Walker – S02E03 (express)

Épisode 3 – Barn Burner – 13/20
Après la réussite de l’épisode précédent, il était compliqué de faire aussi bien… Et ils n’ont même pas essayé, je crois. Difficile de savoir quel était le but exact de cet épisode côté intrigue. Je crois qu’il n’y avait pas d’intrigue, en fait, le but était juste de développer les personnages. Et c’est parfois fait avec les pieds, malheureusement.

Spoilers

Une foire au chili permet à tous les personnages d’aborder les dramas d’Autin.

Ce n’était pas glorieux cette semaine, mais c’est peut-être aussi parce que j’ai rattrapé cet épisode bien tardivement durant la nuit. On a les insomnies qu’on peut, écoutez. Je me suis rendu compte au milieu d’épisode à peu près que nous n’aurions aucune intrigue cette semaine, mais simplement de l’approfondissement de personnages. Et autant c’est ce que je réclame habituellement, autant là, ça paraissait quelque peu brouillon dans l’exécution. C’est dommage.

Du côté de la seule intrigue de l’épisode, donc, nous reprenons enfin sur l’affaire de la surveillance de la résidence Walker. Malheureusement, c’est super décevant. J’ai beaucoup aimé le début d’épisode qui aurait pu permettre une intrigue sympathique avec un épisode spécial se concentrant uniquement sur les caméras de surveillance… mais la rapidité d’enchaînement des différentes scènes a vite permis de comprendre que ce ne serait pas le cas. Finalement, il ne s’agissait donc que d’une surveillance menée par Serano. Je ne vois pas bien l’intérêt de la chose, ni l’utilité que ça aura eu dans la série, mais je crois que les scénaristes non plus.

Ils se débarrassent donc du problème en nous montrant que les types derrière les caméras sont de vrais méchants, des vrais de vrai : ils prennent contact avec quelqu’un d’autre qui pourrait être intéressé par cette surveillance (le suspense était au point mort) et s’entretuent. L’autre personne ? Il s’agit évidemment du nouveau voisin, ce qui n’était pas du tout une surprise. La subtilité n’est pas de ce show : c’est un véritable connard à chacune de ses scènes, alors évidemment qu’il est prêt à devenir le méchant de la saison même si ça n’a aucun sens de voir le mari d’une DA s’empêtrer là-dedans.

Pour ne rien arranger, en fin d’épisode, il apprend donc que Cordell est peut-être véritablement responsable de l’incendie de la grange il y a des années : Cordell confie à sa mère qu’il se souvient avoir amené une lanterne dans la grange. La réaction de la mère est sans équivoque : il y a plus derrière cette histoire et elle sera clairement l’une des coupables, hein, mais pour le moment, elle laisse son fils se ronger de culpabilité en lui rappelant que ce n’était qu’un accident. Mouais. Tout ça est donc observé par le mari Davidson, ça va partir en vrille à un moment ou un autre.

Ce moment arrivera peut-être vite avec un cliffhanger qui nous envoie du rêve : Walker remet un cadre en place (mais pourquoi les cadres sont-ils toujours de travers dans les séries ?) et se rend compte qu’il est filmé. On va enfin avancer sur ce front-là, il était là. Je sais, ça ne fait que trois épisodes, mais ça paraît beaucoup plus long, quoi.

Bref, rongé de culpabilité avant ça, Cordell laisse gagner la nouvelle voisine au concours de chili de la ville. Franchement, faire du gros point d’intérêt de cet épisode ce concours de chili, c’était n’importe quoi. J’ai bien ri de Liam qui se retrouve avec une gamelle sur les vêtements ou de l’intrigue qui se termine par Cordell faisant gagner la voisine à l’aveugle (genre il ne va pas reconnaître la cuisine de sa mère, c’est quoi cette impartialité ?). Pour se justifier comme ils pouvaient, les scénaristes nous montrent aussi que c’est l’occasion de régler l’intrigue du cheval blessé de Stella et son nouveau boyfriend : la voisine se décide à payer un service d’aide pour chevaux blessés.

Ce concours de chili était aussi l’occasion de nous développer la culpabilité de la mère Walker, mais en creux. Elle le fait grâce au personnage de Micki dans lequel elle se reconnaît soi-disant. C’est vrai qu’elle a trompé son mari, elle aussi, tiens. Bon, Micki n’a pas vraiment trompé Trey, mais elle refuse de lui raconter son passé. C’est presque pire à ce stade, c’est de l’infidélité sentimentale très marquée… et elle est à deux doigts de finir alcoolique quand on voit comment elle se réfugie dans la bière pour ne pas répondre aux questions de Trey.

Celui-ci m’a particulièrement énervé par son inaction cette semaine. C’est bien beau de prendre contact avec Walker pour tenter de comprendre Micki, mais à un moment donné, c’est à elle qu’il faut s’adresser. Le problème, c’est que quand il le fait, il tombe à côté de la plaque parce qu’il se laisse balader par sa fiancée. C’est bien aussi de la laisser botter en touche de temps en temps, mais merde, il voit bien qu’elle contourne le sujet à lui dire qu’elle l’aime et à coucher avec lui, non ? On en reste là pour cette semaine, et c’était pas franchement un bon développement pour ce couple.

Et non, je ne préfère même pas évoquer leur histoire de chili à eux aussi, hein. Dans quel monde autre que celui de Cordell est-ce une bonne idée de faire se retrouver Trey et Micki après trois mois dans un lieu public comme ça alors qu’ils ont des choses à se dire, des reproches du côté de Micki, des questions difficiles du côté de Trey. Et Micki qui accroche le tableau de son église de mariage dans son salon là, ça va être sympathique quand Trey va apprendre de quoi il s’agit, probablement de la bouche de quelqu’un d’autre (Cordell est parfait dans le genre gaffeur pour ça).

Bref. Ce n’était pas glorieux comme épisode. J’aime qu’on développe les personnages, attention, mais on s’ennuie un peu tout de même face à l’absence d’intrigue policière dans une série procédurale. 


Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.