The Walking Dead – S11E16

Épisode 16 – Acts of God – 17/20
Il ne reste plus que huit épisodes avant la fin de la série ! Et on sait désormais ce qui risque de s’y jouer. Après un tiers de saison qui a eu du mal à trouver son rythme et à rester pleinement intéressant dans les enjeux qu’il proposait chaque épisode, la fin promet d’être plus intéressante. En attendant, cet épisode met en place les jalons de ce qui mènera à la conclusion de la série, et c’est plutôt rassurant de voir qu’il le fait avec succès.

Spoilers

Une invasion de sauterelles fait que la série parle d’acte de Dieu, mais ça ne sert vraiment à rien pour l’épisode.

 

Maybe Hilltop isn’t worth saving, but its people are.

L’épisode commence sur une étrange scène avec des zombies et Lance qui est là, bien en vie, parmi les cadavres, le sang et les sauterelles. Beaucoup de sauterelles. On revient ensuite en arrière de dix-neuf heures (et d’un acte de Dieu ? Oula, la série part en vrille) pour voir Maggie accompagner Hershel en-dehors d’Hilltop. Elle ne souhaite pas que son fils y reste, probablement parce que le danger est trop grand.

C’est franchement top de la voir jouer les mères protectrices comme ça, et ça donne vraiment un intérêt à l’ellipse de dix ans. Alors que Maggie s’en va mettre son fils à l’abri, Daryl, Gabriel et Aaron continuent de chercher les armes perdues par le Commonwealth. Ils sont désormais avec des gardes de cette communauté, mais toujours sans uniforme hein, alors que je pensais vraiment qu’ils avaient pris la décision de ne plus les suivre. Ils sont donc en compagnie d’un certain Romano dont on découvre le visage, ce qui signifie qu’il aura une importance.

Alors que notre trio de héros se rend compte que Lance n’arrête pas de checker à la radio pour surveiller ce qu’ils font, on comprend bien vite que les soldats du Commonwealth ont pour but de se retourner contre eux. Cela finit par arriver dans une casse de voiture. Gabriel se fait tirer dessus et la tension monte sacrément, d’un seul coup.

La fusillade attire des zombies, en plus. Gabriel parvient à se débarrasser de quelques-uns d’entre eux, mais la fusillade contre leurs ennemis reste en cours pendant un moment. Bien sûr, c’est sans surprise que même sans arme, Daryl, Gabriel et Aaron parviennent à prendre le dessus sur Romano et ses hommes.

Romano n’a finalement pas beaucoup d’importance dans l’épisode. Il se fait rapidement tuer, par Daryl. C’est Romano qui choisit sa mort, cependant : soit Daryl le tuait, soit il se faisait bouffer par des zombies. Je comprends son choix : il trahit Lance pour une mort plus sereine. L’information qu’il apporte ne change pas grand-chose : il explique à Daryl que Lance veut faire le ménage sur le terrain, et donc s’en prendre à Hilltop. Rien de bien nouveau. Pour ne rien arranger, Lance apprend bien vite qu’il a perdu Romano, puisque Daryl lui dit par radio.

Pour en revenir à Maggie et Hershel, ils font le trajet avec les deux gardes d’Hilltop – dont Elijah, le futur mec de Lydia, toujours pas partie finalement – et prennent le temps de pauses régulières dans les bois. Ils retrouvent finalement Lydia qui les mène à une planque dans les bois, un joli trou de Whisperer.

Maggie y retrouve Annie et Negan. C’est assez inattendu, mais elle compte sur eux pour protéger Hershel. Bien sûr, Negan aurait plutôt envie d’aller se battre pour protéger sa femme et son futur enfant. Maggie lui annonce alors qu’elle commence à lui faire confiance et qu’elle n’oubliera pas qu’il a sauvé la vie d’Hershel : elle a besoin de lui pour le protéger pendant qu’elle tente de sauver Hilltop, même si Negan pense que ça ne vaut pas le coup de sauver Hilltop. Il reste des gens à sauver là-bas, tout de même.

Leur conversation est interrompue… par le bruit de sauterelles, beaucoup de sauterelles, se dirigeant dans leur direction. En parallèle, Lance fait choisir à ses soldats à pile ou face leur sort. Ils ne le savent pas, évidemment, mais il constitue deux groupes grâce à ça. L’un d’entre eux est envoyé à Hilltop, et l’on comprend donc que Maggie ne déconnait pas quand elle reconnaissait qu’Hilltop ne valait peut-être pas la peine d’être sauvée.

Elle fait carrément exploser la baraque. Malheureusement, Hornsby n’est pas mort pour autant, parce qu’il n’était pas dans la maison, évidemment. Leah était à deux doigts de se faire cramer, mais elle a malheureusement survécu, ce qui lui permet de tuer Marco.

Bon, on apprend son prénom au moment où il meurt parce que Lydia le crie, mais je commençais à m’attacher à ce meilleur ami d’Elijah depuis cinq épisodes que j’avais repéré son existence, alors ça m’a un peu énervé, surtout que ça suivait la destruction de la maison d’Hilltop. Disons que ça fait beaucoup d’un coup.

Cela fait aussi beaucoup d’hommes du Commonwealth qui meurent encore dans cet épisode, franchement. Leah n’en a rien à faire : elle veut faire les choses à sa manière. Et sa manière fait fuir Maggie, Elijah et Lydia du périmètre d’Hilltop. Ils n’ont pas trop le choix les pauvres, surtout qu’ils ont bien vu Leah. Maggie sait bien qu’elle la déteste et elle ne veut pas risquer de perdre également Lydia et Elijah, elle leur demande donc de la laisser seule.

Les sauterelles s’en donnent à cœur joie, en plus, ajoutant un bruit désagréable à l’épisode, pendant que Maggie erre seule dans les bois. Enfin, seule, le mot est grand. Il y a aussi quelques zombies, évidemment, Daryl, Aaron et Gabriel. Ces trois derniers ont compris que Leah était de la partie, et ça les inquiètes assez justement.

Maggie repère finalement Leah en premier, et elle n’hésite pas à lui tirer dessus. La balle atteint son adversaire dans la jambe, mais cet avantage de Maggie n’est pas suffisant : Leah prend le dessus sur elle en l’assommant. Maggie ne se réveille que le lendemain matin, dans une maison abandonnée où Leah la tient en joug. Cela donne lieu à une excellente scène où Maggie indique à Leah qu’elle comprend bien son désir de revanche et son envie de la tuer, mais qu’y parvenir ne l’aidera pas pour autant à s’en remettre.

Le truc, c’est que Leah a vraiment envie de se venger, et elle souhaite tuer tous les gens que Maggie aime. Cela fait du monde, tout de même. J’aime tout de même que ça permette à Maggie de prendre conscience qu’elle est un nouvean Negan, au fond. Après, j’aime bien le personnage de Leah aussi, alors quand les deux femmes en viennent aux mains (et au couteau), je n’ai pas pu m’empêcher d’être inquiet.

Je me doutais pourtant de ce qui allait arriver : attiré par un coup de feu, Daryl débarque et n’hésite pas à tuer Leah d’une balle dans la tête, au moment où elle allait réussir à tuer Maggie. Mieux encore, Daryl parvient à tirer une balle en plein dans la tronche de Lance. Et il ne rate pas son coup : il est trop loin pour tuer Lance, mais celui-ci saigne de la joue. Et beh !

On sent bien qu’on s’approche de la fin de l’épisode à ce moment-là, et tout est encore trop serein : Maggie survit, elle retrouve Gabriel et Aaron, puis Hershel, Annie, Elijah, Lydia et Negan. Tout semble aller pour le mieux. Enfin, au moins, ils sont en vie, quoi.

Pendant ce temps, au Commonwealth, Eugène est le plus heureux des hommes, puisqu’il est définitivement en couple avec Max. Ils ont couché ensemble, et je ne comprends toujours pas pourquoi la série s’intéresse tant au personnage d’Eugène. S’il y en a bien un qui peut mourir sans que ça ne change ma vie, c’est lui. Max se rend ensuite au boulot où elle est tellement dans la lune que Pamela se rend bien compte que quelque chose ne va pas.

Pamela semble toutefois faire pleinement confiance à Max et ne pas se douter que celle-ci reste un peu plus longtemps au boulot pour lui voler des documents. Je ne le sentais vraiment pas ce moment de l’épisode, cela dit, et j’ai bien fait : Max est finalement surprise par Sebastian. Celui-ci est toutefois bourré et ne semble pas comprendre qu’il surprend un espionnage bien problématique.

Malgré lui, il fait monter la tension de Max bien fort quand il essaie de lui récupérer le dossier des mains… mais finalement, tout est bien qui finit bien. J’étais à deux doigts de m’attendre à une agression de la part de Sebastian tellement il est présenté comme un fils à maman bien riche et détestable, se sentant au-dessus de tous les droits.

Max ramène finalement le dossier volé avec tous les gens disparus à Connie, Kelly, Eugène, mais aussi Magna. Cela fait plaisir de la retrouver. Je me demande encore où est Yumiko, mais bon. Magna est suffisamment pote avec Ezekiel pour le ramener aussi, et cette petite conspiration entend bien renverser tout le Commonwealth.

Le lendemain, Max remet le dossier à sa place dans le bureau de sa boss, mais Pamela est énervée tout de même : l’article a bien était publié. Tout n’est pas rose pour le Commonwealth donc… mais nos héros restent en plus fâcheuse posture qu’ils ne le pensaient. En effet, en fin d’épisode, le Commonwealth a pris possession de ce qu’il reste d’Hilltop, d’Alexandria… mais aussi d’Oceanside. Les gens d’Oceanside sont ainsi tous à la merci de Lance, qui tire leur sort à pile ou face apparemment. Charmant.

Bon, les sauterelles, en revanche, aucun intérêt alors qu’on les annonçait beaucoup plus problématique que ça. Allez, rendez-vous en octobre (probablement) pour la suite de cette saison et la fin de la série !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.