Riverdale – S02E02

Épisode 2 – Nighthawks – 15/20
Ben, je croyais que la meilleure saison était la première ? Je suis plutôt pris dans l’intrigue cette fois et ça m’a embêté de devoir m’arrêter pour enregistrer le 42 minutes, figurez-vous. Le fil rouge m’intrigue, même si les évolutions des personnages ne sont pas exceptionnelles. Enfin, pour ces dernières, le problème est surtout que ça ne mène nulle part pour l’instant. C’est quand même plus qualitatif que la saison 1 pour l’instant… Je suis surpris, et en bien. Gageons que ça ne durera pas !

> Saison 2


Spoilers

202.jpg

You can cross Saving Pop’s from your list.

Oups, Pop’s a vu sa façade être taguée, et maintenant, ils veulent fermer le diner de la ville à cause de ce qu’il s’est passé. Non, ça n’a pas vraiment de sens, mais faisons comme si, ça donne quelque chose à faire à nos héros comme ça. Betty en fait son nouvel objectif, et ça permet de faire revenir la mère de Josie dans la série, avec Jug l’accusant d’avoir voulu faire tomber son père. Ils ont envie d’une pétition, mais c’est en vain.

Voilà une expression que Betty ne connaît pas : elle explique à Veronica et Kevin que c’est un lieu trop important pour elle et surtout un moyen de remonter le moral de Jug. Oui, celui-ci a sa propre intrigue disséminée dans l’épisode par rapport à son père mais… Cela ne m’a pas spécialement fasciné. Bon, de là à dire que j’étais plus intéressant de voir Josie devenir une Vixen, il y a un très grand pas que je ne suis pas prêt de franchir. Oh, oui, Cheryl reprend le pouvoir sur les pompom girl aussi.

Fred est de retour chez lui et il est en pleine forme, prenant son petit déj avec Archie comme si de rien n’était. Ce dernier essaie de joindre le shérif, sans succès. Il le traque jusqu’à l’hôpital, pour rien, puis recommence sa nuit de veille dans le couloir de chez lui. Il manque ainsi d’agresser Jug qui rentre chez lui par effraction, allons savoir comment et surtout pourquoi comme il avait l’habitude d’y vivre. En plus, il vient juste papoter avec Archie.

En effet, il a appris dans la journée que son père risquait jusqu’à 20 ans de prison et ça lui fait peur. Le lendemain, on repasse à l’intrigue d’Archie, pour voir Veronica lui conseiller un psy et Reggie lui conseiller de la drogue. Oh, ils ont changé d’acteur pour Reggie et c’est un bon recasting apparemment. On connaît un acteur qui a fait le mauvais choix de série par contre, non ? Bref.

Veronica tente de partir avant le petit-déjeuner pour éviter de croiser son père, mais celui-ci n’en est pas très content. Il l’invite donc à dîner en famille chez eux, ce qui n’a absolument aucun sens. Veronica qui adorait son père refuse, parce qu’elle n’a pas envie de jouer à la parfaite petite famille, apparemment. C’est pourtant l’envie de celui-ci qui n’hésite pas à la harceler pour avoir des scènes avec sa fille.

Ensuite, il essaie aussi de sauver Pop’s. Oui, bon, le diner est racheté de manière anonyme, ce que Betty découvre grâce à Alice. Aussitôt, Veronica confronte son père qui nie totalement, de même qu’il nie être celui qui a voulu faire tuer Fred. Ce serait trop simple si c’était lui. Quant à Veronica elle est censée être touchante dans la scène, mais bof, quoi. Elle révèle toutefois qu’elle a une lettre de son père menaçant Hermione. Problème : cette dernière dit être celle qui a écrite la lettre. Eh ben.

Au lycée, tous les héros apprennent le meurtre de Miss Grundy, parce qu’il est évident que c’est une excellente idée d’annoncer à des adolescents que leur ancienne prof est victime d’un meurtre. Dire qu’elle est morte n’est point suffisante, il faut être aussi glauque que possible et s’étonner de voir Archie s’enfuir de la salle et partir en vrille. Il explique en effet à Fred qu’il pense que quelqu’un lui en veut personnellement après ces deux attaques contre ses proches. Pauvre bichon.

Alice mène aussitôt l’enquête, payant le médecin légiste au passage pour avoir des informations. Elle explique alors à Archie qu’il y a peu de chance pour que les deux actes soient liés car rien ne colle dans les modes opératoires. Cela calmera peut-être les angoisses d’Archie… sauf qu’il ne le faut pas. En attendant, Archie manque de nous agresser Reggie qui a la bonne idée de se pointer cagoulé chez lui pour lui fournir des remontants. Evidemment.

Malgré ces infos, Archie se rend tout de même au commissariat en étant persuadé d’être la raison pour laquelle Géraldine est morte. Il explique donc qu’ils étaient « très proches » au shérif, c’est une manière de le formuler après tout, avant de dire qu’il soupçonne l’ex-mari de son amante d’avoir voulu se venger. Pas de bol, il a un bon alibi et Archie n’aurait rien à voir avec cette affaire. Il peut ainsi passer le reste de l’épisode à ruminer dans son coin les souvenirs sexys de sa prof et de l’attaque violente contre son père. Comment ça, c’est pas sexy ?

Bon, pour en revenir à Jug, il est inquiet pour son père et fait tout ce qu’il peut pour lui venir en aide. C’est plus ou moins efficace, on va dire. Il peut ainsi parler aux Serpents pour tenter d’avoir leurs contacts et leur réseau. Ce n’est pas du tout une bonne chose : il trouve une avocate, mais celle-ci refuse d’être payée, considérant qu’il a une dette envers elle. Bref, ça pue pour la suite, mais admettons.

Il apprend ainsi qu’avoir un témoignage de la part de Cheryl et de sa mère en faveur de son père pourrait aider son cas et les vingt ans de prison qu’il risque. Betty et Jug se rendent donc à un petit dîner de famille chez les Blossom. Oui, elles ont déjà une nouvelle maison, c’est ça le monde merveilleux des séries. La maison est encore plus flippante que celle de la saison 1 avec une espèce de serre dans laquelle ils dînent alors qu’elle a tout du plateau de télévision d’une série d’horreur prête à mal tourner. Parfait pour Riverdale, donc.

Malheureusement, les Blossom n’ont pas trop envie de venir en aide au père de Jug, bizarrement… Betty décide alors de faire du chantage à Cheryl, se rendant dans les vestiaires où on la retrouve à moitié à poil, pour les audiences. Ma foi, ça n’a pas l’air de déplaire à Betty non plus. Elle prend un malin plaisir à avoir le pouvoir sur Cheryl : cette dernière veut tourner la page ? Pourra-t-elle la tourner si Betty diffuse sur Internet la vidéo du meurtre de Jason par son père ? Ce n’est pas sûr…

Et voilà comment avec un chantage qui n’a pas de sens (mais qui a plus de sens que bien des éléments de la saison 1 en revanche) Betty parvient à convaincre Cheryl de céder. Hein ? Comment ? Non, on s’en fout de sa mère, de toute manière, ce ne sont pas les adultes qui prennent les décisions voyons. Surtout dans le cas des Blossom, avec Cheryl qui a voulu tuer sa mère dans l’épisode précédent.

En tout cas, ça inspire Veronica de voir Jug se battre pour sauver son père. Quand il lui dit qu’il le fait parce qu’il a vu son père changer, cela nous redonne de l’espoir à Veronica qui espère donc le voir chez son père aussi. Le lendemain, Cheryl passe à la barre pour prendre la défense d’un homme qu’elle déteste, allant jusqu’à mentir et dire qu’elle a entendu son père menacer de s’en prendre à Jughead.

Le soir, tout le lycée est invité à Pop’s par Betty qui déplace des montagnes pour s’assurer que tout fonctionne. Elle force les Pussycat à venir faire un concert sur le toit du diner, pour convaincre la ville que c’est encore un super endroit où traîner, malgré le meurtre. Au passage, Cheryl, Veronica et Betty deviennent des serveuses du diner avec de jolis mini-shorts. Tout pour les audiences, je vous dis.

Veronica est contente de voir ses parents venir sur place, contrairement à Alice qui espère écrire une éloge funèbre pour le lieu. Allez comprendre. Cheryl récupère la clé USB de la vidéo, Pop’s peut rester ouvert et les Lodge… rachètent l’endroit, en secret. Evidemment. Hiram et Hermione sont vraiment les pires personnages de l’histoire des soaps, mais je les aime bien pour un couple maléfique.

Que fait Cheryl de la vidéo de son père tuant son frère ? Elle la montre à sa mère bien sûr. Vraiment, une jolie soirée en famille… C’est le thème de la fin de l’épisode de toute manière, avec Veronica qui découvre que son valet préféré est viré et Jug qui reçoit un appel de son père lui disant de se méfier de l’avocate. Quant à Alice, elle explique à sa fille (Polly a disparu) qu’elle vient d’offrir un refuge aux Serpents au nord de la ville : il y a eu plusieurs deals de drogue durant la soirée chez Pop’s et Hiram qui donne de l’argent, c’est le signe, pour Hermione, que ça tournera mal dans le diner et pour la ville.

Pour l’instant, c’est effectivement ce qu’il se passe, avec un double meurtre pour conclure l’épisode. Alors qu’on voit Archie acheter un flingue, un meurtrier cagoulé s’en prend en effet à Reggie et sa nouvelle copine. Oula, mais c’est que ça va virer au slasher autour d’Archie si ça continue !

Compteur d’Archie à poil : +0

Aaah, on a vu l’épaule d’Archie, apparemment torse nu, mais c’est tout.

> Saison 2

2 commentaires sur « Riverdale – S02E02 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.