Riverdale – S05E18

Épisode 18 – Next to Normal – 09/20
La série est en train de réussir l’exploit de me faire détester les épisodes musicaux, parce que toutes les excuses ne sont pas bonnes pour se mettre à chanter bordel. Et surtout, tous les spectacles musicaux ne peuvent pas être faits par une même série, or c’est clairement ce qu’ils visent, ce qui fait qu’on voit très bien qu’ils tordent l’intrigue autant que nécessaire pour que ça puisse avoir un semblant de sens de nous faire les chansons de ce spectacle dans la série. Et surprise, ça n’en a pas tellement.

Spoilers

Alice écoute en boucle le même spectacle musical pour se remettre de la mort de sa fille.


 

The irony is all I ever wanted was for us to be a normal family.

Polly est morte, donc, et ça perturbe tout le monde. Tout le casting se réunit pour lui rendre hommage et prendre des nouvelles de Betty. Il est aussi question des jumeaux qui apparemment ne sont pas plus perturbés que ça par la mort de leur mère. Ben en même temps, ça fait quinze épisodes qu’elle a disparu, ça ne m’étonne pas, hein.

Par contre, sérieusement, on voit l’épisode musical poindre le bout de son nez à des kilomètres, et ça fait peur : Alice écoute en boucle le même album de comédie musicale… et il n’en faut pas plus pour qu’on se retrouve avec Alice qui chante en faisant le ménage et… oh non. Oh non. C’est si gênant à voir ce numéro musical où Alice, Polly, Betty et je ne sais plus quelle version de leur frère se mettent à chanter, coincés dans les années 50. J’ai réussi à rire au départ, mais ensuite, c’était juste gênant d’avoir des adultes se ridiculisant comme ça.

Alice passe une fois de plus son épisode à pleurer et regarder des photos, ce qu’elle fait depuis le début de la saison à peu près. La partie musicale est introduite de manière sympathique avec le vinyle qui tourne et qui bloque… mais ça n’empêche pas que ça ne soit longuet. Après, avec cette série, on finit par être habitué. Ils vont réussir l’exploit de me dégoûter des épisodes musicaux s’ils continuent. Alice en est tout de même à commander un piano sur GLAMAZON (mais whaaaaaaat) juste pour pouvoir chanter et imaginer être avec ses filles.

Les numéros musicaux ne s’arrêtaient plus là, c’était insupportable. Et Alice pétait un câble, à imaginer de plus en plus la présence de Betty et Charles avec elle dans la cuisine. Je sais bien qu’ils ont tué Polly juste pour faire cet épisode musical (encore que, je leur donne trop de crédit, ils ne peuvent planifier autant les choses), mais ça ne marche pas tellement cette intrigue.

Je vois bien ce qu’ils veulent faire pour montrer le deuil d’Alice, mais ça en devient ridicule quand Betty prétend qu’il est tout à fait normal que sa mère parle à Polly, et pire encore, quand ça vire en chanson avec les trois enfants qui chantent. Betty qui chante à Alice alors que Polly et Charles ne sont pas censés être là ? Franchement…

Il fallait bien que ça termine par Alice reprochant à Betty d’être partie pendant sept ans, puis par le reproche de la mort de Polly. En soi, elle n’a pas tort. Par contre, je me marre bien de voir Betty sortir dans la rue sans le moindre manteau ou quoi alors qu’on nous a dit que la rue était dans un état catastrophique. La ville s’est vite remise de ses dégradations, quand même.

Bon, Betty se rend auprès de Kevin pour pleurer un coup et, vous vous en doutez bien, chanter une fois de plus. Elle prend alors la décision d’aller virer le tourne-disque de sa mère et de lui promettre, en chanson toujours, de rester quoiqu’il arrive. Tss. Voilà la mère et la fille qui se réconcilient et acceptent de vivre pour ce qui est réel. Il est ainsi temps de dire adieu à Charles et Polly, mais aussi à une vie normale – pour une vie presque normale, next to normal.

Parmi le reste des intrigues ridicules de l’épisode, Veronica propose à Archie d’emménager chez elle… et se retrouve à devoir vivre chez lui, avec les colocs. Au secours. Dès le premier soir, Veronica se retrouve à jouer les ménagères pour Jug, Eric, Archie et son oncle. Cela fait beaucoup. En plus, on nous apprend au passage qu’ils sont encore pompiers. Décidément, ils ne s’arrêtent jamais !

Bref, Veronica se retrouvent vite seule à table et… elle se met à chanter aussi, parce que pourquoi pas. Le problème ? Ben, elle n’a pas de vinyle pour justifier ça, elle. De manière prévisible, le lendemain, on nous fait le coup de la salle de bain : elle pense tomber sur Archie, mais non, la salle de bain est occupée par Jug, et par l’oncle qui prend une douche en même temps. Ah ben super. Les limites de l’intimité vont vite être atteintes pour Veronica là.

Malgré tout, elle parvient à continuer sa journée comme si de rien n’était et se retrouve à faire réviser Reggie pour un examen dont on n’a jamais entendu avant. Il veut gérer sa vie et gagner plein de frics. Super pour lui. Et le soir, Veronica se rend compte que si Reggie a un futur proche en tête, Archie n’en a aucun. Il se voit rester à Riverdale toute sa vie – ou en tout cas au moins pour les cinq ans à venir – surtout que la ville se remet à brûler tous les soirs apparemment.

Voilà donc Veronica qui se met à douter sincèrement de la pertinence de son couple avec Archie : elle ne supporte pas d’être femme au foyer et ne veut pas revivre ce qu’elle vivait déjà avec Chad. Bim, Archie et Veronica se retrouvent à rompre, même si Archie aimerait bien qu’ils en reviennent au fun des rencards. Pfiou, quelle prise de tête ces deux-là. Veronica quitte donc la maison Andrews une fois de plus.

Au lycée, Britta décide de se prendre pour Harry Potter. Après son coming-out foireux en famille et son kidnapping, elle a été mise à la porte de chez elle, la forçant à vivre dans un placard sous l’escalier. Il n’en faut pas plus pour que Tony lui vienne en aide en lui présentant une assistante sociale qui est en mesure de l’aider. Elle passe le reste de son épisode à lui trouver un endroit où vivre, et c’est Fangs qui lui propose la solution miracle : Cheryl, qui s’est mise à aider les autres et accueille les jumeaux chez elle.

Oui, oui, Cheryl, celle qui gère une secte et balance des verres d’eau à la tronche de sa mère après lui avoir chanté une petite chanson. Allez, Cheryl et son décolleté plongeant accepte de prendre le thé avec Tony pour voir ce qu’elle veut… et accueillir Britta chez elle. Et contre toute attente, après deux épisodes à voir Fangs et Toni se soutenir envers et contre tout, on découvre que… Toni est amoureuse de Fangs, et inversement. Wait what ? J’ai tiqué dans l’épisode précédent quand il a révélé être bi car je ne m’en souvenais pas… mais c’était pour ça ? Ils font un joli couple, on va dire.

Chez Pops, Tabitha reçoit ses parents qui détestent Pops et leur présente Jug comme son petit-ami. J’ai cru que les scénaristes avaient encore oublié de lire les scripts précédents, mais non, il est rapidement révélé qu’elle lui demande de feindre d’être son petit-ami. Elle a envie de l’avoir comme petit-ami, il a envie de l’être, mais elle refuse parce que ce n’est pas le bon moment à Riverdale ? RIDICULE.

Tout ça avait un sens pour une fois par contre : le but des scénaristes était de nous introduire une chanson pour eux et… ça ne sonnait pas du tout si harmonieusement que ça. Les voilà donc qui se mettent en couple pour de vrai, voilà le père de Tabitha qui tente de faire fuir Jug… mais Jug persiste tel un cafard. Il vient donc au dîner avec les parents de Tab, mais le dîner tourne court quand les deux s’enfuient pour chanter un coup. Bon dieu, que le look de Jug était dégueulasse dans cet épisode.

Et l’épisode se termine sur tout le monde chantant à l’enterrement de Polly. Même les jumeaux, tiens.

Compteur d’Archie à poil : +1, gratuit et inutile.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.