Evil – S01E05

Épisode 5 – October 31 – 15/20
Trois intrigues en une ? C’est osé, une fois de plus, parce que ça veut dire que la série change de formule. Malheureusement, ça ne lui réussit pas tellement : l’épisode est moins flippant que d’autres, verse un peu trop d’un côté pour être purement fantastique au sens littéraire du terme et propose des conclusions bâclées. Trop d’ambition et d’histoires pour quarante minutes, quoi.

> Saison 1


Spoilers

105-2.jpg

Do you want to do something really scary?

J’ai tellement ri au début de cet épisode qui propose déjà une parodie de la série avec l’émission Gotham Ghosts, une émission menée par Tony Paccouci, qui cherche à faire de l’audience sur le surnaturel dans la réalité. Cela permet d’introduire une première intrigue à l’épisode de manière claire, avec de nouveaux personnages : Tony, Doggie et Vanessa. Ils reprennent exactement le schéma de nos héros… auxquels ils sont confrontés, puisqu’ils ont invité Ben dans l’émission.

Il se fait un plaisir de montrer que tout est bidon, au grand déplaisir de Tony… mais ça fait en tout cas plaisir à Vanessa d’avoir enfin quelqu’un d’autre qui ne croit pas tout bêtement. Il n’empêche que même si elle est sceptique de tout ce qui est filmé, il y a certaines choses qu’elle ne peut expliquer. C’est l’occasion de continuer à développer davantage Ben, qui a aussi parfois quelques doutes, notamment sur le miracle de l’épisode 3.

Il en parle à Vanessa qui finit tout de même par l’interrompre, histoire de lui faire comprendre que tout ce qu’il dit est enregistré. Dommage, c’était intéressant… Ben se retrouve donc manipulé par la télévision, ce qui est toujours une bonne idée à montrer dans une série, mais qui ne m’a pas trop accroché avec une classique histoire de fantôme. Bof. Evidemment, Ben comprend vite l’arnaque et l’explique à une Vanessa très contente de sa présence. L’épisode se termine donc avec Vanessa lui laissant son numéro de téléphone, mais… meh.

La pauvre grand-mère est en plein rencard pourri avec un homme qui a le hoquet. Ca encore, ce n’est pas si grave. Le plus grave, c’est qu’elle est contactée ensuite par Leland qui fait une blague sur une crise cardiaque, puis sur le suicide… et ça suffit à la convaincre qu’il est cool.

Franchement, c’est abusé comme il la drague, mais elle adore son honnêteté et sa technique de drague très franche. Elle finit donc par s’échapper de son rencard pour embrasser cet inconnu. La pauvre, et pauvre Kristen. Les complications à venir promettent.

La grand-mère arrive donc toute heureuse pour garder ses intenables petites-filles et annonce même à Kristen qu’elle approuverait sa dernière rencontre. Aha. Je ne crois pas. En tout cas, les petites sont heureuses parce que c’est Halloween, alors elles n’écoutent rien de tout ça et disent au revoir bien vite à leur mère.

Elles préfèrent profiter d’Halloween pour raconter des histoires qui font peur entre amies – les quatre filles, deux voisines et une dernière qui sort d’on ne sait très où avec un masque qui fait peur. Evidemment que pour l’épisode d’Halloween, la série propose une nouvelle histoire censée faire peur. Bizarrement, j’ai eu du mal à accrocher cette fois. Cette gamine au masque est une vraie psychopathe qui leur propose de réfléchir à comment tuer leur mère avant de les inviter dans la cave pour aller sauver des chats hypothétiques perdus dans un trou dans le mur.

De son côté, la grand-mère est toujours aussi mauvaise baby-sitter, passant tout son temps à googler Leland, puis à jouer en ligne avec lui, au téléphone. Il lui fait croire qu’il se déshabille… et ça les détourne totalement de son rôle de baby-sitter pour la soirée. Enfin, ça la détourne jusqu’à ce qu’elle apprenne que Brenda, la petite fille au masque, n’est pas Brenda puisque sa mère appelle pour dire qu’elle est malade et au lit.

C’est gênant comme tout, ça : la grand-mère finit par tomber sur Lexus, l’une des filles de Kristen, qui lui explique calmement que les autres sont parties au cimetière avec cette fausse Brenda. Bien sûr, oui. Un groupe de fillettes traverse donc la ville à pied sans adulte et sans que personne ne s’inquiète d’elle. OK.

Brenda leur propose donc d’enterrer Laura. C’est génial en plus, puisqu’on a appris en début d’épisode que le cœur de Laura ne se développait pas comme prévu et que sa condition médicale empirait. Evidemment, il est largement temps pour Kristen d’être rappelée par la baby-sitter là.

Oui, parce que Kristen est donc envoyée le soir d’Halloween pour une nouvelle expertise. Il s’agit de surveiller une certaine Caroline, qui serait possédée. L’Eglise est déjà prête pour l’exorcisme, donc on finira peut-être enfin par en voir un, et il y a apparemment de quoi faire. Franchement, on invite Kristen à mettre des lunettes noires pour éviter le contact visuel, c’est fou.

Elle n’est pas tout à fait convaincue par ce qu’elle voit cela dit : l’exorcisme, c’est juste une manière d’épuiser la pauvre Caroline, qui vomit et est déshydratée, mais aussi qui supplie Kristen de lui venir en aide. Elle fait donc appel à un médecin. De notre côté, on est plutôt invité à croire que Caroline est bien possédée, puisqu’elle parle des visions de David, avec beaucoup de prévision.

Pourtant, le médecin appelé par Kristen trouve que l’exorcisme joue plutôt sur la schizophrénie de Caroline : ils jouent sur ses croyances, ce qui accentue ses délires. Malheureusement, David, qui était sceptique jusqu’à ce qu’elle parle de ses visions, change d’avis et refuse d’écouter l’expert qu’il a fait appeler. Kristen décide donc de ruser pour lui faire voir sa vérité : elle remplace l’eau bénite par de l’eau normale, pour prouver que Caroline n’est qu’une schizophrénique confortée dans ses illusions.

Le doute est total cette fois : Kristen et l’expert sont formels sur le fait que la pauvre femme est simplement malade, alors que David et le prête insistent pour dire qu’elle est possédée. Les deux versants se tiennent et le tout dépend finalement de la croyance des uns et des autres… mais aussi de la nôtre. La série continue de jouer sur le doute, donc.

Kristen ne peut évidemment rester pour la fin de cette intrigue quand elle apprend que ses filles ont disparu, et David en profite pour jouer sur les délires de Caroline, en lui parlant des visions. Il cherche à mieux comprendre tout ce qu’il se passe, mais tout ce qu’il gagne, c’est la femme qui lui annonce qu’il est en danger parce qu’Il – avec une majuscule oui – vient pour lui. OK, OK.

Pourtant, l’exorcisme s’achève avec l’esprit qui semble s’en aller et Caroline qui redevient parfaitement normale, inquiétant l’expert sceptique face à ce qu’il vient de voir. Quant à David, il n’a aucun doute, ce qui est encore accentué par l’ampoule d’un lampadaire qui éclate…

La série basculerait-elle dans le surnaturel ? Difficile à dire : Brenda retire finalement son masque et ne tue personne, mais nous ne voyons jamais son visage, qui semble terrifier toutes les petites filles, mais aussi d’autres garçons dans la rue. Moui, alors là, je suis moins convaincu par cette fin, surtout que Kristen, la grand-mère et Lexus n’ont aucun mal à retrouver les filles dans le cimetière. C’est trop simple.

> Saison 1

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.