Grey’s Anatomy – S18E18

Épisode 18 – Stronger Than Hate – 14/20
C’est un étrange épisode qui, pour le coup, comble vraiment le temps avant la fin de saison en deux parties. Je ne sais pas si c’était vraiment nécessaire… Mais bon, on va faire avec. Il y a donc une partie de l’épisode qui est un peu plus fun et légère, une intrigue qui est là pour combler le temps et une autre qui vise à faire passer un message, mais le fait avec tellement peu de subtilité que ça en devient presque bizarre par moments.

Spoilers

Maggie organise un dîner pour accueillir Nick dans la famille


It’s a transplant surgeon thing: if I’m late, the organ dies so…

Finalement, Winston et Maggie sont réconciliés apparemment. Ils parlent toujours du frère de celui-ci, qui est plus un poids qu’autre chose pour eux apparemment, mais bon, ils organisent ensemble un repas pour l’arrivée de Nick à Seattle. Et ils le font quasiment seuls, parce qu’Amelia oublie de les aider, préférant passer du bon temps avec Kai. Meredith ? Elle est encore au travail, et même sa cheffe, Miranda, n’est pas ravie de la voir là-bas.

Elle a envie d’aller à la fête pour Nick, un bon gros dîner avec tout l’hôpital apparemment. Bon, Richard sera en retard aussi, parce qu’il préfère être à la chimio de Catherine et la fête peut donc commencer sans que personne ne soit là ou presque. Nick arrive juste après Kai et Amelia-deux-fois (j’ai tellement ri de la tronche de Maggie en face), et juste avant Teddy-pas-de-garde-et-prête-à-boire et Owen.

Meredith ? Toujours pas. Au moment de quitter l’hôpital, elle assiste à l’arrivée d’une femme de 72 ans qui a été tabassée à son arrêt de bus parce qu’elle était asiatique. Meredith ne peut pas tourner le dos à une telle patiente et retourne aux urgences avec Levi, où Niko et Lin sont de garde et vraiment pas ravis d’entendre ce qui est arrivé à la femme. Les soins peuvent donc commencer au bloc opératoire, et Meredith fait ce qu’elle peut pour informer la famille.

Bien sûr, au bloc, l’infirmière est BokHee. La conversation est donc évidemment portée sur le racisme anti-asiatique, et BokHee parle pour rappeler à Lin et Niko qu’ils sont américains, et que leur visage est américain aussi. Ce n’est pas évident pour eux, parce que ce genre d’agression raciste leur rappelle qu’ils sont toujours considérés comme des étrangers. Je trouve que les scénaristes y vont quelque peu fort sur cette intrigue, parce qu’ils se donnent soudainement un beau rôle quand les personnages impliqués sont peu vus cette saison.

Après, ils ont le beau rôle quand même à la production de cette série : Cristina, évidemment ; BokHee, présente depuis la saison 1, Niko, Lin… La diversité n’a jamais été un problème de la série. Par contre, la manière de l’aborder ici, en en faisant des caisses de la part de Meredith, je ne sais pas, c’était un peu problématique. Station 19 faisait tellement mieux passer le message dans son épisode de l’an dernier qui était pourtant sur George Floyd que c’est étonnant de voir comment la série s’empêtre un peu dans le dosage de bons sentiments qu’elle veut faire passer ici. Les scènes sont toutefois fortes et marquantes – et le but est de limiter le racisme, mais aussi de forcer les gens à ouvrir les yeux, filmer les agressions racistes, venir en aide aux victimes. Et tout ça, ça fonctionne forcément mieux avec ce genre d’exagération.

Bien sûr, Levi veut aider comme il peut lui aussi, mais il ne peut pas faire grand-chose, à part voir Niko contenir sa colère au bloc. Il la contient tellement que ça se termine en coup de poing dans le mur et en Levi forcé de l’aider et le soigner comme il le peut. La scène se fait plutôt en silence, indépendamment de la relation qu’ils ont pu avoir par le passé.

Une fois que c’est fait, Levi peut retourner checker sa patiente de 72 ans. Il fait bien, parce qu’elle a besoin d’aide et finit en arrêt cardiaque. Heureusement pour elle, Meredith et Levi sont déjà là pour lui venir en aide et l’opérer directement dans la salle de réveil. Elle finit donc l’épisode en bonne santé, heureusement.

Du côté de la chimio de Catherine, les scénaristes voient une opportunité inattendue : ils font en sorte que Catherine soit dans la même salle que Simon, le patient de l’épisode précédent avec la femme enceinte. On voit que Richard est imblairable à ne parler que cancer quand Catherine a plutôt envie d’apprendre à connaître son voisin de chimio.

Pas de bol pour elle, elle a un mari chiant et Simon a une femme enceinte qui a des contractions beaucoup trop tôt. Il n’y a finalement rien de bien grave, mais ça permet à Richard de parler avec elle, notamment de chimio et de comment soutenir son partenaire qui n’a certainement pas envie d’être seul face à la mort. Il se rend compte qu’il a oublié de vraiment communiquer avec elle et de s’interroger sur ses besoins.

La scène finale de leur intrigue est mignonne comme tout, avec de la vraie romance.

Chez Meredith, tout le monde attend l’arrivée de la propriétaire des lieux, évidemment. C’est une bonne grosse soirée, mais sans gâteaux apéro, sans jeu pour contenter Teddy-l’ambassadrice-du-fun et sans dîner prêt à temps parce que c’est Maggie qui est chargée de tout faire. La soirée devient vite reloue après, avec Linc qui vient et se retrouve en duo au barbecue avec Nick, ou Miranda débarquant après tout le monde et n’ayant personne pour l’accueillir.

Ce qui est vraiment sympathique avec ce genre d’épisode dîner de famille, c’est que ça permet généralement de voir interagir des acteurs qui ne se croisent pas beaucoup à l’hôpital habituellement. Cet épisode est toutefois une sacrée surprise avec tout plein de gens qui ne se parlent pas ou ne se connaissent pas habituellement : Nick, Wendell ou Kai sont vraiment nouveaux, et ils sont tous là.

Oui, bien sûr que le frère de Winston débarque à la soirée, sans prévenir et sans que ça ne fasse plaisir à qui que ce soit. À nouveau, Nick fait de sacrés efforts pour s’intégrer. Après, si Wendell est là, c’est surtout parce qu’il veut demander de l’argent à son frère. Il est poursuivi, par des malfaiteurs qui le savent à Seattle, et il vient chez Meredith ? Cela ne passe pas du tout pour Winston, qui le congédie devant un bon quart de l’hôpital.

Ah vraiment, ces soirées sont géniales car tellement random dans les interactions auxquelles on a le droit. Après une conversation invraisemblable sur le Scrabble (wtf suis-je devant Grey’s ?), on a droit à Lincoln racontant sa vie sentimentale à Teddy (mais elle, vraiment, elle est de toutes les confidences alcoolisées, c’est fou), puis à Nick qui rassure Maggie en cuisine – avant de lui parler de sa petite sœur qui le fait enrager autant que Wendell.

On enchaîne sur Amelia et Kai qui ont bien besoin de parler : Amelia a passé sa soirée avec Scout et ses neveux, et ça fait bizarre à Kai. Lors d’une conversation, Kai se rend compte qu’à aucun moment, un enfant n’a fait partie de son équation. Son bébé, c’est sa carrière, et c’est tout. Et maintenant que Scout lui apparaît réel, Kai se rend compte qu’être avec Amelia n’est peut-être pas une bonne solution. La scène est assez violente, mais elle s’explique aussi par la réplique d’Owen soulignant à quel point Kai parle comme Amelia avant de vouloir des enfants. Ce n’est pas une rupture, mais ce n’est pas quelque chose de bien agréable pour autant.

Le pire, c’est que ça permet à Amelia d’avoir ensuite un moment solo avec Nick. La soirée est finie, avec Owen et Teddy qui veulent faire l’amour dans une voiture, mais lui, il est forcé de rester pour se faire tester par Amelia. Ben oui, tout le monde teste Nick pour savoir s’il est bon pour Meredith ou non. C’est abusé comme présentation des choses, mais Nick semble s’y faire et il entend parfaitement le fait qu’Amelia souhaite juste le bonheur de Meredith.

Et lui aussi, au point de lui répondre qu’il l’aime aussi. Ce n’est pas rien dans cette série. Bon, sinon, j’en oublie presque l’intrigue autour de Wendell. Il est tellement fort qu’il a réussi à obtenir les 10 000$ qu’il devait de son frère… mais aussi 10 000$ de la part de Maggie qui s’inquiétait pour sa sécurité aussi. Joli coup de la part de Wendell, ma foi.


 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.