Riverdale – S02E19

Épisode 19 – Prisoners – 14/20
Une double intrigue qui fait basculer la série dans le grand n’importe quoi comme on en a l’habitude. C’est si drôle à voir : je suis venu regarder une série pour adolescents nous présentant la vie d’ados, moi, et je me retrouve embarqué dans des scènes sanglantes et glauques et… absolument pas crédibles, toujours. C’est une constante, et ça n’arrive pas toujours à être drôle !

> Saison 2


Spoilers

That is your real son, mom, not this con artist !

Une fois n’est pas coutume, cela fait pile un mois que je n’ai plus regardé d’épisodes de la série. Autant dire qu’il faut que je me remette dans l’ambiance de cette série déjantée, hein. Le gros avantage, en revanche, c’est que le résumé en début d’épisode est assez complet et nous renvoie donc à l’épisode musical et son petit meurtre improbable. Tout aussi improbable que l’enterrement chanté par Cheryl en début d’épisode.

La série se lance alors dans une petite suite d’interrogatoires dont on retiendra surtout que le héros de la série, Archie, soupçonne toujours la Cagoule noire d’être responsable de tout ce qu’il se passe. Eh, il fait une fixette, et il en parle évidemment à ses meilleurs amis. Cela ne plaît pas tellement à Jughead qui imagine plutôt Chic dans le rôle du meurtrier.

Cela n’arrive pas à convaincre Betty, tandis que Veronica s’inquiète surtout des décisions irrationnelles de son mec. Le pauvre est clairement suivi par une personne encapuchonnée dans la rue, mais ça ressemble vraiment à une fausse piste… jusqu’à ce qu’il se fasse tabasser un peu plus tard dans l’épisode. Oups. Il est à noter tout de même qu’il est donc tabassé par des hommes cagoulés de noir dont on ne voit pas les yeux.

Il se fait ainsi kidnapper par Nick et deux sbires. Nick appelle Veronica dès qu’il en a l’occasion pour l’informer qu’il veut une jolie rançon en échange de la liberté d’Archie. Il est carrément énervé le coco depuis qu’il boîte. Tu m’étonnes. Veronica n’est pas au bout de ses surprises : ses parents refusent de payer la rançon.

Ils lui expliquent que les St Clair sont liés à la mafia et que c’est trop risqué… avant de reconnaître entre eux uniquement que payer la rançon mettrait trop en danger Veronica dans le futur. En attendant, Nick blablate avec Archie qui se retrouve allez savoir pourquoi avec une coupe Playmobil. C’est bien beau tout ça, mais ce n’est pas comme ça qu’il va finir torse nu… Il se fait juste frapper par un Nick apeuré d’être déshérité par son pôpa.

Passionnant. Heureusement, Veronica fait tout ce qu’elle peut pour le sauver, sans impliquer la police comme ses parents ont demandé. Elle décide donc de voler de l’argent à son père. Quand elle retrouve Nick, elle demande logiquement une preuve de sa survie… et n’a qu’une photo. Apparemment, ça lui suffit. Comme elle n’a pas tout l’argent demandé par Nick, celui-ci ne perd pas le Nord et demande alors à coucher avec Veronica. Evidemment.

Avant ça, Nick reconnaît qu’il sait qu’Archie est capable de le tuer comme il le menace de le faire s’il retrouvait sa liberté un jour. Purée, mais vous avez 12 ans les gars, retournez d’où vous venez. … Nick n’écoute pas mes conseils, hein, il préfère voir Veronica se prostituer. Et c’est si peu crédible ! On sait directement qu’elle le piège, sans même savoir qu’il y a une caméra dans la chambre. Tout est donc diffusé à Archie qui voit Veronica s’occuper de boire du champagne avec Nick. Le verre est clairement empoisonné… c’est si naze de nous faire croire qu’elle va coucher avec.

Archie y croit en tout cas, et ça lui donne l’énergie nécessaire pour essayer de s’enfuir. On passe donc d’une petite série mignonne pour ados à une vraie scène de grosse action bien badass dis-donc. Ah non. Toute la musique du monde ne peut suffire à ça.

Archie libéré, il se tape son meilleur sprint pour aller le plus rapidement possible auprès de Veronica et son parfum Diabolique. Inutile de dire qu’elle a déjà réglé le cas de Nick à coup de GHB, avant de demander une rançon à ses parents. Honnêtement, c’est gros ; parce que c’est laisser vivre un type qui va continuer de vouloir leur mort. Malgré tout, Veronica n’en veut pas trop à ses parents et Archie pardonne vite Hiram de l’avoir laissé dans la merde. Tout ce qu’il demande, c’est de pouvoir se venger de la cagoule.

Le nouveau meurtre de Riverdale pose toutefois bien des problèmes et provoque quelques remous dans la série, notamment pour le père de Kevin. C’est un bien mauvais shérif, et la mère de la victime n’hésite pas à lui dire… de même que Cheryl. Forcément, il s’intéresse donc à toutes les pistes, y compris celle de Chic.

Il n’en faut pas plus pour inquiéter Betty qui tient toujours à son frère apparemment. Allez comprendre pourquoi, franchement ! Alice la rassure comme elle peut et lui assure qu’elle dira à Chic quoi dire et quoi faire face au shérif. Ce n’est tout de même pas assez pour Betty qui embarque Jug dans une petite enquête problématique. En effet, ils y découvrent que M. Svenson et Chic ont donc partagé le même orphelinat, et que c’est encore et toujours le même couvent de bonnes sœurs insupportables.

Si on ne sait toujours pas ce qu’il en est de Svenson, Charles Smith, le fils d’Alice… n’est pas le Chic que l’on connaît. C’était si obligé, ça. Jug et Betty se précipitent donc chez les Cooper pour prévenir Alice. Celle-ci est en compagnie de Chic qui n’apprécie pas trop les révélations et se jette immédiatement sur un couteau pour s’attaquer à… Alice ?

Allez comprendre. Chic est maîtrisé par un coup rapide de Betty et aussitôt emmené au sous-sol. Cette série va tellement toujours dans l’excès, j’adore, c’est si drôle ! Bon. « Chic » révèle que le vrai fils d’Alice était un petit junkie qui avait remonté la piste familiale pour mieux avoir sa mère lui claquant la porte au nez. Ne le reconnaissant pas, elle a cru qu’il était simplement un vendeur au porte à porte.

Alice nous pique aussitôt une crise et se rend chez le père de Jug pour révéler que leur fils est mort. Evidemment que Charles ne peut pas être le fils du boulet de mari d’Alice. Bon, Alice nous ramène bien vite le père de Jug dans sa cave donc.

Avant ça, il se passe toutefois un milliard de trucs, rassurons-nous. Betty est ainsi recontactée une fois de plus par le tueur à la Cagoule. Eh oui, il est encore là et reconnaît que Svenson n’est pas le tueur. Pour en revenir au meurtre dont tout le monde se fout – celui de Midge, le shérif fait face à une ville qui va de moins en moins bien, manipulé comme il faut par Hermione. Cette dernière contacte Cheryl, qui écrit alors un petit article pour reprocher au shérif d’avoir tuer Svenson avant d’avoir les réponses. C’est gênant, parce que c’est exactement tout le problème de cette saison, maintenant.

Betty obtient une fois de plus confirmation que Chic n’est pas son frère, mais elle a aussi quelques informations pour remonter sa piste. Elle peut donc le faire, toujours avec l’aide de Jug, et découvrir que si son frère est mort, ce n’est pas d’une overdose. Non : l’imposteur dans la cave familiale est celui qui a tué son frère, et elle le déduit du témoignage d’une voisine. Franchement…

C’est gros et tout ça aurait pu être découvert si vite. Si Alice et FP demandent aux adolescents d’arrêter de régler l’affaire Chic en le tabassant, ils n’ont aucune idée de quoi faire non plus. FP et Jug sortent donc de la maison, alors qu’Alice s’explique auprès d’Hal. Cela laisse le champ-libre à Betty qui prend la décision, une fois de plus, de faire ce que la Cagoule veut d’elle. Elle libère donc Chic en le menaçant avec un flingue.

Elle est si crédible et flippante qu’il se laisse faire (lol) et est donc finalement pourchassé par la Cagoule noire en fin d’épisode. Pauvre shérif Keller, ça ne va pas arranger ses affaires. Déjà, la maire veut qu’il démissionne. Ben merde, on est en pleine élection, non ? La maire prend des décisions étonnantes avant de se barrer. Quant à la Cagoule noire, Betty comprend en fin d’épisode qu’il peut s’agir de son père, alors qu’elle ment à sa mère en assurant avoir déposé Chic à la gare routière. La révélation est plutôt bien amenée, on va dire, même si j’avais déjà eu des doutes sur les yeux.

Compteur d’Archie à poil : il était trop occupé à se faire tabasser.

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.