Riverdale – S02E04

Épisode 4 – The Town that Dreaded Sundown – 13/20
Les acteurs eux-mêmes ne croient plus à leurs répliques écrites par un enfant de cinq ans et la réalisation est tellement mauvaise qu’on ne peut même pas l’accuser de vouloir être parodique. Pour une saison qui commençait bien, on tombe vite dans le grand n’importe quoi. Heureusement, ça reste pour le moment agréable à regarder en passe-temps pour l’été. Pas beaucoup plus.

> Saison 2


Spoilers

204.jpg

And you are in high school, not the FBI.

Dur de ne pas rire devant ce début d’épisode qui nous montre Jug en train de comparer la petite frappe de Riverdale à des serial-killers mondialement connu. J’ai comme un doute. On nous dit que les gens ont peur de se promener seuls, mais avec un plan des pompom girls en mini-short ; alors la peur laisse songeur. Tout le monde a peur de la nuit et de la Cagoule Noire, paraît-il.

Pire encore, voilà qu’on nous dit que les gens ont peur de… Archie. Ahahaha. Apparemment, sa vidéo est devenue virale et fait peur aux gens. Des ados à moitié à poil proférant des menaces, c’est plus flippant qu’un serial-killer. Hermione interdit ainsi à Veronica de sortir avec Archie, croyant encore avoir de l’autorité sur sa fille. C’est ridicule.

Dans le genre engueulade, on se retrouve aussi avec Fred qui demande à Archie de supprimer la vidéo, puis avec Veronica qui s’en prend à son mec parce qu’elle trouve son plan aussi naze que moi. Elle a juste le temps de lui dire ça que le principal le convoque dans son bureau pour lui dire qu’il est exclu de l’équipe de foot, équipe de foot elle-même supprimée par le principal tant que le Cercle rouge continuera.

J’ai bien ri. Pendant ce temps, Jughead se sent bien bête de découvrir que les Serpents de son nouveau lycée sont plutôt du côté du la Cagoule noire que de celui d’Archie et du Cercle rouge. Pire que ça : Archie est leur nouvelle cible, parce que c’est drôle. La série se transforme en une vraie parodie d’elle-même avec le Cercle rouge qui est démantelé plus vite qu’il n’a été créé lorsqu’Archie propose d’aller s’attaquer aux gens du Sud justement.

Archie manipule son cercle dans l’espoir de s’attaquer seul à la Cagoule noire. En parallèle, Veronica demande à son père s’il est responsable de la décision complètement perchée d’Archie. Il nie tout, mais on sait pourtant que c’est le cas. Cela énerve tellement Veronica qu’elle décide d’apporter son soutien à Archie et de lui dire qu’il faut élargir le cercle, pas le rétrécir. Quelle mauvaise idée.

Enfin bon, le pire, c’est encore la descente d’Archie dans l’enfer des États-Unis et de la vente d’armes. Oui, oui, il achète des armes, allez comprendre. Veronica est plus clichée encore : elle créé un t-shirt avec un cercle rouge et le fait distribuer par Cheryl, histoire que le serial-killer sache ce que tout le lycée pense de lui !

De son côté, Betty se fait engueuler par sa mère qui ne comprend pas comment elle a pu laisser Polly partir. Le ridicule ne tuant pas, l’actrice a ensuite le droit de nous piquer une crise de larmes parce qu’elle aurait peur pour ses filles.

Betty a de toute manière autre chose que sa mère à gérer, avec Kevin qui tente de reprendre le contact avec elle, puis une lettre de la Cagoule noire qui lui explique qu’il fait ça pour elle. Ouep. Il a été inspiré par son discours de Noël et veut désormais débarrasser de la ville des mauvaises personnes, hypocrites et pêcheurs.

Il laisse aussi une énigme à Betty, histoire d’indiquer sa prochaine cible. La série ne semble pas particulièrement s’intéresser à tout ça, préférant enchaîner les répliques tellement clichées que les acteurs eux-mêmes ne semblent pas y croire, pas aidés par une réalisation et une musique tout aussi parodique.

Si Betty garde la lettre pour elle, elle confie tout de même l’énigme à sa mère, avant de passer tout son temps dessus. Alice décide de publier l’énigme à toute la ville, contre l’avis du shérif, évidemment. Le lendemain, Betty décide de se pointer chez Jug avant même qu’il n’enfile un bonnet pour organiser une super après-midi bien fun avec Toni et Kevin. Allez comprendre la logique derrière tout ça. Le but ? Déchiffrer l’énigme. Le but des scénaristes ? Faire en sorte que Toni foute la merde dans le couple Jug/Betty en révélant qu’il cache être en couple avec Betty.

Cela ne fonctionne pas trop, car elle est trop occupée à déchiffrer l’énigme… Et elle finit même par s’endormir avec lui. Du coup, elle se barre aussi vite que possible de chez lui pour s’éviter des ennuis avec Alice, oubliant au passage la lettre du tueur, aussitôt retrouvée par Jug.

Alors qu’il confronte Betty à ce sujet, elle a soudain un éclair de génie (non) sur la manière de le décoder en utilisant ses références. Euuuuh ? Mais que faisais-tu jusque-là, alors ? Bref, la solution, c’est Nancy Drew : « Je frapperai là à tout commencé ». La salle communale, donc. Super !

Toute la ville s’y réunit justement par une belle nuit d’orage pour parler du tueur en série, mais Alice change le sujet évidemment : elle se retourne contre le Sud de la ville et demande plus d’argent pour la police… C’est débile comme tout, et Fred le voit bien. Tout ça se transforme donc en débat pourri, jusqu’à ce que Betty et Jug débarquent.

Ben oui, leur réaction la plus logique après avoir découvert le lieu du prochain meurtre est de se rendre sur place pour faire évacuer la salle, forçant Betty à révéler la lettre du tueur à ses parents, la maire et le shérif.

Dans tout ça, on retrouve ensuite Archie en train de faire n’importe quoi : il se rend dans le sud pour taguer le territoire des Serpents, ce qui ne leur plaît pas trop. Le gang veut s’en prendre à lui, comme prévu, mais avec un couteau, ils ne font pas le poids face à son flingue. Ben voyons. Le tout est vu par un commerçant qui en parle inévitablement au commissariat. Le lendemain, la police débarque au lycée pour interroger Archie et surtout fouiller son casier. A défaut de trouver l’arme, ils trouvent une cagoule noire qui semble accuser Archie, mais bon.

C’est la cagoule de Reggie, alors tout va bien, de toute manière. Le flingue ? Archie l’a caché dans les toilettes, évidemment. C’est Veronica qui est chargée de retrouver l’arme… et elle décide de la jeter dans la rivière. Ben oui, bien sûr. Archie le prend mal, surtout qu’il veut être celui qui tuera la Cagoule noire. Cette histoire de cagoule, justement, est une bonne chose pour Archie qui s’assure une nouvelle fois le soutien du Cercle Rouge, Reggie étant heureux de voir qu’Archie ne l’a pas balancé à la police.

L’équipe de foot du lycée tombe à pic chez Archie, parce qu’elle est ainsi là pour l’aider à se battre contre les Serpents qui débarquent chez Fred dans le bon espoir de tabasser Archie. Pff. L’épisode se termine sur une baston entre Serpents et Cercle rouge, les premiers trichant évidemment en sortant finalement des armes.

Voyant un de ses amis être blessé, Veronica sort son flingue et tire en l’air pour faire fuir les Serpents. Evidemment qu’elle a gardé le flingue… Pas pour longtemps, cependant : elle finit par aller le jeter dans la rivière, avec Archie qui a compris que sa vendetta était ridicule par l’opération du Saint Esprit – et des douces mains de Veronica sur son torse nu, apparemment.

Sinon, le cliffhanger voit Betty être contactée par la Cagoule noire… La suite au prochain épisode, donc.

Compteur d’Archie à poil : +1, ce qui nous fait donc 12 !

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.