Riverdale – S02E08

Épisode 8 – House of the Devil – 14/20
La série était apparemment en mal d’audience à ce stade-là, ou la proximité de la mi-saison faisait qu’ils voulaient marquer les esprits. On avance assez bien dans cet épisode qui est fait de quelques surprises et m’a plutôt bien plu dans l’ensemble. Tout est en place pour la mi-saison à présent, alors comment résister ? Evidemment que j’enchaîne pour voir vers quoi on se dirige comme révélations toutes pétées et nazes (je n’attends rien, vraiment) !

> Saison 2


Spoilers

208.jpg

Wait so you want us to be you guys ?

Ah la première scène nous propose Archie à moitié à poil non pas une, non pas deux, mais trois et même quatre fois ! Mon compteur s’emballe là, car chacune des scènes de ce montage compte concrètement dans la manière dont je compte. C’est merveilleux ! Sinon, la scène a pour but de nous le montrer en train de batifoler avec Veronica, puis lui dire qu’il est amoureux d’elle. Oups. Ils n’étaient pas prêts pour ça.

Les Lodge ont reçu une lettre de la Cagoule noire qui les décrit comme des pécheurs. Cela embête bien Veronica, parce que ses parents deviennent paranos. Ils demandent notamment à revoir Archie qui reçoit un SMS en sortant de la douche. Oui, oui, il est à nouveau torse nu. Euh ? La série est en manque d’audience apparemment.

Les scénaristes en profitent également pour se concentrer sur le ship Veronica/Archie, avec Veronica se confiant à ses parents, surprise par la rapidité avec laquelle Archie lui a dit qu’il l’aimait. Malgré tout, elle accepte de faire équipe avec lui quand Jug et Betty leur confient une mission.

De son côté, Jug recommence en effet à parler à Betty et lui raconte les informations étranges données par ce type qui l’a pris en stop dans l’épisode précédent. Il y a déjà eu un tueur à Riverdale et ça vaut apparemment le coup d’être creusé, puisque ça s’est déroulé dans la maison où la Cagoule noire avait donné rendez-vous à Betty il y a quelques épisodes. AH.

Le père de Jug sort également de prison dans cet épisode. Cela n’a absolument aucun sens… mais bon, la prison est surchargée, alors voilà. Betty décide donc de mettre de côté son investigation pour s’occuper de son beau-père et de son copain, confiant ainsi à Veronica et Archie tout le boulot et l’enquête sur la maison du Diable, comme Veronica l’appelle.

Betty avoue à sa mère que Jug est un serpent, mais aussi que son père va être libéré de prison. Alice prend bizarrement bien les choses, contrairement aux Serpents qui ne sont pas ravis du retour de leur ancien chef. Cela force Jug à s’imposer face au leader actuel des Serpents, et c’est plutôt drôle, même si pas crédible du tout.

Alice est donc là pour la sortie de prison du père de Jug, puisque c’est une ancienne Serpent après tout, et Betty décide d’être aussi présente que possible dans la vie de son mec désormais, parce qu’elle trouve ça cool apparemment. Cool au point d’envisager à son tour de devenir une Serpent. Betty Cooper une serpent ? Mais laissez-moi rire, ça n’a déjà pas de sens de la voir au bar avec Toni, mais la voir considérer pour de vrai d’exécuter la Danse du Serpent, c’est ridicule. Bon, pas autant que la scène où elle laisse tomber sa queue de cheval pour se la jouer sexy devant son miroir.

SI tout se passe bien pour la sortie de FP, Jug reçoit bien sûr un appel de Penny, l’avocate, qui est apparemment celle qui a réussi à faire sortir de prison son père. Penny insiste pour lui dire qu’il a des dettes à payer. Elle menace aussi Betty au passage, pour être sûr de son coup.

En parallèle, la réinsertion de FP se passe plutôt bien : il est embauché directement à Pop’s où Cheryl se montre aussi garce que possible avec lui, lui en voulant toujours pour Jason. Bon. Cheryl continue d’être à fond sur Josie et lui fait des massages dans les vestiaires, où elles sont surprises par Svenson. Ben voyons. Je suis content que les scénaristes trouvent quelque chose à faire de ces deux-là, mais ça continue de paraître être totalement ajouté là pour rien.

Pendant ce temps, Veronica et Archie mènent l’enquête sur la maison auprès du Shérif, puis en se rendant directement sur place pour voir ce que la maison peut bien recéler comme secrets. Celle-ci n’a jamais été nettoyée et les lycéens retrouvent les taches de sang des cadavres de toute la famille qui a été assassinée ici.

Veronica ne comprend pas trop ce qu’il se passe en tout cas : les journaux parlent d’une famille de quatre, mais la famille Conway avait trois enfants. On a donc un tueur avec les initiales JC dans la nature ? Quelque chose me dit que ce ne sera pas Jésus-Christ. Veronica et Archie n’y pensent pas tout de suite, mais heureusement, Jug est plus malin.

Pendant que Betty et Jug organisent une soirée pour la retraite de FP (qui reprend un flirt chelou avec Alice dans cet épisode), Veronica et Archie retrouvent la piste de Joe Conway : il s’agit tout simplement de Svenson. Qui d’autre, en même temps ? Confrontés par les adolescents, Svenson tente de fuir, mais c’est en vain : il est vite rattrapé par Archie.

Ses explications sont sympas mais pas mal inutiles pour la série, surtout qu’Archie explique que ce n’est pas le tueur qu’ils cherchent. Il n’en a pas les yeux… Tout ça nous mène finalement à la fête pour FP, avec Archie qui se rend dans le bar des Serpents. Il est pourtant toujours supposé être une persona non grata, mais admettons. Il y attend Veronica, qui se rend compte au passage qu’elle n’a jamais entendu ses parents se dire « je t’aime ».

Cela tombe bien, parce qu’Archie veut justement lui en parler pour lui dire qu’il comprend qu’elle ne puisse pas lui dire tout de suite. C’est un joli mot, mais ce n’est pas exactement ce qu’il pense, ce qu’il lui fait comprendre au beau milieu de la fête avant un petit karaoké sur Mad World. Cette chanson est tellement partout, c’est dingue.

Veronica se barre au beau milieu du duo devant tous les Serpents… Betty peut ainsi en profiter pour surprendre Jug en faisant la danse du Serpent devant son copain, sa mère (Alice étant retombée en adolescence bien rapidement) et tout le bar. Si les deux premiers n’approuvent pas, tout le reste du bar est plutôt content de voir Betty en petite tenue autour d’une barre de pole dance. Vraiment, ils avaient des problèmes d’audience.

Sinon, FP devait annoncer sa retraite de Serpent durant la fête, mais il décide finalement de faire exactement le contraire. Il a appris ce qu’il s’était passé avec Penny et il le prend mal : son fils lui a désobéi sur le seul ordre qu’il lui a donné, alors il le renie. C’est merveilleux, ça. Alice prend mal aussi de voir que FP replonge si vite dans ses mauvaises habitudes et se casse, vexée.

À la sortie du bar, les choses se déroulent bien mal pour les couples phare de la série. Veronica n’est pas capable de dire « je t’aime » à Archie et ça jette un froid qui fait qu’elle rentre seule – avec son chauffeur. De son côté, Betty se fait larguer par Jug : il n’a pas envie de la voir se détruire et devenir une Serpent, alors il la rejette. Encore une fois.

L’épisode se termine sur cette double rupture, nous teasant quen nous n’en avons pas fini avec Svenson, mais aussi avec… le couple Archie torse nu (encore !!) et Betty. PARDON ? Non, pitié.


Compteur d’Archie à poil : +6

Vraiment, vraiment, la série devait être en mal d’audience ou Archie devait avoir tout juste fini un régime spécial, parce que là, l’épisode se déchaîne à nous déshabiller Archie dans beaucoup trop de scènes. C’en est aussi gênant que ça devait l’être. On en est donc à 19 pour le compteur !

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.