Resident Alien – S01E03

Épisode 3 – Secrets – 16/20
Si on perd en crédibilité par moment avec des personnages qui font confiance un peu trop facilement au nouvel arrivant en ville, la série gagne en capital sympathie avec un humour improbable qui tombe toujours à pic et sait comment me faire rire. En plus, ça ne l’empêche pas de développer un fil rouge intéressant et des intrigues plus complexes que ce que l’on pouvait penser à l’origine.

Spoilers


 

You’re obviously not an alien.

On est vachement jeudi, je sais, j’avais dit que j’allais suivre la diffusion Syfy. La rediffusion du dimanche aprèm, c’est bien aussi. BREF, me voilà de retour pour voir cet épisode, et je suis impatient de le voir en plus. Un par semaine, ce n’est pas si mal ! Les choses se compliquent pour Harry dès le début de cet épisode : outre le cliffhanger de l’épisode précédent, on se retrouve ainsi avec un pécheur qui découvre le pied d’Harry.

Cela dit, Harry est loin de s’en douter : quand on le retrouve, on nous remet vachement dans l’esprit de la série avec Harry qui se fait une insomnie, histoire de nous rappeler les intrigues en cours pour lui, notamment son envie de tuer Max. C’est aussi l’occasion de bonnes blagues, notamment avec l’extra-terrestre découvrant l’excision.

On retrouve ensuite D’Arcy en randonnée avec… Je ne sais pas trop qui c’est, j’ai l’impression de l’avoir déjà vu. En tout cas, ils sont en fait là pour déclencher une avalanche, et celle-ci embête énormément Harry qui venait de commencer à déterrer une partie de son vaisseau. Tout ça pour qu’elle soit encore plus enneigée juste après.

Harry rentre donc chez lui dans l’espoir de pouvoir dormir, mais ce n’est pas ce que les scénaristes ont en tête pour lui : bien au contraire. Kate lui rend ainsi visite pour lui parler de son gamin Max. Ouep, Kate a besoin de se confier à quelqu’un et il est logique pour elle de le faire auprès du médecin de la ville, parce qu’elle avait l’habitude de le faire avec Sam. Par contre, elle ne s’attendait pas à ce qu’Harry soit si étrange avec elle, avec un humour particulier quand il lui propose de déménager hors du pays ou de tuer son gamin.

Peut-être que ce n’est pas de l’humour ? Je ne sais pas, il prend un couteau de manière peu discrète à un moment quand même. Kate est loin de se douter qu’elle a affaire à un alien en tout cas, et elle fait confiance aveugle au médecin, lui montrant même les dessins de son fils. C’est fou comme on ne se méfie jamais des médecins. Enervé par la situation, Harry essaie de provoquer une nouvelle fois Max le lendemain, mais ça se retourne comme toujours contre lui quand Max est une nouvelle fois plus malin que lui. J’ai beaucoup ri.

Même s’il fait semblant de ne pas avoir peur, Max est tout de même bien embêté par cette affaire d’alien, parce que celui-ci a promis de le tuer. La vie n’est pas simple pour lui en plus, parce que toute l’école se moque de lui : ils savent qu’il est celui qui a mis des posters sur l’alien. La seule qui le croit, c’est une jeune élève voilée à qui il est venu en aide plus tôt dans l’épisode. Les deux forment aussitôt une amitié qui sera probablement intéressante dans de futurs épisodes.

De son côté, Asta revient dans cet épisode avec la découverte qu’il manque un bloc d’ordonnances de Sam dans son bureau. Elle se renseigne auprès de Jay et il ne fait pas de doute que c’est une information importante concernant son meurtre. Malheureusement, l’épisode est dérouté par la découverte d’un cadavre dans le lac de la ville.

Cela ne rassure pas particulièrement Harry : après les insomnies, le voilà qui découvre la peur en plein milieu de la mairie quand la police et le maire tentent de calmer la ville. Tout ce que le flic de la série trouve à dire, cependant, c’est qu’il y a une bonne nouvelle : ils n’ont pas affaire à un meurtrier, mais à un serial killer. Super.

Peut-être qu’Harry n’aurait pas dû regarder tant de Law & Order et se concentrer sur le corps qui reposait au fond du lac. Il se retrouve en effet à stresser encore plus de devoir être confronté à un test ADN qui révèlerait la vérité sur le fait qu’Harry est mort et est au fond du lac. Il fait donc ce qu’il peut pour éviter d’avoir affaire à ce problème et n’hésite pas à voler le pied.

Il en profite pour vérifier que cela correspond bien à son pied, même s’il y avait peu de doute après les blagues de la flic sur le pied d’Harry. Je la soupçonne un peu d’être responsable du meurtre de Sam, elle, mais bon, on verra bien. En attendant, Harry a l’idée du siècle : l’ADN qu’il soumet à la police n’est pas celui du pied, mais celui d’un bébé dont il oblige un peu la circoncision à des parents qui n’avaient rien demandé de plus qu’une consultation médicale pour de la fièvre.

L’attitude d’Harry est tellement étrange, mais Asta ne s’inquiète pas plus que ça, étant déjà habituée à le voir bizarre. Pourtant, un nouvel habitant en ville au moment où il y a deux meurtres, ça devrait attirer les suspicions, surtout quand le premier corps est celui d’un médecin – sa profession – et le deuxième est dans « son » lac.

Franchement. Les flics ne sont pas bien malins, et c’est tant mieux pour Harry. Il a tout de même le droit de les observer en train de fouiller tout le lac, y compris pendant toute la nuit. Cela permet quelques gags avec le maire qui mange de la bouffe pour chiens sans le savoir et qui a ensuite le mal de mer. Le flic n’a pas l’intention d’abandonner les recherches de tout le lac, même si ça fait chier Harry.

Par chance pour lui, c’est la femme flic qui avait raison quand elle supposait qu’avec le courant, le corps serait rejeté sur les bords du lac : le chien le retrouve vite, et Harry n’a donc aucun mal à le récupérer, même s’il faut se débarrasser du chien avant ça. Pas de bol pour lui, Asta et D’Arcy ont alors la bonne idée de finir leur soirée chez lui au moment même où il ramenait le corps. Il arrive à le planquer juste à temps en tout cas.

Asta et D’Arcy ont une drôle d’idée de ce qu’est une bonne soirée en tout cas : elles la commencent au bord du lac pour regarder la police fouiller le lac, avant d’enchaîner par un détour chez Harry où D’Arcy se révèle étrangement attirée par Harry juste parce qu’il range ses vitamines par ordre alphabétique (A B C D et E, en même temps, ça peut se ranger dans un autre ordre ?) et une soirée de lycéens. Bon, à leur décharge, l’organiseur de la soirée a le même nom que son père, alors D’Arcy espérait que ce serait une vraie fête.

Tout ça permet tout de même de nous révéler que Jay est en fait la fille d’Asta, qui l’a abandonnée à la naissance en la faisant adopter ; mais nous fait aussi avancer sur le fil rouge : un ado possède sur lui des médicaments prescrits avec les ordonnances volées de Sam, et après sa mort. Intrigant, tout ça. La piste semble mener vers Jay, mais Asta ne la confronte pas là-dessus, se contentant de mettre un cadenas sur le tiroir à ordonnances de Sam.

D’ailleurs, l’épisode se termine à peu près bien pour Harry : il achète quelques cadenas pour verrouiller ses secrets dans son congélateur, alors que Max et sa nouvelle amie décident de s’amuser avec lui en lui renversant un verre d’eau sur le pantalon. Pourquoi pas. Quant aux cadenas, ils sont une bonne idée, parce qu’il y a de plus en plus de gens qui connaissent son adresse et lui rendent visite. D’ailleurs, il a montré le contenu de son congélateur aux flics quand leur chien a senti le corps… Par chance, le corps était bien caché sous un tas de viande congelée.

Côté cliffhanger, on a une drôle de manière pour la série d’avancer avec un type qui écrit un livre sur sa rencontre avec un alien… qui est bien Harry. Quatre mois plus tôt, après son crash, Harry n’avait aucune peur et se baladait sous sa forme alien sans le moindre problème. Il a donc croisé la route d’un type se prenant pour un cowboy et lui a volé son chapeau et son cheval. La série surprend toujours avec son humour plus que décalé franchement !

Aujourd’hui, l’homme s’en confie à qui veut l’écouter, en modifiant l’histoire de manière à paraître plus courageux. Il aurait mieux fait de se méfier davantage, cependant : il confie son histoire à un étrange duo d’enquêteurs qui semblent être de simples fans du paranormal… mais la femme n’hésite pas à le tuer sur le parking d’un bar de New Mexico, parce que ce sont ses ordres. Humph. Curieux !

2 commentaires sur « Resident Alien – S01E03 »

  1. Je ne sais pas avec qui le shérif a appris son boulot mais ça devait être un bon ! Il sait apaiser les foules lui…
    Pour Asta, je trouve que la révélation autour de sa fille arrive trop vite dans la saison, je trouve que c’est pas très bien fait.
    Et pour la fin, j’ai compris que les fans de paranormal sont des aliens eux aussi, non ?

    J'aime

    1. Ahaha elle est géniale cette blague du serial-killer franchement !

      Oui, ça sort de nulle part pour Asta en plus… J’en comprends la même chose pour les fans, oui, mais ce n’est pas encore dit comme ça et le côté « on a des ordres » me fait hésiter quand même, ce pourrait être autre chose, type agents fédéraux ou quoi !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.