The Walking Dead – S11E01

Épisode 1 – Acheron, part. 1 – 14/20
J’ai peut-être regardé cet épisode trop tard dans la nuit pour être à fond, mais j’ai trouvé qu’il manquait sérieusement d’enjeux pour entamer une nouvelle saison, avec assez peu de surprises bien amenées et des moments laissant vraiment songeur quant à la mythologie de la série elle-même. On a vu pire et ce n’était pas si mal, mais on a vu bien mieux aussi. J’en attendais plus !

Spoilers

Alors qu’Alexandria a encore besoin d’être reconstruite, les ressources alimentaires commencent à manquer.

Avant-dernier retour pour The Walking Dead

Salut les sériephiles, Officiellement, The Walking Dead revient ce soir aux États-Unis pour sa onzième et dernière saison, après quelques courts mois d’attente. Officieusement, AMC a diffusé l’épisode il y a quelques jours déjà sur son site de streaming… mais j’ai attendu bien sagement pour le voir le bon jour et ne pas avoir de… Plus

So you’re leaving to fight ghosts ?

Désolé, mais le résumé en début d’épisode prouve bien qu’il ne reste plus grand-chose comme intrigue dans la série, finalement. Ils perdent beaucoup de temps pour peu de choses, il est peut-être temps d’en finir… Ou pas. Comme souvent ces derniers temps, la série reprend en milieu d’une mission dont on ne sait rien pour les héros de la série. Les voir descendre au milieu de zombies allongés, c’était incompréhensible et ça m’a réveillé un traumatisme récent de Riverdale, mais ça remettait tout de suite dans l’ambiance.

Les scénaristes le savent bien. Il y a quelques temps, la série reprenait sur une mission permettant de récupérer du matériel pour créer une charrette… cette saison, nous suivons les personnages dans une mission bien silencieuse, avec l’objectif de ne pas réveiller les zombies. J’ai trouvé ça très étonnant d’avoir tous les zombies allongés au sol comme ça ! Je n’ai pas souvenir d’avoir vu ça auparavant dans la série, et il est bizarre de voir les personnages se comporter comme s’il était prévu d’avoir des zombies totalement endormis face à eux.

Je veux dire, d’accord, ils sont silencieux, mais on est dans The WALKING Dead, pas dans Sans un bruit. Depuis quand il suffit d’être silencieux pour qu’aucun zombie ne réagisse ? Et depuis quand le sang nous les réveille ? Depuis quand ils dorment déjà ?

Cela faisait un très joli début de saison, mais ça n’avait rien à voir avec ce que la série proposait habituellement. Après plus de dix ans de zombies qui marchent, ça m’a perturbé. Au point d’oublier d’en faire une critique précise de ce qu’il se passe, parfaitement. Les héros travaillent ensemble, en tout cas, et ça faisait plaisir de retrouver tout le monde, même si c’était un peu frustrant de ne pas les entendre parler.

Daryl reste le boulet qui fait que tout part en couilles quand il ne surveille pas bien le fil permettant d’exporter sa cargaison. Cette dernière manque de tomber, mais heureusement il la retient à temps. Malheureusement, il a une blessure au bras, et une goutte de sang suffit à réveiller un zombie, puis tous les autres.

Cela laisse nos héros bien dans la merde, surtout Kelly et Magna, coincées parmi les zombies. Maggie, Rosita, Lydia ou Carol parviennent heureusement à leur frayer un chemin, quitte à utiliser une mitraillette. Tout le monde s’échappe progressivement, et il ne reste que Carol pour jouer encore les héroïnes au dernier moment. Elle est insupportable à n’en faire qu’à sa tête comme ça et à mettre tout le monde en danger pour rien, sérieusement.

Quant à la série… BON. C’était une chouette scène, mais ça fait tout de même dix minutes consacrées à du vent, parce qu’on ne sait pas vraiment de quoi il en retourne et parce que l’on n’avance pas dans les intrigues de la série. Après, ça nous montre à quel point nos héros sont rodés à tout ce qu’il se passe, au moins.

Quand tous les héros rentrent finalement au bercail, je me suis rendu compte qu’Aaron n’était pas avec eux, et je me suis senti bête de ne pas avoir percuté avant ! Au moins, je m’étais rendu compte de l’absence de Gabriel ou de Negan, évidemment. Difficile de me rendre compte qu’Agatha et Duncan manquaient à l’appel, puisque nous ne les connaissions pas encore. Il est chouette de les rencontrer dans cet épisode : il s’agit de personnages de la communauté de Maggie.

Si c’est chouette d’avoir des nouveaux pour la fin de la série, c’est tout de même un problème : accueillir des communautés, c’est bien ; mais le faire alors qu’il n’y a pas de nourriture, c’est problématique. Certes, les personnages viennent de voler plein de nourriture, mais c’est à peine suffisant pour tenir une semaine d’après Gabriel, chargé de l’inventaire.

C’est gênant comme tout. Heureusement, Maggie a une solution à proposer : elle connaît un autre endroit où trouver de la bouffe. Il s’agit d’un de ses anciens abris, mais le problème est que c’est un endroit qui a mal fini : la menace invisible les a chassés de là en tuant un certain nombre de personnages de l’entourage de Maggie.

Le plan de Maggie est donc de retourner à cet endroit pour se battre contre les fantômes qui ont osé s’en prendre à elle et à son groupe. Cela se comprend, puisqu’elle a eu confirmation qu’ils étaient peu. C’est un plan qui ressemble à une mission suicide plaisant à Daryl et la majorité… mais pas à Rosita, Aaron ou Carol. Aaron fait justement remarquer que la mission suicide est cool, mais que c’est oublier que les zombies s’apprêtent à rentrer dans Alexandria, de toute manière.

C’est une reprise cool de voir toute cette démocratie à l’œuvre, même si c’est vite expédié pour en arriver à la fameuse mission, se déroulant sous une pluie battante. Ce n’est pas la meilleure météo pour ça, et quand on se rend compte que la mission suicide se déroule en présence de Maggie ET Negan, ça pue, franchement.

Il ne faut pas très longtemps pour qu’ils soient en désaccord et qu’on se rende compte que tout le monde déteste encore Negan. Le pauvre n’a pas de chance sur ce coup-là, et il est forcé de suivre le reste des personnages dans des tunnels un peu glauques, avec des tags bizarres et des bruits inquiétants provoqués par la tempête. Ce n’est pas du tout ce que j’attendais de cet épisode, mais je reconnais que l’ambiance mystérieuse y fonctionne bien. Daryl ou Gabriel qui s’en prennent à Negan quand il ne fait que souligner l’évidence, par contre, ça ne fonctionne pas du tout sur moi.

Tout ça mène finalement nos héros à découvrir tout un tas de cadavres zombifiés dans des sacs en plastique. C’est bien triste, surtout quand Maggie retrouve une peluche d’enfants parmi les cadavres. Malgré toute la méfiance que la situation devrait inspirer, Maggie n’en fait qu’à sa tête et souhaite continuer à avancer, espérant bien retrouver de la bouffe. C’est pourtant eux qui servent de bouffe aux zombies, en théorie. Cela ne plaît toujours pas à Negan, surtout quand il sauve un jeune d’un zombie et comprend que personne n’a la moindre envie de l’aider à rester en vie. C’est la goutte d’eau pour lui, qui remet enfin en cause l’autorité de Maggie.

Il voit bien qu’elle est suivie aveuglément par plein de gens à Alexandria, mais ça ne fait pas tout pour lui, surtout qu’il sait bien que Maggie a pour but final de le tuer. Elle n’est pas bien discrète dans ses intentions, mais tous semblent encore penser que Maggie ne veut pas se venger et que Negan est un simple parano. Cela n’a aucun sens, putain, connaissent-ils seulement Maggie ?

Negan va toutefois trop loin dans la provocation, surtout quand il se met à parler de Glen. Et malgré tout, lorsque Daryl nous met Negan à terre et que Maggie a l’occasion de le tuer, Maggie décide de se contenter de le menacer, avant de souligner qu’elle n’a pas l’intention de le tuer immédiatement. Elle le regrettera.

L’expédition peut donc continuer… jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’il manque des gens dans leur groupe et que des zombies les prennent déjà à revers dans le tunnel. Bon, on ne s’attendait pas vraiment à autre chose, franchement. La menace fantôme fait bien son job, de toute évidence. Alors que nos héros semblent bien s’en tirer malgré tout, Daryl décide de les abandonner pour partir à la poursuite de son chien.

Cela ne plaît pas à Maggie de savoir Daryl en train de risquer sa vie pour suivre son chien errant, mais bon, elle le laisse partir pour préférer sauver sa peau. Elle a toutefois perdu un temps précieux. Alors qu’elle monte en dernier à l’échelle qui pourra sauver sa vie, voilà donc Negan qui se la joue Scar alors qu’elle est Mufasa.

Negan refuse en effet de sauver Maggie quand celle-ci est assaillie par les zombies… Le cliffhanger qui la voit tomber pourrait fonctionner si on ne savait pas déjà qu’elle allait rouler sous le container avec l’échelle. Je veux dire, ils ne vont pas se débarrasser d’elle comme ça, pas maintenant. Cela n’empêche pas que ça donne envie de voir la suite, heureusement.

Ailleurs, nous retrouvons enfin Yumiko, Princess, Ezekiel et Eugene. Ils sont toujours en présence de stormtroopers et se retrouvent à nouveau en salle d’interrogatoire. Ils y sont surveillés par un stormtrooper rouge alors que deux personnes, un homme et une femme, les interrogent. Soit.

Sans trop de surprise, on apprend qu’il s’agit donc du Commonwealth et que les personnages sont là pour être évalués et savoir s’ils peuvent passer au niveau 1.

L’interrogatoire est surtout sympathique parce qu’il nous permet d’apprendre à connaître mieux les personnages, et surtout Yumiko et Princess. Je veux dire, Princess vient d’arriver (et continue de me faire rire), mais Yumiko est vraiment une bonne découverte. Elle était avocate ? D’où ?

Eugène continue de demander à voir Stéphanie, bien sûr, et les questions sont de plus en plus absurdes, tout en étant répétitives, avec une volonté d’apprendre où se trouve leur planque. Ezekiel finit par perdre patience et se tourne vers le stormtrooper rouge pour comprendre pourquoi il leur a fallu subir un interrogatoire de sept heures.

Il comprend en effet que c’est lui le chef. Soit. Par contre, Ezekiel perd pas mal de sa crédibilité quand il s’étouffe en toussant. Malgré ça, il affirme à Yumiko que personne ne le sait malade… Je ne sais pas ce qu’il lui faut, franchement. Forcément, tout ça n’inspire rien qui vaille à Yumiko et, sans surprise, elle est aussitôt suivie par Princess qui ne sent pas non plus les lieux. Tu m’étonnes.

Si Ezekiel est moins convaincu, Eugene est carrément contre elles, préférant tout donner, y compris l’emplacement où se trouve leurs amis. Pas la meilleure des idées, surtout quand on découvre qu’il y a un « reprocessing » qui semble faire perdre la mémoire à certaines personnes… Pas vraiment une bonne ambiance, donc.

Bien sûr, nos héros veulent donc s’échapper de là, et ils comprennent vite qu’ils ont pour ça un atout de taille. Mon dieu, qu’est-ce que j’adore Princess : elle leur fait le compte-rendu détaillé de la vie des gardiens, et notamment des deux qui couchent régulièrement ensemble. Nos héros comprennent qu’ils ont là de quoi s’évader simplement, et il n’en faut pas plus pour que Yumiko et Eugène enfilent des tenues de Stormtroopers.

Le problème, c’est qu’en s’échappant, ils tombent sur un mur de photos et que Yumiko y trouve, grâce à Princess, un message nous indiquant que « Tomi » recherche sa sœur Miko. Ah. Cette fois, Yumiko veut rester et en apprendre plus sur le Commonwealth.

4 commentaires sur « The Walking Dead – S11E01 »

  1. On est d’accord qu’on a jamais vu les zombies dormir comme ça tous ensemble et, surtout, ne pas se réveiller quand des gens passent à côté d’eux ? J’ai trouvé cette intro totalement incohérente.

    Je pense que je n’ai pas très bien suivi le début car je n’ai pas compris pourquoi c’est Negan qui servait de guide alors que l’on se rend dans la ville de Maggie. Grâce aux Saviors, il connaît bien les souterrains ?
    La tension entre Negan et Maggie, pourquoi pas mais il ne faut pas que la série en fasse trop non plus. A la fin, je pensais quand même qu’il allait l’aider pour se faire bien voir par les autres (il aurait été dans le même état d’esprit que dans la saison 10), mais non j’ai été surprise… même si évidemment, Maggie ne peut pas mourir maintenant.

    Je suis plus curieuse par le Commonwealth et notre groupe de survivants là-bas. Et oui, Yumiko était avocate, et même, l’avocate de Magna (une bonne chose d’avoir rattrapé la saison 10 ce mois-ci).

    J'aime

    1. Ben comme tu viens de rattraper beaucoup plus récemment que moi, tu me rassures à nouveau. J’ai trouvé cette intro éclatée au sol comme on dit, personne ne mentionne le fait que c’est étonnant que les zombies dorment. Ils ont TOUJOURS été à grouiller, même après des mois dans une pièce, et là… ils dorment ? Ca s’appelle WALKING bordel. C’était sympa cette ambiance sans un bruit pour une fois, mais ça m’a pas mal déconnecté…

      Je me suis aussi posé la question pour Negan. J’ai éludé dans la critique, car j’ai dû rater une réplique aussi… Tu parles d’un critique attentif mdr J’imagine aussi que ce sont les années Savior qui lui font connaître la géographie de la région, mais c’était une dizaine d’années plus tôt quoi. Bizarre.
      Pareil que toi pour le cliffhanger… C’était l’occasion idéale pour enfin conclure l’intrigue de rédemption de Negan, et non, on repart encore cinq saisons en arrière avec ce geste de bâtard. Pas terrible cette fin, du coup, et comme Maggie va survivre, ça va être chiant quand elle va l’accuser. Il fait un mauvais Scar, faut s’assurer de la mort quand même mdr Puis, encore une fois, après l’épisode précédent, je ne comprends pas pourquoi il ne la sauve pas ??

      Aaah ! Yumiko/Magna, ça y est, ça m’évoque quelque chose cette affaire, merci !

      Aimé par 1 personne

      1. Je sens que pour Negan, la saison va répéter l’arc qu’il a eu dans la 10 : on va croire que c’est redevenu un ennemi alors que non, il est du côté des héros. Sauf que de laisser Maggie dans la merde, ce n’est vraiment pas logique avec ce que les scénaristes ont essayé de faire avec le perso dans l’épisode précédent, j’avoue. Apporter le maximum de tension pour une dernière saison, sans forcément que ça soit logique, ça doit être le mot d’ordre.

        Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.