Riverdale – S03E19

Épisode 19 – Fear the Reaper – 07/20
J’ai beau rusher les épisodes, cette saison n’en finit pas, je ne vais jamais m’en sortir (spoiler : si). Elle tente de nous rendre triste de trucs qui me font plaisir ou de choses dont je n’ai rien à faire, c’est terrible. EN plus, c’est probablement pour faire un rebondissement naze derrière. ça ne prend plus du tout sur moi. Objectif : finir la saison au plus vite. C’est faisable, j’en suis sûr.

> Saison 3


Spoilers

There’s no survivor.

Décidément, on enchaîne dans cette saison. L’épisode commence donc par la disparition de la petite sœur de Jug, et ça réunit totalement la famille autour d’un but commun cette fois. La mère est hyper vénère après Kurtz, elle lui refait la face et… nos trois personnages de la même famille décident de jouer à G&G.

Cela mène rapidement à une engueulade entre FP et son ex-femme, surtout que cette dernière est forcée de tomber le masque pour une fois. Elle révèle donc son identité de grande méchante qui n’est plus si méchante. Si tout ça se déroule durant une nuit… le reste de l’épisode continue de se passer en parallèle, sur plusieurs jours. Normal, non ?

L’intrigue de la Ferme continue et ne m’intéresse plus tellement, avec Betty qui veut améliorer les conditions de détention de son père, à qui elle pardonne bien trop de chose ??, et qui se démerde ensuite pour que Pénélope récupère un des jumeaux de sa sœur. Oui, oui, un seul, ils prennent la décision de séparer les jumeaux, parce que mieux vaut en sauver un. L’angoisse. Je suis plus rien… mais je ne fais aucun effort pour suivre.

Il est par contre révélé qu’Evelyn n’est finalement pas une adolescente : elle a 26 ans, et elle est mariée à Edgar. Je suis si KO. Ce n’est pas un problème pour Alice qui veut quand même se marier à Edgar, dans une scène renversante où Toni trahit à son tour Betty qui s’était pourtant arrangée pour kidnapper l’autre jumeau enfanté par sa sœur. Oui, oui, Toni rejoint la Ferme à son tour, parce qu’elle y trouve une famille.

À un moment donné, je veux bien qu’une intrigue sur une secte soit intéressante et tout, mais faudrait voir à pas se foutre trop de nous non plus. Betty parvient encore à s’enfuir, parce que ça arrange les scénaristes… mais bon. Est-ce vraiment une surprise ? Ah non.

Bon, autrement, le reste du casting est à l’hôpital pour apprendre la mort de Randy après son match avec Archie. C’est con. Voilà donc notre ado préféré (non) qui devient un meurtrier, surtout qu’il n’a pas fait arrêter le match. Archie en profite pour révéler que Randy se droguait, mais Elio nie tout. Quelle surprise.

Il paraît en tout cas super coupable, surtout quand Mad Dog interrompt ses rêves pour le faire venir à la salle de sport afin qu’ils se débarrassent de la drogue qu’il lui a donné dans l’épisode précédent. Evidemment, c’est super suspect. Il se fait arrêter, est rapidement libéré et est accusé par Elio à la télévision d’être coupable du meurtre.

Alice est sur tous les terrains cette fois, filmant Elio dans son accusation, puis la conférence de presse de Veronica ( ????) qui organisait le match et a fait passer un test d’urine à Archie et Mad Dog pour confirmer qu’ils ne se droguent pas.

Archie continue de culpabiliser et il fait donc un petit jogging sous la pluie, pour venir voir Veronica. Il débarque tout trempé chez elle, et les scénaristes sont si peu subtiles sur la relation à venir. En plus, on a juste une scène de Josie téléphonant à son père pour préparer son éviction de la série, je suis mort de rire. Elle en a marre de chanter à la Bonne Nuit et elle veut quitter la ville au plus vite… ce qui est bien aidé par le fait que leur conversation est interrompue par la famille de Jug tentant de voler Pops pour retrouver Jellybean. Putain, c’est quoi ce nom de merde.

Bon, donc, je ne sais pas pourquoi ils font ça, mais FP se fait tirer dessus par Pops. La mère et Jug se retrouvent finalement dans le bunker avec Kurtz, qui leur propose un combat illégal pour régler leurs affaires. OK ? La mère de Jug se retrouve donc à se battre contre… Penny, ressuscitée pour l’occasion, mais borgne, cette fois. Décidément, elle est inccrevable, cette Penny. La mère refuse finalement de tuer Penny, mais elle la plante quand même dans la jambe. C’était rigolo.

Tout ça se termine par Jug forcé de faire un choix et découvrant que sa sœur va bien. Il se retrouve enfermé dans un caisson dont il parvient à se libérer alors que c’est littéralement impossible ; sa mère est à l’hôpital, sa sœur est en vie et Kurtz est mis à terre (mort ?) par le roi Gargouille, encore, qui qu’il soit. Je n’en peux plus. Vraiment. Il est temps que cette intrigue se termine, et il me reste encore trois épisodes. C’est trop. La mère de Jug n’ayant plus d’utilité scénaristique, elle décide aussi de quitter la ville, hein… mais sans sa fille, parce qu’apparemment, les scénaristes veulent encore que Jellybean serve à quelque chose. On est censé être triste si j’en crois la musique et la scène, mais comme la mère n’a littéralement apporté que des emmerdes depuis qu’elle est dans la série donc… tant mieux ?

Pour en revenir à Josie, elle est toujours en couple avec Archie, et les scénaristes s’en souviennent soudainement, quand ils sont à la Bonne Nuit, oubliant la fusillade qui vient d’avoir lieu au-dessus. Il faut bien que Josie chante pour son père… sauf qu’il ne vient pas à son spectacle du soir. C’est con. Oh ne vous inquiétez pas : une fois qu’elle chante, il apparaît magiquement pour être fier d’elle, hein. Jpp. C’est mauvais et prévisible à la fois, comment font-ils ?

De son côté, Archie refuse une fois de plus de bosser pour Elio qui veut pourtant l’emmener au sommet, mais il n’hésite pas à le menacer, n’aimant pas être appelé le Reaper par celui-ci. Il est loin d’être un bâtard notre Archiekins : il décide même de donner une compensation financière pour le deuil de Randy Ronson. Un chouette meurtrier, quoi.

Josie lui explique qu’elle va quitter la ville, et il finit donc célibataire, avec Veronica qui le soutient envers et contre tout, lui faisant reprendre la boxe ; sans se douter qu’Hiram et Elio sont dans leur sauna à planifier une revanche sur le Reaper. Oh boy. Le cliffhanger de l’épisode ? Betty apprend de Veronica que son père est mort dans un transfert vers la prison d’Hiram, transfert qu’elle avait fait organiser plus tôt. C’est con.

Pardon. Ma vraie réaction fut : « Et donc ? On s’en fout. »

Compteur d’Archie à poil : +1, heureusement qu’il dort nu quand il reçoit des appels coquins de Mad Dog pendant la nuit.

> Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.