Riverdale – S03E07

Épisode 7 – The Man in Black – 11/20
La série tente d’utiliser une structure qui m’a donné l’impression d’être devant un mauvais épisode de The Walking Dead alors que le lien entre les intrigues de cet épisode ne m’a pas du tout passionné. C’était long et les trois histoires proposées ne tiennent pas debout. On en arrive au stade où la série n’arrive même plus trop à être cohérente au sein du même épisode, avec des personnages qui changent d’avis sans explication. De toute manière, les personnages n’ont aucune espèce de logique, alors…

> Saison 3


Spoilers

There’s something about this place that just makes me feel at home.

Au secours, Jug nous fait la voix off en parlant de lui à la troisième personne. Quelle angoisse !

Jug & Archie – Les deux adolescents gardent le contact avec Riverdale en téléphonant à Betty. Ils essaient toujours d’échapper à Hiram, mais continuent d’être en contact avec Riverdale ? Cela ne me semble pas être une bonne idée. Ils finissent par trouver refuge dans une ferme qui ressemble fort à celle de Smallville.

C’est ridicule. Pardon, je donne la conclusion avant d’expliquer, mais ils sont pris en joug par une gamine avec un fusil lorsqu’ils arrivent à la ferme, quoi. Ils disent que cela fait une semaine qu’ils marchent, ce qui permet de nous situer un peu dans le temps. Laurie Lake et Gracie finissent par les accueillir. Mouais. Laurie est la grande sœur de la gamine.

Les deux accueillent des inconnus dans la ferme, mais c’est parce qu’elles n’ont pas vu d’hommes depuis un moment, comme on l’apprendra après, alors « Cal et Biff » sont les bienvenues pour passer la nuit. Comme il dormait dans la grange avec Jug, il ne retirait pas son t-shirt et je me disais que c’était foutu pour mon pari… mais c’était sans compter sur Laurie Lake lui donnant du travail : il est chargé de bouger de la paille ; et ça, il le fait sans t-shirt bien sûr.

Cela frustre Jug qui n’a pas ses abdos et qui voulait reprendre la route au plus vite. Comme il ne peut finalement pas le faire, Jug se balade donc dans une ville quasi-déserte, avec un faux raccord sur un chat et une vieille femme qui l’observe sans rien dire. Jug lui pose des questions pour la débloquer, surtout qu’il en a : en ville, il voit des symboles qui ressemblent aux runes de G&G… sans pour autant que ça ne fasse sens.

Il finit par tomber sur des enfants – des filles – en train de jouer au jeu. Il comprend rapidement qu’Hiram possède toute la ville. En effet, il a recruté tous les hommes pour construire une prison, qui sert également de planque à un trafic de drogue. Non mais… Dans quel pays sont-ils censés vivre ? On doit vraiment croire tout ça ?

De son côté, Archie est de nouveau torse nu pour se faire raser la barbe naissance par Laurie. Euh ? Qui fait ça ? Bon, cela dit, Laurie se jette sur lui et l’embrasse. Ah ben, il oublie vite Veronica, dis donc ! Il profite du baiser avant d’expliquer à Laurie que, finalement, il a quand même une copine qui l’attend à la maison alors merci non merci.

Il lui raconte alors toute la vérité, sur Veronica, Hiram Lodge et lui-même, Archie Andrews. Pff. Quelle galère cette série ! Laurie l’abandonne quelques instants, ce qui nous permet de changer de scène quand on retrouve Archie quelques minutes plus tard en train de remettre son t-shirt. Il est quand même torse nu ehe !

Bon, en revanche, il n’est pas super malin : il se fait assommer sans sommation assez rapidement, parce que Laurie est une alliée d’Hiram. Ben voyons. Jug peut observer l’arrivée d’Hiram et libérer Archie, lui intimant l’ordre de s’enfuir. Sans surprise, Archie n’a pas du tout envie de partir. Il préfère attendre Hiram et l’attaquer, bien sûr.

Non, mais sérieusement… Il est ridicule ! Il prend une paire de cisailles pour s’attaquer à Hiram alors qu’il est entouré de nanas avec des fusils. Puis d’abord, que fait Hiram ? Il prend le café ? Il croit vraiment que c’est le moment ? En tout cas, Laurie espère récupérer son père et son frère grâce à la livraison d’Archie.

Jug parvient à raisonner Archie à temps, en lui demandant si Veronica serait prête à le pardonner un jour s’il tuait son père. C’est efficace pour qu’Archie se remette en chemin, pour aller voir la mère de Jug. Bon, OK.

Veronica – De son côté, Veronica prend la décision de quitter l’hôtel parental. Il serait temps. Elle se comporte tellement comme une adulte qu’on n’a plus l’impression qu’elle est une ado depuis bien longtemps. La raison de son départ ? Minetta a disparu au moment où elle a trouvé de quoi le faire tomber.

Et elle est bien déçue de sa mère qui reste toujours fidèle à son père malgré toutes les conneries qu’il fait. Ses parents ne la retiennent pas du tout, parce que ça se saurait si les adultes avaient la moindre autorité. Veronica prend alors la décision d’aller vivre… dans son speakeasy. Ben voyons. Elle s’ennuie rapidement dans sa vie de serveuse et gérante de speakeasy sans alcool.

Grâce à une idée de Reggie qui lui propose de donner un peu plus de vie au tout, elle recontacte Elio de manière à transformer son bar en casino, mais juste pour une nuit. Il paraît que c’est censé être rentable… mais la famille d’Elio est pleine de criminels, alors Hiram n’apprécie pas trop d’apprendre la nouvelle. Il débarque ainsi chez Pop’s pour raconter à Veronica qu’elle est en train de faire de la merde.

Si seulement ça pouvait suffire à calmer Veronica ! Ce n’est pas le cas et elle dégage bien vite son père des lieux, parce que bon, merci, non merci.

Le soir, le speakeasy est plein et elle gère son casino à merveille. Il est plein d’adultes, franchement, pas un instant il n’est crédible qu’ils soient tous adolescents. Elio passe la soirée à gagner au casino, ce qui n’arrange pas trop Veronica, ni Reggie. Ce dernier s’inquiète et demande à Veronica d’agir, ce qu’elle fait sur une partie de Black Jack… qu’elle gagne super rapidement.

Le jeu est évidemment truqué, et c’est sans surprise qu’elle le révèle à Reggie en lui expliquant que son père l’a prévenue à temps du plan d’Elio de la ruiner. Elle a donc fait une partie en une manche, sans revanche possible, pour gagner un maximum d’argent. C’est efficace, mais ça ne plaît pas beaucoup à Pop’s. Tu m’étonnes ! Il lui demande de faire attention à ne pas finir comme son père… et révèle également que Minetta est mort. Peut-être. Il est décapité et sans main alors… difficile d’être certain !

Betty – Je m’en serais bien passé, mais bien sûr, la série nous ramène enfin Betty dans cet épisode. Comme ça, on a tout le quatuor, c’est top. Bon, Betty est donc internée et ce n’est pas bien passionnant. Là-bas, on lui fournit du Fizzle Rock, qui est donc la drogue de la ville du début d’épisode.

Betty n’a pas trop envie de se droguer et cache ça discrètement en le jetant dans la poubelle de sa chambre. Vraiment, quelle discrétion.

En plus, elle se retrouve avec Ethel en camarade de chambre. C’est… j ene dirais pas le mot ridicule, il serait trop gentil à ce stade. Ethel est complètement cinglée, amoureuse du roi Gargouille à qui elle a parlé et dont elle a visité la chambre. Elle surveille Betty, mais accepte de garder son secret malgré tout. Non, vraiment, la série va trop loin, même les personnages ne sont plus cohérents à ce stade.

On nous propose tout de même d’accrocher à cette histoire de Betty qui se la joue détective et semble se persuader d’être une enquêtrice hors pair là de son plein gré. Ce n’est pas exactement le cas, mais bon, elle espère bien s’approcher assez pour en savoir plus sur ce fameux Roi Gargouille dont on entend parler depuis quelques épisodes.

Betty fait semblant de chercher des informations médicales quand Ethel la surprend, mais elle ment mal. Aussi, je tiens à dire que je veux récupérer Jug comme narrateur, car Betty, c’est encore pire. Elle a une voix off pas du tout crédible. Quant à Ethel… Pfiou. La voilà persuadée qu’elle pourra finir en couple avec Jug. Alors. NON. Qu’est-ce qu’elle lui trouve en plus ?

Toute contente d’avoir pu l’embrasser, Ethel nargue Betty à plusieurs reprises dans l’épisode, ce qui donne à celle-ci l’idée de provoquer une dispute avec elle. Ainsi, Betty continue son jeu d’actrice de merde, pour faire croire qu’elle a une attaque comme plus tôt dans la saison. Son but ? S’infiltrer dans l’infirmerie bien sûr. Là, elle espère trouver plus d’informations sur le roi Gargouille… mais elle regarde surtout son dossier médical. Grâce à ça, elle comprend qu’Hiram se sert des patients de l’institut comme de rats de laboratoire pour sa drogue, qu’il fait donc produire par des villageois forcés de l’aider. Mouais. C’est une intrigue comme une autre, ma foi.

Hiram ? Elle l’a vue plus tôt débarquer à l’Institut – il était le lien entre les trois segments de l’épisode, super – et l’a identifié comme un généreux donateur anonyme, l’homme en noir du titre de l’épisode. Je croyais qu’Hiram était connu ? Et puis, flemme, quoi, l’institut est livré par Claudius Blossom, il ne manquait plus que ça.

Forte de tant d’informations, Betty tente alors de s’échapper comme Veronica le lui avait expliqué apparemment… sauf que l’évasion à la Toni n’est plus possible. La porte par laquelle les filles s’étaient enfuies en saison 2 est désormais pleine de briques, et Betty est faite prisonnière par Ethel et le personnel « médical » de cet institut, dont on ne sait toujours rien, ma foi, à part qu’il revient chaque année pour servir l’intrigue chaque fois plus perchée.

Pour cette saison 3, Betty est forcée de manger de la drogue avant d’être emmenée au Roi Gargouille qu’elle voulait de toute manière voir quelques minutes plus tôt avant de chercher à s’enfuir. Oui, elle change pas mal d’avis dans cet épisode, c’est dur de la suivre, une vraie girouette. En tout cas, elle finit par le voir le Roi Gargouille : le lendemain, elle passe un test avec une bonne sœur qui est ravie de l’entendre parler de mort et de trucs bien glauques comme la Cagoule Noire. Le but des scénaristes est ici de nous faire comprendre que ça y est, Betty est lobotomisée. Si rapidement ? Nope, vraiment, c’est foiré comme intrigue.

Compteur d’Archie à poil : +3, même s’il n’était même pas là pour tout l’épisode.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.