High School Musical: The Musical: The Series – S03E05

Épisode 5 – The Real Campers of Shallow Lake – 15/20
Si j’adore l’idée derrière le scenario de cet épisode, je suis moins convaincu par sa mise en place et par la direction des acteurs. Même si c’était volontaire, ce jeu très fake des acteurs ne donnait qu’une envie : en arriver à la dernière partie de l’épisode. Heureusement, celle-ci ne déçoit pas et mène à de bonnes situations, j’ai hâte de voir la suite !

Spoilers

Les Wildcats doivent créer du drama, et EJ peut compter sur l’expertise de Carlos pour cela.

It’s not even a fight. It’s a one-sided confusion.

Sans trop de surprise, le résumé de cet épisode est assuré par Kourt, qui assure qu’elle est heureuse d’avoir réussi à faire penser à Corbin Bleu qu’il n’y avait aucun drama entre les Wildcats en vacances. Ce n’est pas exactement une bonne chose pour autant : Corbin Bleu en veut plus, et EJ a promis qu’il en aurait plus. Pour cela, il fait appel à Val et Carlos afin de mettre au point un plan pour que les ados deviennent les stars de téléréalité qu’on veut qu’ils soient.

Cela me fait rire, parce que c’est généralement plutôt l’inverse qui se déroule dans ce genre de vacances, mais admettons, ça marche bien d’avoir Carlos dans ce rôle et Gina complètement sceptique face aux qualités qu’EJ prête à tous les campeurs. Soyons francs, il est loin d’être aussi attentif que ça aux sentiments des autres, et Gina le sait maintenant qu’elle a trouvé la lettre. J’aime beaucoup la voir en mode très passive-agressive, j’ai bien ri dès le début de l’épisode grâce à ça.

Après, j’ai préféré encore plus voir Carlos attribuer à tout le monde un rôle selon un schéma de téléréalité qui fera ses preuves selon lui. Kourtney est ainsi celle qui sera autorisée à juger tout le monde, parce qu’elle est très critique du projet (Jet est bizarrement d’accord avec tout ce qu’elle dit), Ricky est inévitablement l’ex délaissé (bim, ça lui apprendra à vouloir être trop gentil et mignon), Ashlyn a le passé sombre, Maddox est celle qui pleure (elle est si heureuse de ce rôle) et Gina est celle qui a la catchphrase « don’t get me started » (traduit en vf par un « ne me lance pas sur le sujet » qui n’arrive pas tout à fait à me convaincre). Ce n’est pas fini : Jet est le bad boy, Val est la psy, EJ est là pour de mauvaise raison (j’aurais bien vu Jet là-dedans) et Carlos est l’instigateur de tout ce qu’il se passera.

Oh non, pas tout : il n’a aucune idée de ce qui couve entre Gina et EJ. Au moins, ça risque de simplifier sa liste de tâches pour tout le monde : au cours de la journée, il veut une personne s’en allant en pleurant, une gifle, un verre jeté à la face d’un autre et une révélation scandaleuse au micro. Il n’y a qu’Ashlyn et Carlos pour être vraiment à fond là-dedans, mais… j’avoue, il y avait moi aussi. J’adore l’idée derrière cet épisode et je pense que ça peut fournir de bonnes blagues.

Déjà, ça commence par EJ et Ricky qui s’entraînent à donner de fausses baffes ridicules – jusqu’à ce qu’il soit question de Gina et que ça marche d’un coup bien mieux d’avoir un Ricky énervé comme étant l’ex délaissé. En parallèle, Maddox aimerait un rôle différent de ce qu’on lui a donné, et Carlos ne fait qu’empirer les choses en voulant lui donner un rôle qu’il pense sur-mesure. Ainsi, il fait d’elle une fille qui serait folle amoureuse de Jet, exactement comme Ashlyn. Le problème ? Il demande à Jet d’être celui qui serait à fond sur Kourtney – et ça semble plutôt cohérent vu le début de l’épisode.

Toutes ses préparations ne durent que quelques minutes avant l’arrivée de Channing, l’assistant de Corbin Bleu, qui marque le début des vraies répétitions. On a ainsi la première chanson de l’épisode, que je ne connaissais pas, mais qui s’intègre au spectacle Frozen. La chanson est chantée par Alex et Emmy, que j’avais un peu oublié depuis le premier épisode. Carlos aussi, apparemment, car elles ne sont pas au courant du tout de ce qu’il se passe quand il improvise ses répliques. Les pauvres.

Bon, Carlos est imblairable quand il est comme ça par contre, alors je me suis concentré sur Maddox qui me faisait bien trop rire à l’arrière-plan à être morte de rire avec Ashlyn ou à faire semblant de pleurer. Heureusement pour les Wildcats, Gina est plus douée à répéter sa catchphrase et improviser des lancers de verre d’eau à la tronche (hum, au ventre plutôt) de sa pote Kourtney. Cette dernière sait être la judgy bitch qu’elle doit être, Channing semble ravi mais… le tout sonne bien trop faux. Je me doute que c’est fait exprès pour que l’épisode gagne en intensité.

Et puis… C’est quand même marrant de les voir si mal jouer : Jet est incapable d’être un badboy, Maddox ne sait pas faire semblant de pleurer, la claque de Kourt envers Carlos est ridicule et ratée… Franchement, c’est drôle, mais ça sent le fake à plein nez. Bon, ça le sent jusqu’à ce que Ricky et Gina montent sur scène pour la dernière répétition de la journée. Il est question d’une chanson d’amour entre Kristoff et Anna, en présence de Sven, interprété par EJ. Tout est bon pour que ça commence enfin à partir en vrille.

Déjà, la chanson est sympa, mais en plus Ricky et Gina ont désormais une alchimie qu’ils n’avaient jamais eu même dans les épisodes où ils étaient censés flirter ensemble. Tout le monde voit bien qu’il y a une tension entre eux dans cette chanson, à commencer par EJ, loin d’être ravi. Carlos doit bien se douter qu’il n’y a pas que le personnage donné à Ricky le matin même qui fait ça, mais il en rajoute tout de même une couche, ce que j’ai trouvé dommage venant de ce personnage.

En tout cas, on sent que Channing kiffe vraiment ce qu’il est en train de filmer cette fois. Malheureusement, je pense aussi qu’il voit ce qui est en train de se passer, surtout quand Val et Ashlyn se mettent à improviser une histoire tragique pour Ash juste parce que la caméra est sur elle – alors qu’elle parlait sincèrement de psychologie et de ce que Ricky devait traverser vis-à-vis de Gina juste avant ça.

Dommage que le caméraman ne sorte pas plus, parce qu’à l’extérieur, nous avons Gina et EJ qui sont enfin en train de s’expliquer. Ou pas. Gina s’éloigne d’EJ progressivement, lui souligne qu’ils passent deux étés différents, mais tout ce qu’il fait, c’est promettre que ce sera bientôt différent. La pauvre ne se sent pas comprise du tout par son mec, mais qu’est-ce qu’elle fait ? Elle s’en confie à Ricky.

C’est genre la pire des idées, mais elle le fait quand même. Ca en serait presque blasant si ce n’était pas aussi amusant, après tout, on a bien compris que la série allait tourner autour de ce triangle amoureux avec EJ, qui demande en plus conseil à Ricky pour savoir la raison pour laquelle Gina lui fait la tronche. Le pire, c’est qu’il ne le sait même pas lui-même. Gina finit par donner un bon indice juste avant la photo du cast, toujours devant Channing et toujours avec un bon « don’t get me started ».

Channing s’en va donc avec sa photo, content de la journée (il n’a pas vu que tout ça puait le fake ?) et sans savoir qu’il quitte au moment le plus intéressant. Les masques tombant après une journée épuisante, tout le monde est ainsi problématique assez vite. Je pensais que l’épisode serait centré sur Kourt, mais ça n’a pas été le cas. Sans trop de surprise, en fin d’épisode, elle évacue donc sa tension et son stress en engueulant tout le monde, forçant Carlos à souligner qu’elle est trop anxieuse.

Ah, ça y est, on quitte le fake drama pour entrer dans le vrai, celui qui va faire mal. Kourtney est sûre d’avoir été trahie par Gina, Val tente de calmer le jeu avec une petite explication psy (tout à fait valable en plus) et ça permet à tous les dominos de tomber les uns après les autres. Maddox révèle donc à Ashlyn qu’elle a bien compris qu’elle avait un crush pour Val, mais que crier sur elle en lui disant que ce n’est pas le moment pour une séance psy n’était vraiment pas la bonne idée.

La réaction d’Ashlyn, un bon fou rire, est excellente et je me demande à quel point Maddox vise juste sur ce coup – parce qu’elle projette aussi complètement ses propres fantasmes là. J’adore Maddox purée. Quand Jet tente de la calmer en l’agressant – lui reprochant d’imposer aux autres ce qu’ils doivent sentir, il est donc temps pour que ça parte encore plus en vrille. Tout le monde peut ainsi découvrir qu’ils sont frère et sœur de la manière la plus improbable possible – quand ils s’engueulent, Maddox reprochant qu’il la fasse toujours passer pour la méchante quand il est apparemment un beau méchant lui aussi.

Il ne sait pas faire le bad boy ? Hey, il est capable de balancer l’homosexualité de sa sœur à ses parents avant qu’elle soit prête à faire son coming-out. Level EVIL BOY. Ricky s’en assoit et s’en allonge au sol, Kourtney est terrifiée par ce qu’il se passe et Gina profite de ce moment très intime et privé (non) pour s’expliquer avec EJ devant tout le monde – taclant Val au passage dans une réplique marrante.

EJ explique finalement son point de vue à Gina, et il a bien raison de le faire parce qu’il n’avait que de bonnes intentions. Malheureusement, cela ne fait pas tout : Gina lui reproche de trop garder de secrets – et Ashlyn l’engueulant en l’appelant « Elton John » (oh bordel ?) n’aide en rien (pas plus que Val qui est du côté de Gina, genre est-ce que c’est une ex d’EJ finalement ?). Le couple finit en froid, clairement.

En-dehors du théâtre, Kourt essaie de rassurer Alex et Emmy après tout ce qu’elles ont vu et Ricky essaie de mieux comprendre Jet. Il lui conseille de chanter ses sentiments, ce qui est toujours la pire idée du monde s’il ne sait pas les dire. Enfin, c’est la pire idée du monde dans la réalité et dans un grand nombre de séries, mais j’aime la voix de Jet, alors je ne dis jamais non à une petite chanson sur le mal-être du personnage vis-à-vis de sa sœur – et toutes les erreurs de frère qu’il a pu faire. La chanson ? Elle est sympathique, mais je m’attendais à mieux.

Le rythme est assez entraînant pour qu’elle finisse par me rentrer en tête. J’aurais aimé un duo avec Maddox, je crois. Bref, on a plein de flashbacks du frère et de la sœur heureux ensemble quand ils étaient enfants, mais c’était il y a fort longtemps. Dans le présent, Maddox se contente d’entendre le refrain de la chanson de son frère, où il affirme qu’il n’a que des bonnes intentions malgré ses erreurs. Outch.

Maddox ne reste pas malheureusement, et il faudra attendre le prochain épisode pour voir pourquoi elle avait un sac sur elle. De même, il faudra attendre le prochain épisode pour savoir qui EJ appelle en fin d’épisode (je crains le pire, ça sent Miss Jen et je n’en veux pas car elle ne me manque pas ; ramenez Nini ou Big Red… mais je ne vois pas EJ les appeler ; et puis pour Big Red, ce serait un épisode trop tôt vis-à-vis d’Ashlyn). Le meilleur cliffhanger de l’épisode est toutefois ailleurs : Ricky confie à Carlos qu’il pense avoir encore le béguin pour Gina. Il lui fait jurer de garder le secret… mais ils sont évidemment filmés par Channing. Je me doutais bien qu’il reviendrait à un moment pour la dernière partie du programme de Carlos pas encore faite, mais je m’attendais plutôt à Gina/EJ qu’à Ricky/Carlos. Pauvre Ricky.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.