Riverdale – S01E02

Épisode 2 – Touch of Evil – 15/20
La série continue sur sa lancée et continue de démêler tout doucement le nœud d’intrigues présenté dans son pilot. Si l’enquête promet d’être intéressante, le tout se fait à la sauce teen drama et c’est plus comique qu’autre chose d’observer les évolutions des personnages. Les relations n’ont aucun sens, ça se contredit toutes les trois minutes et vraiment, j’ai l’impression d’être vieux quand je vois tout ça ! Mais bon, #RiverdaleStrong comme dirait l’autre.

> Saison 1


Spoilers

102

It is not my fault he doesn’t like you.

Il faut bien que j’ai des choses à dire pour le podcast, alors hop, je me relance dans Riverdale pour avoir encore en tête les noms de personnages… et l’étrange début d’épisode qui ressemble à la fin d’un film avec le logo de la WB raccourci. Sinon, le résumé m’a été bien pratique parce que ça m’a permis d’entendre un détail que j’avais raté : Hiram est l’ex-mari d’Hermione Lodge. Bon, en même temps, je me doutais que le sac d’argent était là à cette intrigue.

Allez, parlons de cet épisode. La ville espérait que Jason ne se soit pas noyé… c’est bien le cas, mais il est mort quand même, et l’autopsie peut commencer. Cela fait que l’on retrouve Archie en caleçon et en pleine insomnie. Pardon, fallait que je note qu’il est à moitié à poil encore, c’est pour le compteur. Il demande à parler à Betty, mais celle-ci n’est pas trop motivée.

Il est dégouté de ce refus et décide donc de sortir faire un footing, toujours sans s’habiller. Je double le décompte, car on change de scène : il se rend en fait chez Géraldine pour parler de ce qu’ils ont entendu le matin du 4 juillet. Il jure que ce n’est que pour ça, mais j’ai du mal à le croire quand il luit comme ça face à elle, parce que bien sûr, en plein footing au milieu de la nuit, monsieur transpire comme en pleine canicule, c’est logique. Ah, les séries pour ado… La scène ne sert qu’à ça en plus : elle n’apporte rien de plus, Géraldine le renvoyant chez lui en lui disant de ne pas parler parce qu’elle pourrait perdre son job ou aller en prison. That escalated quickly.

Le lendemain matin, il a enfin trouvé le chemin de son placard, apparemment, parce qu’il s’est trouvé un t-shirt pour parler à son père. Pas besoin de le voir luisant avec lui, j’imagine. De son côté, Betty a droit à la visite de ses parents dans sa chambre. Oui, la mère espérait la mort de Jason, mais par contre, elle n’espérait pas un meurtre pour autant parce que ça la surcharge de travail. Bizarrement, Betty écoute partiellement sa mère.

Cela doit l’aider : elle se rend ainsi chez Archie pour s’excuser de son comportement et être à nouveau amie avec, contre l’avis de sa mère. Bref, elle l’écoute pour faire le contraire de ce qui est conseillé, une vraie ado.

Au lycée, Kevin s’est vite remis d’avoir trouvé le corps de Jason, ce qui n’a aucun sens. Il le connaissait quand même et il en a vu le cadavre, ce n’est pas rien – seulement c’est apparemment moins que de faire son coming-out à son père, parce qu’il faut bien expliquer ce qu’il faisait avec Moose à la rivière aussi tard la nuit. Bon, il fallait que l’intrigue avance toutefois, et Betty a besoin de son pote à 100% avec elle pour savoir s’il est normal d’accepter les excuses de Veronica. Cette dernière n’y va pas de main morte quand elle s’excuse, offrant des fleurs et des cupcakes de New-York. Arf, les clichés des riches américains.

Sinon, Cheryl aussi se remet de la mort de son frère. Elle est pourtant là pour l’identification du jumeau – mais pourquoi ? – et lorsque le principal annonce au lycée que la mort de Jason est finalement considéré comme un meurtre. Oh, elle s’en remet bien, parle en hashtag et défend sa réputation comme elle peut en labo de physique : ses amies trouvent suspicieux que son témoignage ne corresponde pas trop à la réalité de la balle en plein crâne.

Elle est en duo avec Archie, évidemment, parce que ce dernier s’intéresse de près à l’enquête… Il est rapidement évident qu’il en sait plus que ce qu’il dit, et même Jughead, le narrateur, présenté jusque là comme un très bon pote d’Archie, se retourne subitement contre lui sans qu’on ne sache pourquoi. IL lui en veut d’un coup d’avoir annulé leur virée du week-end du 4 juillet. C’est ridicule, il ne s’est posé aucune question avant, mais là d’un coup, il est suspicieux ? Bref.

Le TP de physique est aussi l’occasion de retrouvailles entre Kevin et Moose, alors que ce dernier est censé avoir une copine, alors que Veronica en profite pour essayer d’être vraiment amie avec Betty. C’est tellement une bonne amie qu’elle la force ensuite à écouter une bribe de composition d’Archie, mais c’est trop d’un coup pour la nice girl qu’elle est. Nice girl ? Chiante girl, ouais ! Elle se remet une fois de plus à pleurnicher et non merci. Archie a d’autres chats à fouetter en plus !

Le principal veut le voir pour savoir s’il a des informations sur le meurtre de Jason. Du coup, Archie fait exactement ce qu’il ne doit pas faire : il se rend auprès de Géraldine pour s’assurer qu’il protège quelqu’un qui l’aime. C’est super suspicieux, mais c’est surtout problématique quand Jughead les surprend à deux doigts de s’embrasser. La tension sexuelle est censée être là, mais c’est juste creepy, c’est un étudiant et sa prof, sérieusement.

En parlant tension sexuelle, on enchaîne après avec un entraînement des pompom girls… mais bon, on zappe vite le côté sexuel présent pour les audiences, pour se consacrer aux tensions tout court. Betty en veut toujours à Veronica d’avoir été dans le placard avec Archie, ce qui est bien ridicule, mais bon, c’est une adolescente. Et elle agit comme telle, en invitant ensuite Cheryl à une manucure, à la place de Veronica.

Pauvre Veronica. Son intégration au lycée est soudainement compliquée. Elle s’en confie à sa mère et Archie arrive évidemment au diner où Hermione bosse désormais, ce qu’il fait qu’il retombe sur Veronica. Et la mère insiste pour qu’ils passent du temps ensemble. C’est angoissant, elle est limite en train de flirter avec Archie pour sa fille, alors qu’on sait qu’elle est sortie avec Fred, son père. Je sais pas, on est à deux doigts de l’inceste, là. La scène Archie/Veronica est l’occasion d’apprendre qu’Archie et Betty sont amis depuis l’enfance et qu’elle en est amoureuse depuis dix ans. L’angoisse.

Oh, ce qui m’angoisse c’est le côté prévisible de la chose et le fait que ce genre de relation ne fonctionne pas spécialement, on le sait, c’est comme ça dans tous les films, toutes les séries et la réalité. Puisque je parle de Betty, passons-en à sa soirée avec Cheryl. Tout s’y passe à merveille. Entre deux tutos make-up, Cheryl annonce à Betty qu’elle pense que Polly, sa sœur, a tué Jason. Ben oui, évidemment. Chiante-girl réagit alors avec force en lui disant : « barre-toi de chez moi avant que je ne tue ». Ah, les bonnes répliques, les bonnes intrigues !

Toute aussi bonne intrigue est celle de Jughead. Pour un narrateur, il ne sert pas à grand-chose pour le moment… mais il confronte Archie sur sa relation avec la cougar qui doit avoir genre deux ans de plus qu’eux (l’actrice, hein). C’est l’occasion pour Archie de soulager sa conscience et de parler du coup de feu. Ah lala, mais quel boulet. En plus, il est habillé cette fois, on ne peut pas être distrait de sa connerie… Heureusement que son père interrompt la conversation !

L’autopsie d’Archie ? Le médecin légiste est payé par la mère de Betty. Elle est louche celle-ci, surtout qu’on découvre qu’elle empêche ses filles de se voir. Cela n’inquiète pas plus Betty que ça : elle préfère aller s’excuser auprès de Veronica. Eh, ça ne fait que deux épisodes, mais elles me saoulent déjà ces deux-là.

Ailleurs dans le lycée, Reggie annonce qu’il a été interrogé par les flics sur la mort de Jason, mais il est surtout suspicieux par rapport à Moose. Ben oui, que faisait-il avec Kevin hein ? Reggie joue bien son rôle de petit con, en tout cas, à accuser tout le monde du meurtre tour à tour. La tension monte entre les lycéens et Archie finit par se battre avec Reggie, pour protéger Jughead. Yep, il est énervé après son ami, mais il le protège quand même, c’est chou.

Dans tout ça, il se retrouve à parler à son père de sa situation, de façon cryptée. Comme ce dernier lui conseille de parler, il prend la décision de le faire. Avant ça, il prévient Géraldine de ce qu’il compte faire, puis Jughead. C’est bien, c’est discret tout ça, ça ne va pas du tout se retourner contre lui. Allez, tout ça se déroule pendant un match pluvieux qui nous permet de découvrir la top-modèle de maire qui décide de faire un hommage à Jason au début du match. Sans surprise, la maire est aussi la mère de Josie, la fameuse chanteuse du groupe Pussycat qui n’est là que pour ça (et pour une future intrigue de flirt avec Archie quand ils chanteront ensemble, probablement).

En tout cas, Cheryl voit Archie tout mouillé pendant le match, et même s’il est habillé, ça nous la perturbe, parce que ça lui rappelle son grand-frère qui est mort. Du coup, elle fuit le match et contre toute attente, c’est Veronica qui va la consoler. Ben oui, c’est logique, on va tous consoler notre meilleure amie quand on la voit pleurer. De manière tout aussi logique, Cheryl accepte d’être consolée par Veronica et de lui révéler qu’elle ne la comprend pas parce qu’il avait dit qu’il reviendrait.

Ah, elle nous cache des choses ? Et pas qu’un peu en plus ! Le lendemain, Archie est prêt à se dénoncer à la police, mais voilà que le principal et le shérif se décide à aller arrêter Cheryl devant toute sa classe. Yep, elle se déclare soudainement coupable devant tout le monde (lol), ce qui tombe bien parce qu’ils sont tous de nouveau amis – Jughead, Archie, Betty et Veronica – et peuvent tous être surpris de cette déclaration.

Mais ce n’est rien par rapport à Jughead qui nous balance que Jason n’est pas mort le 4 juillet, mais une semaine plus tard. Ah. Ils ont l’art du cliffhanger, ça fait se creuser les méninges au moins.

Compteur d’Archie à poil : 4

> Saison 1

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.