Walker – S02E11 (express)

Épisode 11 – Boundaries – 12/20
Pas si dingue cet épisode, alors que je l’attendais au tournant après l’introduction de Cassie la semaine dernière. Finalement, le choix qui est fait ici est de développer le fil rouge de la saison, mais ça termine en une querelle qui manque sacrément de crédibilité malgré toutes les justifications que tentent de se donner les scénaristes. Dommage.

Spoilers

Cordell étant enfin heureux en amour, il est temps que ça pète dans les disputes entre voisins.

Ah, mais voilà, ce résumé de l’épisode en une phrase que je viens d’écrire me fait comprendre ce qui m’a vraiment posé problème : c’est un épisode qui semble tout droit sorti d’un mauvais soap ? Franchement, c’est ridicule cette histoire, non ?

On nous l’avait teasé la semaine dernière : les disputes entre voisins se déplacent et se fondent à présent sur un tout nouveau problème, celui du terrain occupé par les Walker alors qu’il appartiendrait aux Davidson. On sent tout au long de l’épisode que ça couve et que ça va leur exploser à la gueule, mais quand ça le fait, ça semble encore surprendre tout le monde. Cinq ou six épisodes après avoir trouvé la lanterne Walker dans la grange Davidson, August se fait enfin engueuler par son grand-père qui découvre la vérité et semble cacher plus d’informations que ce qu’il voulait bien nous dire jusque-là.

En effet, à coup de flashback et de feuille de papier représentant des contrats vieux de plusieurs décennies, le grand-père révèle qu’il était au courant des problèmes de propriété de son ranch. Cela nous explique probablement pourquoi il était si prêt à le vendre : il ne lui a jamais appartenu officiellement. Les Walker sont donc sur des terres empruntées et jamais rendues, et ça provoque des problèmes quand les Davidson finissent par s’en rendre compte grâce aux recherches de Liam dont la DA est prévenue, allez savoir pourquoi.

Elle, elle m’a posé des problèmes dans cet épisode. On ne sait jamais trop dans quel camp elle est, et là, ça devient ridicule : elle dégage son mari en début d’épisode après avoir compris son implication et son meurtre, mais elle le recueille quand il est bourré comme si de rien n’était ; elle est plutôt une voix de la raison depuis son arrivée dans la série, mais elle est prête à… parier sa maison sur une course de chevaux ? Alors qu’elle n’a pas de cheval ? Allô ?

Je n’ai pas hâte de voir l’épisode de la semaine prochaine qui se concentrera probablement sur cette course digne d’un mauvais far west. Il me semble qu’en 2022, il est possible d’écrire des scénarios un peu plus intéressants que ça, parce que là, ils trouveront de toute manière un twist : ils ne vont pas virer les Davidson de la série ou les Walker de chez eux, et jamais personne n’accepterait de jouer tous les biens de sa vie sur une course de chevaux ?

Je veux dire, qu’ils trouvent un arrangement financier à l’amiable ? Les Walker ont clairement une dette à payer pour racheter la terre, et puis basta ensuite ? C’est trop bizarre ce qu’ils font là, sérieux. Et personne ne le ferait dans la vraie vie. Qu’importe, c’est la situation que nous avons à présent, il faut s’y faire.

Pour le reste des intrigues, eh bien, ce n’est pas beaucoup plus fameux : j’ai éclaté de rire de voir Stella comprendre qu’elle était en train de foutre un râteau à son pote et prétendant de toujours. C’était sacrément mal géré. Après, elle a de qui tenir la pauvre : le Cordell n’est pas beaucoup plus malin. Le matin, il convient d’un safe word avec Geraldine au cas où leur relation irait trop vite et mettrait mal à l’aise l’un d’entre eux, l’après-midi, il lui propose de faire un dîner avec toute sa famille pour annoncer qu’ils sont en couple. MDR.

Déjà, tout le monde le sait bien parce que ça se voit, et ensuite, t’as couché une fois avec ta pote, il faut peut-être se calmer dans les annonces officielles ? Evidemment qu’elle a peur et refuse… Si on en était resté là, ça irait, mais non : il a fallu que les scénaristes jugent bon d’insister sur cette idée et de nous montrer Gerry changer d’avis et se rendre au ranch pour le fameux repas.

Finalement, l’annonce officielle n’est pas faite puisqu’elle se retrouve embarquée sans grande vraisemblance dans les histoires de famille… mais bon, le simple fait qu’ils y pensent, ça n’a pas tellement de sens. Bref, c’est comme ça, c’est fait, on ne va rien dire. Geraldine est une Walker désormais, et elle a l’une des clés de la saison puisqu’elle voit le grand-père partir avec la lanterne et une pelle en fin d’épisode. Quelques secrets restent à déterrer de toute évidence.

En parlant de secret, on note qu’il y a donc un Davidson dans la nature suite à un accouchement dont l’enfant n’est pas mort-né comme tout le monde le pensait (à l’exception de Marv, mort, et d’Abby, qui me soule à nouveau). Et Cassie dans tout ça ? Elle peine à trouver sa place, comme Tray, mais elle croise la DA… Pas fameux. Ils auraient pu lui donner un vrai épisode avant de la réduire à la nana qui fait de l’escalade et s’occupe des types bourrés – il le jouait mieux plus jeune ce type d’intrigue l’acteur, d’ailleurs.


Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.