The Walking Dead – S11E14

Épisode 14 – The Rotten Core – 17/20
C’est peut-être parce que je sais que la série touche à sa fin dans une dizaine d’épisodes, mais je trouve que cet épisode cherche vraiment à résoudre ce qui était resté jusque-là sans conclusion, quitte à ce que ce soit parfois schématique ou juste effleuré. Il s’agit d’une excellente idée : cela rend l’épisode vraiment intéressant. L’action est diffuse, le rythme plutôt lent, mais les personnages évoluent et la situation prend une tournure différente, pour mener à une vraie fin tout bientôt.

Spoilers

Daryl et Rosita ont une journée de travail inhabituelle, Maggie se retrouve nez à nez avec Negan.

He’s on the hands of the man who killed his father.

L’épisode reprend sur la situation tendue du précédent : les cadavres des gens balancés depuis le toit par Tobby sont désormais en train de devenir des zombies, alors que Tobby est tenu au courant du décès de deux de ses hommes à l’une des entrées du bâtiment. Le groupe de Maggie continue en effet sa progression à l’intérieur.

Ils tombent assez rapidement sur la nouvelle alliée de Negan, qui braque Maggie… avant d’être elle-même braquée par Lydia et Elijah. Negan réussit à apaiser les tensions et assez vite le groupe décide de la procédure à suivre pour évacuer le bâtiment. Annie, la copine de Negan, refuse de quitter les lieux sans avoir fait le tour des étages pour trouver des survivants.

C’est donc ce qu’il se passe : Annie et Maggie partent en duo explorer les lieux, laissant Negan et Lydia rattraper le temps perdu. Il y a toujours un peu de tension entre eux comme Negan est parti sans lui dire au revoir, mais ils n’ont pas le temps d’en parler des heures : Negan aperçoit la fenêtre un nouveau gros problème. On découvre ainsi qu’un garde du Commonwealth a trouvé Hershel, le fils de Maggie, caché dans une voiture.

C’est un peu gros qu’il puisse avoir eu le temps de monter dans la voiture sans que personne ne le grille, car nous avons vu le chargement de la voiture dans l’épisode précédent, mais admettons ce twist de scénario qui va permettre ensuite de bonnes scènes. Le gamin étant pris en otage, Negan n’hésite pas à tuer le garde qui le ramène dans le bâtiment, devant Hershel. Cela complique les choses de savoir que le gamin de Maggie est dans le bâtiment, par contre, surtout qu’elle ne sait pas encore qu’il est là.

Negan décide de la prévenir assez vite par radio, ce qui donne une scène intéressante où Annie explique davantage la rédemption de Negan à Maggie. Il assume parfaitement son passé, sait la merde qu’il a fait, reconnaît ses erreurs et les raconte désormais à sa nouvelle petite amie. Oui, il est en couple avec Annie, désormais, et pas que ça : Annie est enceinte d’environ trois mois.

Allons bon. En parallèle, Hershel demande à Negan s’il est un mauvais homme, parce que sa mère lui a dit de se méfier de lui. Il n’est pas trop lent à la détente et comprend bien vite qu’il est face au meurtrier de son père. Il n’en faut pas plus pour qu’il décide de le braquer avec son arme à feu… mais finalement, Negan parvient à le convaincre de ne pas tirer car ça mettrait tout le monde en danger de mort.

Le danger est pourtant là : Tobby et ses hommes s’approchent de la planque où sont Negan et les autres. Heureusement, Gabriel et Aaron font diversion juste à temps et attirent Tobby et deux gardes sur le toit. On se doute bien qu’il s’agit d’un piège, mais Tobby ne sait pas encore qu’Aaron a désormais des alliés dans ce bâtiment. Il tombe donc dans le piège les yeux fermés, et tant pis pour lui…

Par contre, la scène est terrible : il est rare de voir un méchant douiller autant que Tobby au moment de mourir. Aaron lui tire deux trois fois dessus – sur l’armure cela dit – et il tombe du même toit que ses précédentes victimes. Il s’écrase bien violemment au sol… mais ne meurt pas. On va dire que l’armure a dû le protéger.

C’est pas de bol pour lui : il aurait mieux valu mourir… Parce que là, il se retrouve bouffé par les zombies qu’il avait lui-même tué. Et ça prend un temps fou de le dévorer apparemment. Bon appétit, hein. Tobby éliminé, les autres gardes du Commonwealth ne résiste pas bien longtemps face à la communauté renforcée par la présence de Maggie. Cette dernière peut donc finalement retrouver Hershel, s’inquiétant de ce que Negan a pu lui dire. Pourtant, Negan lui a juste promis qu’ils pourraient régler les différents qu’ils ont, mais dans quelques années.

Reste un problème : si le groupe d’Annie n’a pas volé les armes… qui donc l’a fait ? Eh bien, Leah – l’ex de Daryl en gros – dont on nous tease ainsi le retour. Deux semaines plus tôt, cette femme sans cœur a égorgé une soldat du Commonwealth qui lui demandait juste un peu de pitié.

Au Commonwealth, Daryl et Carol se croisent, mais n’ont pas vraiment le temps de parler. Daryl est en effet occupé et convoqué quasiment immédiatement à l’intérieur du commissariat pour travailler. Cela dit, lui et Rosita sont en duo, mais ils sont les seuls à ne pas mettre leur uniforme avant la réunion du matin. Ils sont affectés au secteur D, allez savoir ce que ça signifie, mais sont finalement détournés en cours de route par deux autres gardes qui leur disent de sortir de l’enceinte du Commonwealth avec eux.

Je ne fais absolument pas confiance à ces gardes, surtout que ça suit une scène où Daryl se foutait de la tronche du fils de Pamela, Sebastian. C’est en effet lui qui a demandé à ce qu’ils soient sur le terrain pour les mener vers une horde de zombies qui se trouve pile là où il a besoin d’aller pour récupérer de l’argent. Sa mère lui ayant coupé les vivres, ce débile a besoin de cash, et le cash est au milieu des zombies.

Daryl et Rosita sont les seuls qui peuvent l’aider : les gardes ne peuvent pas utiliser d’armes à feu car les munitions sont comptées au Commonwealth. Il faut donc se recouvrir, comme d’habitude, d’entrailles humaines pour aller chercher du cash dans la maison infestée de zombies. Bien sûr, Rosita et Daryl refusent par principe… mais changent rapidement d’avis quand Sebastian leur assure qu’il fera en sorte que les enfants aient une vie meilleure et plus simple si les parents qu’ils sont acceptent de l’aider.

C’est trop gros comme chantage, mais ils ne sont pas les seuls à y céder. Une fois à l’intérieur de la maison, Rosita et Daryl tuent des zombies encore très frais… et découvrent que le taré a déjà envoyé un groupe de 12 habitants du Commonwealth à la recherche de son cash. L’argent n’est plus là, mais il reste une survivante, April. Celle-ci est coincée dans la pièce où était censée être le cash, et elle est terrifiée de ne pouvoir rejoindre ses deux enfants.

Pour accéder à la pièce dans laquelle elle est enfermée, Daryl doit d’abord remettre le courant du générateur, car la porte est fermée par une serrure électronique. C’est problématique, mais il y parvient assez vite, ayant juste un zombie de plus à tuer, parce que c’est plus fun comme ça. La porte ouverte, je suis surpris de voir qu’ils ne font pas plus attention à ce qu’elle ne se referme pas.

Ils ont d’autres préoccupations après : Daryl souhaite d’abord récupérer le cash qui est finalement bien là, mais dans un coffre-fort qui ne s’ouvre pas, et l’alarme de la maison se déclenche à cause de cette intrusion. Rosita se bat un instant avec l’alarme avant qu’elle ne se stoppe, mais c’est trop tard : tous les zombies sont attirés dans la maison et ils n’ont pas de quoi tous les détruire.

Par chance, Daryl devait manger avec Carol ce midi-là. Inquiète de ne pas le voir, elle s’est rendue auprès de Mercer pour les retrouver, et hop, problème réglé. Voilà donc le duo qui sauve de justesse la vie d’April, Daryl et Rosita. Il faut encore sortir de la maison malgré la horde de zombies présents… et ça ne se passe pas exactement comme prévu. Ainsi, April se fait tuer quand elle reste accrochée à un zombie, par accident.

Elle n’a vraiment pas de bol, elle, et ça fait de la peine de la voir mourir ainsi. Rosita le vit super mal. L’avantage, c’est que Daryl et Rosita ont survécu et ont pu raconter toute la vérité à Mercer au moins. Au retour, celui-ci décide de tuer les deux gardes qui aidaient Sebastian dans son trafic, puisqu’ils expliquaient qu’ils avaient dû envoyer trente ou quarante personnes avant ça – toutes mortes.

Malgré tout, Mercer, Rosita et Daryl paient Sebastian, parce qu’il est le fils de la gouverneure. Ils n’ont pas vraiment le choix de faire autrement, politiquement parlant. Carol est toutefois peu d’accord avec les méthodes du Commonwealth désormais. Elle en parle le soir avec Hornsby, découvrant qu’il était au courant des manigances de Sebastian. Si elle savait déjà ce qu’il a organisé avec Tobby !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.