9-1-1 Lone Star – S01E07

Épisode 7 – Bum Steer – 14/20
Le fil rouge aide bien cet épisode parce que je suis content de le voir avancer dans cet épisode – mais pas dans la direction que j’en attendais, cela dit. Le reste est plus classique avec des interventions peu spectaculaires, ou en tout cas peu marquante. Quant à l’évolution des personnages… Humph, ça traîne sur un certain nombre de personnages secondaires, et ça devient blasant à force ! Le problème, c’est qu’on est qu’à l’épisode 7, quoi. J’en attends plus d’eux. C’est une bonne chose d’avoir des attentes, non ?

> Saison 1


Spoilers

We got a bull in the car.

Vraiment, les débuts d’épisodes de cette franchise, je n’aime que moyennement. Et cette tendance à vouloir nous montrer de la culture texane tout le temps, je dois bien avouer que je suis peu convaincu. Il est toutefois marrant de commencer cet épisode par un taureau, je ne m’y attendais pas. Franchement, c’est le genre de série qui est dingue et parfaite pour trouver les points les plus improbables de certaines grilles du Bingo Séries.

Nous voilà donc avec un taureau qui fait plein de blessés avant de se coincer la tête dans une voiture, à cause de ses cornes. Le pauvre. Les pompiers parviennent toutefois à le sortir de là et tout va bien. Owen peut alors enchaîner dans sa journée avec un entraînement de folie. Pour prouver que malgré son cancer, il peut garder son test, il a accepté de repasser le test des cadets, mais avec du poids en plus. Malheureusement, ce n’est pas si évident ce qu’il propose.

En fait, c’est même impossible. On est dans une série, il y arrivera donc, mais ça inquiète son équipe de savoir qu’il a un cancer et qu’ils risquent de perdre leur capitaine pour un test ridicule et un Billy antipathique. TK en veut à Judd pour ça, parce qu’il est celui qui les a fait se rencontrer, mais les autres s’en remettent. Juste, ils n’apprécient pas trop les liens entre texans, parce que ça leur fait une immunité un peu chiante.

Grace finit par faire prendre conscience à Judd que son équipe a raison, mais bon, ça ne mène nulle part tout ça. Oh, Judd voit bien sûr Billy pour savoir ce qu’il en est ; puis il parle ensuite avec Owen, pour lui reprocher de ne pas avoir compris que Billy n’est pas un ami, et qu’il passe sa vie à jouer un jeu de poker. On s’en était rendu compte par nous-mêmes, mais la colère de Judd me paraît franchement déplacée sur ce coup-là.

Il reproche à son capitaine de ne pas avoir fait plus attention – mais il aurait pu le prévenir. Puis, sinon, il s’inquiète pour l’équipe de la 126 ; mais il aurait pu le faire avant. Bon, j’avais dit que tout finirait bien, et c’est le cas. Owen retourne voir Billy pour parler avec lui, et pour refaire une partie de golf. Il se met à pleuvoir – et ça ajoute encore au dégueulasse du filtre, parce que vraiment, on dirait une journée de canicule, pas une journée où il pleut.

Pendant toute leur conversation, la pluie s’accentue et il est rapidement évident qu’on va en arriver à une scène d’orage, alors j’ai trouvé ça lourd que la conversation dure si longtemps. Evidemment, Billy continue à jouer au golf malgré la pluie battante et le tonnerre grondant : c’est sans surprise qu’il se fait électrocuter sous les yeux stupéfaits d’Owen. Putain, les gars, vous êtes pompiers quoi, vous devriez savoir ce genre de choses mieux que personne.

Owen se débrouille pour le transporter en moins de quatre minutes au sec où il peut lui faire un massage cardiaque. Ainsi, non seulement il sauve la vie de Billy, mais en plus, il prouve au chef qu’il a encore le physique pour faire ce travail, malgré le cancer. Oui, il n’en faut pas plus pour qu’il puisse rester à la tête de la caserne 126. On en reste donc là pour cette fois. Tout est bien qui finit bien : comme 90% des gens frappés par la foudre (tant que ça ?), Billy s’en tire vivant. Et il a même un cadeau d’Owen : le poker pour les nuls. Une manière comme une autre de rester amis, quoi.

Cet épisode se concentre autrement sur Michele, qui joue toujours les super-héroïnes de son côté, parce qu’elle est capitaine des urgences médicales. Elle se met donc en danger en intervenant seule dans un camp de SDF où elle se fait agresser pour de l’oxy. Finalement, elle réussit à le faire dégager toute seule et Carlos débarque un poil trop tard.

Il n’est pas là pour l’aider sur cette affaire, mais sur celle concernant Iris. Il a enfin trouvé une piste concernant le fameux pick-up bleu, et ça veut dire qu’il est temps d’en parler à l’enquêtrice sur cette affaire. Bon, celle-ci semble prendre l’affaire quelque peu par-dessus la jambe, ce qui énerve Michele. Celle-ci fini par découvrir que la policière prend son travail au sérieux, finalement.

La propriétaire du pick-up, Arlene Hicks, l’a déclaré volé une semaine avant la disparition d’Iris, et elle sait qui lui a volé : son ex. Il était justement dans un bar en train de se battre avec une fille correspondant à la description d’Iris la nuit de sa disparition ; et il a disparu depuis lui aussi. C’est embêtant, tout ça. La piste ne mène nulle part : le barman se souvient d’eux, mais les flics sont intervenus trop tard. On sait juste qu’ils sont partis ensemble, de mauvaise humeur.

La flic ne s’arrête pas là pour autant et cherche alors à voir ce qu’il s’est passé côté accidents routiers et côté photo satellite. Elle trouve ainsi une trace du pick-up. Celui-ci est au fond d’un ravin, à attendre sagement qu’on vienne l’en tier. Oups.

Du côté des interventions inutiles de l’épisode, on a aussi une scène marrante où une femme frappe un homme pour qu’il lâche un câble qui est en train de l’électrocuter… alors qu’en fait, il fait juste une crise d’épilepsie. C’est con.

> Saison 1

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.