High School Musical: The Musical: The Series – S03E08

Épisode 8 – Let It Go – 19/20
Ce n’est certainement pas la fin de saison que j’imaginais pour un bon nombre d’intrigues, ni ce que j’attendais quand j’ai commencé celle-ci il y a huit semaines déjà ; mais je reste complètement fan de ce que propose Disney + avec ce qui paraissait devoir être une bonne blague de courte durée et qui, petit à petit, est devenue une série que j’aime vraiment beaucoup. Je me demande vraiment à quoi ressemblera la saison 4 après une fin pareille !

Spoilers

C’est l’heure du spectacle de fin d’été… et de toutes les surprises qu’il recèle.

Don’t get me started.

J’essaie d’être dans le déni de cette fin de saison, mais il faut bien m’y faire : l’épisode a été diffusé mercredi et j’ai bien envie de le voir quand même. L’épisode commence de manière creepy avec tout le Shallow Lake qui se rapproche du lit de Ricky pour lui hurler un joyeux anniversaire. C’est vrai qu’il ne faudrait pas oublier de célébrer la dix-huitième année de Ricky et de nous rappeler que sa bucket list n’est toujours pas complète. Quand Big Red débarque par surprise, il espère ainsi avoir son ticket de loto, mais non.

Jet bugue clairement en découvrant Big Red, parce qu’il se considère apparemment désormais comme l’un des meilleurs amis de Ricky. Ashlyn aussi est en plein bug : elle retrouve son petit-ami alors même qu’elle est totalement ailleurs dans sa vie désormais, à réfléchir à sa bisexualité. Tout le camp est pourtant là à faire la fête comme si de rien n’était et à se préparer pour le spectacle du soir.

Tout le camp ? Non, Ricky remarque bien que Gina n’est pas là, et ça ne lui va pas du tout. Gina ? Elle s’est isolée dans un tout nouvel endroit pas vu de la saison pour faire du yoga. J’imagine qu’ils paient ce lieu juste pour l’épisode et qu’ils le paient cher quand on aperçoit la vue incroyable derrière elle et derrière Val. Celle-ci débarque pour dire au revoir à Gina, parce qu’elle s’apprête à retourner à la fac. Les adieux sont mignons, avec Val qui tentent de lui dire de rester en couple avec EJ.

Pourtant, elles sont interrompues par Ricky – qui n’a toujours pas lu le script complet du spectacle dans lequel il a un des rôles principaux le soir même ?? Celui-ci souhaite parler avec Gina de ses sentiments, c’est évident, mais Gina en est toujours à gérer sa rupture, et ce n’est pas si simple pour elle. Il bat donc en retraite sans rien dire de ses sentiments, pauvre doudou.

Quoiqu’il en soi, Gina reste l’héroïne de cette saison, et elle est donc au cœur de cet épisode, à donner des conseils aux petites nouvelles qui ont peur d’oublier les répliques et à répéter les conseils de Miss Jen au moment même où celle-ci débarque. Oui, elle est de retour. Evidemment qu’elle est de retour. Les petites nouvelles ? La série nous introduit le personnage d’Emmy (il me semble qu’on ne la connaît pas ??) qui interprètera une Gina ensemble pendant le spectacle du soir.

Le spectacle se prépare donc au son de la voix d’Emmy qui nous fait une reprise de Camp Rock (???), d’abord seule, puis avec Ricky, puis avec le reste du casting de la série. Franchement, la chanson était sympathique, on en profite pour voir tout le casting qui se met en costume de La Reine des Neiges et se prépare, mais… C’est qui Emmy ? C’était bizarre de passer du temps avec elle, mais j’imagine qu’on nous prépare la saison 4 et qu’elle débarquera parmi les Wildcats ?

C’est bizarre. Ce n’est pas plus bizarre que Maddox qui complimente Big Red auprès d’Ashlyn. La conversation qui s’annonçait gênante est malheureusement interrompue par Channing. Toujours aussi cinglé, celui-ci annonce à tout le groupe qu’il a placé des caméras pour diffuser en live sur Disney + leur spectacle, mais aussi quelques pièges et changements dans la pièce, pour qu’ils soient au meilleur d’eux-mêmes. Et pour qu’ils soient prêts à détruire les autres sur scène s’il le faut.

C’est assez terrible comme concept, mais EJ semble partant… juste assez longtemps pour se débarrasser de lui. Il rassure ensuite les troupes, assurant qu’ils feront tout comme prévu. Hum. Ca, c’est la théorie. La pratique est bien différente : on découvre ainsi que Miss Jen fait une petite prière pour les dieux du théâtre alors que Nini débarque par surprise dans son dos. Elle ne prévient personne de sa présence, mais elle est bien là pour le spectacle de ses amis.

Sera-t-elle là pour plus ? Ce n’est vraiment pas sûr : Nini a passé un bon été à écrire des chansons, elle est ravie… mais sa vie de lycéenne lui manque un peu quand même. Les scénaristes jouent clairement avec ce qu’il se passe en coulisses, où la vie de star doit emporter Olivia Rodrigo loin de son quotidien réconfortant sur le plateau de la série. Le suspense est donc complet : Nini hésite entre retourner auprès de ses mères sans continuer le lycée pour poursuivre la musique OU retourner avec les Wildcats.

Elle s’en confie à sa prof préférée (mais pourquoi ?) qui approuve les deux choix à vrai dire. Miss Jen lui donne rendez-vous après le spectacle : si elle se point au feu de camp qui suit le spectacle, alors c’est qu’elle aura décidé de finir son lycée avec les Wildcats. Oh mon dieu, ce suspense qui se met en place pour nous aussi, histoire de savoir si elle sera de la saison 4 ou non. J’en doute fort.

Le spectacle peut donc commencer pour nous réduire le temps de suspense : Carlos fait un bon Olaf, mais je déteste toujours cette chanson. Je vais donc me concentrer sur Big Red et Ashlyn dans cette critique : il semble vouloir rompre avec elle à parler de ce qu’il se passe quand on passe trop de temps séparés… mais je n’en suis pas si sûr. On ne saura pas immédiatement : Big Red est interrompu par Ashlyn qui est sûre de penser exactement la même chose que lui. Le problème, c’est que c’est tout l’inverse : Big Red est fou amoureux d’elle et il lui fait une grande déclaration d’amour. Ashlyn tente de s’enfuir, mais c’est plus fort qu’elle : elle finit par lui mentir et lui dire qu’ils vont toujours bien, qu’il n’y a aucun problème dans leur couple et qu’ils sont amoureux. Mouais.

En parallèle, nous découvrons une Kourtney de plus en plus stressée. Certes, elle pensait avoir fait ce qu’il fallait dans l’épisode précédent, mais l’approche du spectacle lui confirme que ce n’est pas si simple de gérer son anxiété. On lui conseille un psy, ce qui était un joli message à faire passer dans une série pour ados, puis elle monte sur scène pour enfin interpréter Let it go.

Cela faisait huit épisodes qu’on l’attendait, et je suis un peu déçu de la manière dont ça se déroule, parce que finalement la chanson n’a pas un impact de dingue – et il était prévisible de voir Kourtney surmonter ses appréhensions en milieu de chanson. Ce connard de Channing fait alors exprès de provoquer une coupure de courant pour le drama : le spectacle est en live et il ne fait pas assez de chiffres selon lui.

Kourney est clairement terrifiée de ce qu’il se passe quand la musique s’arrête et qu’elle ne peut plus compter sur ses effets spéciaux, mais elle peut compter sur tout le monde face à elle pour la soutenir. Miss Jenn, Big Red et tout le public (mais qui sont ces gens ?) allument les flashs des portables pour éclairer Kourtney qui peut reprendre la chanson. La performance est ainsi sublimée : Kourtney est clairement énervée pour la fin de la chanson, et ça rend beaucoup mieux. Nini est toute souriante et lui hurle des encouragements, Gina remet le courant en nous sortant son meilleur « Don’t get me started » et Kourt a une voix qui éblouie aussi bien le public que les coulisses. Le changement de robe, le jeu avec la tresse, la performance vocale, le tout rend incroyablement bien.

C’était prévisible, c’était attendu, c’est un des moments importants de la saison et, ma foi, il est plutôt bien réussi. Corbin Bleu est tout heureux de voir ça… et on sent qu’il commence à en avoir marre de Channing et de ses manigances, lui aussi.

Tout ça n’empêche pas Ricky de profiter de ses 18 ans… En théorie. En pratique, il se rend bien compte que sa vie ne change en rien. Il a le temps d’en parler avec Big Red, avant d’apprendre toutefois le retour de Nini quand Ashlyn reçoit une carte de sa part, c’est la tradition. Il est clairement tout perturbé par sa présence, mais Nini préfère plutôt passer du temps avec Kourtney dans sa loge, à lui préparer une belle surprise. Les filles se recroisent donc en toute hâte pendant l’entracte : Nini est impressionnée par la performance de Kourt en Elsa, et celle-ci ne cerne pas bien le dilemme qui habite sa meilleure amie.

Clairement, face à tant de talents, Nini prend la décision de s’éclipser et d’aller mener sa vie à l’Ouest, mais Kourt ne semble pas s’en rendre compte, préférant chanter Born to be brave avec elle, de manière fun plus que sérieuse. Nini chante donc dans l’épisode, mais pas vraiment : elles reprennent ensemble le couplet, mais plus pour l’humour et la dérision qu’autre chose.

Pendant ce temps, Channing continue de vouloir foutre la merde, évidemment. Cela énerve Ricky qui finit par bien faire comprendre qu’ils jouent des personnages avec Gina et que c’est pour ça qu’ils paraissent amoureux, face à une Gina qui se sent bien de le voir réagir comme ça. Humph. Ce n’est pas clair comme moment, mais j’ai aimé la colère légitime et attendue de Ricky, surtout après avoir entendu parler de Nini.

Il monte ensuite sur scène pour une petite chanson toute revisitée : What do I know about love ? rend merveilleusement bien quand il la chante tout seul aussi. Nini est heureuse de le revoir comme ça, Gina et EJ se regardent plein de stress et de non-dits… et aaah, les changements à venir sont à péter un câble, je veux tout savoir, il y en a marre des non-dits entre les quatre personnages.

Au lieu de ça, la scène suivante est loin du spectacle. Il s’en passe des choses durant le spectacle ! Dans les coulisses, EJ passe donc du temps avec Val pour qu’elle le soutienne au moment d’appeler son père. Oui, il a décidé d’appeler son père pour lui faire plein de reproches. Il ne le laisse pas parler – au point que je pensais que c’était un message vocal – alors son père finit par lui raccrocher au nez plutôt que de lui dire qu’il est fier de lui. Moui, ça finira bien, j’en suis sûr. Ou pas.

Si ça déprime totalement EJ, il revient quand même à temps pour les saluts du spectacle. C’est l’occasion pour nous d’apprendre que Nini n’a pas laissé de carte à Ricky (wah, ils en sont donc là ?) et de voir Maddox faire tomber la neige sur tout le casting, moins Nini.

Oui, Nini s’est bel et bien éclipsée cette fois, et c’est Miss Jen qui l’apprend en premier. Comme prévu, Nini lui laisse simplement une carte pour dire qu’il y a assez de talents à East High pour qu’elle se rende à l’Ouest. Nous la voyons donc partir, à nouveau en voiture… Faire revenir Nini était finalement la pire des idées ? La saison sans elle, ça se passait bien, mais là, on sent qu’elle nous manque. Enormément. J’aurais aimé l’entendre chanter, j’aurais aimé la voir interagir au moins une fois avec Ricky (depuis, les acteurs semblent réconciliés en plus, c’est frustrant). La voir partir en voiture comme ça, sans chanter, sans chanter sa partie de Born to brave en plus, wow. Son absence est lourde. Ma foi, elle a sa Drivers Licence et c’est tant mieux pour elle.

Après le spectacle, Miss Jen croise également Corbin Bleu qui, contre toute attente, se souvient bien d’elle. Channing espère pouvoir faire de l’événement un quelque chose de plus pour son documentaire, mais ça n’est pas exactement comme ça que l’entend son patron. Oui, il était temps : Corbin Bleu vire alors Channing. On ne sait absolument pas ce qui le fait changer d’avis et revenir dans le droit chemin, mais tant mieux. Le “What team ?” qu’il lance ensuite aux Wildcats rend bien nostalgique. On sait que la série est renouvelée pour une saison 4, mais je me demande si le casting était au courant, parce que ça ressemble vraiment à une fin de série cette scène où les personnages se retrouvent après le spectacle pour une conclusion. En plus, on vient de voir partir Nini, merde.

Pour nous achever comme il se doit, Corbin Bleu se met à chanter une chanson d’High School Musical. Ce n’est peut-être pas la meilleure chanson de la saison, ce n’est certainement pas le meilleur Everyday qui soit, mais la scène était très sympathique, avec une belle manière de dire au revoir au casting. Je ne sais pas trop qui on retrouvera la saison prochaine, après tout. En tout cas, suite à cette petite chanson, on découvre qu’EJ a encore son portable, lui, et une notification lui indique qu’ils font un carton sur Disney + au Brésil.

Jet en profite pour remettre à Ricky la carte de Nini qu’il a retrouvé derrière un canapé. La série doit vouloir me briser le cœur à ce stade : ne pas les faire se croiser, mais réussir à gérer les adieux entre eux, ce n’est pas rien. Il n’y a pas de carte dans l’enveloppe, mais elle lui a acheté le ticket de loto dont il a besoin pour terminer sa bucket list, et c’est tout. C’était une excellente conclusion, ma foi.

La saison – et la série d’ailleurs – aurait presque pu s’arrêter là, mais ça manquait encore d’une petite conclusion. Un mois plus tard, nous retrouvons le casting sur un tapis rouge, rien que ça. Ils sont désormais des stars, car leur spectacle a fait un carton en streaming. À l’occasion de la sortie du documentaire, ils sont réunis par Corbin Bleu qui veut leur montrer le trailer. Ricky n’a jamais ressemblé autant à Joshua Bassett, l’acteur qui l’interprète – c’est quoi ce costume ?

Sur le tapis rouge, on découvre un casting bien différent après un mois : EJ critique ses parents, Carlos a les cheveux roses, Kourtney fait la star et rejette son nom de famille, Jet assure qu’il a passé un excellent été, tout semble aller pour le mieux. Le trailer qu’ils s’apprêtent à voir va pourtant jeter un peu plus d’huile de feu pour la suite.

On y découvre, pêle-mêle, des montages honteux de Channing pour faire croire que Carlos est venu tromper Seb au campement (mais qui est ce figurant ?), que Kourtney et Gina se détesteraient, que Maddox et Ashlyn pourraient 100% avoir une romance, que Jet est fou amoureux de Kourtney (Maddox est morte de rire, Kourt le découvre, et j’aurais aimé que ce soit traité avant parce que c’était évident), que Gina en pince carrément pour Ricky (oups, sorry EJ) et que… Big Red est bi ?

Bordel, j’ai beaucoup ri pendant le trailer, mais alors cette conclusion par Big Red m’a fait bien rire. C’est digne de ce qu’on sait du personnage, il traite tout par-dessus la jambe en permanence. Ashlyn et Ricky semblent le découvrir, et c’était marrant. J’espère que la série développera un peu plus le personnage d’Ashlyn la saison prochaine.

C’est la seule qui me semble capable d’avoir encore un lycée à peu près normal. Kourtney a désormais un agent, reviendra-t-elle vraiment ? Il nous reste en tout cas le triangle amoureux à gérer, et bizarrement, EJ prend plutôt très bien la situation, rappelant que Ricky est son frère, donc qu’il ne le frappera pas. Wow. Corbin Bleu s’éclipse à son tour assez vite, expliquant qu’il a déjà vécu tout ça à la sortie des films. Outch.

Il nous laisse Ricky et Gina seuls sur scène, et Gina ne peut s’empêcher d’en revenir au fait que Ricky parvienne toujours à le surprendre. Il n’a jamais fait partie de ses plans, mais la voilà complètement amoureuse de Ricky. Elle n’hésite pas à lui dire et lui confesser tout ce qu’elle ressent pour lui, avant de lui laisser le choix de l’arrêter ou non.

Voilà donc Ricky et Gina qui s’embrassent. C’est un vrai baiser de cinéma, mais je n’arrive pas à savoir si c’est exactement ce que j’attendais de cet épisode pour ces personnages.

EN BREF – Je savais déjà que j’aimais beaucoup la série avant le début de cette saison, surtout que je me suis enfilé une bonne partie de la saison 2 juste avant de commencer la trois… Mais bordel, qu’est-ce que je suis fan de ce casting et des voix de chacun des personnages principaux ?

Cette saison était toutefois trop courte pour gérer un ensemble si large et j’aurais aimé quelques épisodes de plus pour développer tous les personnages de manière correcte. Il y a eu un ventre mou à la saison et tout de suite après, elle était terminée sans avoir le temps de se reprendre vraiment. La série n’en reste pas moins un vrai coup de cœur – rien que pour les chansons qu’elle propose de manière hebdomadaire.

Je suis impatient de voir la saison 4, même si je suis triste qu’Olivia Rodrigo quitte définitivement la série. On ne peut que lui souhaiter le meilleur après, et j’ai hâte aussi d’entendre son prochain album. En attendant, Joshua Basset sort lui aussi de nouvelles chansons vendredi prochain, alors eh, les Wildcats ne vont peut-être pas me manquer tout de suite. La saison 4 ? La production commence à peine, elle devrait donc débarquer d’ici l’été prochain. On nous promet un retour aux sources et un retour d’à peu près tous les autres acteurs – en plus d’invitations envoyés à tout le casting de la trilogie d’origine.

Pas prêts de me manquer, donc… Mais un peu quand même.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.