Manifest – S03E04

Épisode 4 – Tailspin – 14/20
J’aime bien que l’épisode apporte des morceaux de réponses vraiment intéressants et permettent de mettre à jour certaines de mes théories, mais il faut bien reconnaître que la série en elle-même a perdu beaucoup de son charme avec le temps. Je crois que mon problème vient du fait que je n’aime plus tellement les personnages mis en scène, ni les arcs scénaristiques qu’ils suivent. Le mystère est la seule chose qui maintienne mon intérêt, donc. C’est déjà ça.

Spoilers

Avec sa main droite, Ben a très très envie de toucher la queue… de l’avion.

 

Yes, just a lot to process.

Il faut bien avancer dans cette série à un moment ou un autre, et c’est donc parti en espérant récupérer un ou deux derniers points de Bingo Séries tant qu’on y est. Est-ce que j’ai revu le début de l’épisode 3 en pensant quand j’en étais là ? Bien sûr. Je me suis vite rendu compte du bug, c’est déjà ça. Et je me marre bien avec début d’épisode : il se déroule deux mois plus tard, et ça m’aide bien. Je me dis au moins que les personnages seront aussi paumés que moi.

Ben se réveille après un énième cauchemar, pour voir que sa main brille toujours autant. C’est à croire qu’il s’en est servi pour faire des choses pas catholiques dans son lit pendant que sa femme était toujours exilée chez son frère, là. Bon, en tout cas, Ben fait tout ce qu’il sait faire du coup : il appelle Saanvi pour avoir une consultation.

Finalement, c’est auprès de Vance et de la NSA qu’il l’obtient : il souhaite revoir l’épave de l’avion. L’épave, elle, est dans un bunker nommé Eureka. Des tas de scientifiques, dont le Dr Gupta, effectuent tout un tas de recherches sur l’épave. Cela n’aide pas trop Ben à avoir confiance dans le gouvernement, parce qu’il trouve que l’envergure du projet le dépasse. Et il n’a pas confiance dans le gouvernement, contrairement à Vance. Oui, on a droit à des retrouvailles entre Ben et Vance, et ça ne se passe pas bien.

En tout cas, tout ça leur permet d’apprendre qu’une queue d’avion a disparu la nuit où Zeke avait survécu – et ça perturbe Saanvi, parce que c’est la nuit où elle a tué la Major. On ne s’en débarrassera jamais de celle-ci. Dans le même genre, on ne se débarrassera jamais de Troy. Encore en vie, l’ex stalker de Saanvi se retrouve donc à bosser sur le projet Eureka et l’avion 828, avec aussi cette queue d’avion qui a disparu dans un flash lumineux et que Ben veut absolument toucher.

Il y a toute une montée du suspense autour du moment où il le fera, évidemment… mais finalement, ça s’arrête là : il ne se passe rien du tout quand il touche la queue de l’avion devant un Vance surpris de le voir si convaincu qu’il se passerait quelque chose. Sa main ne brille même pas, M.D.R. Cependant, elle brille quand il passe devant une porte, où personne ne le mène.

Il est aussitôt certain qu’on lui cache quelque chose. Ben oui, c’est le gouvernement ducon. Cela dit, c’est tellement bien caché que personne ne l’empêche de franchir la porte, hein. Il finit par être repéré par un garde, hein, même si Saanvi tente de lui gagner du temps. Comment ? On ne sait pas trop, elle retourne se confesser du meurtre de la Major auprès de Vance, assurant que la disparition de l’avion a eu lieu en même temps que la mort de la Major. Oups.

De toute manière, le temps qu’elle gagne ne sert à rien quand sur la queue de l’avion apparaît soudain l’empreinte de la main de Ben. Pas grave, Ben a trouvé ce qu’il ne devait pas voir : Kelly Taylor, une passagère de l’avion, est dans un cube, gelée. Le problème, c’est qu’alors qu’elle est morte d’une balle dans la tête, ses blessures montrent désormais qu’elle est morte dans l’avion. AH.

Ben est aussitôt convaincu qu’ils sont tous morts dans l’avion et que petit à petit, les corps (et l’avion) redeviennent ce qu’ils étaient au moment de mourir. C’est intéressant comme théorie, ma foi, et j’aime bien avoir un peu d’avancée de ce côté-là. J’ai encore tant à découvrir dans cette saison, je le sens. Hum. En attendant, Saanvi récupère son poste auprès de Vance et abandonne son labo. Putain, ils n’ont jamais su quoi faire de ce perso, c’est fou.

Après deux mois, Michaela en est apparemment toujours à apprendre à gérer sa nouvelle colocataire. C’est pourtant Zeke qui sait mieux la gérer, toujours grâce à ses sortes de pouvoir. Il est capable de sentir ce que Beverly ressent, et il a mis deux mois à s’en rendre compte alors que j’étais à peu près sûr que c’était là que j’en étais.

Au rang des intrigues dans lesquelles deux mois ne sont pas passés contrairement à ce qu’on nous dit, Jared continue de mener l’enquête sur la mort du Major pour le bénéfice de sa fille. C’est pire qu’un cold case à ce stade-là, mais bon, apparemment, ça commence à avancer au bout de deux mois. Au moins, ça nous ramène le personnage de l’ex-coéquipière de Michaela, et comme j’adore l’actrice, je trouve que c’est une excellente idée. Par contre, ça ne plaît pas à Vance qui fait surveiller Jared de voir que celui-ci s’approche petit à petit de la vérité.

Du côté des personnages que j’ai zappé, Pete est toujours en cellule et continue de voir la gamine de l’épisode précédent – Angelina. Il voit aussi de drôles de flashs… et bordel, j’ai tout oublié à nouveau de cette intrigue. Ce n’est pas grave, si ? Il ne lui reste plus qu’une semaine avant de mourir au petit Pete. En tout cas, Angelina est sûre que Pete a reçu un Appel quand elle était à le voir en prison, alors elle demande l’aide de Michaela et Zeke.

Ces deux-là veulent aussitôt venir en aide à Pete, allez savoir pourquoi. Enfin, remarque, on sait pourquoi : dès qu’il y a un Appel, Michaela est au taquet. Pas de raison que ça change. Pete leur décrit donc son cauchemar, qui est bien sûr lié à Jace, son frère, et à un compteur énorme étrange. La partie enquête autour des Appels me plaisait avant. C’est devenu moins fun cette saison, surtout avec Zeke qui se découvre vraiment un nouveau pouvoir en se connectant à présent aux émotions de Pete.

En parallèle, on suit les méchants pour voir qu’ils ont les mêmes visions que Pete. Cet autre groupe de gens revenus pose bien des problèmes, et pas qu’à Vance. Michaela fait donc ce qu’elle peut pour mener l’enquête et les retrouver à temps avant la fin du compteur qu’ils voient, et c’est efficace : elle tombe sur l’un des deux méchants et découvre ainsi que leur ancien coach était un dealer de drogue et tout. Allez, bon, OK, Appel réussi.

Et en ce qui concerne les intrigues parfaitement inutiles, Olive décide de rater son bal de promo, allez savoir pourquoi. Elle ne voit apparemment plus ses amis, mais ma vraie question est de savoir de quels amis il s’agit. TJ est apparemment de l’autre côté du monde et Olive se retrouve donc coincée à faire des recherches avec Angelina… avant de l’emmener à son bal de promo, tout ça pour qu’Angelina n’y entre pas. Et, en plus, la robe d’Olive ? Immonde, tout simplement.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.