NCIS S18E12 (express)

Épisode 12 – Sangre – 12/20
Même si j’aime le personnage sur qui se centre cet épisode, ce n’est pas assez innovant du tout pour me convaincre comme épisode. En fait, ils auraient pu écrire la même chose en saison 12, 6 ou 1… Et bon, ça me blase un peu. 

Spoilers

L’enquête de la semaine va forcer Nick à se confronter à son passé.

C’est compliqué les séries procédurales quand même, faut toujours qu’on nous sorte des épisodes qu’on a vu quinze fois ! Cette semaine, la série se concentre donc sur le personnage de Nick, dont le père est mort depuis des années. Il n’en faut pas plus pour donner aux scénaristes l’idée de faire revivre son père comme un agent de liaison pour la CIA, histoire d’expliquer qu’il a été forcé de se faire passer pour mort afin de protéger sa famille. Ugh. Comme ce n’est toujours pas assez larmoyant dans les chaumières, on nous ajoute la bonne touche qu’il veillait sur sa famille depuis le début.

Sérieusement, ce genre d’intrigue est vue et revue, et quand ça mène à la traditionnelle scène où son père se sacrifie pour sauver Nick, mais en fait non, parce que SURPRISE, il avait un gilet par-balle depuis le début, j’ai vraiment levé les yeux au ciel comme jamais. En plus, même la trahison de la nana de la CIA se voyait venir à des kilomètres, peut-être pas comme ça, mais bon. La simple introduction de ce personnage quand elle laisse passer Nick à l’hôtel… c’est tellement grillé ! Et comment ne reconnait-elle pas le fils de celui qu’elle envoie en mission ? Ils ne sont pas censés avoir des dossiers sur tout le monde aux States ?

Bref, vous l’aurez compris, la performance d’acteur offerte par l’interprète de Nick sauve l’épisode, à grand renfort également de scènes avec Bishop pour atténuer une intrigue qui est par ailleurs particulièrement redondante et peu originale. Je ne peux même pas vraiment dire que c’est une évolution intéressante pour Nick, parce qu’on sait que ça n’aura que peu d’impact sur le long terme, avec un père qui redisparait en fin d’épisode et va nous le laisser frustré et énervé après lui. Comme avant cet épisode, donc.

Et j’aimerais bien pouvoir dire du bien d’une intrigue secondaire pour compenser, mais je n’accroche toujours pas à ce qu’ils font de Gibbs. La série est renouvelée pour une saison supplémentaire dans laquelle il sera toujours là (mais peut-être moins ?), alors je me dis que ça va être long. Je comprends pourquoi les scénaristes ne se séparent pas de ce personnage culte, mais j’espère qu’il finira comme Ducky, en visio de temps à autres, et laissera la série voler de ses propres ailes. 

Après, c’était une bonne idée de caster la femme de l’acteur dans la série, parce qu’on sent bien l’alchimie entre eux… Peut-être même un peu trop d’ailleurs, car c’est surprenant de voir l’attache immédiate entre Gibbs et cette journaliste. J’ai en tout cas envie qu’il prenne sa retraite pour de bon et laisse les agents se débrouiller, parce qu’ils s’en sortent plutôt bien seuls. Il va être temps de nous ramener un nouveau bleu pour la suite, non ? On adore les séries qui font du harcèlement au travail quelque chose de positif. Ah, non, en fait.

Bref, ce n’était pas glorieux cette semaine, j’ai eu l’impression de voir un épisode qui aurait pu être écrit il y a dix ans et qui ne parvenait pas du tout à me surprendre.

PS : non, ce titre n’a rien à voir avec l’épisode, les scénaristes ont juste mis un titre espagnol parce qu’on se concentrait sur la famille Torres et quoi les liens du sang, quoi. Non plus. C’est à la limite du racisme, même ; surtout que l’espagnol ne joue même pas un rôle-clé dans l’épisode. D’ailleurs, l’agent de la CIA ne les entend pas ? Le regard de Torres vers le couteau à la fin est si peu discret… Ca n’a aucun sens.


Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.