Riverdale – S05E08

Épisode 8 – Lock & Key – 14/20
Un énorme sentiment de « tout ça pour ça » se dégage de l’épisode qui n’était absolument pas convaincant du côté de la crédibilité, comme toujours. Par contre, je me suis bien amusé des différents jeux de relations mis en avant par les scénaristes dans l’épisode. On sent venir les trois quarts de ce qui arrive, c’est beaucoup trop rapide, mais eh, c’est Riverdale. Et pas si pire.

Spoilers

Kevin & Fangs ont une grande annonce à faire au groupe, un truc qu’on ne voit pas venir du tout, ce qui provoque chez Cheryl une réaction qui n’a absolument aucun sens et sera le thème de l’épisode, forcément.


Flex for my followers.

Putain mais sont-ils seulement sérieux ? Les premières secondes de l’épisode ont suffi à m’énerver puissance 1000. Une des rares réussites de ce saut dans le temps, c’était quand même que Kevin & Fangs forment enfin un couple à peu près solide, et voilà que l’épisode commence par Kevin trompant son mec avec un camionneur entre deux camions. C’est d’un ridicule.

Il rentre ensuite tranquillement auprès de sa colocataire et de son mec qu’il embrasse sans remords. Le lendemain, on les retrouve dans un sauna où on nous explique qu’ils ont choisi d’avoir un couple ouvert – Kevin ne trompait donc pas vraiment son mec. En fait, Fangs était content de ne pas être monogame quand il faisait des tournées, mais maintenant qu’il est de retour à Riverdale de manière définitive, le couple ouvert ne lui correspond plus trop.

Tss. Ah, ils ont aussi un gros projet à annoncer, comme si on n’avait pas deviné qu’il s’agissait du bébé de Toni. Le couple s’est aussi fiancé et souhaite élever l’enfant de Toni avec elle, à trois. Lol. Cela ne semble choquer que Cheryl dans l’affaire, parce que les autres sont logiquement heureux et que moi je suis blasé. Blasé d’avoir attendu cinq épisodes pour en arriver là alors qu’on savait déjà depuis le début ce qu’il allait en être ?

Bref, Cheryl s’énerve après Toni parce qu’elle n’était pas au courant de ce projet de son ex – ce qui n’a donc aucune légitimité. Bien qu’elle comprenne les arguments de Toni qui sont bien logiques (un problème médical qui fait qu’elle doit avoir des enfants jeunes si elle en veut), Cheryl décide aussi que ça met un terme à tout espoir d’une romance entre elles qu’elle l’élève avec Kevin et Fangs. Euh… OK ?

Cheryl étant Cheryl, elle décide bien vite de semer le chaos dans ce bonheur de Toni, sous les conseils de la nana qu’elle a voulu arnaquer. Cette dernière, en échange de son silence, demande simplement un tableau.

Cheryl, elle, décide d’appeler tous ses amis pour les faire venir au bar et s’excuser gentiment devant Toni, puis organiser une fête pour eux… Loin d’être une babyshower, la soirée sera… une soirée-échangiste. Alors pardon, mais qu’est-ce que c’est que ce foutage de gueule ? En tout cas, c’est efficace. Kevin essaie en effet de convaincre Fangs que c’est une excellente idée de coucher avec un autre camionneur à cette soirée échangiste.

Pendant ce temps, mon compteur d’Archie à poil va exploser, je crois. Ou alors, c’est la libido de Betty, je ne sais pas trop. Autant le scénariste de l’épisode précédent était fan du couple Veronica/Archie, autant avec celui-ci, on repart sur les scènes de cul gênante entre Betty et Archie. Nous voilà donc en fantasme libidineux chelou d’Archie en pompier.

On note que ça se passe chez Betty alors qu’on nous avait dit que non, ce n’était pas possible avec les jumeaux. Au passage, je souligne que j’aime beaucoup Juniper et Dagwood cette saison, ce sont les enfants les plus appréciables de la télé puisqu’ils n’ont aucune existence, aucune réplique et se contentent de jouer les plantes vertes sans un bruit au fond des scènes. On a eu un gros plan dans cet épisode pour nous montrer qu’ils faisaient des colliers de pates. Super.

Je préfère ça à les entendre gémir la disparition de leur mère, cela dit. Oui, Polly est toujours portée disparue et même lorsqu’un corps est ENCORE retrouvé à Riverdale, ce n’est toujours pas le sien. Ne vous inquiétez pas, tout est sous contrôle de Betty qui est très occupée à mener l’enquête – ou à confier à Kevin qu’elle couche avec Archie, on ne sait pas trop ce qui compte le plus pour elle… C’est peut-être le Tueur au Sac Poubelle, si on en croit ses cauchemars.

Ses cauchemars mettent d’ailleurs un terme à la relation sans prise de tête qu’elle mène avec Archie – celui-ci recommençant à s’interroger sur sa propre relation avec Betty.

De son côté, Veronica envisage de détruire son appartement et en fait part à Archie. Je devrais plutôt dire qu’elle drague Archie en refusant de parler à son mari, la pauvre. Pas de quoi s’inquiéter cependant, parce que Chad tient encore à son couple avec Veronica : il drague une autre nana riche devant Katy Keene.

Je n’en peux plus de Katy Keene alors même que je ne regarde pas la série. Ils en font vraiment des caisses là, non ? C’est insupportable, mais pas autant que Veronica qui fait alors des selfies avec Archie et l’invite au bar alors qu’elle voulait que tout aille vite du côté des travaux ? Il n’en faut pas plus pour qu’Archie regrette sa relation avec Veronica, surtout que Betty l’exploite pour oublier ses cauchemars, quoi.

Voilà donc Archie et Veronica qui se remettent à faire les travaux de l’appartement de celle-ci, et sans Jackson cette fois. Cela permet à Veronica de se confier un peu à Archie sur ce qui lui manque dans sa vie, et ce qui lui manque, c’est clairement Archie. Celui-ci se garde bien de lui dire qu’il couche avec Betty, avant de demander si Chad sera présent à la soirée échangiste. Lol. Il le sera, de même que Reggie, parce que pourquoi pas ?

En parallèle, Jug fait appel à une anthropologue qu’il prend pour son psy et qui lui explique pépère qu’il est sûrement en train de réprimer un trauma. Il refuse aussitôt un groupe de parole où il pourrait se libérer de son trauma, et ça ne semble pas trop convenir à Tabitha. Pourtant, le trauma est évident pour lui quand, en plein milieu d’un cours, il se met à apercevoir des aliens.

D’ailleurs, si le look prof va méga-bien à Veronica, on note que pour Jug, ce n’est vraiment pas une réussite. On se demande sérieusement s’il a pris une douche à chaque fois qu’il apparaît à l’écran, je ne comprends pas. Une chose est sûre, si j’étais un alien, il ne serait pas ma priorité à enlever ou rencontrer.

Perturbé par ce qu’il voit, Jug demande alors à son anthropologue de l’inviter à une séance de parole en groupe où il se débloque un autre souvenir d’alien marchant vers lui. Pardon, mais c’est ridicule. Voilà, c’est dit, encore. Tout ça inquiète Tabitha en tout cas : elle poursuit Jug quand il fuit la question de son anthropologue/psy…

La question ? A-t-il déjà eu des black-outs ? La réponse est oui, évidemment, et ça le fait se remettre en question : il est persuadé d’avoir été enlevé par des extra-terrestres avant… PUTAIN TU TE DROGUES À TES SOIRÉES, EVIDEMMENT QUE T’AS DES BLACKOUT DUCON.

Tout ça nous mène à la soirée échangiste, bizarrement, parce que Jug refuse de la sauter pour rester avec Tabitha (le choix du verbe n’est pas innocent, non). Ils s’y rendent donc ensemble, en bon petit couple qu’ils ne sont pas officiellement, et y retrouvent Chad, demandant à Archie pourquoi toutes les nanas sont bonnes (so weeeeeird) et Kevin, qui retrouve lui-même son plan cul du début d’épisode qui est un plan cul régulier de Fangs lors de ses tournées en camion. Magique, je n’avais vraiment pas vu ça venir.

Dans le même genre, quelle surprise de voir Veronica tirer au hasard la clé d’Archie lors de la soirée. Elle se retrouve donc à pouvoir faire tout ce qu’elle veut avec lui, ce qui d’un coup fait changer d’avis à Chad sur les règles du jeu. J’ai ri du sourire de Cheryl, c’est vrai, mais putain, les scénaristes ne se foulent pas sur les idées de scénario à ce stade. Veronica se décide donc à rentrer chez elle avec son mari, et ça met un terme à la soirée pour eux. OK ?

Dans le même genre, Jug est totalement bourré avant même le tirage au sort, ce qui fait que Tabitha veut le ramener chez lui. Par chance, il récupère ses clés à elle, alors tout va bien. Ils s’en vont, sans récupérer la clé de Jug. Dans le même genre, Veronica n’a pas récupéré sa propre clé, hein. À quoi bon faire quelque chose de logique ?

Et à quoi bon faire cette soirée quand la seule vraie surprise vient du couple Reggie et Fangs ? J’ai beaucoup ri, surtout que Reggie est apparemment partant pour tenter des choses avec Fangs. Non, vraiment cette série, putain. Pour les autres couples formés, Jackson finit avec la nouvelle pote de Cheryl, Betty avec Archie, Kevin avec son plan cul (ça tombe bien hein ?) et Toni avec Cheryl.

Loin d’être d’humeur à faire l’amour, Cheryl préfère inviter Toni à venir vivre chez elle, dans ce que Toni appelle clairement un musée des horreurs. Ouais, Toni n’est pas non plus d’humeur sexuelle pour cette fois, et on est plus sur une rupture, y compris amicale, qu’une scène de couple.

Dans le même genre, et c’est étrange, il en est de même pour Rick et Kevin. Ce dernier s’interroge plutôt sur ce que Fangs raconte de lui à son plan cul, et bizarrement… Rien. Il ne se passe rien non plus avec Reggie et Fangs. Malgré tout, Kevin décide de balancer à Fangs qu’il n’est pas prêt à se marier. Euh ? OK.

Comme c’est étonnant, Fangs le prend mal et souligne qu’ils vont devenir pères ? Il s’énerve rapidement, d’accord, mais il a 100% raison. Et comme on ne connaît absolument pas le passé de ces deux-là, dur de bien comprendre et d’être à fond dans cette intrigue – même si c’est de loin la meilleure intrigue gay de la série je crois ? (Après Cheryl et Toni, donc).

Bref, on le voyait venir : personne ne profite de la soirée pour coucher. Jug est bourré et s’endort sur le canapé où Tabitha s’occupe de lui (elle est motivée purée) alors qu’Archie avoue à Betty qu’il a encore des sentiments pour Veronica. Bordel, ils ne se sont pas vus pendant sept ans, quel foutage de gueule. De toute manière, Betty s’en fout, parce qu’elle a surtout besoin de son ami pour faire face à ses traumas ; pas d’une échappatoire sexuelle.

Bon ben… OK, I guess ?

Le lendemain, Jug continue de voir des aliens après la douche (très drôle, la serviette mise par-dessus le ventre pour cacher les nouveaux kilos) alors que Cheryl se fait draguer par Minerva. Bon, on le voyait venir, celle-ci avait surtout envie de passer sa soirée échangiste avec Cheryl, pas avec Eric (j’imagine que Jackson, c’est son nom de famille ?).

Veronica, elle, cherche à tout prix à voir Archie pour lui annoncer qu’elle est sur le point de divorcer. Yep, c’est ce qui a émergé pour eux de la soirée échangiste : Veronica n’était pas heureuse après tout. Apparemment, entre deux scènes de cul avec Betty, Archie s’en était rendu compte. IL lui dit donc qu’il a couché avec Betty avant de se remettre à embrasser langoureusement son ex. Allons bon.

Le cliffhanger de l’épisode s’éloigne à nouveau de ce méli-mélo romantique pour finir sur Polly. Cette dernière prend le temps de téléphoner pendant l’épisode à sa mère, puis à Betty. Lors du second appel, elle indique être au bord de l’autoroute, dans une petite cabine… Sauf que la cabine téléphonique est pleine de sang quand Betty et Alice y arrivent. OUPSIE. Au moins, on sait pourquoi elle était terrifiée au téléphone.

Compteur d’Archie à poil : +1 seulement, mais ça ne saurait s’arrêter là maintenant qu’il est de retour avec Veronica.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.