9-1-1 – S03E09

Épisode 9 – Fallout – 15/20
Les intrigues se suivent à toute vitesse et ne se ressemblent pas. Cet épisode part très loin dans ses délires, avec deux interventions aux probabilités d’arriver pour de vrai quasi-nulles. Tout réside dans le « quasi », j’imagine. Si j’ai toujours du mal avec la rapidité de la série – et ça ne doit pas aider que je la bingewatche – j’aime beaucoup les personnages et le traitement des situations d’urgence qu’ils traversent. J’ai juste plus de mal à digérer les conséquences quasi-inexistantes. Tout réside dans le « quasi », j’imagine.

> Saison 3


Spoilers

309

The sky is falling. THE SKY IS FALLING!

Loin du dramatique sort réservé à Hen dans l’épisode précédent, cet épisode reprend par… une météorite tombant du ciel. Il n’y a bien que dans cette série que l’on peut voir ça. Au moins, c’était plutôt drôle à voir et ça permettait une sympathique introduction.

Hen est responsable d’un homicide en plein milieu d’une garde, il est donc évident qu’elle est mise à pied pour le moment, et qu’elle est forcée de voir un psy. Eddie aussi voit le psy, et ce même psy voit aussi Maddie. Il est le pote de tout le casting quoi. La série en fait un peu trop, à mon goût. Il ne manquait plus qu’Athena, mais elle a mieux à faire : elle reprend en effet le travail, mais ce n’est pas le cœur de l’épisode pour elle.

Non, le cœur de l’épisode pour elle, c’est d’apprendre que sa fille a écrit un essai nommé « Vivre avec l’ennemi » qu’elle consacre à… sa mère. Oui, sa mère est son ennemi. Cela fait mal à Athena malgré tous les mots d’admiration que la fille a la gentillesse de mettre dans son essai. Moi, j’étais juste pressé de revoir l’actrice, parce qu’elle a fait un sacré travail en début de saison : elle mérite plus de temps d’écran. Malheureusement, on ne retrouve May qu’en fin d’épisode une fois qu’Athena a eu le temps de digérer les choses et peut donc lui dire qu’elle est fière de ce qu’elle fait et qu’elle veut qu’elle puisse dire la même chose plus tard dans sa vie.

Sinon, Hen n’est finalement pas si responsable que ça de l’homicide : on n’en doutait pas vu que l’épisode précédent parlait des bugs technologiques, mais l’accident n’est que ça, un accident. Le feu de circulation n’est pas passé au rouge pour Evelyn, la victime, quand il aurait dû l’être. Ce n’est pas de chance.

Elle est donc libre de reprendre le travail quand elle s’en sentira prête, mais ce n’est pas si simple pour elle, parce qu’elle continue de se sentir coupable. Je la comprends, pour le coup. En tout cas, cela permet à Karen de sortir de sa dépression. C’est un peu gros, parce que ça ne passe pas comme ça une dépression. En tout cas, ça lui permet d’être absolument excellente pour gérer sa femme dans cet épisode.

Après, Hen a pas mal de chance : elle a une femme aimante et elle retombe sur la femme qui lui a donné l’envie d’être un pompier. Celle-ci est un véritable guide spirituel heureuse d’être en vie grâce à Hen, évidemment, alors ça permet de redonner un peu de sens à la vie d’Hen. Mais pas assez pour mon point de Bingo Séries, hein. Le plus triste dans tout ça, c’est que Hen rate vraiment de bons cas dans cet épisode ! C’est d’ailleurs la première chose qu’elle dit quand elle reprend le travail comme si rien ne s’était passé dans tout ça, allant même jusqu’à décider de conduire. Un épisode et hop, plus aucun trauma. Si la vie pouvait aller si vite !

Autrement, Maddie reprend finalement le travail elle aussi, mais c’est pour mieux déconner dès son retour. Elle reçoit en effet un appel personnel de la part de Tara. Cette dernière est de retour dans la série avec le visage complètement défoncé. Pour se défendre alors qu’il la frappait, elle a eu la bonne idée de tirer sur Vincent, avant d’appeler Maddie, paniquée. Celle-ci a heureusement tous les bons réflexes, même une fois son portable confisqué.

Elle décide donc de sauver Vincent coûte que coûte pour éviter que Tara ne se retrouve dans sa position. En effet, pour une fois, la série revient un peu en arrière après avoir été trop rapide avec Maddie : elle se rend enfin compte qu’elle se sent coupable d’avoir tué son mari. Même si elle le détestait, ce n’est tout de même pas évident d’être responsable de la mort d’une personne qu’on a aimé. Le discours qu’elle tient à Tara est vraiment bien écrit et j’ai aimé une bonne partie de ce rebondissement qui la voit aider Tara à ne pas trop faire n’importe quoi et à sauver Vincent, amené à l’hôpital.

Tout ça permet à Buck de s’occuper un peu de sa sœur, qui est dégoûtée, une fois à l’hôpital, d’apprendre que Tara et Vincent se sont réconciliés dans l’ambulance. Il décide donc de dire qu’il s’est tiré dessus par accident. C’est tellement n’importe quoi… C’en est donc trop pour Maddie qui laisse tomber Tara pour cette fois, et retourne voir le psy en fin d’épisode pour dire ce qu’elle ressent vraiment de la mort de son ex.

Quant à Buck, il rentre auprès d’Eddie et Christopher, histoire de passer une bonne soirée jeu vidéo, mais aussi de s’excuser auprès d’Eddie d’être passé à côté de sa crise des épisodes précédents et de la boxe. C’est gros, c’est gros, c’est gros. Tout est expédié en un épisode, sans vraie conséquence, et c’est bien dommage, parce que la série est encore et toujours dans la rapidité plutôt que dans l’approfondissement de ses intrigues.

Ainsi, on retrouve ensuite Maddie en train de recevoir un appel pour découvrir la collision de deux camions dans un tunnel, avec des flammes soudainement blanches lorsqu’elles touchent la cargaison radioactive d’un camion. Ouep, on est au milieu de Los Angeles et un camion plein de Cobalt-60 circule tranquillement. Le problème, c’est que les pompiers doivent quand même faire leur travail.

La majorité d’entre eux parvient à s’en tirer sans mal… mais ce n’est pas le cas de Bobby qui reste plus longtemps dans le tunnel pour éviter de faire de Los Angeles un nouveau Tchernobyl. L’intrigue y va fort, avec une exposition aux radiations et un incendie rapidement éteint, mais tout de même largement problématique pour Bobby. Il s’en sort pour l’instant sans vrai conséquence, mais à l’approche d’une mi-saison, ce n’est jamais bon signe d’avoir un personnage prenant autant de radiations d’un coup… Ça sent le cancer pour lui. Et puis, la presse s’en mêle de cette affaire en fin d’épisode, en plus.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.