Charmed (2018) – S04E01

Épisode 1 – Not that Girl – 18/20
Eh bien… J’adore ! Purée, j’étais un peu stressé à l’idée de voir cet épisode car je craignais qu’on perde vraiment la magie et ce que j’aimais dans ce reboot, mais en fait, les nouvelles intrigues proposées dans l’épisode fonctionnent. J’aime les nouveaux personnages pour l’instant, j’aime beaucoup l’idée du fil rouge, même s’il faudra voir comment ça se développe, et c’est un excellent début de saison qui propose plein de choses. Top.

Spoilers

Six mois après le décès de Macy, Mel et Maggie n’ont toujours pas trouvé leur sœur cachée.


Look, dude, some things excuse drinking before noon. Why do you think they invented brunch ?

Qui ont-ils casté pour remplacer Macy ? Une certaine Kaela, clairement. C’est en tout cas ce que le début de l’épisode suggère en nous introduisant une nouvelle actrice qui est une mécano un peu artiste sur les bords si on en croit son patron qui n’aime pas trop ses tags. Ils sont pourtant magnifiques et elle n’apprécie pas de devoir arrêter selon lui : la voilà donc qui décide aussitôt de démissionner.

Elle s’en confie à sa meilleure amie qui lui a organisé une jolie surprise pour ses cinq ans de rémission d’un cancer. Bien. Elle a un passé complexe et beaucoup d’amis, une tendance à être malgré tout très solitaire, une meilleure amie qui n’appréciera probablement passes nouvelles sœurs… C’est une introduction plutôt efficace ma foi.

Je ne dis pas que je vais adorer le personnage, mais en tout cas, ça part bien pour elle. Elle me rappelle presque la Maggie des débuts avec tous ses amis. Heureusement, on ne tarde pas trop non plus à nous réintroduire la magie dans tout ça : Kaela rêve de Mel et Maggie assez souvent et elle s’en confie à sa meilleure amie. Brynn peut-elle être une démone qui attend sagement, du coup ?

Difficile à dire. En tout cas, cela fait plusieurs mois que Kaela rêve de lieux qu’elle ne connaît pas et de magie. C’est plutôt cool comme idée pour nous l’amener, ça change un peu. Dans les choses qui changent un peu aussi, on retrouve Mel en train de rouler des pelles à une nana qu’on ne connaît pas sur fond de chanson française. Evidemment.

Pourquoi faut-il que ce soit toujours des chansons françaises ? Et qu’est-ce que c’est que ce lieu dans lequel elle est et qui ressemble à une maison close ? Et pourquoi en parallèle c’est Maggie qui a l’intrigue super cool ? Elle se prend pour une Tueuse avec Jordan comme allié : les deux pourchassent et tuent des démons, avant de trouver un Zamba Zaara, un démon tout mignon… en théorie. En pratique, il mord Jordan et c’est étrange.

Ce qui est étrange, c’est aussi de voir Mel et Maggie revenir toutes les deux chez elle et éviter de parler du vrai fond du problème. Macy est morte, elles ont une sœur à trouver et elles passent les nuits à vouloir oublier ce qu’il s’est passé. Cela fonctionne étrangement bien, surtout que c’est finalement Jordan qui est celui qui s’en tire le mieux dans son deuil.

Il était pourtant proche de Macy lui aussi, pourquoi s’en tire-t-il si bien en être de lumière ? Je l’aime beaucoup dans sa relation (amoureuse yay) avec Maggie et dans celle avec Harry. Lui, sa barbe d’une semaine à peine nous indique qu’il est au bout du rouleau et qu’il écrit des lettres à Macy chaque soir. J’aime bien l’idée, mais je n’aime pas trop l’idée qu’il les brûle quand ça pourrait être un roman très intéressant à lire une fois le deuil terminé.

Au moins, le trio est bien entouré quand même : Jordan est là, mais Josefina aussi s’occupe de ses cousines. Bon, ça n’a pas l’air d’être ça, après : elles sont complètement en froid Mel et Maggie. Oh, elles se parlent, mais Maggie en est à se chercher un appartement et Mel ne semble pas vouloir la retenir plus que ça apparemment. C’est intéressant à voir, mais la série ne peut pas vraiment se permettre de perdre plus de temps que ça en introduction.

Comme il faut bien que Maggie et Mel retrouvent Kaela, elles sont toutes les deux forcées de se rendre à Philadelphie bien malgré elles. Pour Maggie, c’est le QG qui s’en charge. Pour Mel, c’est… son mac ? Pardon, mais il faut dire ce qu’il en est, quand même, c’est trop chelou ses soirées à Mel. Toujours est-il qu’une fois à Philadelphie, les filles se retrouvent nez à… van avec Kaela. Cette dernière manque d’écraser Maggie, mais prend le temps de sortir tranquillement de son van pour engueuler Maggie.

Ce n’est qu’à ce moment-là qu’elle reconnaît en ses interlocutrices les deux femmes qu’elle dessine, mais sa première réaction reste apparemment la fuite. Pourtant, quand Maggie la touche, il y a carrément des éclairs dans le ciel. Enfin, des flashs lumineux quoi. Clairement, la série n’a pas augmenté son budget et les effets spéciaux restent assez mal foutus, mais on s’en fout, non ?

En plus, pendant que Mel et Maggie se disputent dans la rue pour savoir quoi faire, Kaela retourne dans son van et cherche un moyen de fuir, ce qui nous révèle enfin son pouvoir. Et là, croyez-moi bien, je l’adore : elle est capable de faire sortir de ses dessins les objets. J’adore l’idée, même si je n’ai pas compris immédiatement ce qu’il se passait. Cela commence par une bille lui permettant de se téléporter, mais au QG, elle fait apparaître une pomme sans même s’en rendre compte.

Bon, allez, meuf, plus qu’à dessiner Macy et tout ira bien, non ? Bon, j’imagine que ce sera limité aux objets inanimés ? La pomme est-elle seulement comestible ? Pardon, je vais beaucoup trop loin, je crois. J’aime beaucoup Kaela en tout cas, et ça s’améliore encore quand son premier réflexe à Safe Space est de se diriger vers le bar pour se servir un verre parce que bon, certaines choses méritent bien un petit verre peu importe l’heure. Nouveau personnage préféré, c’est bon.

Par contre, qu’on m’explique pourquoi Josefina voit la pomme dans le QG et se décide à la manger là ? J’ai éclaté de rire car je me sentais dingue de me demander si c’était comestible et on finit par une scène où elle s’évanouit. Cela m’a bien fait rire. Après, l’intrigue autour de Josefina organisant une fête pour les PIxies là, ce n’est pas fou (et le costard de Jordan ? Horrible, non ?).

BREF. Il faut que je me concentre sur la critique, ça part dans tous les sens là. C’est un peu le cas pour Kaela qui ne comprend pas du tout ce qui lui arrive et retrouve alors Maggie et Mel au bar alors qu’Harry s’occupait d’elle. Bon, Harry prend assez mal le côté d’une sœur qui remplace Macy et il est bien content de découvrir que la formule « Potentia Trium » ne fonctionne pas avec elle.

Cela ne suffit pas à convaincre les filles que Kaela n’est pas leur sœur, en tout cas. Pourtant, son nom ne commence pas par un M, elle. Harry se lance donc dans une grande enquête sur Kaela et se rend à son job, alors que les filles amènent Kaela au QG et retrouvent… un dessin de Josefina. Oh, j’adore l’idée, j’espère vraiment que c’est son pouvoir. Cela semble être en tout cas le cas, et j’ai hâte de savoir ce qu’ils en feront, parce qu’il y a vraiment de quoi faire.

En attendant, les sœurs sont confrontées à un démon étonnant, qui est en fait un espace négatif laissé là parce qu’elle a voulu manger une pomme manifestée par magie. C’est intéressant comme tout et l’explication nous vient évidemment de Roxie, qui gère le club dans lequel se rend Mel chaque soir. Maggie peut ainsi découvrir la vie mouvementée de sa sœur qui ghoste régulièrement des nanas dans ce bar (bon ben, bye bye sa copine ? Encore ? Sans une scène à l’écran ? Pff.).

Il n’empêche que l’essentiel est désormais pour les sœurs de trouver un moyen de sauver la vie de Josefina : en se téléportant au club avec elle, Maggie s’est débrouillée pour lui arracher le bras. J’ai trouvé ça vraiment drôle en vrai, ça fonctionnait à merveille. Et ça fait culpabiliser Kaela qui retourne aussitôt au QG pour tenter de sauver Josefina.

Elle galère juste ce qu’il faut à y arriver, ce qui fait qu’elle flippe d’avoir tué la cousine de Mel et Maggie. Il n’en faut pas plus pour que ces dernières tentent de la rassurer et que paf, le Pouvoir des Trois se manifeste à nouveau. Grâce à ce pouvoir qu’elle ressent, Kaela prend un risque qui finit par payer et l’espace négatif est finalement rempli : Maggie balance le dessin de Josefina dans le trou noir en face d’elle, ce qui fait réapparaître Josefina sans problème.

C’est chouette, ça, mais ça laisse des questions, évidemment. Les réponses viennent alors d’Harry : Kaela commence bien par un M, car c’est le diminutif de Michaela. Elle n’a pas non plus de parents biologiques connus car elle a été adoptée à la naissance. Voilà tout ce qu’il a trouvé à Philadelphie en enquêtant sur elle.

De son côté, Jordan a eu une intrigue en solo qui était bien intéressante aussi, car elle introduit le nouveau fil rouge : il trouve en effet deux jetons qui transforment des créatures mignonnes et innocentes en véritables démons. Ainsi, la Pixie se voit pousser des ailes démoniaques pendant sa cérémonie. Cela craint pour la suite, mais j’aime beaucoup l’idée.

Eh, il est possible que cette saison 4 soit à la hauteur de ce que j’en espérais. Pour tout arranger, l’épisode se termine sur un départ de Kaela qui hésite à devenir une Charmed Ones alors qu’Annie, la Pixie démoniaque, meurt en écrivant le nom du méchant lui ayant donné ce jeton qui a gâché sa cérémonie : The Tallyman.

2 commentaires sur « Charmed (2018) – S04E01 »

  1. J’ai beaucoup aimé ce premier épisode. Et j’ai bien aimé Kaela et son pouvoir aussi ! Comme je le dis à chaque fois, cette série a plein de défauts (les intrigues sont un peu trop simples parfois), les effets spéciaux sont toujours aussi dégueu mais je sais pas pourquoi ça lui donne un charme (ha ha) alors que pour d’autres séries je me dirais ugh next ! Bref super contente du retour !

    J’aime

    1. Ah mais pareil, la série me manquait énormément et la retrouver m’en fait prendre conscience. Il y a du rythme et c’est fun, et Kaela est déjà en train de s’imposer comme ma nouvelle préférée, exactement comme Paige l’avait fait en son temps :’)

      J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.