Riverdale – S02E07

Épisode 7 – Tales from the Darkside – 15/20
J’ai beaucoup aimé la structure de l’épisode qui évite de trop se perdre en chemin devant cet épisode et qui permet surtout de savourer l’épisode en devinant dès le départ vers où il se dirige. Malgré tout, ça permet de développer un peu plus certains personnages et de proposer de bonnes surprises en cours de route, à chacun des segments qu’il propose. Ca épice un peu cette saison !

> Saison 2


Spoilers

207.jpg

The reckoning is upon us.

L’épisode commence par un étrange message et une parodie assez évidente. On est partie pour une vraie histoire de détectives (non), avec la Cagoule Noire qui laisse un message sur la façade de Pops demandant à la ville de se comporter sans le moindre péché pendant 48h. Oui, bien sûr, c’est crédible ça comme objectif.

Jug est recontacté par son avocate, comme prévu. Il lui doit toujours une faveur et elle a aussi une information de taille pour lui : son père s’est fait casser la gueule en prison. Jug doit ainsi transporter de la drogue pour elle, parce que pourquoi pas, en échange d’une libération anticipée pour son père. OK. L’épisode se divise alors en plusieurs segments :

Archie & Jughead – J’aime ce genre de construction, ça simplifie toujours la critique. Jughead embarque Archie dans son convoi illégal, parce que pourquoi pas. Il a besoin d’une voiture après tout. Archie en profite pour faire un peu la morale à son pote, mais il fait tout ce qu’on lui demande sans poser la moindre question pour autant. Pas de bol, en chemin, ils crèvent.

Et ils n’ont pas de roue de secours évidemment. Alors qu’ils veulent appeler Kevin à la rescousse, Jug est aidé par un type qui passe par là et décide de l’emmener en voiture jusqu’à Greendale. WTF ? Il n’inspire absoluement pas confiance le type, mais Jug veut juste livrer la drogue au plus vite, quitte à faire n’importe quoi, de manière évidente.

Au moins, Archie peut appeler le dépanneur à la rescousse, avant d’apercevoir une biche recouverte de sang. C’est un message biblique ça, la drogue lui monte à la tête apparemment. En parallèle, Jug et son ami s’arrêtent à une station essence, ce qui permet à Jug de découvrir qu’il y a un cadavre de biche dans le coffre du chasseur. Ce dernier affirme qu’il n’est pas un méchant, mais juste un chasseur qui fait tout légalement. Il raconte aussi des histoires à dormir debout sur un tueur datant d’il y a plusieurs années. C’est particulièrement inintéressant, mais Jug semble y croire.

Le type s’arrange pour mettre Jug encore plus dans la merde en ayant pas de quoi payer la bouffe qu’il lui fait manger à la station-service, mais heureusement, Archie a eu la bonne idée de les rejoindre. Il aide Jug à mener à bout la livraison de drogue, et il est révélé que ce n’est pas du tout un job pour une seule fois comme il le pensait.

En effet, la dealer à qui il la donne connaît son nom et insiste que les Monstres devaient faire cette livraison régulièrement, avec toujours le même livreur. Pas de raison que ça change, hein. Ce segment se termine lorsqu’ils se séparent, avec Jug décidant d’aller parler à son père, dont la tête n’a pas du tout été défoncée.

Et du coup, il recontacte l’avocate qui s’est jouée de lui depuis le début : elle veut simplement collecter la dette du père de Jug avec lui… Ce qu’elle peut faire maintenant qu’elle a une preuve vidéo de Jug en train de déplacer de la drogue. D’accord.

Josie – Tout un segment sur elle ? C’est beau comme ils essaient de nous faire croire qu’elle est un personnage principal de la série alors qu’ils la sous-exploitent en permanence. Pas dans cet épisode, donc. On la voit donc en train de s’entraîner à chanter une chanson de sa composition, avant que l’on comprenne qu’elle a un admirateur secret.

Apparemment, Josie est devenue meilleure amie avec Cheryl, elle aussi beaucoup trop sous-exploitée. Josie a toujours du mal à supporter sa mère, Cheryl est la pire des amies du monde dans le genre toxique et Chuck veut sortir avec elle. OK. Elle refuse, mais elle a besoin de lui pour la ramener chez elle quand elle se retrouve seule de nuit au lycée et a peur d’entendre du bruit non identifié…

Toute l’intrigue de ce segment voit Josie envisager une carrière solo. Val et l’autre Pussycat (mais pas Veronica ?) la confrontent donc dans les vestiaires. C’est aussi pour cela qu’elle est effrayée quand elle est seule dans le lycée, et pour ça qu’elle accepte de partager un milkshake et une danse rétro avec Chuck. C’est plutôt sympathique comme intrigue, limite, ça me donne plus envie de la connaître davantage que les autres héros de la série.

Bien évidemment, le rencard avec Chuck se déroule bien puisqu’il va désormais à l’Eglise (oui apparemment, c’est gage de qualité ?), mais la Maire ne l’entend pas de cette oreille. Elle est terrifiée de ne pas avoir de nouvelles de sa fille, suite à des menaces reçues de la part de la Cagoule Noire. Oh boy. Josie ment aux flics et dit n’avoir rien reçu de suspect récemment, alors qu’on sait bien que si…

D’ailleurs, le lendemain, elle et Cheryl découvrent un nouveau paquet, avec cette fois une jolie menace et… un cœur de porc. Enfin, en tout cas, c’est ce qu’elles disent. Personnellement, je ne sais pas à quoi ça ressemble, mais elles, apparemment, elles sont sûres d’elles. Elles sont aussi sûres que ça vient de Chuck…

Elles le dénoncent donc au garde du lycée, alors que bon, c’est lui qui est étrange à être toujours dans les parages durant tout ce segment (il s’appelle Svenson, au cas où)… Finalement, le segment se termine par un cauchemar de Josie auquel j’ai eu envie de croire car ça aurait pimenté la suite de la saison et la révélation que l’admirateur secret de Josie n’est autre que… Cheryl. Ah. Bien joué.

Betty & Veronica – Evidemment que les filles ont un segment pour elle, et que ce segment commence par… Kevin. Il s’inquiète pour son père, parce que l’affaire de la Cagoule noire le fait disjoncter et sortir la nuit. Au moins, ça nous fait un nouveau suspect. Betty imagine aussitôt que c’est lui la Cagoule noire, alors que Veronica imagine aussitôt qu’il est infidèle.

Les deux mènent donc l’enquête : l’effraction est la piste de Betty pour le journal du lycée (parce que oui, le shérif lui montre tout, y compris la scène de crime), Veronica se débrouille pour être invitée à une soirée pyjama chez Kevin. Elle écoute Betty qui la fait fouiller chez Kevin, ce qui fait qu’elle tombe sur le shérif à moitié à poil. Et selon elle, Archie a de quoi s’inquiéter. La réplique est marrante, OK, mais c’est super gênant partant du principe qu’Archie est son petit ami quand même.

L’enquête n’apporte rien de nouveau, si ce n’est que le shérif sort la nuit… Ah ben oui, rien de nouveau, c’était votre point de départ les cocottes. Pourtant, Veronica est toute excitée de dévoiler tout ça à Betty, qui reprend sa surveillance en pleine journée, pour s’infiltrer dans la maison, dont la clé est sous un pot de fleurs évidemment.

Elle se débrouille avec une pince à cheveux pour entrer dans le bureau du shérif et observer son tableau de chasse, avant de trouver une cagoule noire – confisquée à Archie – et de se faire griller par le shérif. C’est gros, mais il la laisse repartir sans rien d’autre que la preuve qu’il est innocent, parce qu’il a le registre du commissariat pour prouver que tout va bien et qu’il a des alibis pour chaque meurtre.

Le segment se termine par Betty et Veronica découvrant que le shérif a bien une amante : la maire de la ville. Mon dieu. Quant à l’épisode, c’est à Pop’s qu’il trouve sa conclusion prévisible : la ville a échoué au test de la Cagoule noire. Les habitants sont des pécheurs qui vont devoir assumer leurs actes… Dans un autre épisode. Prévisible.

Compteur d’Archie à poil : +0

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.