Riverdale – S02E01

Épisode 1 – A Kiss Before Dying – 17/20
Allez, je suis de bonne humeur et j’étais content de retrouver les personnages pour une nouvelle saison. Si l’épisode propose une reprise toute classique, je trouve que les intrigues parviennent à être intéressante, à une exception fantasmée près, parce qu’on sent bien qu’on nous plante des graines pour cette saison 2. Quant au nouveau fil rouge, il promet quelques surprises en revenant quelque peu en arrière au niveau des sujets traités. Ce n’est pas toujours gage de qualité, mais allez, ça fonctionne bien !

> Saison 2


Spoilers

201.jpg

You didn’t live to see this day.

Bon, donc Netflix commence par un récap de la saison 1, puis un résumé de l’épisode précédent. Cela fait un peu beaucoup, mais je n’ai pas voulu le contrarier mon petit Netflix. La saison reprend le lendemain des événements de la saison 1 et donc au moment où Archie se précipite à travers la ville pour emmener son père dans un hôpital complètement désert. C’est à mourir de rire et la série ne déçoit pas dès le départ, avec le t-shirt forcément blanc d’Archie recouvert de sang. Jughead continue de nous assurer la narration de la série, et il nous explique que c’est un miracle qu’Archie parvienne à arriver à temps à l’hôpital.

Moins de deux minutes et je suis déjà mort de rire d’avoir les scènes où Archie QUI N’A PAS LE PERMIS traverse la ville à toute vitesse pour battre la mort. Jamais dans l’excès sur la CW. De son côté Betty explique à sa mère qu’elle n’a pas couché avec Jug, même si elle en avait très envie. Bien sûr, c’est ce que toutes les adolescentes de 17 ans disent à leur mère, ça, non ?

Bon, peut-être pas toute, Veronica préfère être ingérable à se préparer un mimosa avec une bouteille de champagne au prix excessivement cher, ce qui est le seul truc qui semble déranger sa mère alors que tout notre groupe d’amis est prévenu petit à petit de ce qui est arrivé à Fred. Betty, Jug, Veronica, Alice, le père de Betty dont le nom m’échappe à nouveau et Hermione se rendent donc à l’hôpital.

Archie, qui ne s’est toujours pas lavé les mains (c’est apparemment plus important de se laver les mains après une nuit avec Veronica qu’après avoir foutu les mains dans le ventre de son père) raconte tout ce qu’il s’est passé à ses amis. Personne ne semble surpris de se dire que ce n’est pas normal que ce soit lui qui conduise la voiture alors que PUTAIN il y avait d’autres clients et au moins le gérant du bar SERIEUSEMENT !

Bon, pendant qu’Alice commence à accuser Jug et les Serpents, Archie appelle sa mère pour s’assurer qu’elle vienne à l’hôpital en lui racontant ce qu’il s’est passé. Quel jeu d’acteur fabuleux. On enchaîne par une scène où la police interroge Archie, en présence de Jug parce que pourquoi pas. Notre journaliste en herbe est évidemment directement le plus observateur : il est capable de voir que son « frère » lui ment, alors que le flic en face n’arrive pas à le deviner. C’est pourtant évident dans ses hésitations.

Pendant ce temps, Veronica et Betty ont une petite conversation sympa entre filles, et finalement, elles sont là pour entendre que Fred va bien. L’opération s’est bien déroulée, il n’a plus de balle en lui, mais par contre, il ne respire pas encore seul. Alice propose de rester à l’hôpital pendant qu’Archie et Veronica pourront rentrer à la maison. On notera que le sang de Fred sèche bien vite, parce qu’Archie ne tache personne en chemin, pas même son chien, Vegas. Il a un chien ?

Admettons. Il n’a aucune utilité scénaristique jusque là le chien, mais apparemment, Archie a l’habitude de le promener, contrairement à Veronica. C’est apparemment une raison suffisante pour qu’il ne prenne toujours pas de douche. N’ayez crainte, ça finit par arriver, histoire qu’on le voit enfin torse nu avant la fin du premier quart d’heure. OUF. Veronica, insatiable, en profite pour se dire que c’est le bon moment pour un petit moment torride.

Oui, il n’a que ça en tête Archie après avoir failli perdre son père, c’est normal. Une fois que c’est fait et qu’il a pris du bon temps, Archie s’énerve contre Veronica parce qu’elle a ouvert le sac d’affaires de son père et parce que le porte-feuille n’est plus là. Il la dégage bien sympathiquement, mais Veronica a la bonne réaction en refusant de partir. Elle est mignonne, cette petite. La scène est touchante et rien que pour ça, ça valait presque le temps de tenir jusqu’ici. Pour la première fois de la série, ils font un couple à peu près potable.

Ils sont interrompus par un appel de la police qui demande à Archie de venir identifier le tireur possible. Ils sont rapides dans la police de Riverdale quand il ne s’agit pas de résoudre le meurtre d’un adolescent…

En parallèle, on voit Jug interroger son père sur les activités des Serpents. Il n’est pas convaicnu par les recherches de la police qui n’envisagent pas que ce soit un acte prémédité contre Fred. Betty et lui repartent donc pour de nouvelles enquêtes, en moto s’il vous plaît. Si drôle, si cliché. Il n’a même pas de casque, mais Betty préfère ça à appeler sa mère. Bien sûr. À l’arrivée chez Pop’s, le gérant n’hésite pas à répondre à leurs questions et leur dire que ce n’était pas un petit braquage de rien du tout.

Non, le mal plane sur Riverdale d’après lui. J’ai eu un élan de sympathie pour Jug soulignant qu’il était dans l’abus, j’avoue, et son petit côté Ron Weasley à se jeter sur la bouffe était marrant, même si ça ne fait pas rire Betty. Elle préfère lui reprocher d’être sur une moto désormais.

Veronica, elle, est celle qui les tient au courant de ce qu’il se passe, avant d’aller prier un coup avec sa mère… et se faire menacer par sa mère qui ne supporte plus son impertinence.

À l’hôpital, tout le lycée finit par se pointer, mais ça continue de paraître complètement désert. Parmi les gens qui passent, il ya bien sûr Kevin qui parle un peu avec Betty, mais aussi Cheryl. Celle-ci est de retour dans la série avec sa mère brûlée au troisième degré dans l’incendie de la maison. Elle fait passer ça pour un accident, mais on sait que ce n’est pas le cas.

La police pense donc que ce feu est accidentel, parce que ça ne se voit pas qu’il y avait de l’essence bien sûr. La fille n’hésite pas à menacer sa mère en tout cas, ce qui est rigolo. Elle prend ainsi le contrôle sur sa mère cette fois, allant jusqu’à l’étouffer pour lui dire que les choses changent désormais et qu’elle récupère le pouvoir. Merveilleux.

Finalement, Archie revient à l’hôpital pour mieux découvrir que les Pussycat sont là au complet pour leur donner une de leur neuf vies. STOP, c’est trop ! Je note tout de même que Val est toujours là, elle s’accroche comme une moule à un rocher à ce stade. C’est rigolo, vous me direz, surtout quand on sait que tout le monde semble l’avoir oubliée dans les fans.

L’essentiel est alors qu’Archie confesse à ses amis qu’il a attendu que le tireur parte avant de venir à son aide, parce qu’il était braqué lui aussi. Il a fermé les yeux, laissant probablement le temps au braqueur de voler son portefeuille…

Sinon, l’épisode a quelques scènes parfaitement inutiles de rêves de Fred, se rendant compte à chaque fois que non, il n’est pas en vie. On a le droit de le voir pour le diplôme d’Archie et pour une scène où son fils lui dit de rejoindre son grand-père. Pas bien passionnant, vous l’aurez compris. Le pire, c’est encore quand il est question du mariage d’Archie, d’abord au diner, puis pour de vrai. Oui, oui, on a droit à Veronica en robe de mariée, mais aussi au retour de Jason, parce que pourquoi pas ma foi. Ils vont loin ces scénaristes.

Au moins, on a le temps de voir bien le tireur dans les cauchemars de Fred et… Malgré la cagoule, on dirait bien le père de Betty et Polly. On verra. Fred finit par se réveiller et tout va à nouveau bien. C’est un épisode de reprise plutôt classique, sans surprise, Fred va survivre. Betty et Jug ont le temps de se réconcilier de leur non-dispute avant que celui-ci ne rentre chez lui pour trouver des Serpents l’attendant dans le salon.

Ils ont battu l’homme qui est soupçonné du braquage à Pop’s, et Jug comprend qu’il est en train de devenir un chef de gang de bikers. De son côté, Veronica est une vraie fille de barons de la drogue, avec le retour d’Hiram, enfin casté pour la série. Les jeux de pouvoirs commencent aussitôt c’est clair.

L’épisode se termine alors sur Archie se promettant de protéger sa famille, et surveillant la porte d’entrée de chez lui. Et pour le cliffhanger, surprise, Geraldine est de retour dans la série pour coucher encore avec un autre des es élèves. OK, elle se contente de l’embrasser. Elle a perdu au change… mais ce n’est pas grave, parce que cette fois, elle est de retour pour se faire tuer. Par le braqueur.

What ? Allez, c’est reparti pour une saison de mystère !

Compteur d’Archie à poil : +1
Donc on en est à 11

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.