Walker – S01E15 (express)

Épisode 15 – Four Stones in Hand – 15/20
Une fois de plus, la série fait un grand écart entre cet épisode et le précédent, avec cette fois une intrigue beaucoup plus intéressante. Autant je me suis ennuyé tout au long de l’épisode 14, autant celui-ci proposait une enquête sympathique qui ne perdait jamais de vue les personnages et les relations entre eux. Bon, comme d’habitude, je suis là pour les dynamiques entre personnages. Même les intrigues secondaires ont réussi à être plus prenantes que d’habitude !

Spoilers

La mère biologique de Micki révèle qu’on lui a extorqué de l’argent alors que Cordell essaie de passer une journée sans régler le moindre cas criminel.

Pourquoi tentent-ils tant d’être une série familiale ? Franchement, ça ne fonctionne pas ! Je n’arrive pas du tout à accrocher à l’intrigue du cancer du père de Cordell. J’ai l’impression qu’on perd du temps là-dessus, on ne regarde pas vraiment une série sur un Texas Ranger pour voir ses parents ne pas faire l’amour et faire face à un cancer, franchement. Je suis certainement de mauvaise foi, cependant, parce que l’intrigue est bien écrite et je dois reconnaître que les réactions du père, aussi stupides soient-elles, reflètent une vraie réalité.

C’est donc important d’avoir ce genre de représentation à la télévision… mais j’aurais aimé que ce soit fait ailleurs, ou autrement. Difficile en fait d’avoir cette intrigue et d’y accrocher alors qu’on ne connaît pas vraiment les personnages quand ils fonctionnent et que nous ne sommes pas là pour ça.

Dans le même genre, Stella reste insupportable, mais j’ai un peu plus accroché à son personnage dans cet épisode, parce qu’elle ne supporte pas son frère qui est tout aussi insupportable. Le frère et la sœur retournent en effet au lycée où ils rencontrent un vrai succès après ce qu’ils ont vécu. Autant la mort de la mère les faisait passer pour des petites choses fragiles, autant l’attaque du ranch par des criminels, ça les fait passer pour des héros.

Stella est loin de se sentir comme ça, mais August est fier de pouvoir prétendre l’être, au moins un temps. Cela ne dure pas, bien sûr, parce qu’il a encore du stress post-traumatique et des problèmes à régler. Au moins, il gagne au passage une future petite-amie et non, ce n’est pas la meilleure amie de Stella. Cette dernière a du mal à reconnaître ses sentiments, de toute façon, et elle doit déjà se réconcilier avec Stella avant d’envisager quoique ce soit avec August.

Pas de bol pour elle, la nouvelle amie d’August semble vraiment tenir à lui et faire tout ce qu’il faut pour être sa future petite-amie. Franchement, je l’ai bien aimée, la voir prendre soin de lui, c’est pas si mal et pour une fois que quelque chose fonctionne dans la série et avec ces personnages, il faut le souligner.

Bon, autrement, Liam donne un défi à Cordell dans cet épisode : il doit passer une journée en tant que civil qui ne s’occupe pas d’une affaire criminelle. À vue de nez, je dirais que c’est ce qu’il a fait dans l’épisode précédent, mais bon, faisons comme si nous étions d’accord avec Liam et que cela lui était impossible. Alors que Liam donne à Cordell l’occasion de faire un rubik’s cube (bon dieu, je me suis cru en cours avec mes élèves là), Cordell se trouve rapidement une « quête » à régler.

En effet, on en revient à l’intrigue sur la mère biologique de Micki dans cet épisode. J’ai plutôt bien aimé ce qui était proposé avec cette intrigue : la mère biologique veut reprendre contact avec sa fille, mais ce n’est pas facile avec le caractère de Micki. Heureusement pour elle, elle a été arnaquée il y a quelques années par quelqu’un prétendant être pour lui extorquer de l’argent.

Il n’en faut pas plus pour que Cordell s’en mêle alors que Micki lui demande explicitement de ne pas le faire, et j’ai trouvé ça sympathique comme tout comme intrigue. En effet, ça montre bien le caractère du duo et les relations qu’ils entretiennent. Bien sûr, Cordell ne passe bauucoup de temps derrière son (nouveau) bar, mais c’est aussi pour ça qu’il n’a pas de client. Il passe en revanche du temps derrière les barreaux parce qu’il se fait arrêter par un ancien collègue.

C’était plutôt sympa comme épisode, et l’enquête en elle-même m’a même convaincu. J’ai aimé cette histoire de réunions d’alcooliques anonymes dirigées par une nana qui voulait juste se faire du fric. Après, je peux freiner mon enthousiasme, rassurez-vous, ça n’avait pas beaucoup de crédibilité. Je veux dire, Micki, flic, passe une journée à bosser sur un cas perso ? Et ce faisant, elle demande à un civil d’enfreindre la loi ? Et en plus, Cordell prend tout son temps à tout ranger, alors même qu’il est au téléphone avec Micki en train de lui dire de déguerpir, et vraiment ça n’a pas de sens !

Qu’importe le sens, tant qu’on s’amuse, écoutez. Le divertissement est efficace, la résolution aussi, le retour du titre de l’épisode était sympa. On est vraiment sur du procédural tout classique, mais ça a l’avantage de mettre en avant les relations entre les personnages tout au long de l’épisode. Ainsi, Micki finit par faire un pas vers sa mère en fin d’épisode, Cordell prend conscience que son boulot de ranger lui manque et Liam… Non, Liam ne sert toujours à rien, mais sa réaction en fin d’épisode sur la tricherie de son frère au Rubick’s cube m’a fait rire quand même.

Tout n’est donc pas perdu, la série peut proposer parfois des épisodes sympathiques.


2 commentaires sur « Walker – S01E15 (express) »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.