Riverdale – S02E12

Épisode 12 – The Wicked and the Divine – 16/20
C’est tellement n’importe quoi que c’en est jouissif, surtout quand j’accélère le rythme de l’épisode comme je l’ai fait et que la série enchaîne les cliffhangers de fifou. Au moins, ça me donne envie de continuer pour découvrir jusqu’où ils oseront aller, et je me marre bien. C’est l’essentiel, et un peu tout ce que je demande dans cette série !

> Saison 2


Spoilers

Elisabeth, did you lock the front door ?

C’est un épisode en plein rush que je me décide à regarder. Pour le bien du podcast, je veux voir au moins un épisode avant le prochain épisode, et tant pis si c’est en speedwatch, surtout qu’on va parler de speedwach. C’est donc à toute vitesse que j’ai regardé ça, avec un épisode qui commence pourtant super mal et mérite un milliard de critiques rien que parce qu’on voit Archie jouer les larbins pour Hiram.

C’est super drôle parce que ça se termine sur Veronica en robe de mariée. Pardon, en robe de baptême. MDR. La robe est magnifique, mais c’est clairement un mariage. Puis, qui se fait baptiser à cet âge-là ? Veronica, pour le bien de la série, allez. Bon, on passe du baptême à une simple confirmation, ça passe déjà un peu mieux, même si c’est tard à cet âge-là. J’imagine que je n’étais pas si attentif en début d’épisode finalement ! Bref, la soirée n’est pas si simple à organiser… Ben oui ! En parallèle, Hermione a découvert qu’Archie avait embêté Nick et elle n’en est pas très contente. Une autre personne pas très contente est le FBI, avec un agent qui se met à harceler Archie jusque chez lui pour avoir des informations juteuses sur les Lodge. Veronica n’a plus le choix que d’accepter tout ce que lui demande sa mère.

Josie se retrouve donc à devoir chanter à la cérémonie, ce qui ne plaît pas à Veronica, mais ce n’est qu’une première désillusion pour Veronica. Le but est évidemment de faire une alliance avec la maire, encore et toujours. Autre désillusion pour Veronica ? Les prêtres !

Le prêtre auprès de qui elle se confesse ne lui apporte aucun réconfort après le déballage de tous ses péchés, alors elle est triste… En plus, pour ne rien arranger, elle se retrouve à une soirée entre femmes parfaitement déprimantes, alors qu’en parallèle, Archie fait le larbin pour son père à elle dans une partie de poker bien naze. Ce qui est bien, c’est qu’il finit par y récurer les chiottes et entendre au passage que les hommes de main d’Hiram ne sont pas convaincus par la manière dont il gère les affaires, à bosser avec l’amant de sa femme.

Cela dit, Archie ne lui dit rien : il a ses infos, à lui de voir s’il prévient le FBI ou Hiram. En attendant, Veronica supplie son père de tout faire pour éviter qu’Archie ne soit mêlé aux affaires de famille. C’est foutu, pourtant, parce qu’Archie n’hésite pas à s’impliquer et prévenir Hiram de ce qu’il a entendu. Notre parrain de la mafia peut donc faire tout ce qu’il peut pour se protéger : il fait tuer son ennemi d’une petite balle dans la tête !

Tout ça nous mène au mariage de Josie et Veronica sur Bittersweet Symphony. La chanson était jolie, mais franchement, on aurait dit un mariage tout ça… En tout cas, au moment de la confirmation, Veronica est prise de doute telle une Gossip Girl pour son mariage, mais elle voit Archie et renonce à Satan, avec des effets de lumière parfaitement dingues et géniaux à voir et horribles et drôles et bordel que cette scène vaut le coup !

On enchaîne sur une soirée mondaine, comme si de rien n’était. Pourquoi pas ! Eh, ça permet de faire avancer d’autres intrigues, avec une réunion entre Jug et Betty… Pendant ce temps, Jug continue d’être insupportable à jouer les serpents. Il est interrogé, avec son père sur les vandalismes ayant lieu à Riverdale. Le harcèlement ne fait que commencer pour lui, parce que le shérif Keller n’est pas le seul à ne pas aimer son article qui attise les passions. En effet, le principal décide de virer Betty et Jug du journal du lycée, parce que leur article fait trop de bruit.

Bien joué, mec, tu pouvais pas lire l’article avant de les laisser le publier ? La liberté d’expression dans les lycées américains, je n’y crois pas spécialement. Betty en profite pour se renseigner sur la vie sentimentale de son ex et lui mentir sur ses activités à elle, omettant bien de dire qu’elle a embrassé Archie, hein.

La journée se termine pour Jug par un avis d’expulsion. Ouep, merci les Lodge et la maire de décider de les virer. Si ça pouvait les virer de la série, franchement ! Ce n’est pas le cas, Jug préfère s’énerver dans le bar des Serpents, puis aller confronter la maire. C’est connu que les maires accueillent les lycées pour entendre leurs plaintes. Il paraît que la maire aime bien Jug cela dit. D’où ? Comment ? Who cares ?

Jug comprend que les Lodge la manipule et il en parle aussi à Betty. Ouais, ils ne sont plus en couple, mais leur duo est toujours le même, quoi qu’il arrive. Il a un joli plan très vite sur pied le Jug, mais il n’est toujours pas au bout de son épisode et des petites musiques dramatiques terrifiantes : l’avocate qu’il a mutilé, Penny, est de retour ! Elle n’aime pas trop le fait de s’être fait arracher les tatouages et, maintenant que les Serpents ont besoin d’elle, elle demande que Jug soit viré des Serpents et son tatouage arraché.

La situation est tellement dramatique que les Serpents vont voter, que le père de Jug l’engueule comme on voit ça rarement dans cette série et que Jug en… arrache son bonnet et le jette au sol ! Tellement dramatique tout ça ! De toute manière, il peut toujours compter sur Betty pour mener l’enquête et retrouver la personne responsable de la décapitation de la statue.

Et ça alors ! C’est justement la personne dans les Serpents qui voulait justement le voir être détrôné. Cela fonctionne plus ou moins : Betty se mêle des affaires des Serpents, une fois de plus, et elle sauve le tatouage de son mec. Le responsable de la décapitation est puni, et Jug est mis sur la touche pour le moment. C’est parfait, ça. En plus, ça permet à Betty de se rapprocher à nouveau de Jug, et de coucher avec, toujours sans lui parler de son baiser avec Archie. Bien joué…

Oh putain, j’aurais dû m’en douter et le voir venir, mais voilà donc Betty qui se retrouve à faire des plans cam avec sa perruque. Comme si une perruque pouvait suffire, sérieusement ! Cela inquiète Alice, mais pas du tout Chic, qui se met à recevoir des mecs chez lui. Pfiou. Il promet que ce n’est pas un client, mais bon…

Dans tout ça, on retrouve aussi le père de Betty qui n’est toujours pas ravi d’accueillir chez lui le bâtard de sa femme. On peut comprendre, vu comment il se déplace en peignoir dans la barraque en invitant des mecs. C’est un peu trop chez lui, d’un coup, on va dire. D’ailleurs, en fin d’épisode, Chic reçoit la visite de son mac (hum, pardon) et celui-ci n’est pas très heureux de le découvrir dans sa petite vie de banlieusard. Moi, j’ai trouvé ça très cool, parce que quand Betty rentre chez elle, elle découvre un type mort et sa mère en train de tranquillement éponger le sang au sol. Une soirée américaine parfaitement banale, quoi !

Sinon, du côté des autres cliffhangers de l’épisode, Archie décide de faire confiance à Veronica et refuse finalement d’obtenir les informations compromettantes qu’elle connaît sur les affaires de ses parents. Forcément. C’est plus simple comme ça : il ne risque pas de la faire tomber auprès du FBI comme ça… Bon, par contre, c’est gênant comme tout parce qu’il lui dit que son père est un monstre et parce qu’il comprend bien qu’elle sait des choses.

Oui, elle en sait, mais il faut dire que pour sa confirmation, elle reçoit comme cadeau une tête de statue. Super. Qu’est-ce que vous voulez qu’elle foute de ça, pire presse-papier du monde ! Et sinon, Archie décide de protéger Hiram auprès du FBI, alors même qu’il vient d’apprendre que c’est un meurtrier et que quelqu’un est mort à cause de l’avertissement qu’il a donné à Hiram. Crédible.

Compteur d’Archie à poil : la déception est totale dans cet épisode.

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.