Riverdale – S02E20

Épisode 20 – Shadow of a Doubt – 15/20
Il y a du mieux dans cet épisode qui a l’avantage d’offrir des pistes concrètes et de revenir un peu plus à son fil rouge, sans pour autant être exceptionnellement intéressant. Certains masques tombent on va dire, mais si vite que ça n’a pas trop de sens. Après avoir pris son temps pendant tout un moment, la saison accélère donc son rythme.

> Saison 2


Spoilers

My dad could be the Black Hood.

Archie fait du porte à porte pour son père à l’élection de la mairie ?? Je ne comprends plus rien, même si je comprends bien son envie de retrouver le tueur grâce à ses yeux. Hiram n’apprécie pas trop de savoir qu’Archie ne le fait pas pour Hermione, alors que l’élection est censée être importante. Qu’importe. Ce qui importe à Hiram, en tout cas, c’est que son gendre se remette à jouer les leaders d’une milice d’adolescents stupides.

C’est quelque chose ça quand même. Archie décide donc de refonder sa milice, qui s’appelle désormais le Cercle Noir. Le seul but d’Archie est donc de retrouver la Cagoule noire, alors que pour Reggie et les autres, le plus important est de savoir si Midge couchait avec un Serpent, parce qu’ils sont sûrs que les Serpents sont responsable de la mort de l’adolescente.

Pfiou. On s’en fout de Midge pourtant, non ? En tout cas, Cercle Noir et Serpent se confrontent bien vite, ce qui fait que Jug et Archie comprennent qu’ils sont à nouveau à la tête de deux groupes opposés. Rapidement, Jug découvre qu’un Serpent flirtait bien avec Midge, sans pour autant que ça ne pose de problème de meurtre.

En tout cas, Jug a bien envie de rencontrer le nouveau shérif, le Shérif Minetta, et il le fait grâce à l’aide d’Archie, ayant celle d’Hiram. Pas ouf. Hiram donne aussi pour mission à Archie d’accompagner Veronica à un dîner avec un type. L’intrigue m’a totalement passionné au point que j’ai oublié d’en parler dans cette critique. Qu’en dire ? On a suivi Veronica dans un speed-dating de types de son âge, tous fils de bonnes familles.

Finalement, celui qu’elle choisit, Elio, est juste là pour expliquer à Archie qu’il y aura des conséquences aux meurtres de mafieux dans la ville. C’est donc un échec pour Veronica, puisque son père refuse de bosser pour la famille d’Elio après ça… Quant à Archie, lorsqu’il rentre chez lui, c’est pour apprendre que son père est menacé par la Cagoule. Encore.

C’est reparti pour un petit enfer en ville, surtout que rapidement, la vidéo prouvant que Midge fréquentait un Serpent qui n’a rien dit aux shérifs successifs fuite et le Serpent est arrêté. C’est l’occasion pour la mère de Josie de redébarquer dans la série en tant qu’avocate et de défendre le Serpent, après avoir été contactée par Jug. Mais ? Ils se détestaient, non ? Je suis à l’Ouest ou les scénaristes racontent n’importe quoi… ? Aha, je connais la réponse, ne vous inquiétez pas.

De son côté, Betty est donc sûre que son père est la Cagoule noire, mais elle veut à présent des preuves. Elle en parle à Jug qui pense qu’elle blague vu le sérieux qu’elle y met ; puis à Cheryl… qui l’écoute sérieusement et la croit. Elle accepte même de suivre le plan de sa cousine et de ne pas en parler à la police, alors que c’est la pire idée du monde. Midge est bien vite oubliée par Cheryl. Je veux dire, il y a vingt minutes dans la série, la venger était sa priorité, franchement.

Betty cherche donc des preuves que son père est un monstre, et pour ça, elle décide de faire en sorte que ses parents recommencent à bosser ensemble. Grâce à ça, elle peut fouiller le journal et découvrir que son père n’a absolument aucun alibi aux moments où la Cagoule sévissait. C’est super embêtant, mais elle en parle devant Cheryl comme si de rien n’était.

Ensuite, elle se fait passer pour sa mère à la morgue, histoire de reconnaître le cadavre de celui qu’elle pense être Chic. Ce n’est finalement pas le cas, mais elle avoue à Cheryl qu’elle culpabilise et a désormais peur pour Chic. LOL. La meuf nous fait la psychopathe prête à le tuer et totalement détachée de son sort pour finalement culpabiliser comme une petite fille ? Non mais cette série, je n’en peux plus !

En parlant de petite fille, Veronica fait donc tout ce qu’elle peut, y compris demander de l’aide d’une avocate (je vous laisse deviner qui), pour monter elle-même un casino avec le fils d’un des ennemis de son père. Hiram n’apprécie pas de la voir prendre son indépendance et lui explique donc calmement qu’elle n’a plus l’argent des St Clair.

Les manipulations d’Hiram sont de plus en plus visibles, par contre. Ainsi, il confie le Cercle noir à Reggie, puis décide de payer tous les membres du Cercle pour qu’ils ravagent une partie du sud. Le but de l’opération ? Oh, il est simple : donner un argument de poids à Hermione pour la campagne électorale. En effet, lors d’un débat, elle n’hésite pas à parler du Cercle Noir comme d’une milice dangereuse fondée par Archie.

Le débat est heureusement arrêté par un homme cagoulé qui n’hésite pas à tirer dans la foule sans faire la moindre victime. Betty retrouve son père dans la foule et elle comprend qu’il n’est peut-être pas le tueur, alors même qu’elle a fouillé son repaire plus tôt avec Cheryl. Son repaire ? Oui, il a toujours une chambre de motel, figurez-vous, et Betty est sûre qu’il est le tueur à cause d’un livre de Nancy Drew.

Le tueur ne tue personne pendant le débat et Hal est plutôt convaincant quand il dit qu’il n’est pas le tueur… mais Betty le recontacte tout de même au téléphone pour qu’il vienne la confronter à la mairie « là où tout a commencé ». Seulement, il ne vient pas, histoire d’avoir une nouvelle fois une absence d’alibi. Ben oui, il en aurait besoin : la Cagoule noire se pointe chez Cheryl et la kidnappe sans ménagement. Enfin, pour l’instant, elle ne fait qu’hurler, et c’était à mourir de voir.

Autrement, Veronica est déçue par son père au point d’annoncer à Fred qu’elle le soutient finalement pour l’élection. Cela nous excite totalement Archie qui décide donc de coucher avec elle, pour être mieux réveillé par Jug l’appelant au secours. Grâce à ce charmant Hiram manipulant toujours Reggie comme il se doit, le Cercle noir attend le Serpent qui a couché avec Midge à sa sortie de garde à vue. Même s’il n’y a aucune preuve, ils sont sûrs qu’il est coupable et toute une partie de la ville nous fait une manif nocturne, parce que pourquoi pas.

Malgré l’aide de Joaquin revenu d’on ne sait où pour l’occasion, le Serpent se fait bien tirer dessus devant le commissariat. C’est gênant, surtout qu’on ne sait pas bien qui a tiré dans le chaos ambiant. Une chose est sûre, Reggie avait un flingue et Archie l’a taclé pour éviter qu’il ne tire… Mais peut-être qu’il a eu le temps quand même ?

Compteur d’Archie à poil : +2, dans l’obscurité de sa chambre et de ses quinze secondes de sexe avec Veronica.

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.