Grey’s Anatomy – S18E05

Épisode 5 – Bottle Up and Explode ! – 16/20
Le déséquilibre est total dans cet épisode qui ne sait pas exactement ce qu’il souhaite être. C’est un crossover qui devrait laisser toute la place à son spin-off mais ne peut pas le faire, et ça fait qu’on passe d’une intrigue à l’autre sans jamais réussir à savoir où l’on en est exactement. Franchement, les émotions ne sont pas autant au rendez-vous que ce qu’elles devraient être, et c’est entièrement à cause du passage d’une intrigue à l’autre. Habituellement, ça me pose moins de problème, mais là, vraiment… ça se sent dans la critique, je ne le cacherai pas : ça m’a énervé.

Spoilers

Une explosion de gaz amène des pompiers à l’hôpital, Megan fait opérer son fils, Meredith et Amelia embauchent sans prévenir.



There’s a dead person in there.

Alors, après l’épisode de Station 19 que je viens juste de voir, je vais avoir du mal à me concentrer sur cet épisode. Je sais que c’est supposé être un crossover, mais je sais aussi qu’il y a plein de personnages à gérer dans cette série alors bon. Ca ne manque pas : on commence par Meredith, Amelia et Maggie chacune en train de flirter à leur manière. C’est évident dans les échanges de SMS qu’ont Meredith et Maggie, mais un peu moins pour Amelia qui se retrouve attirée de manière inattendue par le Minnesota.

De son côté, Owen continue son intrigue militaire pas bien passionnante, sans savoir que son neveu est dans l’hôpital. Pourtant, Megan est hyper inquiète. Malheureusement pour elle, au moment où elle souhaite parler à Teddy et Owen de ce qui lui arrive (si je comprends bien), l’explosion de gaz de l’épisode de Station 19 secoue l’hôpital et fait peur à tout le monde. C’était une bonne idée de nous concentrer dans la même pièce tous les anciens soldats pour bien nous montrer le trauma et les réflexes qu’ils ont.

Des réflexes, Hunt en a : avant même de savoir ce qu’il s’est passé en ville, il organise immédiatement tout le protocole de l’épisode pour pouvoir sauver un maximum de patients qui, selon lui, ne tarderont pas à arriver. Il en arrive même à recruter sur le tas ses propres patients pour gérer le centre de triage de patients. C’est n’importe quoi, et même si Teddy essaie de lui faire comprendre, Owen est en plein PTSD et ça ne marche pas.

De son côté, Megan est terrifiée après l’explosion pour la vie de son fils. Par conséquent, elle décide de rester à son chevet PENDANT l’opération. C’est une idée de merde, mais Cormac et Winston la laissent finalement faire… Je ne vois vraiment pas pourquoi.

Si j’ai eu peur qu’on mette un certain temps à avancer dans l’épisode vu tout ce qu’il s’est passé entre deux explosions dans Station 19, j’étais soulagé de voir qu’en moins de dix minutes, il était question de la deuxième explosion. Finalement, les patients de la première explosion ne sont pas arrivés au Grey Sloan Memorial Hospital, d’ailleurs. Après une rapide scène où Jo et Linc s’inquiétaient pour les enfants, on a donc pu enchaîner sur l’arrivée de Vic à l’hôpital.

Même s’il était question de Vic prenant conscience que Dean était possiblement amoureux d’elle (bordel, il était temps), j’ai bien aimé avoir moins l’impression que ce crossover forçait à regarder Station 19. Au contraire, quand on voit le suspense mis en place autour de l’arrivée de pompiers à l’hôpital et du personnage de Miranda inquiète pour Ben, je trouve que c’est plutôt bien dosé. Par contre, vraiment, voir l’ambulance arriver à l’hôpital sans les sirènes là.

Je n’arrive pas à croire que je sois passé à côté d’un tel spoiler. Tant mieux, en vrai, mais… Bordel, je suis dégoûté. Comment ça, Dean est mort ? J’ai l’impression de revivre le coup de Deluca l’an dernier, ça n’a aucun sens. Faut qu’ils arrêtent de nous faire des crossovers comme ça, surtout que c’est impossible de gérer correctement le décès d’un personnage d’une autre série dans celle-ci, en nous mettant en parallèle d’autres intrigues plus légères là.

Certes, on suit le deuil de Ben et la gestion de Pru (putain, ils osent tuer Dean, sérieusement ?) qui devrait être adoptée par Ben et Bailey selon les volontés de Dean, mais tout de même, ça sonne faux de passer d’Andy et Travis apprenant la mort de Miller (ce n’est pas sérieusement sérieux ?) à Megan chantant pour son fils là. J’en ai rien à foutre du fils de Megan, pardon. Je vous la fais courte : elle chante à son fils parce que Cormac et Winston sont sympa avec elles, mais ils veulent qu’elle se taise, quoi.

Et moi aussi. Rendez-moi les autres intrigues, elles sont plus intéressantes. On se retrouve avec Schmidt qui s’occupe de Vic, encore, le pauvre. Enfin… La pauvre, en vrai. Travis vient la voir pour lui annoncer la mauvaise nouvelle, et c’est horrible, parce qu’elle est encore droguée et à parler de l’amour que Miller lui porte… mais c’est quand même pour Theo qu’elle s’inquiète en premier. Au moins, les scénaristes sont fidèles au personnage sur ce coup-là, Miller avait un amour à sens unique. Je suis content qu’on ne nous réécrive pas cette histoire ou le personnage de Vic… Par contre, vraiment, la mort de Miller, c’est nul, surtout que ça se fait dans cette série au lieu d’être dans la sienne.

Et j’insiste, ça se fait du coup entre deux intrigues qui n’ont rien à voir, et c’est abusé. Owen est clairement en plein PTSD, et il n’y a que Teddy pour vraiment s’en rendre compte. Pourtant, Jo le croise à un moment… mais elle ne fait rien pour le prendre en charge et le laisse déambuler dans l’hôpital comme si de rien n’était. C’est plutôt sympathique comme intrigue, dans un autre épisode, j’aurais même trouvé ça génial de voir ce discours sur les stress post-traumatiques et les manières de les gérer, seulement, ben… Dean Miller, quoi.

Pour en revenir à la mort de Miller donc, il y a toujours la question de Pru, et surtout de ceux qui vont devoir l’adopter. On a ce grand problème de l’existence de grands-parents qui risquent bien de la récupérer même si Miranda et Ben l’adoptent, et ça, c’est trop pour Miranda. On redécouvre qu’elle a toujours eu envie d’une petite fille, mais la peur de devoir s’en séparer plus tard est trop forte pour elle.

Bien sûr, ce n’est pas l’avis de Jo, hein, et ce n’est pas non plus celui de Bailey quand elle finit par retrouver Pru en fin d’épisode. J’ai trouvé ça vraiment peu habile comme manière de gérer les choses cette arrivée de Pru, d’ailleurs.

Dans tout ça, l’épisode manque très clairement de Theo. Si Andy a pu se libérer pour venir à l’hôpital, il devrait être là, merde. J’ai aimé les scènes avec Travis s’inquiétant pour elle, hein, mais… Sérieusement. Et puis, Travis qui dit que Dean et Vic étaient plus proches que des frères et sœurs, ben non, quoi, c’est Travis et Vic qui sont plus proches. J’ai détesté voir les scénaristes être timides sur la scène où Vic apprend la mort de Dean. L’actrice est largement capable de gérer ce genre de scène normalement et ça aurait été marquant pour évacuer notre deuil – là, on a juste une crise cardiaque de plus pour elle, mais bien sûr qu’ils n’osent pas aller jusqu’à la tuer aussi. J’étais par contre surpris de ne pas avoir une scène où les fantômes se croisaient, dites.

J’ai aimé tout de même que Travis puisse se confier à Levi, ça faisait une bonne scène entre eux. Et puis, au moins Theo est aperçu dans l’épisode, pas comme Maya laissée de côté alors que c’est Dean. Et c’est Vic. Je suis énervé. Même la patiente de Carina est juste aperçue à l’arrache avec Jo, c’était bizarre.

L’équilibre était compliqué pour ce crossover, donc. Je n’accroche toujours pas à l’intrigue de Megan, qui se rapproche de plus en plus de Cormac. Son fils est sauvé, Owen et Teddy s’occupent d’elle en fin d’épisode, tout ira bien pour elle, mais je ne sais pas ce qu’elle fait de retour dans la série, franchement. J’ai l’impression qu’elle prend du temps d’écran à d’autres personnages – j’aurais préféré plus de scènes pour Levi, pour Hellm, pour Jo (qui demande à Link de s’occuper de Luna en cas de problème), savoir où exactement était Maggie (pas grand-chose à faire de Winston/Richard qui sympathisent)… mais bon, il faut se faire une raison.

Et je n’ai pas réussi de tout l’épisode. D’ailleurs, comme vu au début d’épisode, Amelia et Meredith sont dans le Minnesota, donc très loin de cette intrigue. C’est bien dommage, parce que ça casse vachement le rythme du trauma, du stress et du crossover. Je veux dire, c’est une intrigue intéressante, mais pas à ce moment-là, quoi. En plus, ça nous ramène encore Tom Koracick. Fallait pas se sentir obligé.

Il est bien sûr détesté par les nouveaux collègues de Meredith et Amelia, parce qu’il y a un passé douloureux entre Tom et le nouveau boss de Meredith, là. Et bien sûr, Meredith et Amelia ont recruté quelqu’un sans en parler à personne avant, parce que c’est bien connu que c’est comme ça que ça se passe. Bon, après, le passé douloureux, c’est juste que Tom a couché avec la fille d’Hamilton. On se croirait dans une cour de récréation. Bon. D’accord, le monde adulte est parfois comme une cour de récréation, m’enfin, quand même, il est question de guérir Parkinson en théorie.

Cela énerve Meredith de voir Hamilton avoir un tel orgueil, au point de refuser de mettre de côté sa vie perso malgré les enjeux. Elle prend donc conseil auprès de son mec, et ça permet une scène vraiment sympathique. Ils vont bien ensemble. Et Meredith parvient à gérer Hamilton finalement, en papotant un peu sur Eillis. On nous rappelle ainsi qu’elle a eu ses premiers symptômes d’Alzeihmer en 2003… bordel, c’était juste avant le début de la série. Nous sommes vieillissants.

En attendant, c’est Amelia qui a ramené Tom et donc une partie de sa vie privée dans ce labo. Dès lors, c’est sans surprise qu’elle peut parler de sa vie privée avec Kai, qui s’inquiète de savoir si Amelia est célibataire, et inversement. C’est trop rapide tout ça, je veux encore une réconciliation entre Lincoln et Amelia moi. Tout ce qu’on a pour l’instant, c’est Meredith vraiment heureuse en amour. Et ça fait plaisir à voir, sérieusement, c’est une bonne idée d’avoir ramené ce personnage qui n’a plus rien à voir avec l’hôpital pour être le love interest de Mer.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.