprends vraiment pas comment j’ai pu passer si longtemps à côté à la fois de cet acteur (dont j’ai vu plein de films depuis) et de ce film. Concrètement, l’histoire du film est simple : un nouveau système d’exploitation informatique permet aux humains de parler à leur ordinateur et surtout à l’ordinateur de leur répondre. On est dans un futur proche et sur une critique de la technologie assez habituels et classiques…

Mais le film ne l’est pas, offrant un statut aux intelligences artificielles que l’on retrouve assez peu souvent : ici, elles sont humanisées tout en étant acceptées par tous les humains. Et surtout, on nous propose de suivre la romance entre un homme et son ordinateur. Le geek de stade ultime, sérieusement !

Étonnamment, ça fait un superbe film très agréable à regarder, avec de bons moments et des retournements de situation difficiles à prédire tant l’histoire proposée m’est apparue originale. Je sais, on est sur des éléments classiques et ce ne sont pas les premiers à le faire, mais l’aspect comédie romantique m’a emporté !

Résultat de recherche d'images pour "in your eyes"

In your eyes

Et puisqu’on était dans l’ambiance comédie romantique, relation futuriste et science-fiction toute douce dans un monde tout ce qu’il y a de plus banal et ordinaire, j’ai eu envie de me regarder ce film de Joss Whedon que j’adore. Le concept ? Prenez Sense8, mais réduisez le nombre du cluster à deux. On suit la vie d’un homme et d’une femme séparés par des centaines de kilomètres, mais liés par une étrange connexion entre eux leur permettant d’entendre l’autre et de voir ce qu’il voit ; ainsi que de ressentir ce qu’il ressent.

Le film n’est pas grandiose, mais je le trouve vraiment sympathique dans sa construction et dans ses dialogues. Par contre, il prend du temps à se mettre en place, et je ne me souvenais pas que le début était si peu rythmé. La fin est toujours aussi géniale que dans mon souvenir, heureusement, alors tout va bien !

8 commentaires sur « Films vus – Semaine 7 »

  1. Je n’avais pas accroché au début du livre par contre le film Room m’a totalement convaincue. J’ai préféré la première partie quand ils sont enfermés mais la suite m’a aussi conquise surtout grâce au talent incroyable de Brie Larson. J’espère la revoir dans ce genre de films entre deux films Marvel.
    Red lights, tu as bien aimé mais pas vraiment 😄 Vu qu’il y a Cillian Murphy, ça serait une bonne raison pour moi de le regarder !
    J’ai été très agréablement surprise par Her, je ne connaissais pas vraiment Joaquim Phœnix et les histoires sur les intelligence artificielles ne me passionne pas en général mais ce film est très bien réalisé et construit. Il donne à réfléchir sur notre société future et sur les relations humaines et leur évolution.
    J’ai hâte de savoir ton avis sur Sans un bruit, jetais allée le voir au cinéma et j’avais beaucoup apprécié même si j’ai tiqué plusieurs fois sur de gros détails.

    J'aime

    1. Brie Larson est excellente, c’est clair !! J’espère aussi qu’elle trouvera du temps, mais ça n’a pas l’air de déranger Tom Holland d’être dans un milliard de films en même temps 😂

      Oui, Her fut un coup de cœur finalement, alors que je ne m’attendais pas du tout à ça comme histoire ! Et c’était pas mal à voir autour de la St Valentin d’ailleurs 😂

      Ça risque fort de ressembler à ça mon avis, oui !

      Aimé par 1 personne

  2. J’avais énormément aimé Room, on a beaucoup parlé de Brie Larson et sa prestation, pour laquelle je suis tout à fait d’accord mais moi c’était le tout jeune (à l’époque) Jacob Tremblay qui m’avait bluffée.
    Et Her est un excellent film aussi. Joaquin Phoenix ça fait longtemps qu’il déchire tout, depuis son rôle de Commode dans Gladiator 🙂 et The Yards de James Gray, la même année (2000) .

    J'aime

    1. Oui, les deux sont géniaux et ce nest pas cool qu’il ne soit pas plus acclamé ! Dans certaines scènes, il était bien plus touchant qu’elle
      Je note tes recommandations. 20 ans déjà ces films 😮

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.